AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782352947141
694 pages
Éditeur : Bragelonne (06/12/2013)

Note moyenne : 3.07/5 (sur 14 notes)
Résumé :
Les humains redoutent leur froideur apparente. Les nains craignent leur arrogance et les fuient comme la peste. Les orcs et les trolls ne voient en eux que du gibier… Mais qui sont vraiment les elfes ? Quel est le destin de ces êtres de légende ?

Puissants guerriers elfes, Farodin et Nuramon sont envoyés en mission les humains afin de terrasser un démon, fléau ancestral de leur race. Leur amitié et leur loyauté sont mises à rude épreuve dans cette q... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Bookover
  19 mars 2015
Cette intégrale me faisait de l'oeil dans un coin de ma librairie préférée, je suis passée devant plusieurs fois et je ne suis pas parvenue à résister à son appel. Son prix du moment plus qu'alléchant, une jolie couverture avec une image intrigante, un titre qui fait mention à l'une de mes peuplades préféré…oui, il avait, de prime-abord, tout pour me plaire.
Un titre prometteur, une jolie couverture, n'y aurait-il pas anguille sous roche vous demandez-vous sans doute ? Eh bien, aucunement, cet énorme pavé (plus de 600 pages) est parvenu, selon moi à tenir ses promesses.
Cette intégrale est composée des trois tomes de la trilogie de Bernhard Hennen, que j'hésite fortement à élever au rang de mes auteurs préférés, n'ayant lu que cet ouvrage de ce dernier.
Le premier tome « La chasse des elfes » met en place un tout un univers fantastique, ainsi que les personnages principaux avec qui le lecteur évoluera au fil des nombreuses pages.
Les deux elfes Nuramon et Farodin sont en train de faire la cour à Noroelle, une délicate magicienne qui officie à la cour de la reine Emerelle.
De son côté, Mandred, le chef d'un petit hameau se voit poursuivi par une créature diabolique. Après la mort de ses compagnons, l'humain échoue dans le royaume des Elfes. Après avoir demandé l'aide de la reine des elfes, une chasse est ouverte.
Nuramon et Fraondin accompagnent Mandred afin d'éliminer l'homme-sanglier. Mais cette chasse est en réalité un piège dont ils ne sont que les pions.

Dans ce premier tome, la psychologie des personnages est mise en place, sans toutefois nous donner toutes les informations relatives à leurs passé.
Et d'emblée, je me suis retrouvée à adoré le personnage de Nuramon, les quelques détails éparpillés à son propos, laissent deviner un passé torturé et injuste ? Ce qui me l'a rendu instantanément sympathique. Contrairement à Farodin que l'on devine sûr de lui et hautain. Impressions qui sont amplement justifiées dans le récit. Quant à Mandred, il est le stéréotype du barbare/viking nordique, rustaud et mal appris.
Le point fort de ce roman, c'est l'humour, qui est un trait fort présent dans les dialogues, ce qui allège quelque peu la lourdeur des actions qui s'enchainent sur une longue période de temps et dont, nous lecteurs n'avons pas tous les détails.
Ce qui implique que l'on est quelque peu perdu durant les premiers chapitres (ce qui a été mon cas), mais cela est vite pallier.
L'action se met très rapidement en place, voir, à un rythme effréné, ce qui pose un autre problème au lecteur que nous sommes. En effet, certaines actions se déroulant au début du récit, ne se révèlent importantes qu'à la fin, et vu la truculence d'actions, il est aisé d'en oublier.
Si, vers la fin du récit, les liens entre les personnages sont visibles et même plus que tangibles, il faut néanmoins attendre les derniers chapitres pour nettement les percevoir.
L'aspect relationnel inter-personnages est un peu mit de côté, ce qui selon moi est fort dommage.
« Les étoiles d'Albe », le second tome des « Elfes », remet quant à lui les relations, ainsi que les interactions inter-personnages à l'honneur. Pour cela, l'auteur a quelque peu abandonné la facette de l'action pure (c'est-à-dire moins de combat, de sang et de boyaux répandus) pour se concentrer sur l'exploration de son univers.
Nuramon, Farodin et Mandred partent en quête de Noroelle. La reine des Elfes ayant fermé l'ensemble des Potes menant aux autres mondes, c'est une longue aventure qui les attend.
Leurs voyages les mèneront à travers le continent, à la recherche de la Porte qui mènera à l'elfe captive. Mandred sera de la partie, étant devenue une légende vivante qui traverse les âges.
Contrairement au premier tome, les actions trainent quelque peu en longueurs. Les personnages vivent maintes péripéties qui les éloignent constamment de leur quête initiale.
Ce tome est en quelque sorte un palier dans la trilogie. le lecteur retrouve les personnages principaux ainsi que des petits nouveaux. La trame de l'ensemble de l'oeuvre devient plus nette.
La psychologie des personnages ressort assez fortement, mais la séparation des héros divise encore davantage les chapitres ce qui densifie encore davantage le récit.
Ce troisième tome, « Les pierres d'Albe », est le meilleur des trois tomes. Il s'agit du parachèvement d'une aventure qui aura mené Mandred, Farodin et Nuramon à travers les territoires connu et non-connu du continent durant plusieurs siècles.
Enfin, nos trois compagnons sont parvenus à retrouver l'endroit où Noroelle est enfermée, mais il leur est impossible de la délivré.
Pendant ce temps, une guerre se prépare, contre le fanatisme de leur ennemis commun, elfes, nains et humains devront faire face ensemble. Mais Nuramon et Farodin ne peuvent oublier la femme qu'ils aiment.
Inutile de tergiversé, ce troisième tome est mon préféré.
Au fil des pages, les personnages, aussi divers qu'ils soient, en apprennent davantage sur eux-mêmes, sur leur personnalité, sur leur passé, etc.
Bernhard Hennen est parvenu à me faire voyager avec eux, et malgré la longueur et l'énormité de ce roman, je ne me suis pas lassé une seule fois de leurs aventures.
Cette troisième partie foisonne d'actions un peu disparates qui oppressent quelques peu le lecteur. Je n'avais qu'une envie, connaître la fin et je tournais avec avidité les pages.
Cette trilogie se termine sur LA meilleur des fins possible, celle-ci est magnifique et ouverte. Durant les derniers chapitres, l'héroïsme à son paroxysme, digne des sagas médiévales (d'ailleurs, j'ai omis de mentionner que de temps à autre, les chapitres sont entrecoupés par une sorte de petit extrait composé comme des annales).
L'ensemble de cette trilogie est plus qu'excellente, formant un tout totalement cohérant. Chaque tome pallie les éventuelles faiblesses des précédents.
La plume de l'auteur fut pour moi, un véritable régale.
Au final, ma lecture de cette brique c'est avérée fluide et rapide. J'ai passé un excellent moment de lecture.

Lien : http://audreyboookoverlife.o..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Nyissie
  08 octobre 2014
Mon avis est un peu mitigé sur ce livre. La lecture est fluide et agréable, le récit est plein de rebondissement. Mais je n'ai pas forcément été emballée plus que ça. Je ne saurais pas exactement dire pourquoi, peut être à cause des personnages même si certains sont attachants je n'ai pas eu de liens forts avec eux. Ou alors le fond de l'histoire (la quête de leur amour perdu pour Noroelle) qui ne m'a pas touchée. En bref j'ai du mal à me faire une opinion sur cette trilogie, mais ce n'est pas un mauvais livre on passe un agréable moment à le lire.
Commenter  J’apprécie          60
Flint
  07 décembre 2016
Une intégrale médiévale originale, en effet cela reprend une grande partie des codes de la fantasy classique, opposition nain / elfes, durée de vie plus longue pour les elfes.
Humain plus fragile et plus violent et impulsif. Par contre l'auteur rajoute ces propres codes novateurs. le fonctionnement de la magie et les déplacements spatio-temporels.
L'histoire débute sur un triangle amoureux avec deux elfes amoureux de la même personne qui n'arrive pas a choisir entre les deux. Les deux elfes étant très amis cela complique forcément encore un peu la relation.
Ce triangle sert de prétexte pour le départ de l'aventure, ou les deux elfes vont devoir affrontés un mal mystérieux et ancien et pour cela visiter les nains et les humains et partir a la recherche de leur origines respective.
Mon plus gros reproche pour ce livre est que la trame principale est réglé un peu rapidement et finalement ne sert que de prétexte aux aventures, cela aurai mérité un peu plus de développement. Par contre l'écriture est très bonne, les petits plus du monde très intéressant, les rebondissements sont très intéressants et bien amenés.
Un bon gros pavé pour les froides nuit d'hiver au coin du feu mais qui se lit assez facilement.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
lafianceedeslivres
  29 août 2020
Les elfes... Depuis petite, j'ai toujours aimé ces créatures si belles, intelligentes, douces et raffinées... Un jour, alors que je me baladais sur internet, je vis ce livre à la couverture tout juste magnifique. Je l'ai donc acheté.
Je l'ai attendu un peu longtemps. J'étais persuadée de ne pas être déçue par une histoire parlant d'elfes mais j'étais bien naïve.
Rien qu'au commencement de la lecture, il y a une sacrée violence. Les scènes de batailles sont décrites de manière "gore"...
Je ne me suis attachée à aucun des personnages. Les elfes ne sont pas aussi exceptionnel que cela. Leur beauté n'est pas incroyable et je les sens plutôt froids et distants par rapport à "l'elfe classique". Mandred est un humain hautain et complètement perdu.
Il y a des scènes qui n'ont ni queue ni tête. On passe d'une chose à l'autre, sans rien comprendre. Dommage.
J'ai vite abandonné la lecture de ce livre.
Commenter  J’apprécie          10
Orha08
  31 octobre 2017
Magnifique livre, une fin parfaite comme on en a si peu souvent! J'ai adoré ce livre surtout la première partie. Un grand plaisir du début à la fin! le destin de Mandred était juste parfait
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
BookoverBookover   03 novembre 2014
"Mandred pensa aux halles d'or des dieux. Avait-il mériter une place aux côtés des héros ?
Là-bas rencontrerait-il Alfadas...ce serait bien de pêcher à la mouche avec lui. Il n'avait jamais pu l'apprendre à ce garçon. (...)
Soudain le froid disparut. Il se trouvait debout dans une eau claire qui lui arrivait aux genoux.
Des saumons argentés remontaient le courant en glissant lentement sur le fond pierreux.
-Es-tu enfin venu, vieil homme ?
Mandred leva les yeux, Alfadas se trouvait sous un chêne.
D'un geste souple du poignet, il laissait filer la soie de sa canne.
Pas mal pour un débutant, pensa Mandred. Pas mal du tout."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40

autres livres classés : elfesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

La fantasy pour les nuls

Tolkien, le seigneur des ....

anneaux
agneaux
mouches

9 questions
1736 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantasy , sfff , heroic fantasyCréer un quiz sur ce livre