AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2748520572
Éditeur : Syros (19/05/2016)

Note moyenne : 3.64/5 (sur 89 notes)
Résumé :
" Les amants du génome", Johan Heliot,( A. Porquet 2snd Sirocco).

Un roman avec beaucoup de suspense et d'amour mais vont-ils atteindre leur but ?

Dans un monde futur autour de l'université et des sciences , nommé l'Enclave qui parait être un lieux paradisiaque .
Pour y entrer il faut réussir , il faut surmonter une série d'examens...C'est alors que deux jeunes adolescents ayant le même souhait entrer à l'Enclave vont tomber amou... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (79) Voir plus Ajouter une critique
OctoPange
  19 février 2018
Les amants du génome, de Johan Heliot, est une histoire futuriste qui relate la vie de deux adolescents, Orfée et Irdiss éprouvant l'un et l'autre de fous sentiments amoureux. Les deux sont des élèves brillants rêvant de devenir citoyens de l'Enclave et, par conséquent, faire partie de l'élite. Malheureusement, il semblerait que le destin ne leur soit pas toujours favorable…En effet la Sélection, qui est un examen de fin de scolarité, finira contre toutes attentes à séparer les deux amants. Lorsque l'un des deux rejoindra l'Enclave et étudiera le principe de Vie augmentée (qui a pour but, comme son nom l'indique d'allonger la vie humaine), tandis que l'autre peinera dans sa vie professionnelle et devra se relever de plusieurs fatalités et « coups durs » …
Ce livre paru aux éditions SYROS en 2016, peut véritablement être qualifié de dystopie ! L'auteur nous plonge dans un univers aux allures sombre qui regorge de problèmes politiques et environnementaux. En effet, la pollution asphyxie les citoyens, les Naturels et les Augmentés (ce sont les citoyens de l'Enclave ayant bénéficié de la Vie Augmentée) sont en conflit, les citoyens de l'Enclave se sentent menacés… Une véritable question se pose tout le long de la lecture de ce livre, une vie éternellement longue est-elle désirable ?
Bien que très peu ‘'fan'' de ce genre d'histoire, j'ai apprécié la lecture de ce livre. L'auteur arrive très vite à nous plonger dans l'ambiance du l'histoire. Par exemple, lors du moment de la Sélection, j'ai vraiment été impatiente et déçue pour les personnages ! L'auteur arrive également à nous faire changer d'avis au fil des pages… En effet, au début du livre, on nous expose un concept comme positif, mais au fil de la lecture il perd de la valeur et prend une tournure obscure… Il est aussi question d'une histoire d'amour impossible et terriblement tragique, qui m'a tenu en haleine tout le long du roman.
Lisa Mer.
-----------------------------------------------------------------
Une histoire touchante
Dans un monde futuriste où la pollution est omniprésente, Irdiss et Orphée, deux adolescents du même âge s’apprêtent à passer l’épreuve de la Sélection. Celle-ci consiste à sélectionner les élèves les plus doués par le biais d’un examen. Les élèves choisis auront l’opportunité de travailler dans l’Enclave, un vrai paradis sous dôme où ils devront notamment trouver des remèdes pour lutter contre la misère et la surpopulation qui règnent dans la vile d’Europolis. Très vite, les deux adolescents vont tomber amoureux et n’arriveront plus à se séparer. Cependant, ils seront contraints à vivre loin l'un de l’autre car les résultats de la Sélection, annoncent qu’Orphée a réussi alors qu’Irdiss, bien que dotée d’une intelligence remarquable, a échoué.
J’ai bien aimé ce livre tout d’abord parce qu’il nous relate l’histoire d’un amour touchant bien qu’impossible. Les deux amants font désormais partie de deux clans ennemis, Orphée apparient aux Augmentés alors qu’Irdiss appartient aux Naturels. En effet, Orphée, qui travaille dans l’Enclave, a l’opportunité d’avoir accès à un remède de Vie Augmentée qui peut lui permettre de vivre éternellement mais pas seulement. Ce remède empêche la croissance et « condamne » donc la personne à vivre toute sa vie avec le même âge. De son côté, Irdiss est contrainte à travailler dans une usine où les conditions de vie s’aggravent de jour en jour. Si la position d’Orphée est idéale, celle d’Irdiss est de plus en plus misérable.
L’auteur raconte les faits en alternant les récits d’Irdiss et d’Orphée. C’est donc à travers leurs points de vue respectifs que nous découvrons leurs conditions de vie. De plus, nous pouvons suivre l’évolution de ce couple au fil du temps grâce à la présence de parties s’intitulant « Avant la Sélection », « 4 ans après la Sélection » ou encore « 17 ans après la Sélection » Je trouve cette démarche très intéressante car l’auteur nous relate les choses essentielles.
Concernant l’intrigue, elle est très bien menée et de nombreux rebondissements sont présents. Plusieurs réflexions peuvent apparaitre tout au long du roman. Ainsi nous pouvons nous demander si les sciences peuvent toujours être la solution aux problèmes humains ou si la vie éternelle est souhaitable.
Ainsi je vous recommande vivement la lecture de ce livre !
Margaux
***************
Distopie…
Irdiss et Orfée vivent dans une Europe du futur où le ciel est masqué par le Permasmog, un nuage de pollution surdimensionné ; où le monde ouvrier souffre énormément et où la population a explosé. Dans cet univers sombre et sans espoir, le seul moyen de s’assurer une vie agréable loin des quartiers lugubres d’Europolis est de passer la Sélection. Cet examen se déroule à la fin de la scolarité, si le système n’a pas décidé d’envoyer travailler les élèves aux notes trop basses. Le but de cette Sélection est d’être accepté dans l’Enclave, un paradis créé pour les chercheurs et scientifiques, en vue d’améliorer les conditions de vie d’Europolis et surtout la longévité de ses habitants. Nous retrouvons donc Irdiss, fille comme il faut, véritable tête de la classe et issue d’une famille très aisée, ainsi qu’Orfée, passionné de génétique, excellent élève travaillant d’arrache-pied pour avoir une chance de sortir sa famille de la misère. Ces deux personnages vont tomber amoureux avant la fameuse Sélection, ce qui va bouleverser Yaelle, la meilleure amie et « Sœur de Quartier » d’Orfée. Nous allons suivre leurs péripéties avant, pendant et surtout après la Sélection… Orfée, lui, aura sa place dans l’Enclave avec Yaelle, tandis qu’Irdiss sera séparée de lui à cause de son échec !
Directement plongée dans le vif du sujet, l’univers du livre m’a surprise dès la première page… Sa noirceur et le désespoir qui en émanait rendaient le contraste avec le rêve de l’Enclave encore plus marquant… Le fil conducteur de l’histoire se déroule avec un rythme plaisant aux travers des yeux de ces deux amants dont le destin est, on le sent dès le début, tragique. J’ai été agréablement surprise par tous les retournements de situation de l’intrigue ! Ils donnaient de la fraîcheur à cette histoire d’amour un peu niaise à mon goût et de l’intérêt aux actions des personnages. La fin du livre surprend et nous laisse avec une sensation étrange, une sorte de mélancolie… Les sentiments passent aisément du papier au lecteur, on suit les joies et les coups durs que subissent les héros de cette fiction… En outre, un roman tout-à-fait plaisant, même pour ceux n’appréciant pas particulièrement la science-fiction !
Justine W
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
CL-ENIMIE
  17 octobre 2017
Irdiss et Orfée sont deux adolescents, vivants dans un futur où le monde est pollué. Ils ont la possibilité de se "réfugier" dans une sorte de bulle appelée Enclave, un endroit où tout parait propre et beau, construit pour héberger les plus intelligents de la population. Ces derniers sont sélectionnés grâce à un test qu'ils passent à la fin de leurs études.
Irdiss et Orfée s'aiment, et souhaitent vivre heureux ensembles, mais leur amour est interdit. Leurs parents s'y opposeraient. Irdiss est issue d'une famille aisée tandis qu' Orfée, lui, est pauvre. La meilleur solution serait d'être sélectionnés tous les deux pour aller à l'Enclave. Mais tout ne se passe pas comme prévu: ils sont séparés...
Mon avis:
J'ai été plutôt déçue par ce roman, qui m'apparaissait plus comme un livre d'aventure que de romance. Je l'ai trouvé trop lent à mon goût. Je m'attendais bien sûr à une histoire d'amour entre les deux protagonistes tout en pensant qu'elle serait insérée parmi les autres éléments du roman, mais elle est vraiment le sujet principal de la plus grande partie du livre.
Le début du livre m'a vraiment happé, avec la description de ce nouveau monde, et le contraste qu'il présente avec l'Enclave. Mais très vite, je me suis lassée de les voir séparés, bien que quelques éléments rajoutaient du suspens à l'histoire, notamment les manifestation et les expériences, mais la fin m'a par contre beaucoup surprise.
Pour conclure je ne le recommande pas spécialement mais si vous aimez les histoires d'amour compliquées, vous pourrez peut être l'apprécier.
Anaïs (3e)

Orfée a depuis bien longtemps remarqué Irdiss, la fille la plus intelligente d'après lui. Mais il n'a jamais osé lui parler avant le jour de la visite de l'Enclave. C'est l'endroit où tout les scientifiques rêvent de travailler. Et pour un travail en binôme Orfée et Irdiss se mettent ensemble. A partir de ce moment, ils tombent littéralement fous amoureux l'un de l'autre et remportent même un week-end dans l'Enclave. Mais pour accéder à ce lieu à long terme il faut passer l'épreuve de la Sélection. Cette étape est sûrement la plus importante de la vie de ces étudiants. Le jour de l'examen, tous paraissent sûr d'eux mais quand le proviseur annonce que c'est Orfée et son amie Gaëlle qui ont réussi. Pour le couple c'est la fin du monde car il ne pourront sûrement pas passer leur vie ensemble...
Comment se terminera cette histoire d'amour?
Ce livre est pas mal mais je n'ai pas accroché à l'histoire; je l'ai trouvé trop courte et prévisible. Mais j'ai beaucoup aimé la description de l'Enclave : cet endroit paraît être le paradis! Les personnages sont un peu lassants mais leur histoire est tout de même attachante.
C'est un livre facile à lire mais un peu ennuyeux, je le conseille à tous types de lecteurs.
Maureen (4e)

Dans la société où vivent Orfée et Irdiss, la dernière année de cours est l'année de la Sélection. C'est cette année que, grâce au test, les adolescents sauront si ils sont oui ou non pris pour faire partie de l'Enclave: le joyaux d'Europolis. Seuls les plus brillants y travaillent et seulement deux des élèves passant les examens sont sélectionnés. Concernant nos héros; Orfée habite dans les quartiers pauvres de la ville, avec des problèmes financiers et familiaux, tandis que Idriss à des parents riches et hauts placés dans leur travaille. Bien que ayant des vies très différentes, les adolescents tombent follement amoureux l'un de l'autre durant cette dernière année. Etant tous deux très intelligents (voir les meilleurs dans la plupart des matières) ils espèrent bien rentrer ensemble à l'Enclave. Mais que se passerait-il si l'un d'eux venait à échouer tandis que l'autre non ?
J'ai bien aimé ce roman, même si l'idée d'un nouveau "remake" de Roméo et Juliette n'est pas très originale; celui ci est plutôt bien écrit. Avec des lieux fictifs, une société complètement différente de la notre et de beaux messages: on arrive parfois à oublier la base, qui ce veut (je pense) être encore une version modifiée de l'oeuvre de Shakespeare.
Je pense que les plus gros thèmes abordés parlent de la tolérance, la différence, les problèmes d'une société totalement inégalitaire... Et ces différents sujets concernent chacun au moins un personnage ! Je trouve que c'est une idée intéressante car : comme on apprend à connaitre ceux-ci le long de l'histoire, on ne peut que se sentir concerné, touché ou voir ému par ce qu'il leur arrive...
Evidemment c'est un roman possédant une histoire dure, s'inspirant même parfois de faits historiques. Donc je le déconseille aux âmes trop sensibles, et également aux moins de 12/13 ans qui ne comprendraient surement pas à partir d'un certain moment quand les simples problèmes d'adolescents se transforment en problèmes politiques à grandes échelles.
Une belle histoire d'amour, beaucoup de choses "dénoncées" par l'auteur permettant de réfléchir, de l'émotion, du suspens... Un bon cocktail très intéressant à lire.
Apolline (3e)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Mikasa34
  20 novembre 2016
Ma critique va être très compliquée pour moi car je sens que je vais avoir beaucoup de mal à écrire les mots justes pour expliquer mon ressenti.
Ce livre est pour moi ni extraordinaire ni foncièrement mauvais. Mais il manque terriblement de relief.

Pour moi, l'histoire a commencé à être intéressante à parti de la page 175 (11 ans après). Soit au deux tiers du livre. Jusque là, je ne sais pas comment j'ai survécu lol. J'ai failli ne pas donner suite à ma lecture de nombreuses fois. Je n'avais pas envie de reprendre le livre, je n'y trouvais aucun engouement, aucune addiction, je n'étais pas attachée aux personnages...etc
J'ai trouvé l'histoire insipide tout comme les deux protagonistes principaux d'ailleurs. Il ne suffit pas de dire "je t'aime" pour que le lecteur le ressente. Je n'ai pas été émue, il n'y a aucun rebondissement, certains événements sont prévisibles, la relation d'amour est platonique. Rien ne m'a touché ou a piqué ma curiosité. C'était long mais long! Heureusement le dernier tiers est un peu plus dynamique (un peu) et j'ai trouvé un peu plus de caractère aux personnages. Mais malgré tout j'étais contente d'avoir terminé ma lecture, je me suis dit : "Une bonne chose de faite, je vais pouvoir passer à autre chose".
Pourtant l'histoire n'est pas mauvaise, elle tient la toute, c'est plutôt bien écrit (en tout cas je ne peux certainement pas dire que c'est mal écrit) j'ai aimé suivre les personnages dans le temps (4 ans après, 6 ans, 11 ans, 17 ans, 22 ans, pour finir sur plusieurs décennies après). Cette histoire avait pourtant tout pour me plaire, "Les amants du génome" sont des amants maudits, et le concept de les suivre tout au long de leur vie m'a plus. Les embûches qu'ils rencontrent auraient dû me prendre aux tripes mais ça manquait cruellement de profondeur. Je ne sais pas si ce manque d'intérêt de ma part vient de l'histoire en elle-même ou de la plume de l'auteur (j'opterai peut-être plus pour cette option) mais une chose est sûre ça manquait de pep's, d'un truc en plus. C'était plat, linéaire, trop "scolaire". L'histoire est malheureusement déjà vu (pour les grandes lignes) et stéréotypée. Et surtout, et je me répète, pour un one-shot de 280 pages il y avait beaucoup trop de longueurs.
Je ne sais pas vraiment quoi dire de plus plus car mon impression se résume en ces quelques adjectifs que je vous ai cité. Pourtant j'avoue que ce n'est pas trop mal malgré tout, il m'a manqué un "je ne sais quoi" ou peut-être suis-je passée à côté? Possible...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          85
4eDimension
  12 janvier 2018
UN AUTEUR BIPOLAIRE OU JOHAN HELIOT ET SES AMANTS DU GENOME :
Johan Heliot est professeur de français et d'histoire-géo. Pour lui, écrire est comme un 3e métier : il pourrait l'ajouter à son CV ! En effet, Johan Heliot est l'auteur de plus de cinquante livres ! Les amants du génome n'est pas son premier ni son dernier !
Johan Heliot m'étonne avec son roman dystopique : Les amants du génome.
Il y décrit la vie de 2 adolescents dans un futur compliqué, où, au terme de la scolarité, tous les élèves passent la Sélection : seuls les meilleurs seront admis dans l'Enclave, site qui regroupe des éminents scientifiques (La Sélection est un questionnaire très difficile P55 « des milliers […] de jeunes rêvent de rejoindre l'Enclave [...] Les meilleurs d'entre vous y parviendront : ceux dont le taux de réussite dépassera 95% » seuls les plus intelligents accèdent à l'Enclave). Orfée et Irdiss sont amants. Ils vont tous les deux tenter leur chance lors de la Sélection. Malheureusement, Orfée est admis et Irdiss échoue.
Je donne à ce livre une note de 2/5. En effet, j'ai vraiment adoré le début qui relate l'amour timide qu'Orfée porte à Irdiss (P7 « J'avais le coeur sur des montagnes russes quand j'ai osé aborder Irdiss pour lui parler ») et le moment où ils passent la Sélection qui, en fin de compte, est le seul élément perturbateur de l'histoire.
Mais je n'ai pas du tout apprécié la suite que j'ai trouvée :
- monotone car Orfée ne cesse de braver 1001 dangers (la différence de vie entre les « enclavés » et ceux qui sont en dehors crée des tensions P102 « Au moins n'affichait-elle aucune hostilité envers les habitants de l'Enclave au contraire des autres déqualifiés ») pour venir voir Irdiss qui le rejette à chaque fois,
- étrange car Orfée semble très amoureux (presque toutes ses actions sont faites par amour) alors qu'Irdiss semble très indifférente, selon moi. Les sentiments d'Irdiss me semblent feints, ils ne correspondent pas à ce que l'auteur veut exprimer. Dans l'histoire ils sont pareils à ceux d'Orfée. L'écriture de l'auteur semble transformée : les sentiments d'Irdiss et d'Orfée sont décrits très différemment alors qu'ils sont identiques. L'auteur serait-il bipolaire ? Aurait-il deux styles d'écriture ?
- trop longue car l'auteur étale sur plusieurs pages le plan d'action pour s'évader de l'Enclave devenue une prison pour Orfée alors que l'action en elle-même ne dure ensuite que quelques paragraphes. L'auteur s'enlise dans ses explications.
En faisant de l'Enclave un paradis (une utopie) et du dehors (de la vie d'Irdiss) un enfer puis en inversant les rôles ; je pense que l'auteur veut que l'on réfléchisse à la notion de bien et de mal mais le contraste est trop exagéré. Pousser le problème au point que les personnages sont obligés de quitter le pays c'est trop et cela veut dire que l'auteur n'avait pas d'autre idée de fin  (on est dans un livre quand même : les personnages font une action héroïque et sauvent la situation !)
Pour résumer, j'ai été très déçue par ce roman, car je pense qu'avec une idée pareille et un bon coup de plume, on peut faire un livre incroyable : je m'attendais à beaucoup mieux. En le lisant, je n'ai pas réussi à m'attacher aux personnages : la notion d'amitié entre Irdiss et ses collègues de travail en dehors de l'Enclave par exemple, je ne l'ai pas ressentie ; je me fiche éperdument de ce qui leur arrive. Les seuls personnages attachants de ce livre sont Orfée et Jany (la fille d'Irdiss).
Je conseille ce livre aux amateurs de science-fiction et leur souhaite de ne pas être d'accord avec moi, car ne pas aimer un livre, c'est presque le lire pour rien ! (Sauf si c'est un manuel de cours).
Des citations pour résumer ce livre :
- «  Nous n'héritons pas de la terre de nos parents nous l'empruntons à nos enfants » Antoine de Saint-Exupéry.
- «  L'amour est une rose, chaque pétale une illusion, chaque épine une réalité » Charles Baudelaire
- « Les hommes rêvent souvent des seules choses qu'ils ne peuvent pas atteindre » Katia Fernandez ( Moi)
- « On ne peut continuellement détruire un monde sans en payer le prix » Katia Fernandez (Moi)
FERNANDEZ Katia
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          14
304babeliowallon
  11 avril 2018
Dans un monde futuriste, Irdiss et Orphée, deux adolescents, issus de milieu pourtant très différents, tombent amoureux l'année de la Sélection. Comme tous les habitants d'Europolis, leurs rêvent est d'habiter dans l'enclave. Ce paradis sous dôme accueille les personnes les plus brillantes pour trouver un moyen pour lutter contre la surpollution et les problèmes de société. Là-bas, par exemple, on étudie afin de trouver des remèdes afin de garder une jeunesse éternelle. Mais le jour de la Sélection, Orphée l'emporte haut la main tandis qu'Irdiss échoue…
Ce roman de science-fiction est très facile à lire. L'histoire était très originale et très intéressante. On rentre très vite dans le contexte de l'histoire. Avec un peu d'imagination on peut le parcourir très vite. Mais ce livre est très spécial, il ne peut pas plaire à tout le monde.
Je recommande ce livre à toutes les personnes qui ont de l'imagination, et aux personnes qui aiment la science-fiction ou la dystopie. Ce livre permet de s'évader. Cette histoire est aussi très romantique.
Bella
Ce livre a été écrit par Johan Heliot, né le 23 août 19701 à Besançon, de son vrai nom Stéphane Boillot-Cousin. C’est un écrivain français de science- fiction. Il vit avec sa femme et son chat dans les Vosges.


Il fait partie de la nouvelle génération d'auteurs français de l'imaginaire apparue au tournant du millénaire. Il a publié aux éditions Mnémos plusieurs uchronies d'ambiance steampunk. Il a publié plusieurs nouvellessur des supports variés et il a écrit 25 romans de tous les genres pour les adultes et les jeunes.


« Les Amants du Génome », c’est l’histoire d’Orfée et d’Idriss, deux adolescents qui vont tomber fous amoureux l’un et l’autre. Ce sont tous deux des lycéens brillants à l’école.

Ils rêvent tous les deux de rentrer à l’enclave mais le jour des tests, Idriss échoue alors qu’Orfée réussit. Ce dernier rentre donc dans l’enclave avec sa meilleure amie. Dans cette enclave des recherches scientifiques sont menées afin de garder une jeunesse éternelle.

Idriss elle, va entrer à UA31, une usine d’exploitation où les conditions de vie sont drastiques. A cause de l’ éloignement et des règles imposées par l’Enclave, les deux amants vont rencontrer beaucoup de difficultés pour se voir et vont s’éloigner progressivement. Orfée va tout entreprendre, au péril de sa vie, pour rejoindre sa dulcinée.
C’est un livre de science-fiction et futuriste très intéressant, très facile à lire avec beaucoup de suspense. On rentre facilement dans l’histoire, on est très attaché aux personnages principaux. Le registre de langue est soutenu mais avec des mots de notre génération. J’ adore car à chaque chapitre on change de point de vue entre Orfée et Idriss et on nous explique ce qui se passe même des années plus tard. Ce livre se lit très rapidement.
Cette histoire est juste magnifique avec beaucoup de suspense et beaucoup d’amour entre les personnages Elle est originale et je trouve qu’elle nous fait réfléchir notamment aux conséquences des manipulations génétiques. L’histoire d’amour est sensationnelle et émouvante, elle est vraiment intéressante. Je suis sûre que cet ouvrage va gagner beaucoup de récompenses. Les situations sont surprenantes, amateurs de science-fiction, ce livre est fait pour vous !
astrid
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

critiques presse (1)
Ricochet   13 juillet 2016
Les ingrédients de ce tome unique ne sont pas nouveaux, mais Johan Heliot les saisit dans leur banalité pour mieux les infléchir d'une part, et nous les rendre proches d'autre part.
Lire la critique sur le site : Ricochet
Citations et extraits (27) Voir plus Ajouter une citation
ReveursEtMangeursDePapierReveursEtMangeursDePapier   06 août 2016
- J'ai hâte. Tu me manques.

- Tu me manques aussi. Chaque jour, chaque heure, chaque minute...

- Chaque seconde, je parie?

J'ai eu du mal à rire. Où puisait-elle la force de plaisanter? Sa résistance et son courage ne cessait de m'étonner. Je me demandais souvent comment j'aurais réagi si la situation avait été inversée, si je m'étais trouvé là bas à sa place, dans l'enfer de l'UA31. Je préférais ne pas connaître la réponse.

- Chaque instant, ai-je confirmé. Pour l'éternité...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaouirkhettaoui   31 octobre 2017
L’argent n’était pas ma motivation principale, mais un poste dans l’Enclave me permettrait de mettre les miens définitivement à l’abri du besoin. Exclus très tôt du système scolaire faute de résultats satisfaisants, mes parents avaient toujours trimé comme des bêtes dans les pires boîtes à sueur autour de Paris. J’étais le premier – et le seul – de ma famille à avoir atteint le niveau de la terminale, qui m’autorisait à participer à la Sélection. Je souhaitais réussir autant pour moi que pour eux, parce que je voyais mon père et ma mère se crever au boulot à petit feu, paraître déjà vieux et usés à moins de quarante ans. Avec le salaire offert par Carmin, je pourrais leur assurer une retraite anticipée, plus que largement méritée.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
leslivreursdu13leslivreursdu13   12 avril 2018
Ce livre est l'histoire d'Orphée et Irdiss qui doivent passer un test pour entrer dans l'Enclave; ville où l'on accueille des intellectuelles... Chacun amoureux de l'autre,doivent passer ensemble l'examen,ceci sera une grande aventure entre un véritable amour naissant avec beaucoup de péripéties.
Nous avons toutes les deux beaucoup appréciées ce livre car nous aimons particulièrement les histoires d'amour et de dilemmes.
#défibabélio
Cynthia et Maissa
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
4eDimension4eDimension   12 janvier 2018
Des citations pour résumer ce livre :
- Nous n'héritons pas de la terre de nos parents nous l'empruntons à nos enfants. Antoine de Saint-Exupéry.
- L'amour est une rose, chaque pétale une illusion, chaque épine une réalité.  Charles Baudelaire
-  Les hommes rêvent souvent des seules choses qu'ils ne peuvent pas atteindre.  Katia Fernandez ( Moi)
- On ne peut continuellement détruire un monde sans en payer le prix. Katia Fernandez (Moi)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   31 octobre 2017
La vie, le destin, appelez ça comme vous voudrez, s’arrange toujours pour placer ses embûches en travers de votre chemin, tôt ou tard.
Commenter  J’apprécie          20
Videos de Johan Heliot (19) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Johan Heliot
Conférence Uchronies... Et autres mondes parallèles enregistrée aux Imaginales 2018 Avec Christopher Priest et Johan Héliot
autres livres classés : dystopieVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

Les amants du génome

Comment s'appelle la petite amie d'Orfée ?

Yaelle
Irdiss
Maelle
Erdiss

11 questions
8 lecteurs ont répondu
Thème : Les amants du génome de Johan HeliotCréer un quiz sur ce livre
. .