AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 287767777X
Éditeur : Editions Kaléidoscope (29/08/2013)

Note moyenne : 3.75/5 (sur 14 notes)
Résumé :
Le papa de Charlotte n'a qu'un gros regret dans la vie :
il aurait aimé être contrebassiste.
Alors quoi de plus naturel
que de vouloir partager - mieux - transmettre
son ambition à sa fille?
Mais de la transmission à la projection,
il n'y a qu'un pas.
Et si Charlotte avait d'autres envies, elle?
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
Tbilissi
  19 janvier 2018
Lorsque Rémy Lamy pense à sa chère contrebasse délaissée il n'est que regrets et nostalgie. Aussi quand sa fille Charlotte arrive en âge d'apprendre la musique il lui passe le flambeau avec tant d'enthousiasme qu'il ne soucie pas d'écouter les envies de la fillette.
J'ai été partagée à la lecture de ce livre.
En tant que professeur de musique je n'ai pu m'empêcher de relever ses nombreuses incohérences, la plus énorme de toutes étant la taille de l'instrument : si un enfant débute l'apprentissage de la contrebasse, il le fait sur un instrument à sa taille! Mais j'en conviens, les dessins de la petite aux prises avec cette gigantesque contrebasse auraient été moins drôles! Ensuite, l'apprentissage en école de musique ne se passe plus tout à fait comme le laissent entendre les illustrations, trop caricaturales et datées : le professeur de musique a un look du XIXe siècle, écrit à la craie et fait cours dans une salle de classe, quant au professeur de chant, on dirait la castafiore. Un peu cliché tout ça.
C'est dommage car à côté de ces incohérences le livre regorge de trouvailles : les affiches sont à mourir de rire ("Django reinette", "Rat Khmaninov", sans parler du pauvre Vivaldi qui change au fil des "4 saisons"), les dessins très expressifs et avec des détails savoureux, les textes pleins de bon sens ("la pratique d'un instrument est un bonheur immense, c'est à la fois l'écoute, le partage et la fraternité").
Enfin, je partage totalement le message véhiculé : il faut écouter les désirs réels de ses enfants pour ne pas projeter nos rêves sur leurs vies. Et c'est très joliment présenté dans cet album.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Nadael
  20 septembre 2013
Charlotte est bien embarrassée. Depuis plusieurs mois, la fillette apprend à jouer de la contrebasse, mais cet encombrant instrument commence à peser lourd dans sa petite existence. Car elle n'a pas choisi cette activité, son père lui a quasiment imposée.
Enfant, Rémy Lamy, le papa de Charlotte, rêvait d'être contrebassiste. Mais la vie en a voulu autrement et il a dû abandonner l'apprentissage de cet instrument. Aujourd'hui, l'homme a une belle famille, des amis et un métier qui lui plaît, mais les regrets sont toujours là.
Alors quand il retrouve sa contrebasse dans le joyeux bric à brac du grenier, il a une grande idée : sa fille sera contrebassiste ! Emporté par son enthousiasme, Rémy Lamy n'a pas conscience du désintérêt de Charlotte pour cette contrebasse. Il souhaite ardemment lui transmettre son amour de la musique.
Mais Charlotte a déjà un rêve et ce n'est pas celui de son père...
Un album aux illustrations drôlissimes foisonnant de détails (les trois pigeons du restaurant du même nom, le manche de la contrebasse qui se termine en tête de lion, les visages expressifs des gens, les scènes burlesques derrière les vitres, des personnages haut en couleur, des références au monde de la musique (affiches, langage musical, instruments) et un message clair pour les enfants : ne laissez pas vos parents projeter leurs propres rêves sur vous.

Lien : http://lesmotsdelafin.wordpr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
mguy
  07 novembre 2013
Cet album pour la jeunesse raconte l'histoire d'un père passionné de contrebasse, et qui va imposer à sa fille d'en faire contre son gré. L'histoire est assez basique. Mais l'originalité de cet album réside dans la complémentarité entre le texte et l'image. En effet, le texte ne raconte pas les cours de musique de la fillette, mais les illustrations en donnent la représentation. Tandis que le texte insiste davantage sur les arguments du père auprès de sa fille.
Cependant, l'ensemble reste trop basique. L'illustration est trop floue pour être réellement drôle. Par exemple, la contrariété de la fillette aurait dû davantage être représentée sur son visage. Cela aurait rendu l'album plus drôle. Dommage, car le thème était intéressant. Mais gâché par une mauvaise illustration des expressions du visage. Cela dit, je remercie les Éditions du Kaléidoscope de cette découverte originale malgré tout.
Commenter  J’apprécie          00
BookShellFairy
  30 octobre 2013
Le papa de Charlotte est nostalgique de l'époque où il jouait de la contrebasse. Tellement nostalgique qu'il décide que sa fille en jouera aussi (bah bien sûr, elle aussi sera très douée). Oui mais voilà, Charlotte a d'autres projets... Si seulement elle arrivait à lui en parler.
Un album très juste sur les projections que peuvent faire les parents sur leurs enfants. A mettre entre toutes les mains ;)
Commenter  J’apprécie          20
Fleur
  17 décembre 2013
Le papa de Charlotte aurait aimé être contrebassiste mais ce ne fut pas le cas. Lorsqu'il retrouve sa vieille contrebasse dans le grenier, il pense immédiatement à sa fille Charlotte. C'est certain, elle deviendra une grande contrebassiste! Mais voilà, Charlotte est bien embarrassée avec ce gros instrument. Comment faire comprendre à son père que cette activité imposée ne lui plait guère… ?
Cette situation évoquera sans doute des souvenirs aux plus grands. On a tous vécu à un moment ou à un autre, quelque chose qui nous a été imposée par nos parents. Difficile dans ces moments là de s'affirmer. C'est ce que va tenter de faire Charlotte. Pour les enfants le message est clair, ne laissez pas les grandes personnes choisir pour vous ! On a tous ses propres envies. Bien que les parents projettent certaines de leurs attentes sur leur progéniture, il faut savoir se faire entendre…
Les illustrations à l'aquarelle me font penser à un mélange entre Quentin Blake et Pef. Elles sont à la fois réalistes, insolites, vives et malicieuses. En y regardant de plus près, elles comportent de nombreux petits détails très amusants.
Lien : http://unoeildesmots.wordpre..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
NadaelNadael   20 septembre 2013
"Ecoute, Papa!"
Et monsieur Lamy avait été saisi
d’étonnement, comment un cri si grand
pouvait-il jaillir d’une si petite enfant?
"ECOUTE, PAPA,
TA CONTREBASSE,
JE M’EN CONTREFICHE !"
Commenter  J’apprécie          40
Pitchounette45Pitchounette45   28 juin 2016
Vois-tu , ma chérie, la pratique d'un instrument est un bonheur immense, c'est à la fois l'écoute, le partage et la fraternité.
Commenter  J’apprécie          10
TbilissiTbilissi   19 janvier 2018
C'est ainsi que Charlotte abandonna la musique pour le judo. Elle est aujourd'hui ceinture verte pour la plus grande fierté de son papa (qui s'est remis à la contrebasse).
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : InstrumentsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Musique et littérature

Quel grand philosophe des Lumières s'est essayé à la musique, sans succès ?

Voltaire
Jean-Jacques Rousseau
Denis Diderot
D'Alembert

10 questions
299 lecteurs ont répondu
Thèmes : musiqueCréer un quiz sur ce livre