AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de VirtuellementVotre


VirtuellementVotre
  02 juillet 2019
Troisième opus de la saga Black Wings, « Black Howl » est le tome qui me réconcilie enfin avec Madeline Black et qui me permet de m'attacher à cette héroïne au caractère volcanique.

De par mes deux précédentes expériences de la série, j'avais un peu peur de voir les choses se répéter et de ne pas éprouver de plaisir à suivre les aventures de l'agente de la mort. C'est donc un vrai soulagement pour moi que de n'avoir pas vu passer le temps et de me réjouir autant de ma lecture. Je ne savais pas ce qui m'attendait, je redoutais même un peu ce roman, mais c'était sans compter sur la plume captivante de Christina Henry qui a su attiser ma curiosité et m'immerger au coeur des événements.

Nous retrouvons donc Maddy, entourée de ses amis proches, en proie à divers démons et autres créatures obscures. Jusque-là rien de bien nouveau sous le soleil – ou les flammes de l'enfer cela va sans dire. Toutefois, je trouve que cette part de l'histoire est bien plus personnelle, car elle s'appuie sur l'héritage familial de la jeune femme. Ajoutez à tout cela, une puissance qu'elle n'avait jamais égalée jusqu'à présent et c'est un récit explosif que l'on parcourt sans s'en rendre compte vraiment, rythmé par la multitude de combats et de rencontres néfastes.

De plus, j'ai trouvé que le gros point fort de ce texte résidait dans le lien qui unit Madeline à ses proches. Avec les siens elle m'a fait un peu l'effet d'une agence tous risques surnaturelle prête à tout décimer pour la bonne cause. J'ai aimé leurs chamailleries et leur force, j'ai apprécié leurs échanges et leurs moments de doute, mais je crois que ce qui m'a le plus séduite ce sont les valeurs qu'ils mettent en avant, cette façon dont on ressent leur profond attachement. de ce fait, mon coeur s'est déchiré durant les derniers instants malgré l'ultime révélation de l'Étoile du Matin lui-même. J'ai beaucoup de mal à envisager les choses à présent qu'un chapitre se tourne.

En parlant du malin, aussi bizarre que cela puisse paraître je me suis énormément attachée à Lucifer. Lui l'ange du mal, le Prince des Enfers, m'a semblé vulnérable à certains instants malgré sa puissance et sa malice. C'est un personnage que j'ai appris à aimer et il me tarde de savoir s'il libérera lui aussi toute sa puissance prochainement ou s'il prend simplement plaisir à utiliser des pions sur son échiquier machiavélique.

En tout cas, je trouve que Madeline a muri. Certes elle est toujours à la merci de ses émotions, mais elle contrôle de mieux en mieux sa magie. Elle possède de nouvelles aptitudes et compose aujourd'hui avec des alliés réticents et peu coopératifs sans se laisser submerger par son tempérament colérique à toutes les pages ce qui est très appréciable.

« Black Howl » est un livre vivant dans lequel on visualise aisément les combats et les contours de chaque monstre auxquels Maddy et ses acolytes font face. Néanmoins, ils devront tirer avantage de chaque situation en faisant fi des conséquences s'ils veulent démasquer qui se cache derrière la rébellion. Il me tarde le 23 octobre pour savoir ce qu'il advient de toute l'équipe !

À lire si vous aimez les combats sans répit et la magie à tous les niveaux.
Lien : http://www.virtuellementvotr..
Commenter  J’apprécie          40



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (4)voir plus