AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2877677303
Éditeur : Editions Kaléidoscope (19/01/2012)

Note moyenne : 4.1/5 (sur 21 notes)
Résumé :
Emile le boucher avait tout pour être heureux,
un métier qu'il aimait,
une jolie clientèle,
mais il lui manquait l'essentiel...

Attention, Emile !
L'amitié peut surgir sans prévenir...
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
Jumax
  24 janvier 2012
Ce cochon est TROP mignon alors si même le boucher charcutier craque pour lui... forcément vous voudrez l'adopter!!
Commenter  J’apprécie          110
Marie-O
  11 septembre 2014
Voilà une belle histoire d'amitié qui se joue des convenances. Un boucher ayant pour ami, un petit cochon, voilà qui n'est pas banal et qui donne lieu à de drôles d'aventures. le texte de Stéphane Henrich est simple avec des phrases courtes mais il n'épargne pas les possibles angoisses des petits lecteurs, à l'image de la couverture où on voit Emile avec dans une main, le petit cochon mais dans l'autre, un grand couteau de boucher... Pas d'inquiètude à avoir, tout se termine bien et dans la bonne humeur!
Les illustrations de l'auteur, aquarelliste alsacien dont je découvre le travail avec cet album rappellent celles de Quentin Blake. Ses aquarelles apportent beaucoup de tendresse à l'histoire, j'ai adoré la bouille du cochon de lait et le personnage d'Emile qui s'ouvre au contact du petit cochon est attachant et touchant.
Un bel album à découvrir !
Commenter  J’apprécie          40
Omegane
  28 janvier 2013
Emile est boucher. Comme tous les bouchers, Emile vend de la viande. de la viande d'animaux. Or, voici qu'un jour, un de ces animaux arrive bien vivant dans le camion qui livre son échoppe : un adorable cochon de lait. Emile connaît son métier. Il sait quel sort doit être réservé à cette marchandise incongrue. Mais au moment d'abattre son couperet, voilà que notre boucher se découvre incapable de tuer ! le voilà bien embarrassé : que faire de ce nouveau compagnon, qui se révèle, de plus, particulièrement attachant ? Et parfaitement innocent , jusqu'à ce que, pénétrant par inadvertance dans la chambre froide, il découvre l'horrible vérité et s'enfuit, épouvanté. Tout le village s'unit pour partir à sa recherche, par amitié pour Emile, inconsolable de cette perte. Enfin, à son grand soulagement, son copain cochon est retrouvé. Emile prend alors une grande décision : sa boucherie deviendra un restaurant où il retrouvera sa fidèle clientèle. Au menu : salade fraîcheur, ratatouille et tarte tatin.

Quel contraste entre la fade inertie des morceaux de viande suspendus dans la boutique d'Emile et la fraîcheur de son aimable copain cochon, débordant de vie ! Les illustrations rendent parfaitement compte des sentiments qui animent le jeune et affectueux animal. Ceux qui ont un peu fréquenté ses congénères reconnaîtront dans ses traits et attitudes expressives des comportements somme toute très proches de la réalité.
Les humains qui peuplent le village d'Emile, et parmi eux, ses clients et clientes, sont pour leur part croqués avec un humour facétieux auquel un observateur vigilant ne résistera pas. D'emblée, la couverture annonce la couleur : on va rire, s'émouvoir, mais aussi réfléchir, grâce à cet album concis, drôle et efficace. Au fil des pages, soyez attentifs aux détails : la tête de boeuf en dit long...

Lien : http://libr.animo.over-blog...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          31
pilyen
  30 janvier 2012
De nos jours, les enfants, et quelque soit l'âge, regardent tout un tas de séries bourrées de monstres galactiques hideux ou transformistes, exterminants à qui mieux mieux d'autres horribles personnages tout aussi terrifiants. Cela n'a pas, en apparence, l'air de les perturber. Quelquefois, vous leur racontez une petite histoire bien gentille où malheureusement apparaît un loup et ils font des cauchemars pendant une semaine... Etrange paradoxe... Peut être que le loup est plus effrayant à cause de ses siècles de service auprès des peurs d'enfant.
Cette petite introduction pour vous présenter un album qui risque de provoquer quelques réactions d'angoisse chez nos chers petits. " Au cochon d'Emile" fleure pourtant un temps que les moins de 10 ans ne peuvent absolument pas connaître. C'était l'époque où les coeurs de villages regorgeaient de boutiques diverses où chaque corps de métier était représenté. Ici, Stéphane Henrich nous présente Emile, heureux propriétaire d'une aguichante boucherie/charcuterie, renommée pour ses boudins et ses saucisses dans toute la région. Un jour, lors d'une livraison de morceaux de viande, un porcelet vivant jaillit dans les bras d'Emile. N'écoutant que son coeur de boucher, rêvant de grillades tendres, ils veut le tuer mais n'y arrive pas. L'animal est trop mignon. Emile n'abat jamais de bêtes, se contentant seulement de trancher des carcasses prêtes à la découpe. A partir de ce jour, il deviennent les meilleurs amis du monde jusqu'à ce que... le jeune cochon découvre dans la chambre froide une tête de porc suspendue à un crochet...
Dans cet album, au dessin tendre qui rappelle un peu celui de Quentin Blake, on flirte gentiment avec le gore et c'est plutôt une bonne chose. A l'heure des supermarchés, où la nourriture est présentée, emballée, conditionnée, les enfants ne savent pas toujours l'exacte provenance de ce qui fait, pour certains, le délice de leurs assiettes. Après la lecture de cette histoire, il ne manqueront pas de s'interroger sur l'origine de leur tranche de jambon... et peut être deviendront-ils végétariens (ce qui risque de ne pas arranger les parents).
La fin sur le blog http://sansconnivence.blogspot.com/2012/01/au-cochon-demile-de-stephane-henrich.html
Lien : http://sansconnivence.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          11
Gwendo
  09 juin 2013
Bien sûr Émile n'est pas très souriant mais qu'importe il fait bien son métier et sa charcuterie est appréciée dans tous le canton. Boudin, pâté et saucisse font sa célébrité !
Enfin jusqu'à ce qu'un beau matin un petit cochon de lait en chair et en os mais surtout plein de vie et d'amour surgisse de la livraison. Que faire d'un cochon en vie dans une boucherie !?!
Mais Émile est un gentil qui ne sait pas tuer une mouche. le voici affublé d'un compagnon qui saura lui faire découvrir le sens profond de l'expression "copains comme cochons".
Seulement, si Émile veut préserver cette belle amitié il va falloir envisager de changer de métier !
Un album sympathique qui donne le sourire et ne peut que séduire les végétariens ^^
Commenter  J’apprécie          00

critiques presse (1)
Ricochet   02 mai 2012
Un album très réussi et qui aura la mérite ou pas d'enlever à tous ces lecteurs l'envie de manger du cochon de lait!
Lire la critique sur le site : Ricochet
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
GwendoGwendo   09 juin 2013
Pour un boucher digne de ce nom, ce qu'un petit cochon a de plus mignon, ce sont ses filets dorés à point avec un soupçon de romarin.
Commenter  J’apprécie          10
autres livres classés : cochonsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
15067 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre