AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
3,5

sur 221 notes
lyoko
  30 juillet 2019
Un demi point de moins pour ce nouvel opus de bras cassés de la brigade de Capestan, par rapport aux précédents.
On reste dans le cadre d'un livre qui se lit tout seul. La plume de l'auteure est toujours aussi agréable, mais je l'ai trouvé un chouia moins marrante (mais on reste bien dans le cadre humoristique habituel).

Par contre si lors du tome 2 j'avais dit qu'on devinait le méchant de l'histoire avant le dénouement , ici ce n''est pas le cas.. et cerise sur le gâteau : un hommage à la reine du genre : Agatha Christie.
Même si je suis un peu moins enthousiaste, on reste dans un roman léger , qui se lit bien et vite , sans prise de tête (ça fait du bien parfois), avec une équipe de policiers qui mérite d'être connue. Et avec l'espoir de les retrouver dans un avenir plus ou moins proche au mieux de leur capacité.
Commenter  J’apprécie          899
Kittiwake
  12 novembre 2019
On s'est habitué aux titres qui annoncent d'emblée le ton, tout en résumant bien le cadre : si Rosière s'est laissé convaincre de voir ses sulfureux écrits (dans lesquels elle caricature ses collègues du 36, ce qui lui a valu sa mise au placard dans la brigade des bannis) portés à l'écran , le tournage ne sera pas de tout repos, puisque le réalisateur se fait assassiner au sein même du studio. Non seulement ça fiche le bazar sur le tournage, mais en plus Rosière fait partie des suspects, comme tous ceux qui étaient présents lorsque Michel Lavardière s'est fait occire d'un coup de poignard entre la septième et la huitième côte.


Si Capestan participe à l'enquête , c'est à titre de guest star, puisqu'elle est officiellement en congé parental, ses retrouvailles avec Paul, avant qu'il ne soit incarcéré pou deux ans (Rester groupés : opus n°2 du même auteur ) ayant laissé des traces durables incarnées sous la forme d'une petite Joséphine de 18 mois. Autant dire que nuits courtes et poussette encombrantes grèvent quelque peu l'efficacité de la commissaire.


L'enquête se nourrira cependant des talents et contre-performances de chacun pour disculper ou pas la fameuse Eva Rosière.

Plaisir de renouer avec l'équipe qui nous est à présent familière, clin d'oeil de l'auteur qui n'hésite pas à lester son personnage principal d'un boulet d'à peine 80 centimètres de haut, mais qui n'est pas en reste pour créer un comique de situation très sympa.

L'intrigue est encore cette fois bien ficelée : c'est un troisième tome très réussi, et on espère retrouver la bande le plus vite possible.
Lien : https://kittylamouette.blogs..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          640
Jeanmarc30
  25 juillet 2020
Ce troisième volet de l'équipe de policiers bras cassés est à mon avis une erreur de casting. L'ambiance chaleureuse et déjantée à laquelle l'auteure nous avait habituée perd de son attrait et la bonne dose d'humour également.
Dans ce nouvel opus, Anne Capestan, désormais équipée d'un porte bébé pour la petite Joséphine et en congé maternité, est priée de revenir au Commissariat des Innocents pour aider ses collègues et enquêter sur le meurtre d'un acteur/producteur, meurtre pour lequel Eva Rosière, écrivain et scénariste en disponibilité, qui se trouvait sur place est suspectée au premier chef.

L'histoire des "Poulets grillés" étant actuellement en cours d'adaptation cinématographique, l'auteure semble avoir trouvé par ce biais le scénario de cette troisième aventure. Hélas les répliques qui jusqu'à présent étaient percutantes se font assez rares et la seule consolation dont on semble hériter en fin de compte est la lecture fluide et agréable de cet épisode.
Commenter  J’apprécie          460
Bazart
  07 avril 2019

Invitée des récents quais du polar, l'auteur Sophie Henaff, qui a notamment travaillé dans un café théâtre lyonnais "l'accessoire", a déjà sorti deux romans policiers "Poulets Grillés" et "Rester groupés", et on peut dire que la brigade emmenée par le commissaire Anne Capestan a acquis une certaine réputation. auprès des lecteurs qui l'apprécient particulièrement cet univers fantasque et gentiment déjanté.

Et pour les fans de cinéma que nous sommes, le décor de cette troisième aventure ne peuvent que nous ravir puisqu'elle a lieu sur un lieu de tournage, de film où un des membres de la troupe Eva Larrivière a réussi à placer un des scénarios qu'elle a écrit. Hélas, très vite ,le réalisateur du film est retrouvé mort à l'heure du déjeuner, un poignard entre les omoplates.

Bien entendu Capestan et son groupe vont mener l'enquête dans le studio où s'est déroulé le meurtre. Et Eva apparait vite comme la principale suspecte de l'enquête.

C'est parti pour une version grandeur nature du Cluedo sur un plateau de cinéma, où le suspect est forcément l'une des personnes présentes, étant donné le caractère très confidentiel du tournage.

Pour ceux qui n'ont pas lu les deux premiers, ce troisième volet peut être lu sans les deux précédents les autres retrouveront avec plaisir cette troupe de flics des Innocents décalés, voire loufoques dans ce polar burlesque sans violence et effusion de sang .

Si vous aimez les calembours, et que vous cherchez une lecture légère Arts et décès ( le titre est déjà très sympa) est pour vous !


Lien : http://www.baz-art.org/archi..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          421
Palmyre
  10 novembre 2019
C'était avec impatience que j'attendais le troisième opus des aventures policières de la brigade de la Rue des Innocents. J'ai donc sélectionné le livre audio lors de l'opération Masse critique.

Malheureusement, autant j'ai adoré les passages où les enquêteurs cherchent des indices pour retrouver le meurtrier. Autant, je n'ai pas adhéré aux passages consacrés à la mise en scène cinématographique du premier film d'Eva Rosière, la policière romancière des "Poulets grillés".

Je reste quand même fan de cette joyeuse et originale brigade. J'apprécie chacun des personnages et leur personnalité ainsi que le travail qu'ils réalisent lors des enquêtes. J'espère donc les retrouver une nouvelle fois.

Je remercie Babelio et Audiolib pour leur partenariat.
Juste un détail technique, j'ai dû à plusieurs reprises augmenter le son car je n'attendais pas correctement la lectrice.
Commenter  J’apprécie          260
Josephine2
  07 mai 2019
Ah, enfin ! Sophie HENAFF sort un nouvel opus de « Poulets Grillés ». Toute la bande est là, mais un peu livrée à elle-même, Anne CAPESTAN étant en congé mat.

Il faudra un évènement mettant un des membres de la bande, la très explosive Eva Rosière, sur la sellette pour qu'elle accepte de reprendre du service… avec son bébé qui la suivra tout au long de l'enquête sur les lieux d'un plateau de cinéma.

Il lui faudra bien de l'énergie pour suivre l'enquête et ne pas se prendre les pieds dans les « câbles » qui traînent. D'autant plus, qu'elle dort peu, au rythme de sa fille.

Heureusement que la bande est solidaire. Une enquête toujours aussi « barrée », que l'on prend plaisir à suivre, dont on se délecte à suivre les pérégrinations.
Commenter  J’apprécie          250
Gwen21
  05 novembre 2019
La première chose à déclarer, c'est que ce tome des "Poulets grillés" a beau être le troisième opus des enquêtes de la brigade placardisée, il peut se lire indépendamment de la série, l'éditeur et/ou l'auteur ayant pris soin de présenter les nombreux personnages en préface.

J'avais repéré "Poulets grillés" depuis un moment en raison de son titre humoristique mais je n'avais pas encore eu l'occasion de mettre la main dessus. C'est donc avec "Art et décès" - autre bon titre - que j'ai fait la connaissance de la commissaire Anne Capestan et de ses co-équipiers pour le moins hétéroclites.

Dans l'ensemble, on passe un bon moment même si ce roman ne me laissera sans doute pas un grand souvenir. C'est un peu comme lire un Agatha Christie, il est rare qu'une fois le livre refermé on se souvienne de l'enquête bien longtemps.

Le récit est bien mené avec un bon rythme, les personnages sont crédibles dans l'ensemble et plutôt attachants. Si j'avais un léger reproche à faire : la surpopulation des personnages qui semblent un peu à l'étroit dans un roman court, beaucoup sont là sans y être même si Sophie Hénaff essaie de leur faire un peu de place au chausse-pied.

L'intrigue est simple mais elle tient la route. N'attendez ni suspense ni flots d'hémoglobine entre ces lignes mais un honnête moment de détente. Un polar franchouillard droit dans ses baskets.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          220
umezzu
  01 juillet 2019
Troisième tome de cette série policière humoristique commencée avec Poulets Grillés, Art et décès envoie la brigade de policiers ratés tenter de solutionner un meurtre commis pendant le tournage de l'adaptation cinématographique d'une oeuvre de leur collègue, la capitaine Eva Rosière.
Les circonstances du décès du réalisateur, poignardé dans le dos alors qu'il était ensommeillé par l'absorption de kétamine, contraignent la commissaire Anne Capestan, responsable en titre de cette brigade de cas sociaux, à abandonner son congé maternité. En effet, la principale bénéficiaire de ce décès n'est autre que Eva Rosière qui ambitionnait de diriger l'adaptation de son livre. Capestan revient donc malgré elle au travail, sa gamine sur le porte-bébé.
Bien qu'occupée à rattraper les bêtises de sa pitchoune de fille, Anne Capestan va devoir s'occuper de ce meurtre qui tourne au Cluedo dans les studios de la Plaine Saint-Denis. Heureusement les compétences de chacun vont bien l'y aider : Dax le hacker, Lebreton l'ex-négociateur du Raid toujours capable de sentir le mensonge, Merlot franc-buveur mais au carnet de contacts sans fin, Evrard addict au jeu mais bonne flic, Leiwitz le Fangio de la police…

Sophie Hénaff reprend la recette de poulets grillés et l'adapte au milieu cinématographique. Avec bonheur parfois : acteurs égocentriques, producteur radin, milieu déconnecté de la réalité. Mais aussi en en surajoutant côté humour : les policiers de la brigade des Innocents deviennent acteurs de leurs propres aventures. La petite trouvaille qui fait son chemin est la fille de Capestan, qui, à quatre pattes ou dans les bras de quelqu'un, trouve toujours l'occasion de faire passer l'enquête au second plan.
Amusant et sans prétentions, ce polar contient aussi en final un extrait des présentations des membres de la brigade issue des deux premiers tomes. Dommage pour ceux qui ne connaissent pas ces énergumènes : il aurait fallu ouvrir ce troisième tome par cette rapide présentation, pour permettre à tous les nouveaux lecteurs de s'approprier ces personnages.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          210
Cormorobin
  26 avril 2019
Le retour des poulets grillés ! Enfin. Voici toute l'équipe sur les pas d'un tueur sur un plateau de tournage, qui pourrait être un(e) des membres de l'équipe! Diantre!

C'est rondement mené, Anne pouponne et enquête. Et tout le monde se prend au jeu, même si la tentation de faire l'artiste est forte, au risque de mettre en péril les capacités d'investigation.

La série gagnerait sans doute à produire plus d'oeuvre plus vite. Mon âge avançant, il faut que je fasse des efforts pour me remémorer le pédigrée de tous.

Très plaisant. Sans doute l'effet de surprise et la nouveauté en moins, mais faut pas se plaindre, c'est déjà très bien d'avoir ces 3 morceaux à déguster.
Commenter  J’apprécie          201
Fanvin54
  23 avril 2019
C'est un vrai plaisir de retrouver la truculente brigade des poulets grillés sortie de l'imagination de Sophie Hénaff ! Une brigade qui est ici amenée à fréquenter les plateaux de cinéma, suite à l'assassinat d'un réalisateur. Un meurtre pour lequel un des membres de l'équipe devient rapidement le principal suspect…

L'histoire demeure, comme dans les deux précédents volets, à la fois carrée (avec dans le cas présent, une conclusion façon Hercule Poirot) et d'une légèreté réjouissante, d'une bonne humeur communicative. Et toujours un titre malicieux, forcément apprécié par l'adepte des jeux de mots que je suis !

En bref, ce troisième opus des poulets grillés constitue donc… un très bon cru ! Coupez !
Commenter  J’apprécie          201


Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Sophie Hénaff

En plus d'être écrivain, Sophie Hénaff travaille aussi comme ...

Policière
Journaliste
Institutrice

7 questions
20 lecteurs ont répondu
Thème : Sophie HénaffCréer un quiz sur ce livre

.. ..