AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782921561785
Éditeur : Atelier de Creation Libertaire (30/11/-1)

Note moyenne : 3/5 (sur 2 notes)
Résumé :
Au-delà des questions de survie, l’écologie a beaucoup à voir avec le désir d’un monde qui ait un sens. Reprenant les concepts clés du naturalisme dialectique, de l'écoféminisme, de la psychanalyse et de l'anarchisme social, Chaia Heller s’emploie ici, de manière fine et intelligente, à repenser les notions de désir et de nature.

Mettant l’accent sur la nécessité de valoriser des rapports féconds entre les individus, les communautés et leur environne... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
KourgetteKourgette   07 octobre 2016
Mon propos est d’être à la fois critique et constructive, de montrer ce qui limite notre pensée écologique tout en donnant une idée de la façon dont on peut dépasser ces limites par une approche plus radicale tant de la nature que du désir. J’en suis venue à penser qu’il est essentiel pour la société de comprendre comment nos désirs et nos envies façonnent qualitativement les idées écologistes, et que ce désir doit être traité dans un sens moins individualiste et plus social si l’on veut aboutir à une vraie transformation politique.
Critiquer la pensée écologiste actuelle ne consiste pas seulement à expliquer que les positions des écologistes radicaux étaient jusqu’ici politiquement biaisées ou qu’elles étaient des constructions sociales. L’important n’est pas de reprocher aux conceptions précédentes d’être un produit de l’histoire, mais bien de comprendre les processus historiques qui ont produit une telle pensée, ceci afin d’inventer de nouvelles façons de conceptualiser le changement écologique. Le débat critique sur la « pensée écologique » est d’autant plus essentiel aujourd’hui que, comme je viens de le dire, une grande partie du mouvement écologiste américain a tendance à opposer raison et émotion, renvoyant souvent des aspirations écologiques telles que le désir de « nature sauvage », de « communauté » ou de libération des animaux hors du domaine de la réflexion et du discours rationnels. L’écologie est trop souvent devenue une chose qu’on ne peut plus "penser", mais seulement "sentir".
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50

autres livres classés : écologieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

L'écologiste mystère

Quel mot concerne à la fois le métro, le papier, les arbres et les galères ?

voile
branche
rame
bois

11 questions
139 lecteurs ont répondu
Thèmes : écologie , developpement durable , Consommation durable , protection de la nature , protection animale , protection de l'environnement , pédagogie , mers et océansCréer un quiz sur ce livre