AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Aline Sainton (Traducteur)
EAN : 9782020481298
332 pages
Éditeur : Seuil (16/04/2004)

Note moyenne : 3.25/5 (sur 28 notes)
Résumé :
Sam Jones en a fini avec les années difficiles. Sa dernière sculpture, un énorme mobile, va même orner le hall majestueux de l'une des plus grandes banques de la City. Et ce soir, Sam, vêtue de sa petite robe noire en latex et chaussée de talons hauts, séduit tout le gratin de la jet-set version haute finance. Soirée débordante de champagne, golden boys délicieux, tout va pour le mieux jusqu'à ce que l'?uvre de Sam s'écroule sur un jeune homme. Finie l'artiste, voic... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Chaplum
  03 juin 2012
Sam Jones est une artiste londonienne branchée. Elle vient de terminer un de ses mobiles dont l'inauguration va avoir lieu ce soir dans une grande banque de la City. Autant le dire tout de suite, cela n'enchante pas notre demoiselle qui ne se sent pas à l'aise dans ce milieu chic, elle qui vit dans un atelier à Camdem Town et ne s'habille qu'aux fripes. Ce qui risque d'horrifier les charmantes jumelles du directeur de la banque qui a commandé l'oeuvre qui, elles, ne fréquentent que les boutiques de Chelsea et les hautains jeunes gens en costumes trois pièces lignés. Mais finalement, lorsque le gardien avec lequel elle s'était liée d'amitié meurt d'une crise cardiaque en lui adressant un message étrange, Sam se demande si tout ce petit monde est aussi distingué qu'il n'en a l'air. Surtout lorsque son mobile tombe sur le fiancé d'une des jumelles, de manière un peu trop opportune quelques temps plus tard …
L'indispensable petite robe noire est un des plus vieux titres de ma PAL. J'avais d'ailleurs failli m'en débarrasser avant de voir fleurir quelques billets élogieux. Je l'avais donc retiré d'une caisse qui devait partir chez Oxfam in extremis. Mais sans la proposition de Anjelica de faire une lecture commune, je ne sais pas quand je l'aurais lu.
Dès le départ, je me suis trouvée plongée dans un roman mi-chick litt, mi-roman policier. Sam Jones (le même nom qu'un des personnages de Sex and The City) est une jeune femme délurée, très artiste, qui aime la vie, l'amour libre, la fête, l'alcool et ne refuse pas un peu de drogue à l'occasion. Dans le roman, on la voit régulièrement fumer un joint ou prendre une petite ligne de c… Au départ, elle est peu à l'aise dans ce milieu de banquiers, mais se laisse entraîner par sa rencontre avec un beau courtier et son envie d'élucider la mort de Bill, le gardien. Et plus tard, lorsque son mobile sera mis en cause dans la mort d'un bellâtre destiné à épouser l'une des filles du commanditaire de son oeuvre, elle verra rouge et fera tout pour « innocenter » son travail et démasquer le meurtrier. Surtout qu'elle a bien compris que l'ambiance n'est pas au beau fixe dans ce petit monde, que les jalousies et les rancoeurs sont fréquentes mais aussi que Belinda, la future mariée, souffre non pas d'anorexie mais sans doute de dépendance à la drogue.
Si le côté policier m'a plu, le côté plus girly m'a parfois énervée. J'ai trouvé que c'était un peu l'accro du shopping mène l'enquête. C'est plaisant et facile à lire mais ça n'en fait pas un grand roman. Je ne sais pas comment expliquer mais cela fait un grand fossé entre les deux genres. Donc tout au long de la lecture, cet aspect m'a gêné. Et pourtant, en refermant le livre, Sam Jones a commencé à me manquer. Comme quoi, un roman prend parfois sa saveur une fois fini. L'enquête est bien ficelée et accroche le lecteur même si elle n'est pas d'une originalité à couper le souffle.
J'ai adoré la plongée dans le Londres des années 90, rempli des références musicales, de mode mais surtout géographiques ! Moi qui rentrait d'un séjour dans la capitale anglaise, c'est un peu comme si je ne l'avais pas quittée. Surtout que Camden Town est un de mes coins incontournables et que je venais de découvrir Chritopher Street où se situent les bureaux de la banque et le quartier de Chelsea.
Une lecture sympathique mais je ne suis pas encore certaine de lire d'autres tomes de la série.
Lien : http://www.chaplum.com/lindi..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Severia
  22 novembre 2017
Il s'agit là d'un livre génial avec une enquête géniale, une enquêtrice plutôt expérimentée (même si c'est une artiste à la base) et des criminels géniaux habilement déguisés. Et j'oubliais aussi les victimes, pas de criminels géniaux, sans victimes, elles subissent le harcèlement, du chantage et finalement la mort. Ce livre est tellement palpitant que je n'ai pas pu m'arrêté avant de l'avoir fini. Et a moins de lire le livre jusqu'à la fin, on ne sait jamais qui est qui., comme le fait que Sébastian est lui aussi sous l'emprise de Charles alors qu'il est avec Sam "l'enquêtrice" et qu'il ne lui dit pas ce qui se passe réellement pour l'aider dans son enquête.
Commenter  J’apprécie          30
autres livres classés : romans policiers et polarsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1864 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre