AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782846083041
361 pages
E-Dite (22/06/2011)
4.05/5   11 notes
Résumé :
Second volet du diptyque ouvert par Les salauds ont la vie dure (1949), le Festival des macchabées (1951) poursuit la saga des bandits Maurice, le petit marlou de Pantruche, et son pote Bams le Catalan, dont le sang bouillant est bien celui de ses ancêtres Trabucayres, pour lesquels, pirates des Hautes Terres et Frères de la Côte des Grands Chemins, tout est prétexte à sédition et révolte. Suffit pour s’en convaincre de suivre le périple qui, de Paris à Leucate, en ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
collectifpolar
  03 mai 2021
Suite du roman Les salauds ont la vie dure qui narre les aventures de Maurice, un truand de Pigalle et de Bams le catalan, deux résistants luttant contre les troupes nazies et la collaboration dans la France de Vichy.
Ce second roman d'un diptyque ( le 1er tome s'intitule "Les salauds ont la vie dure")est très accrocheur, une fois dedans, on a du mal à le lâcher. La narration d'André Héléna sans fard, décrit toutes les couches de la société durant la période trouble de l'occupation, des résistants au collaborateurs en passant par les simples paumés. "Les salauds ont la vie dure "est un excellent roman, mêlant action, une pointe d'humour et une peinture des moeurs sans complaisance
Lien : https://collectifpolar.com/
Commenter  J’apprécie          50

Citations et extraits (10) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   05 mars 2016
Un bon nombre de littérateurs ont coutume de mépriser la littérature noire avec une acrimonie telle qu’elle laisse, dans un esprit sincère, place à quelques doutes.
La presse s’est aussitôt mise au diapason. Il n’est pas de crime dont l’auteur « noir » ne soit responsable. Un groupe de jeunes gens commet-il un crime ? C’est, bien sûr, la faute à Hadley Chase. Un homme viole-t-il une jeune fille, en la menaçant d’un revolver ? Il a lu trop de romans modernes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
rkhettaouirkhettaoui   05 mars 2016
Nous vivrions dans une sorte d’Éden où ne fleuriraient que les bonnes manières, le bourreau serait au chômage et les cours d’Assises en éternelle vacation. Il n’y aurait plus que de bons fils, de tendres pucelles et de rougissantes fiancées. La guerre ne serait plus qu’une bataille de fleurs ou peut-être jouerait-on la victoire à la pétanque.
Commenter  J’apprécie          30
rkhettaouirkhettaoui   05 mars 2016
Quand il est question de pruneaux, il n’y a pas beaucoup d’amateurs. Et puis ces histoires de gens qui mettent la main à leur fesse et parlent tout de suite de sortir un pétard, ça n’avait rien de rassurant. Si les boches s’en mêlaient, ils allaient certainement emballer tout le monde et ces gars-là, on le savait, ils ont la tête dure, ils sont sans pitié.
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaouirkhettaoui   05 mars 2016
Suffisait de regarder autour de soi pour piger tout de suite que les gens réputés les mieux équilibrés n’étaient plus tout à fait normaux. On vivait une époque de fous où la plupart des gens étaient des dingues. Toutes les valeurs étaient tellement renversées qu’on avait l’impression de marcher sur la tête.
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaouirkhettaoui   05 mars 2016
Notre adolescence s’est écoulée dans un monde où les valeurs les plus évidentes étaient remplacées par l’argent, le problème de la tripe, la chair et la haine.
Nous avons vécu les plus belles années de notre vie à éviter la mort partout présente et la faim et le froid.
On nous a tout de suite fait comprendre, en pesant bien sûr les mots, pour ceux d’entre nous qui auraient la tête dure, que la vie quotidienne ça s’apprend à coups de pied dans le cul.
Et maintenant on nous demande d’écrire, avec une encre parfumée, des sornettes imbuvables à l’usage de vieilles filles refoulées que la ménopause rend frénétiques.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Video de André Héléna (2) Voir plusAjouter une vidéo

André Héléna : Rencontre dans la nuit
Dans le parc de Bagatelle, Olivier BARROT présente le livre de André Héléna "Rencontre dans la nuit" paru aux éditions Poche/Florent MASSOT. Après avoir brossé un rapide portrait de ce forçat de la plume (200 polars), Olivier BARROT situe l'action du livre dans le Paris Pigalle qui met en scène des pickpockets.
autres livres classés : occupationVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2364 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre