AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
>

Critique de chartel


chartel
  23 février 2014
Celui qui lit le grec ancien aura forcément plus de plaisir à méditer les adages héraclitéens, mais l'inculte que je suis n'en a pas moins apprécié les perspectives que l'éphésien a su ouvrir au monde de la philosophie. Il faut également préciser que rien ne subsiste des écrits d'Héraclite. Ce recueil regroupe des citations tirées de textes postérieurs écrits par des philosophes qui s'en inspirèrent. Platon, Aristote, Diogène Laërce, Plutarque et bien d'autres, c'est par ces nombreux successeurs que la pensée d'Héraclite a pu poursuivre sa route jusqu'à nous. Les stoïciens et les pères du Christianisme purent justifier leurs doctrines en interprétant à leur manière les paroles souvent ambiguës d'Héraclite. Chacun pouvant, en effet, y trouver son compte. Et toute la saveur de cette étude de Jean-François Pradeau tient justement dans le principe de recontextualisation des fragments. Regroupant les citations selon les thèmes chers au philosophe présocratique (le mobilisme universel et la théorie de la contrariété, la transformation des éléments, le feu comme élément premier), Pradeau cherche, avec une grande intégrité intellectuelle, à retrouver l'essence même de la pensée d'Héraclite dans la masse englobante de son citateur qui pourra plus ou moins la détourner de son sens premier. C'est intelligible, donc intelligent. Un détour vivifiant vers les sources de notre philosophie.
Commenter  J’apprécie          70



Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Ont apprécié cette critique (5)voir plus