AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Thierry Arson (Traducteur)
ISBN : 2811202730
Éditeur : Milady (11/02/2010)

Note moyenne : 3.34/5 (sur 100 notes)
Résumé :
David ne croit pas aux fantômes. Rationaliste convaincu, il met un point d'honneur à démasquer les faux médiums et à attribuer des causes naturelles aux prétendus phénomènes paranormaux.
Mais un véritable mystère plane sur la vieille demeure d'Edbrook et, pour la première fois, David se heurte à l'inexplicable. Pour la première fois? Dans son acharnement à nier tout ce qui relève du surnaturel, ne cherche-t-il pas finalement à oublier ce qui le hante depuis l... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (20) Voir plus Ajouter une critique
LePamplemousse
  12 octobre 2013
J'avais envie d'un livre "qui fait peur" et ce roman m'a comblé.
Nous suivons le quotidien de David Ash, qui travaille pour un institut s'occupant de tout ce qui touche au paranormal, il tente de démasquer toutes les supercheries qui pullulent dans ce domaine.
Pour cela, il se rend dans des églises, des maisons réputées hantées, ils assistent à des séances de pseudo-médiums etc.. David Ash est un personnage vraiment attachant, il est réaliste, ne croit pas du tout aux fantômes et autres apparitions mais est pourtant à l'écoute de ceux qui requièrent son aide.
Je ne peux pas réellement dire que j'ai ressenti de la peur pendant ma lecture mais il règne une ambiance malsaine très particulière tout au long du roman, le décors est très visuel, les scènes étranges se succèdent à un bon rythme et les personnages sont vraiment intrigants.
Ce n'est pas l'histoire la plus originale que j'ai lu dans ce genre mais elle tient bien la route et j'ai très envie de lire " La conspiration des fantômes" dans lequel on retrouve David Ash pour de nouvelles aventures.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          320
Stelphique
  09 juillet 2015
Un livre sympa dans l'ensemble …L'ecriture de Herbert est à des moments saisissante et d'autres poétiques presque , j'ai bien aimé ce contraste, mais on peut dire qu'il gère bien les scènes d'horreur et de tension!!! J'ai été bluffée dans la partie sur la possession de la fausse médium et la fin du livre!!! On est happée quand il nous raconte ces moments très intenses!!! Bien sur Edbrook est à la hauteur de nos attentes cauchemardesques et fantomatiques, et je dois dire qu'en lecture c'est presque aussi efficace que dans les films!!!
Par contre je rajouterai quelques bémols : l'enquête sur cette fameuse maison est entrecoupées de scènes flash back … le pire c'est qu'elles ne sont pas inintéressantes mais gênent, et n'apporte presque rien au processus de l' histoire… À part celle où on en apprends plus sur David et sa soeur , les autres sont un peu superflues ..Enfin moi je l'aurai vu autrement peut etre un cahier de ses enquêtes aurait été super???!!!!

Lien : https://fairystelphique.word..
Commenter  J’apprécie          250
alberthenri
  14 septembre 2015
David Ash, est enquêteur en phénomènes paranormaux. Mais, c'est un septique qui s'emploie à trouver des explications rationnelles aux hantises et à démasquer les faux médiums. Pourtant, une enquête dans le domaine d'Edbrook, va l'obliger à se remettre en question...
Ce roman de James herbert ("les rats"), est le premier que je lis de cet auteur, et je n'ai pas été déçu, le récit est bien construit, un peu d'une manière cinématographique, qui correspond bien à ce type de roman, et il est plutôt bien écrit. En bref, je relirai des romans d' Herbert, j'en ai justement plusieurs dans ma PAL.
Commenter  J’apprécie          191
Yumiko
  22 février 2016
Je suis dans ma période découverte d'auteurs connus ou « classiques » dans différents genres. C'est donc avec une certaine impatience que j'ai fait connaissance avec celui-ci, un auteur qui m'intriguait depuis belle lurette, mais pour qui je n'avais encore pas sauté le pas. Et encore une fois, ce fut une excellente découverte, quelle chance! Frisson et angoisse garantis avec ce roman sombre, rythmé et passionnant même si, il faut bien l'admettre, nous voyons la fin se dessiner assez rapidement (du moins en partie).
Une maison hantée… quoi de mieux pour frissonner lors de la lecture du soir ! Franchement, l'auteur maîtrise le sujet à la perfection et j'ai sombré dans les méandres de ce manoir tellement étrange et dans la vie de cette famille si inquiétante. Je suis peut-être bon public, en tous les cas, j'ai eu ma dose de frissons et j'en suis ravie. L'auteur a un style qui nous porte immédiatement dans l'ambiance angoissante des lieux et le décors et les personnages ne font que renforcer ce ressenti, ce que j'ai adoré.
Notre héro est un chasseur de fantômes assez particulier puisque lui-même pense qu'il y a toujours des explications rationnelles à tous les phénomènes… du coup, cela amène des situations intéressantes, surtout quand il va plonger dans des événements inexplicables et dignes de la folie pure. Résistera-t-il ? Trouvera-t-il le fin mot de l'histoire avant qu'il ne soit trop tard ? Cela reste à voir… En tous les cas, il aura fort à faire pour dénouer cette intrigue.

Ce qui est sûr, c'est que le lecteur y voit plus clair que lui et que son entêtement le conduira sur des chemins très risqués. Plus l'histoire avance, plus la folie augmente, ce qui nous amène les émotions fortes que nous recherchons en général avec ce genre d'ouvrages. Quelques temps morts nous sont apportés par le suivi d'autres personnages de son entourage qui ne sont pas coincés dans cette maison aux secrets bien sombres, et ils font vraiment du bien même s'ils cassent un peu le rythme. Enfin bon, on ne peut pas tout avoir et je n'ai pas à m'en plaindre.
En bref, je compte bien lire les autres ouvrages de l'auteur car cette première expérience s'est avérée plus que positive. Sa description des événements est extrêmement bien imagée et renforce le stress et l'inquiétude ressentis durant la lecture, de quoi nous offrir des moments de frissons géniaux et garantis.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          91
greg320i
  08 avril 2012
Une spectaculaire découverte que ce livre qui ira droit au coeur des amateurs de fantômes. Je dirai même qu'on sera joliment surpris de cette tortueuse mise en scène dont on ne s'attend pas au grand final reussi et vraiment bien construit. Vivons l'aventure avec son héros nommé David Ash caractéristique du médium qui refuse de croire aux fantômes: caustique, fort attachant,vivant,drôle mais troublé et invariablement perdu dans cette histoire qui risque bien de lui valoir et lui rappeller des souvenirs douloureux.
Méritant le détour et risquant de s'avérer comme un classique du genre. D'un surprenant succes, 'Dis-moi qui tu hantes' est un prémice qui sera suivi d'une suite.
Commenter  J’apprécie          140
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
compulsifcompulsif   16 juin 2012
Il s’arrête devant la porte, comme devant une menace tangible....Il pousse le battant et l’obscurité au-delà lui semble plus dense, aspirée par son geste à l’intérieur de la chambre telle une ombre qui s’étale. Ce n’est qu’une illusion, mais l’enfant est encore trop jeune pour la considérer ainsi et il recule, répugnant à entrer en contact avec cette nouvelle épreuve.
Sa vision s’accoutume peu à pau et la noirceur diminue, par sa propre expansion.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
KhiadKhiad   04 janvier 2017
Aucune lumière, aucune clarté à l’intérieur dEdbrook. La grande demeure n’était qu’une ombre énorme qui se fondait dans la noirceur des nuages de la nuit. Une brise courait dans le parc, faisant bruisser les feuillages clairsemés. Dans les bois alentour, les créatures nocturnes chassaient, leurs rencontres étaient brèves mais d’une violence fatale. Des champignons dorés luisaient d’un éclat maladif sur les troncs pourris d’arbres morts que parcouraient des insectes aux carapaces molles. La lune n’était qu’un disque à la blancheur spectrale, souvent masqué par le déplacement insensible de monolithes colossaux.
Dans la maison, Ash dormait. Mais il ne se reposait pas.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
javinejavine   16 août 2012
Ce n'est pas possible, murmura-t-il.
Rien de tout cela n'est vrai. Je les ai vus, bon dieu!
J'ai discuté avec eux! J'ai mangé avec eux!.....
Commenter  J’apprécie          10
KhiadKhiad   05 janvier 2017
Alors pourquoi cette peur ? Elle s’était lovée au plus profond de son esprit, tel un foyer de perversion qui s’étendait avec une lenteur redoutable, assurée de la contaminer tout entière et de saper sa volonté. Et cette peur se nourrissait hors d’elle... Dans la maison.
Commenter  J’apprécie          00
HildeHilde   11 novembre 2012
Un grand calme régnait à Edbrook. On eût dit que la vieille demeure attendait
Commenter  J’apprécie          10
Videos de James Herbert (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de James Herbert
Bande annonce de la série,The Secret of Crickley Hall, adaptation du roman de James Herbert
autres livres classés : fantômesVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

Ce film d'horreur et d'épouvante est (aussi) un roman

Jack Torrance, gardien d'un hôtel fermé l'hiver, sa femme et son fils Danny s'apprêtent à vivre de longs mois de solitude. Ce film réalisé en 1980 par Stanley Kubrick avec Jack NIcholson et Shelley Duvall est adapté d'un roman de Stephen King publié en 1977

Le silence des agneaux
Psychose
Shinning
La nuit du chasseur
Les diaboliques
Rosemary's Baby
Frankenstein
The thing
La mouche
Les Yeux sans visage

10 questions
465 lecteurs ont répondu
Thèmes : cinema , horreur , epouvanteCréer un quiz sur ce livre
. .