AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2741300623
Éditeur : Criterion (01/03/1993)

Note moyenne : 3/5 (sur 1 notes)
Résumé :
Y a-t-il dans l'expérience religieuse une forme spécifique de phénoménalité, qui puisse aider la phénoménologie elle-même dans son projet, sa visée, ses concepts fondamentaux, ses méthodes ? En fonction de quelle idée, expérience ou mieux épreuve de la vérité, mesurer ou interroger l' " évidence " du phénomène religieux appréhender dans sa plus grande généralité ? Ce qui est apparu ici digne de questions, c'est de conduire la phénoménologie à sa limite ou de la conf... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Enroute
  02 septembre 2017
Peut-on envisage une phénoménologie de ce qui échappe au phénomène ?
Pour Paul Ricoeur, l'intention portée par le sujet vers l'objet intentionnel ne pose pas de problème : le sentiment religieux prouve qu'il est possible de porter une intention vers l'Altérité pure, celle qui échappe au regard. L'universalité de la philosophie lui paraît plus problématique : le sentiment religieux est rarement exprimé, ce qui rend l'universalité de son existence incertaine, et son expression dépend toujours des textes écrits de la religion qui l'engendre, si bien que l'on ne différence que difficilement l'originalité de ce sentiment avec sa définition. Ainsi justifie-t-il une approche progressive de l'application de la phénoménologie, religion par religion. Prenant appui sur les textes bibliques, il tente de caractériser la relation appel-réponse de la religion pour la singulariser de la relation scientifique question-réponse.
Jean-Louis Chrétien se demande en quoi consiste l'essence de la prière : a quoi sert-il de prier puisque Dieu est censé tout savoir et tout connaître ? Il puise dans les textes chrétiens pour esquisser une réponse de la "parole blessée".
Confrontant la définition du phénomène et le principe de causalité de Kant à celle de Husserl et de la notion d'intuition, qui échappe au principe de causalité, Jean-Luc Marion étudie la compatibilité d'un phénomène "invisible" avec la phénoménalité exigée par la phénoménologie. Pour lui, le phénomène religieux est un phénomène saturé, qui déborde aussi bien des catégories de Kant que de celles de Husserl.
Enfin, Michel Henry associe la Parole de Dieu, Parole du monde à la Vie, point de contact entre la nature humaine et la nature divine.
Dans la dernière contribution, la foi religieuse semble dépasser la réserve du chercheur - toutefois cette partie est aussi la plus littéraire. Les trois premières contributions m'ont semblé plus précises, mais aussi plus ardues. Il en ressort un aperçu de l'utilisation possible des thèses de la phénoménologie appliquées à la transcendance, à ce qui, par nature, échappe au sujet constituant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
EnrouteEnroute   02 septembre 2017
"Notre vie n'est rien d'autre que ce sentiment d'être vécue."

Michel Henry
Commenter  J’apprécie          20
Videos de Michel Henry (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Michel Henry
#Cannes2016 : les palmarès des Inrockuptibles .Dernier jour du festival de Cannes. Nos critiques vous livrent leur palmarès : Prix d'interprétation féminine et masculine, Prix de la mise en scène, Grand prix et Palme d'or. Sans oublier la dernière minute de trop de la saison, avec un invité de marque : Henry Michel.
autres livres classés : phenomenologieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Jésus qui est-il ?

Jésus était-il Juif ?

Oui
Non
Plutôt Zen
Catholique

10 questions
1189 lecteurs ont répondu
Thèmes : christianisme , religion , bibleCréer un quiz sur ce livre