AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 978B08GY11VCZ
322 pages
Éditeur : Librinova (01/10/2020)

Note moyenne : 4.37/5 (sur 69 notes)
Résumé :
Avez-vous déjà imaginé à quoi ressemblerait votre quotidien si le surnaturel s’y invitait ?

Miya, 20 ans, se réveille à l’hôpital avec une amnésie partielle. Elle n’a gardé aucun souvenir des mystérieuses circonstances de son accident, de l’endroit où elle étudie, de ses liens d’amitié, mais également de l’existence de créatures légendaires…

Pour savoir ce qui lui est arrivé, elle devra retourner à Ebbstone, une école très spéciale. Miy... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (40) Voir plus Ajouter une critique
AlexandrePage
  14 avril 2021
Je me suis lancé dans Ebbstone sans trop savoir dans quoi j'allais plonger en fait, car je dois le dire, j'ai pas lu le résumé, j'ai pris le livre d'abord sur sa couverture ! Mais il a bien fallu tourner la couverture quand même ! Alors voici mon avis.
Il s'agit d'un roman clairement young adult avec ses codes. Une école dans un goût anglo-saxon, de la romance (un peu !), des têtes à claques, des ados émotifs, et ici, petit plus, un cadre fantastique avec des dragons (qui sont perçus comme normaux dans ce monde). C'est important de définir le genre du livre, car cela influe quand même pas mal sur son univers, sur ses rebondissements, sur l'intrigue et la langue également. le roman reste sur une ligne douce, il ne faut s'attendre ni à du sanglant ni à du sexe, en revanche le langage peut parfois virer au familier voire vulgaire ; langage d'ados en somme !
Le roman s'avère bien écrit, même si les deux premiers chapitres m'ont paru un peu moins fluides et alertes que les autres. Il y a notamment une phrase avec deux fois le mot « régulier », petites maladresses d'écriture qui ne se retrouvent plus dans la suite du livre. Style sobre, je dirai scénaristique qui s'avère le plus fréquent en young adult. Il en résulte qu'il est coulant, très lisible, même si dans certaines scènes, notamment celles avec les dragons, ces mêmes qualités s'avèrent un peu trop tendres pour donner du souffle et de l'ampleur à l'action.
A mon sens, plus que l'écriture, le point fort du roman reste son rythme. le livre est entrainant, l'intrigue bien conduite, il y a des rebondissements et rien n'est trop prévisible. de fait, il se lit vite et sans ennui et l'histoire, quoiqu'elle reprenne en apparence des lieux communs du genre (école à la Harry Potter ; dragons et dragonniers ; romance calibrée…) parvient malgré tout à s'accaparer intelligemment ces mêmes lieux communs pour créer un univers original et parvenir à nous surprendre. Tout du moins, Ebbstone a son identité, et si l'on pourra regretter l'absence de descriptions plus poussées pour vraiment immerger le lecteur dans cet univers, on sent une patte singulière qui navigue avec intelligence entre les références du genre sans s'y fondre complètement.
Pour ma part, en lisant Ebbstone, plus que le roman, j'ai vu l'intéressante réalisation cinématographique qui pourrait en être tirée (voire, plus encore la série !). L'autrice nous raconte une histoire à rebondissements solide et maitrise clairement bien ses schémas narratifs. Les personnages également sont bien écrits même si un peu attendus dans ce genre d'intrigue. Sûrement la dimension romance qui les cadre un peu trop. A mon sens, compte tenu du bel effort pour créer un univers singulier dans un contexte young adult pas mal bondé, plus de descriptions auraient été les bienvenues pour boucler la boucle et faire d'Ebbstone une belle petite référence du genre. Mais l'autrice est jeune, a plein de projets, assurément sa plume et son style vont gagner encore en maturité et révéler au grand jour toutes les belles promesses contenues dans ce récit fantastique.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          280
littlegwarren_addictions
  13 avril 2021
Je vous propose aujourd'hui de partir en quête des mystères d'Ebbstone.
Un monde fantastique
Après un mystérieux accident Miya a perdu partiellement la mémoire. N'ayant cependant rien perdu de son caractère de feu, elle décide de partir à la recherche de réponse. Que s'est-il passé ? Et qui est cette personne qui semble suivre ses moindre faits et gestes ? Dans un monde peuplé de dragon, de nombreuses découvertes attendent notre protagoniste.
Guidée par des énigmes toutes plus mystérieuses les unes que les autres, Miya fait équipe avec un nouveau partenaire, Manu, un garçon discret au lourd passé. Il n'y a pas que les dragons qui doivent être apprivoisé. Nos jeunes aventuriers devront apprendre à se faire confiance et à travailler ensemble également. Miya peut aussi compter sur ses meilleurs amis Melinda et Jay, toujours à l'écoute et prêt à aider. J'ai d'ailleurs trouvé dommage qu'ils n'aient pas d'avantage d'importance, d'intérêt, dans l'histoire. Aussi l'école accueille des dragons, célèbre animal fantastique. Un dragonnier et sa monture sont présentés comme des partenaires avec un lien très fort. J'aurai peut-être apprécié plus de développement de ce côté-là pour accentuer leur importance et le coté fantastique du livre.
De lourds secrets
Chaque fin de chapitre est close par les pensées de cette ombre qui plane au-dessus de nos protagonistes. Cela ajoute une atmosphère pesante, menaçante. J'ai beaucoup aimé cette idée ! Nous restons dans le brouillard jusque dans les derniers moments, l'histoire allant de rebondissement en rebondissement. Les hypothèses fusent et on se prend très rapidement au jeu à vouloir deviner qui est la menace et quelles sont ses motivations.
Vous l'aurez compris, ce livre mêle aventure fantastique et mystère, avec une jolie touche de sentiments.
Alors, qu'attendez-vous pour découvrir les secrets que renferme Ebbstone ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Khiad
  11 décembre 2020
Je voudrais tout d'abord commencer par remercier Anne-Sophie Hennicker pour m'avoir proposé son livre en SP via le site SimPlement.
Concernant la couverture, je la trouve sympa et je pense qu'elle vise bien le public ciblé. J'aime bien la lune ainsi que le dragon, derrière les personnages.
J'ai trouvé la plume de l'auteure fluide et agréable.
Miya est une jeune fille qui se réveille dans une chambre d'hôpital, partiellement amnésique, après quelques jours de coma suite à un accident. Même si cette perte de mémoire la perturbe, ce qui est tout à fait normal, elle se révèle vite avoir un fort tempérament ainsi qu'un très beau sens de la répartie. Autant dire qu'elle ne se laisse pas marcher sur les pieds et que plusieurs personnes en feront les frais, ce qu'ils auront amplement cherché, soit dit en passant.
Emmanuel est un personnage très différent, très solitaire, très renfermé, peu loquace et qui passe tout son temps libre avec son dragon Pyrophone. Néanmoins, quand on le connait, il se révèle avoir la taquinerie facile.
J'ai aimé la façon dont ces deux-là se repoussent, puis finissent par s'attirer. Comment ils s'en aperçoivent. Comment ils réagissent.
J'ai bien aimé Mélinda et Jay, les amis de Miya. de vrais amis, toujours là pour elle, pour la soutenir et l'encourager, malgré le fait qu'à un moment cette dernière instaure une certaine distance. J'ai adoré le clin d'oeil à Carrie de Stephen King.
J'ai aimé le fond de l'histoire, avec cette école de dragonniers qui comporte bien des secrets et des dangers avec des missions compliquées et des énigmes qui semblent incompréhensibles. Mais, de ce fait, je trouve que les dragons passent vraiment au second plan. Miya, en réalité, passe très peu de temps avec Spiral pour tenter de le connaître et de le comprendre, et je trouve ça vraiment dommage. Pourtant, il est dit que le lien entre le dragon et celui qu'il a choisi est fort et primordial. Mais c'est juste effleuré. Tout comme les mystères de l'école.
J'ai adoré les petits passages en italique, qui rajoutent un côté anxiogène au livre. On a presque envie de lever les yeux du livre et de regarder par-dessus son épaule pour voir si ce n'est pas nous que l'on observe.
Passés les premiers chapitres où Miya doit apprivoiser sa mémoire défectueuse et où l'auteure pose les bases de son histoire, je trouve que le rythme est bel et bien présent, entre action, mystères et une pointe d'angoisse et de romance.
Une fin peut-être un peu rapide.
En résumé, j'ai aimé ma lecture et je retiens une plume agréable, des personnages assez travaillés, un rythme rapide et un contexte plutôt anxiogène, surtout dû aux passages en italique. Un petit bémol cependant pour une fin un peu rapide et une présence pas assez importante des dragons et de leur relation avec leur humain.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
AdelineRogeaux
  26 mars 2021
Je remercie encore l'auteure pour son confiance.
Le premier regard t'as d'beaux yeux tu sais ?
Ouais, d'beaux yeux pour apprécier cette couverture sublime ! Un dragon sous forme de silhouette, rappellant aussi le cheval (une autre passion de notre héroïne), deux jeunes gens (Miya et Manu) tournés vers nous, déterminés, l'air de dire "hey toi, reste pas dans ton canapé, viens nous aider". Moi j'sais pas, mais j'aime bien cette invitation illustrée !
Rédigé sobrement, le résumé, quand à lui, nous invite à son tour à l'enquête à venir, j'ai personnellement été attirée par le côté "amnésie" du personnage. Intriguée, il m'a donné envie de plonger tout de suite pour savoir comment elle allait se souvenir, et où ça la mènerait. le p'tit côté fantasy avec les dragons a aussi sa part : comment l'auteure a-t-elle allié les deux ?
Réponse !
Lecture ! (avec un p'tit café et des chocolats, et un bloc-note, tu vas comprendre)
Alors on atterrit tout de suite à l'hosto ou Miya se réveille. Sans souvenirs. du moins, pas ceux des circonstances de son accident. Ses amis sont là, sa famille, et de fil en aiguille, on apprend à connaître tout ce p'tit monde. L'amnésie et les redécouvertes sont bien détaillées, on voit, on sent, les détails sont là. Un bon point !
Après son retour à la maison, elle file à l'école où elle était déjà inscrite : Ebbstone.
Et c'est là que ça devient cool, tenez-vous bien : ya des dragons, ouais rien que ça !
En deux trois chapitres, le résumé est bouclé, agréablement. On entre en action avec nos jeunes protagonistes dans une enquête intriguante.
Les dragons sont la petite touche fantastique non négligeable dans la quête, parce que Miya, elle doit pas juste retrouver la mémoire, elle doit aussi comprendre pourquoi elle en est arrivée là, pourquoi ya le désagréable Manu (Emmanuel) qui s'fout dans son chemin, pourquoi elle a un dragon, pourquoi... à vous d'découvrir aussi les autres questions hein ! Et ils servent à quoi, ces dragons ? Non parce que contrairement à d'autres ouvrages, ils sont pas là pour faire cool !
Dans tous les cas, le cheminement pour avoir les réponses est mouvementé, ça c'est sûr ! Et l'originalité du livre repose sur des énigmes qu'on peut tenter de résoudre nous-même en parallèle avec les deux zouaves, c'est plaisant. Pour se faire, Miya et Manu reçoivent (enfin... subissent) des indices, et mis bout à bout, on obtient des réponses au final. On peut savoir avant eux certaines choses, c'était vraiment sympa à faire. L'auteure a su emmener avec elle les lecteurs à Ebbstone.
En plus de ça, le caractère omniscient du livre est en elle-même une originalité, on entre dans la tête de plusieurs protagonistes ou antagonistes, et j'trouve ça plutôt cool. On sait avant tel perso ce qui va lui arriver, ou ce que l'autre pense de lui, ça a un côté intimiste (ou voyeur hé hé hé).
J'allais râler sur certains aspects du livre, notemment l'animosité du corps enseignant (du peu qu'on peut l'apercevoir, à mon sens il manquait d'adultes dans cette école), de certains élèves, sans qu'on sache pourquoi, mais au final, quand on arrive au bout, on comprend ! Donc finalement ce n'est plus un mauvais point ! Mais j'ai vraiment cru que je saurais jamais !
J'aurais aimé plus de descriptions sur le fonctionnement de l'école, mais j'pense qu'on découvre tout en même temps que Miya et qu'on se contentera des infos qu'elle obtient, et les gens concernés sont pas bavards du tout, les enfoirés.
Les relations entre les personnages sont travaillées, parfois complexes, c'est signe de qualité de travail de l'auteure. J'ai particulièrement aimé le duo presque cliché de Miya et Manu, j'avais envie de les baffer les deux parfois !
Le point que j'ai vraiment adoré est le point de vue du gros cinglé, de temps en temps, on voit ses pensées, et ça apporte une touche malsaine à l'histoire.
La plume quand a elle est fluide, simple, on sent bien qu'on est dans un livre pour ado/jeune adulte. le langage familier m'a plu lors des conversations, ça apporte une touche fraîche au roman et plusieurs fois, les expressions et insultes m'ont fait sourire.
Le langage est varié, et tout est cohérent. Une lecture qui se fait toute seule et c'est reposant (enfin, pas pour Miya miskine) !
L'après-lecture.
L'auteure a su nous mener là où elle le voulait : mener l'enquête dans son univers fantastique, trouver qui était le psychopathe qui leur faisait des misères, pas un instant d'ennui entre les relations des personnages et les missions ! (et ça va de surprise en surprise !)
Une lecture que je ne peux que recommander à ceux qui veulent une lecture facile, et être amené eux-même à répondre à des questions en même temps que le perso ! Surtout pour les jeunes, l'âge recommandé est bien respecté, tant par le registre que par l'histoire et le côté dragon que j'ai vraiment apprécié (Spyral est trop chou ^^)
____________________________________
Lien : https://www.horror-stories.fr
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
VeroniqueHallier
  15 décembre 2020
Ce bouquin renferme une petite partie de mystère, mais nous baigne directement dans le monde de l'institut Ebbstone, comme si ce dernier, au final, était une école basique dans laquelle on apprenait à chevaucher un dragon, le dresser… Quoi de plus naturel ? du coup, on se prend assez vite au jeu dans ce monde auquel on appartient des les premières lignes.
On suit Miya, une jeune fille qui semble être comme nous, novice en la matière, puisque cette dernière est amnésique suite à un accident. Cet accident, nous en comprendrons les tenants et aboutissants en dépassant le milieu de l'intrigue. Première idée intelligente de l'autrice, nous mettre un personnage qui sera, comme nous, à la découverte de l'univers qu'elle nous confie.
Cette avancée au sein de Ebbstone se fait aux côtés de plusieurs jeunes au caractère bien trempé qui nous replongent dans les histoires de notre jeunesse et de nos « années lycée ». Décrit de façon plutôt sympa et en toute simplicité, nous voyons leur évolution comme si nous y étions.
Pour ma part, une bonne partie de l'intrigue est concentrée sur le sujet, et les jeunes n'auront sans doute pas de mal à s'identifier 😉
Le petit point noir, je pense que ce livre aurait supporté plus de pages. Pourquoi ? Non pas que l'histoire soit trop complexe… mais parce qu'au final, beaucoup de traitement de relationnel (ce qui est très agréable), mais qui délaisse un chouia la partie thriller/enquête et la partie relation dragon/gardien. Cette relation est à mon avis à approfondir puisqu'il s'agit aussi d'une quête et d'une aventure de ces jeunes au sein d'un établissement reconnu pour le dressage de dragons.
Maintenant en revanche, parlons du positif. La plume est sympathique, et on lui sent une évolution de la première à la dernière page, elle devient de plus en plus fluide, à l'aise et maîtrisée dans les différents domaines de narration. le texte est donc très agréable à lire et accessible à tout public. S'adressant aux young adults, j'ai trouvé l'intrigue et l'idée de départ originales et bien ficelées, et même si je n'ai plus 15 ans, la fraîcheur et le ton m'ont bien plu 😉
Les personnages sont relativement travaillés, on voit à travers les descriptions et/ou les dialogues qu'ils ont tous leur place dans le récit. Leurs réactions face aux différents rebondissements restent assez crédibles et on voit que chacun est entier, ce qui est agréable à la lecture. Il n'y a pas un personnage laissé de côté de façon drastique lorsqu'il ne dessert plus l'intrigue de façon principale. Il est intéressant de suivre l'intégralité de ce groupe de jeunes sur l'entièreté de l'écrit.
Le décor est bien pensé et décrit de façon à se qu'on s'y retrouve, mais tout cela sans fioritures. Avec des données brutes, l'autrice nous guide quand même à travers les bâtiments ou les zones de nature de manière à ce qu'on s'y voit tout en nous laissant une grande part d'imagination. Ce qui n'est pas anodin, car il n'est pas rare qu'on soit perdus dans des détails qu'on a du mal à se retranscrire en image, alors qu'ici, ça coule de source 🙂
Ensuite, il ne faut pas oublier la petite romance qui va bien. Elle a été glissée entre les lignes de façon régulière et somme toute très prenante. Pourquoi ? Parce qu'on ne tombe pas dans les clichés du jeune homme qui se laisse approcher par la demoiselle sous le charme… Non non, on a affaire à un vrai chassé croisé de deux jeunes gens qui s'apprivoisent, un peu comme on apprivoiserait un dragon 😉
Tout s'imbrique avec facilité et fluidité, cette histoire rentre dans l'intrigue principale et y tient sa place sans tomber dans le plan-plan que l'on retrouve assez souvent dans ce genre d'écrit.
Pour finir, on a la quête menée au travers d'une enquête. On dissocie les deux sans problèmes et on se prend, là encore, assez facilement au jeu. Nos personnages ont du fil à retordre, via des indices, pour trouver un sens à leur présence et à leur mission, au même titre que pour déjouer les pièges qui leur sont tendus sans trop en connaître la cause. On est donc plongés dans cet univers un peu « inquiétant » et on découvre en même temps qu'eux que Ebbstone, ce n'est pas qu'une école, mais c'est aussi un bâtiment qui regorge de secrets intergénérationnels.
Bref, s'il reste une évolution et un travail à la plume, celle-ci est déjà prenante et pleine d'idées. Une bonne lecture dans laquelle j'ai eu un peu de mal à rentrer mais que j'ai eu du mal à lâcher. Une lecture agréable et entraînante malgré un début qui promettait de me laisser mitigée et qui m'a finalement laissé un bon goût en bouche !
Une escapade qui mérite de se faire connaître, des personnages sympas, une toile de fond travaillée… un très bon ouvrage jeunesse dont l'autrice est prometteuse 🙂
Enquête à suivre 😉
Bonnes lectures !
Lien : https://jetdemot.wordpress.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (27) Voir plus Ajouter une citation
AlloverthebooksAlloverthebooks   02 septembre 2020
Ses mains remontèrent le long de son dos et il la serra un peu plus contre lui.
— Il y a une légende qui dit que, lorsqu'un dragon perd une écaille, celui qui
la possède aura la chance avec lui durant toute sa vie.
Il laissa planer un instant avant de continuer.
— Et… il y en a une autre, aussi.
— Et que dit-elle ?
Un large sourire habilla le visage du jeune homme, tandis que des fossettes se
creusaient dans ses joues.
— Que la personne qui l'a trouvée et celle à qui elle l’a offerte seront liées…
pour toujours, répondit-il, en la regardant intensément.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
KhiadKhiad   09 décembre 2020
Les dragons se murèrent dans un silence de mort. Ils le sentaient approcher, cet individu à l'aura diabolique. Celui qui le guettait, tapi dans l'ombre, se délectant de chaque seconde de la scène qui se déroulait devant ses yeux. Le jeune homme ne l'avait pas vu et, même s'il se retournait, il ne le verrait pas. Il était son ombre. Son plus grand ennemi. Depuis toujours.
Commenter  J’apprécie          20
AlloverthebooksAlloverthebooks   02 septembre 2020
— J’aimerais n’avoir jamais existé.
Pour ne pas s'enfoncer dans l'angoisse, il avait décidé d’être défaitiste. Pour lui, c’était la règle numéro un contre la dépression. Même si en général, c’était le meilleur moyen pour y sombrer…
Commenter  J’apprécie          30
chlochlobookschlochlobooks   10 décembre 2020
Une larme s’échappa.
Bordel ! Sale con !
— Emmanuel ! s’égosilla-t-elle, à pleins poumons.
Il s’arrêta soudainement, mettant fin à la course poursuite. Il restait cependant dos à elle, laissant la pluie s’abattre sur eux et les tremper jusqu’aux os. Cette fois-ci, elle avait réellement l’impression de l’avoir touché, d’avoir réussi à perforer sa carapace qu’il voulait rendre indestructible. Elle se brisait et ses fragments s’envolaient. Le temps semblait s’être suspendu. Tout autour d’eux était statique. Puis, lentement, il se tourna vers elle et ancra son regard brillant dans le sien. Ce qu’il ressentait en cet instant pour elle était bien plus fort que tout ce qu’il avait vécu auparavant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
AlloverthebooksAlloverthebooks   02 septembre 2020
— Sans toi, je n’aurais jamais réussi à avancer autant pour les missions et je n'aurais jamais trouvé quelqu'un qui m'aurait permis d’atteindre mon objectif. Tu étais la pièce manquante du puzzle.
Commenter  J’apprécie          20

autres livres classés : dragonVoir plus
Notre sélection Jeune Adulte Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quiz Destins Croisés, Tome 1

En quelle classe entrent les protagonistes ?

Troisième
Seconde
Première année d'université
Ah, parce qu'ils sont scolarisés ?

19 questions
5 lecteurs ont répondu
Thème : Destins croisés de Anne-Sophie HennickerCréer un quiz sur ce livre

.. ..