AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782757809013
222 pages
Éditeur : Points (17/04/2008)

Note moyenne : 4/5 (sur 1 notes)
Résumé :
Le sens de la formule n'était-il pas la qualité première de Napoléon : «Impossible n'est pas français.» ? Se souviendrait-on de la bataille de Fontenoy sans le fameux : «Messieurs les Anglais, tirez les premiers !» ? De l'histoire de France à l'histoire de la langue, il n'y a qu'un mot ! Ce petit dictionnaire décrypte des centaines d'épisodes qu'un mot bien senti a immortalisés.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
LaliLali   25 février 2013
Paris vaut bien une messe.
(Henri IV, 1593)

L’existence d’Henri IV à ses débuts fut pour le moins remuante et les occasions de prononcer un bon mot ne manquèrent pas.
Fils d’Antoine de Bourbon et de Jeanne d’Albret, né en 1553, chef des calvinistes à seize ans, roi de Navarre à dix-neuf, échappé du massacre de la Saint-Barthélémy six jours après son mariage — au prix d’une abjuration forcée puis rétractée —, roi de France en 1589, Henri IV devait encore faire accepter sa légitimité.
La plupart des grandes villes lui échappaient, à commencer par Paris, et il lui fallait surtout pacifier le pays et essayer d’y faire reconnaître partout son autorité. Vainqueur à Arques et Ivry, il assiégea vainement Paris et Rouen. En juillet 1593, répondant au vœu de la majorité de ses sujets catholiques, Henri IV abjura définitivement le protestantisme.
Cette action, plus politique que religieuse, se trouva exprimée dans la phrase — sans doute apocryphe : « Paris vaut mieux une messe »; le comte de Brienne, pour pimenter la circonstance, écrivit l’autre version dans ses Mémoires : « Ventre-saint-gris! La couronne de France vaut bien une messe! » Ce qui a tout de même plus d’accent…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
THonigerTHoniger   19 janvier 2014
Le boulet qui doit me tuer n'est pas encore fondu. Napoléon, 1814, Brienne
Commenter  J’apprécie          30

Videos de Gilles Henry (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Gilles Henry
Cette semaine, Jean-Claude Zylberstein nous présente le 'Petit dictionnaire des mots d'amour qui ont fait l'histoire' de Gilles Henry ! C'est le conseil TEXTO de la semaine ! Pour + d'informations : http://bit.ly/2kRAobd
Retrouvez également 'Le Petit dictionnaire des mots qui ont une histoire' de Gilles Henry : http://bit.ly/2oK4EGN
autres livres classés : dictionnaire de citationsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
2057 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre