AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de VirtuellementVotre


VirtuellementVotre
  22 novembre 2019
Il est des séries dont les tomes se suivent et ne se ressemblent absolument pas. C'est ce ressenti qu'il me reste en refermant ce quatrième opus de Black Wings. Je vis vraiment cette saga en dent de scie et je vous avoue être partagée entre mon attachement pour Madeline et mes interrogations quant à la suite des événements.

Après tout ce que l'agente a vécu, je pense que j'imaginais un déroulement bien différent. Non pas que la trame n'est pas respectée, mais je m'attendais à plus de difficultés lors de certains combats et de ce fait, je reste sur ma faim. Il y avait un gros potentiel et à mon sens, il n'a pas été totalement exploité. Certes, beaucoup de choses s'expliquent et une montagne d'obstacles se dressent sur le chemin de Maddy et sa bande or je reste dubitative sur la direction prise par l'autrice.

J'ai donc avancé dans cette lecture, la peur au ventre, non pas pour les personnages, mais pour mon engouement pour les deux précédents ouvrages. Heureusement, l'originalité de l'histoire est sympathique et la myriade de nouvelles créatures intéressante. Christina Henry introduit des protagonistes puissants qui s'ajoutent aux précédents et relancent un peu la machine. Est-ce que cela a suffi ? Pas pour ma part, mais je ne doute pas que bon nombre de lecteurs seront charmés par cet aspect du roman.

Maintenant que le pansement est arraché comme on dit, je tiens à dire que contrairement au tout début de la saga, j'aime l'évolution de Madeline, sa franchise et la force qu'elle puise au fond d'elle en toutes circonstances. Avec son groupe pour le moins éclectique on se dit qu'elle peut se sortir de n'importe quelle situation sans trop d'égratignures. J'apprécie le lien qu'elle a forgé avec les siens et j'ai adoré la manière dont ils s'épaulent les un, les autres malgré les doutes qui persistent et la menace qui plane.

De plus, Black Wings ne serait pas Black Wings sans sa dose de trahison et de machination diabolique. Je me pose toujours beaucoup de questions sur Lucifer et ses réelles motivations. Je m'interroge sur la présence providentielle de certains et essaie d'élaborer mille et un scénarios possibles. Je garde d'ailleurs pas mal d'espoir concernant un jeune homme en particulier même si mes rêves semblent irréalisables au vu des sentiments confus qui naissent dans cet épisode.

« Black Lament » est un livre qui me laisse perplexe sur plusieurs plans, mais qui m'interpelle malgré tout, car je me suis attachée à Maddy et que je suis curieuse de connaître le fin mot de l'histoire. Toutefois la série possédant sept tomes, l'épilogue ne sera pas pour tout de suite alors tout n'est pas encore perdu et j'ai envie d'y croire encore.
Lien : http://www.virtuellementvotr..
Commenter  J’apprécie          10



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (1)voir plus