AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2877060861
Éditeur : Editions de Fallois (28/03/1990)

Note moyenne : 4.3/5 (sur 47 notes)
Résumé :
Ce roman épistolaire narre les amours saphiques d'une jeune aristocrate, et sa relation amicale avec Claire qu'elle a connue à 15 ans et à qui elle va raconter sa tulmutueuse vie sentimentale. Jeux du hasard et de la séduction, puissance du désir, passion qui flambe et bouleverse d'autres existences, amours imprévisibles... Un roman audacieux, trouble, piquant, décomplexé qui se lit aussi comme une saga de la France de l'après-guerre à l'après-mai 1968.
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
elhora
02 août 2012
Excellent livre, il se dévore. Pour les lesbiennes, il est très rare de trouver des romans qui font de nous leurs héroïnes et qui peuvent se vanter d'être bien écrit. Celui-ci en fait partie, donc il me semble que c'est un incontournable. Pour ceux que cette caractéristiques du roman ne passionne pas, il a (bien heureusement) de nombreuses autres qualités. L'auteur nous plonge dans l'aristocratie de droite des années 60/70. C'est personnellement un univers que je ne connaissais pas du tout et qui ne touchait pas particulièrement ma sensibilité. Et pourtant, les héroïnes sont extrêmement attachantes, souvent manipulatrices au possible avec des valeurs aristocrates bien loin du commun. Ce livre m'a permis de me mettre à la place de ces femmes pour qui j'aurais eu "à priori" beaucoup de mépris. C'est un joli tour de force de l'auteur et Mai 68 envisagé par l'aristocratie est une découverte assez intéressante de mon point de vue. C'est extrêmement bien écrit. Je recommande.
Commenter  J’apprécie          140
Sharon
19 avril 2012
Les amies d'Héloïse est un très beau roman. Les héroïnes sont lesbiennes ? Et alors ? Il est avant tout question d'amour et d'acceptation de l'autre, et même si les familles se montrent exceptionnellement tolérantes (nous sommes dans l'Europe d'après guerre) assumer ses choix n'est pas toujours facile. le choix du roman par lettres permet de connaître le point de vue de chaque personnage. Point de traitrise comme dans Les liaisons dangereuses : chacune se livre à coeur ouvert.
Le prix Goncourt du premier roman est amplement mérité.
Commenter  J’apprécie          130
garrytopper9
24 mai 2013
Magnifique roman épistolaire. On suit avec plaisir l'évolution des quelques femmes, dont certaines lesbiennes. le tout dans un cadre d'après-guerre où il ne fallait surtout pas sortir du moule. On suit avec plaisir leur évolution, leur combat pour s'affirmer dans une société qui ne veut pas vraiment de ce genre de femmes. Une société ou la femme n'avait pas encore sa place, ni la jeunesse. Encore moins la jeunesse féminine aux moeurs peu commune. Une ode a la liberté, une belle leçon de morale, voilà ce qu'est ce livre.
Commenter  J’apprécie          120
EntrePlumeEtPinceau
03 août 2015
Très belle oeuvre. Dans ce roman épistolaire, Héloïse le personnage principal, nous livre ses sentiments. le lecteur est témoin de la vie d'une lesbienne. Elle entretient une correspondance avec ses amours et ses amies. L'amour tant homosexuel qu'hétérosexuel nous est présenté dans ce roman. de 1964 jusqu'à 1980, on assiste à l'évolution des personnages qui au départ n'ont qu'une quinzaine d'années. On les voient grandir à travers leur vie sentimental mais aussi à travers les liens d'amitiés qui sont liés au fil des années. Même si le thème de l'homosexualité est très présent, ce livre nous renvoie aussi au coeur des années 60 avec notamment un passage consacré à Mai 68. Il traite de la vie telle qu'elle est durant ces années-là. En découvrant cette oeuvre, j'ai été en proie à une certaine curiosité lorsque j'ai lu chacune des lettres ; comme si elles m'étaient adressées. Hélène de Monferrant a reçu pour ce roman le prix Goncourt du premier roman qui est un titre hautement mérité. Elle nous parle d'un thème qui est encore trop peu représenté dans la littérature aujourd'hui, rien que pour cette raison je vous en recommande la lecture.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Pris
21 juillet 2014
Un excellent romain épistolaire.
Des histoires de femmes à l'époque de leur "libération". Je ne reviendrai pas sur la sexualité des héroïnes -homo ou hétéro- traitée avec une très grande finesse et qui a été commentée par les autres lecteurs.
J'ai vraiment apprécié le fait que l'engagement politique de ces dames ne soit pas un engagement de gauche: Héloïse est une aristocrate désargentée et protestante qui se rend chaque année à la messe commémorant la mort de Louis XVI, Clara est une pied-noir pour l'Algérie française. Elles sont à contre-courant de tout ce que j'ai pu lire sur cette période et m'ont montré que tout n'est pas noir ou blanc. un livre que je relis avec toujours le même plaisir, pour garder l'esprit ouvert.
Commenter  J’apprécie          30
Citations & extraits (18) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui17 octobre 2013
Le folklore des ouvriers (aux mains calleuses, comme dit ta future belle-fille) et des gamelles apportées par leurs femmes dévouées, c’est fini. La « télé », comme ils disent, a tué tout ça. Nous assistons aux derniers soubresauts de .a bête, malgré les apparences. Ce sont les gamins gâtés de la bourgeoisie qui s’agitent : des marmots nourris au lait en poudre, habillés luxueusement, ne sachant même pas qu’une chaussure, ça peut se ressemeler, qu’un manteau, ça peut se retourner et se re-retourner, et que la consommation c’est une sorte de paradis, pour qui a crevé de faim.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaouirkhettaoui17 octobre 2013
Il y a dans la vie de bonnes choses dont on ne se prive pas impunément pendant deux ans et demi. Pas tellement je crois pour des raisons d’ordre psychologique, mais pour des raisons hédonistes. Je lui ai demandé si ses propres ruptures avaient été douloureuses, et pourquoi finalement une fille qui avait l’air si facile à vivre avait, de son propre aveu, été plaquée. « Mais c’est que je ne suis pas si facile à vivre. Il y a des choses auxquelles je tiens ferme, et mon travail en est une.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaouirkhettaoui17 octobre 2013
On peut craindre encore davantage de rigidités, comme ici en Suède, où il est interdit d’apprendre à lire à un enfant avant sept ans révolus, où tout est obligatoire, réglementé. Dès que tu fais preuve de fantaisie, on te retire tes enfants. Impossible de choisir son école, même presque ses loisirs. Le paradis social-démocrate n’est qu’apparent, mais les Suédois ont l’habitude : avant ils se laissaient dicter leur conduite par leurs pasteurs, encore avant par leurs curés. C’est un drôle de peuple : aucun sens de la liberté.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui17 octobre 2013
Mieux vaut un père mort, que tu pourras légèrement idéaliser, qu’un père comme risquait de le devenir François : immature, jaloux de son enfant, faisant des scènes.
Commenter  J’apprécie          50
rkhettaouirkhettaoui17 octobre 2013
Ma seule consolation c’est que les hommes ne rendent pas toujours les femmes heureuses et que, peut-être, nous ne sommes pas pires.
Mais nous n’y pouvons rien. Tu as été à mon avis la meilleure des mères et tu l’es encore en admettant ce qui se passe. Accusons plutôt l’hérédité.
Commenter  J’apprécie          20
autres livres classés : roman épistolaireVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
2380 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre