AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Thierry Arson (Traducteur)
ISBN : 2811204393
Éditeur : Milady (19/11/2010)

Note moyenne : 3.57/5 (sur 67 notes)
Résumé :
Rien ne semble pouvoir troubler la tranquillité de Sleath, un petit paisible, au coeur de la campagne anglaise jusqu'à l'apparition de fantômes, et une succession d'événements aussi bizarres que terrifiants.
David Ash, enquêteur spécialisé dans les phénomènes, paranormaux, tourmenté par les sombres secrets de son propre passé, est appelé pour élucider la situation, et ce qu'il découvre va le conduire au bord de la folie. Car Sleath est loin d'être le paradis ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (19) Voir plus Ajouter une critique
lyoko
  28 août 2017
James Herbert est un des maîtres en la matière quand il s'agit de décrire l'horreur indicible. Il le confirme une fois de plus avec ce roman.
Il a une façon bien a lui de nous plonger dans les bas fonds de l'espèce humaine. Mais pas que, puisqu'il aime également s'entourer de revenants. J'avoue qu'il a réussi a me donner la nausée lors de certains passages tellement c'était criant de vérité et quasi inimaginable pour une mère (quoique tout être humain sain d'esprit, parent ou non, doit être révulsé par de telles choses) .

Même si le fond de l'histoire ne m'attire généralement pas plus que ça.. j'aime lire les choses sur le paranormal mais je suis d'un tempérament plutôt cartésien...ce qui fait que j'ai beaucoup de mal a croire à certains éléments de ce roman.
J'ai beaucoup apprécié ma lecture puisqu'elle a réussi a me plonger carrément dans un univers étrange et parfois glauque.
Alors pour ceux qui aiment se plonger dans les roman d'horreur foncez , car avec celui-ci vous ne serez pas déçus. Il y a quelques scènes ou la hantise montre son "vrai" visage et ou Herbert réussi un coup de maître car on se croirait réellement au milieu d'un film. Quand aux pulsions malsaines de certains humains c'est aussi une vraie réussite.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          454
Yggdrasila
  01 novembre 2015
Un bon moment de lecture.
James Herbert est un auteur que je découvre, car je n'ai pas lu la précédente aventure de son courageux personnage David Ash dans Dis-moi qui tu hantes. (D'ailleurs, c'est dommage que sa fin soit révélée dans ce tome car j'aurai bien aimé le découvrir également).
Ici, il a pour mission d'enquêter dans un village de campagne anglaise appelé Sleath. Même si ce petit coin de paradis semble bien tranquille, les premières manifestations ne se font pas attendre.
J'ai aimé suivre David dans son enquête et découvrir la vie de certains habitants de ce village qui subissent ces hantises.
Le style de narration m'a un peu fait penser à du Stephen King, où chaque personnage à sa petite histoire. Ils sont bien développés et cela nous mène à plusieurs petites intrigues très prenantes.
J'ai trouvé l'écriture assez fluide donc agréable.
Par contre, pour une histoire de fantômes et de paranormal, je m'attendais à plus de frissons. C'est le seul bémol selon moi, sinon l'histoire est très plaisante.
A lire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          435
Siabelle
  12 juin 2017

Après avoir fini ma lecture, du dernier livre «L'empire des rats» de James Herbert, nous avons décidé moi et Saiwhisper, de prolonger notre plaisir en lisant un autre de ses livres. Je sais que ce n'était pas prévu, tout de suite, mais c'est toujours du bonheur de lire ensemble.

C'est le roman de «La conspiration des fantômes», qu'on choisit car Saiwhisper possède juste celui-là pour le moment. Même si on n'a pas lu le premier roman, qui est «hanté», on peut très bien suivre l'histoire, il arrive à l'auteur de faire des petits résumés. On ne peut que constater le talent de ce conteur hors pair, il nous offre un très bon thriller, du suspense à revendre et de l'action sans cesse. On perçoit également des ondes maléfiques, des ombres étranges et puis des entités noires.
Électrique, Magnétisme, Explosif
Je découvre enfin ce personnage, qui se prénomme Ash, j'en sais très peu sur lui, à part quelques lignes, que je lis, en arrière de ce livre. Et c'est une très belle découverte, je suis conquise par ce personnage et je le suis sans hésiter dans son aventure. C'est un enquêteur qui enquête sur les activités paranormales, et on apprend à le connaître dans ses enquêtes.
Dès le début de l'histoire, il aide son amie Kate, sur une affaire qui la préoccupe. Il se passe de drôles d'incidents dans son centre. En plus, il faut qu'il aille rencontrer la dame qui le demande en entretient. Elle s'appelle Grace, et elle vit avec son père, qui est le pasteur du village. Il doit donc se rendre dans ce village Seath, sans plus tarder, qui me semble assez mystérieux.

Sleath est un petit village qui est discret et les habitants veulent rester en retrait. On se demande bien pourquoi. Ash à l'entrée du village, il croit voir un garçon apparaitre dans son rétroviseur et il se volatilise comme un fantôme. Il se pose alors la question : «Qu'est-ce qui se passe donc ?». Il sent déjà que l'air est palpable, on reconnait une odeur de déjà-vu.
Dès son arrivée, il rencontre Grace et son père, le pasteur. Entre lui et elle, la chimie se fait tout de suite, c'est comme s'il se connaissait depuis toujours. Dans la discussion, elle explique à Ash sa crainte que le village est peut-être hanté car il arrive des événements surnaturels, que l'atmosphère est plus que tendu et que la peur commence à naître chez les villageois.
Avec Ash, Grace, va l'accompagner pour découvrir ce qui se passe. On constate donc l'importance de Grace, comme personnage, qui entre en relation avec Ash. C'est très enthousiasmant les sujets que l'auteur aborde dans l'histoire. Il mentionne les aspects du médium, les dons cachés, et les liens télépathiques. On réalise que les deux personnages peuvent lire leurs pensées, et qu'ils se complètent bien. On assiste également à des moments tendres, ainsi qu'une belle complicité, qui s'installe entre eux.

On rencontre aussi d'autres personnages tout aussi intéressants, j'en nomme un que je n'oublierai pas de sitôt : Phelan Seamus. Il est assez énigmatique, on se demande quel rôle il joue dans l'his-
toire et pourquoi il veut aider à tout prix Ash dans son enquête.
Il arrive également d'autres faits étranges et terribles : La mère, Ellen Perdle, qui perd son enfant, elle le voit encore dans sa maison et elle sent que son ancien mari terrorise encore son petit. Un homme bat à mort un villageois car il est accusé d’avoir effectué des mauvais traitements à sa fille Ruth. Et un garde-chasse Jack, qui ne revient pas, du bois, avec son chien.
Et delà, il survient d'autres circonstances bizarres et angoissantes qui se mettent en route. On distingue aussi, ce que la hantise, amène à faire quand elle s'installe dans le village. Elle émet une vibration forte et négative, elle fait faire des gestes insensés et elle fait perdre aussi le contrôle à certains personnages. Voilà pourquoi c'est une urgence de régler la situation.

Pour terminer, c'est vraiment une lecture d'où tu ne peux pas lâcher ton livre, c'est vraiment très agréable à lire, le roman me fait rappeler un peu, la série Tap, que j'écoutais avant. Je ne sais pas si je crois à ce genre de manifestations, mais je suis toujours curieuse. C'est sûrement pour cela, que ma lecture s'est fait facilement, que les thèmes m'intéressent et que c'est beaucoup de plaisir à le lire avec ma copilote Saiwhisper. Je ressens vraiment un coup de coeur pour le personnage Ash, j'ai hâte de le découvrir encore plus dans les deux autres romans, qui me restent à lire.
Quand je termine ma lecture, je suis saisi par une tristesse, car je quitte cette histoire qui me captive, des personnages aussi chaleureux, et la fin me laisse sur une note songeuse. C'est vraiment une fin violente, fougueuse et déchainée. En un mot : je suis subjuguée par sa plume et je suis comblée de mes échanges avec Saiwhisper, qui est mon amie et aussi ma complice.
Et bien sûr, allez voir ce que Saiwhisper, en pense. --)
Siabelle
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          224
Saiwhisper
  12 juin 2017
If there's something strange in the neighborhood… Who you gonna call ? Ghooooostbuuuustersssss ! Dans « La Conspiration des fantômes », la fille du révérend Lockwood a effectivement fait appel à un spécialiste des fantômes, mais pas à nos quatre Ghostbusters favoris : il s'agit de David Ash, un membre d'un institut spécialisé dans le paranormal. Héros assez classique mais courageux et attachant, il va enquêter dans le village de Sleath. Après une arrivée dangereuse qui lui a donné des sueurs froides, David Ash va faire la rencontre de plusieurs habitants aussi étranges les uns que les autres. Dans une ambiance dérangeante, on va découvrir plusieurs lieux du village et découvrir des personnalités louches. Pour ma part, j'ai été rapidement dans le récit au point de soupçonner chaque personnage en essayant de deviner son passé ou ses méfaits… Car c'est souvent ainsi dans les histoires de fantômes : les revenants sont attirés par le Mal et par ceux qui le pratiquent… Cette lecture est assez immersive : on trouve rapidement les habitants bizarres et on se pose plein de questions… À cela s'ajoute de nombreux événements atypiques comme des apparitions, des chants en provenance de l'école alors que celle-ci a fermé depuis plusieurs années, une mère qui affirme que son fils a été tué par son mari défunt… La tension monte crescendo, ce qui est un véritable régal.
Je l'avoue : j'aime bien tout ce qui touche aux manifestations de l'au-delà. Alors avec ce récit mêlant meurtre, ectoplasmes et mystères, j'ai été servie ! Certes, il y a plusieurs longueurs tout au long du récit, toutefois ce fut tout de même une bonne lecture. Avec sa plume toujours aussi agréable à suivre, James Herbert a su me captiver, m'horrifier et m'intriguer. Comme souvent, l'auteur pose rapidement la base de son intrigue dans laquelle on rentre sans problème. de plus, ses scènes violentes ou sexuelles sont toujours autant détaillées (avis aux âmes sensibles). Il parvient également à toujours captiver l'attention du lecteur avec des rebondissements ponctuels. Ces derniers redynamisent sans cesse le récit et permettent de couper les nombreux dialogues ou la phase enquête qui peut parfois sembler un peu longue…
Les personnages principaux m'ont plu. Bien que j'aurais souhaité creuser davantage leur passé ou leur personnalité, je trouve que l'on s'y attache facilement. Par ailleurs, j'ai souri au fait que l'on retrouve encore une femme du nom de Kate, comme dans le troisième tome des rats que j'ai lu le mois dernier. Est-ce un hasard ou bien ce prénom compte-t-il énormément à l'auteur ? Je l'ignore… Quoi qu'il en soit, cette similitude m'a amusée… Les personnages tournant autour de David et de Grace sont intrigants, en particulier les braconniers louches, Thomas Ginty, le révérend Lockwood, Ellen et bien d'autres… Même s'ils ne sont pas tous autant développés les uns que les autres, ces citoyens de Sleath constituent un bel ensemble assez terrifiant. Certes, ce n'est pas autant effroyable que du Graham Masterton, toutefois cela reste angoissant quand même.
On a là une bonne histoire de hantise sanglante, paranormale et efficace qui, à mes yeux, pourrait bien être adaptée un jour sur grand écran !… En attendant, je remercie Siabelle pour cette lecture commune improvisée. Ce fut une chouette découverte horrifique et de beaux échanges, comme d'habitude !

Lien : https://lespagesquitournent...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          303
Stelphique
  09 juillet 2015
Pourquoi je l'ai choisi:
Cette histoire de fantôme m'attirait depuis longtemps, la couverture aussi, et puis c'est la suite des aventures de David Ash…..
L'ambiance:
David repart pour une enquète paranormale , dans un village apellé Sleath, au milieu des vallées londonniennes, ce coin de paradis secret , aurait pu le rester, si les brumes fantomatiques ne s'étaient pas reveillées….
Les personnages:
David Ash, profondemment choqué avec sa derniere enquète à Edbrook, n'est plus le même homme. Certes, il garde son coté sceptique, mais doit bien se rendre à l'évidence que les fantômes font partie de notre monde et d'autant plus à Sleath…Sa rencontre avec Grace, fille du pasteur tourmenté, va le persuader de son don mediummique et avec elle, ils se livrent à nu …Quel tombeur ce David….
Pour les autres personnages, je préfére ne rien écrire comme pour l'autre, pour ne pas éveiller les soupçons mais je dirais que j'ai aimé le coté excentrique de Seamus, j'ai eu de la peine pour Ruth et Simon, et je suis un peu décue de ne pas avoir plus su sur le petit Timmy…En tous cas, ce village est hanté, et je dirais qu'il y a de quoi!!!!
Ce que j'ai ressenti:
Je dois dire que ce livre mérite d'être lu!!!Pour les fans comme moi, de films d'horreurs et de maisons hantées, en livre c'est aussi excellent, et oui, je ne découvre que maintenant ce style et cet écrivain, ô combien fabuleux!!!En tous cas, pour ce livre, James Herbert m'a pétrifiée avec des scènes justes et efficaces, c'était juste parfait, vraiment je suis ravie d'avoir persister avec cet auteur car j'adore tout dans sa facon d'écrire et le thème des fantomes est, bien sur, mon « dada »….Il ne sait pas simplement écrire de puissantes scènes d'horreur mais nous transporte dans ce village hanté, jusqu'à nous faire vraiment frissonner, et même les scenes d'amour il les gère avec brio!!Le suspens est maintenu, la fin est grandiose!!Enfin autant dire que ce livre est un coup de coeur, alors qu'avec Hanté, il m'a laissé un peu sur ma faim….
Un des meilleurs moments:
L'union spirituelle et charnelle de leur baiser est follement romantique !!!!J'ai adoré, surtout que ça tranche avec le reste du livre!!
Le petit plus: Sans conteste, le talent de l'écrivain!!!!
Le petit bémol: Il n'y a plus d'enquêtes de David Ash???
Lien : https://fairystelphique.word..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          240
Citations et extraits (10) Voir plus Ajouter une citation
SiabelleSiabelle   03 juin 2017
- David je viens d'avoir une impression des plus étranges....
Il tira une chaise vers elle. L'expression de Grace demeura sérieuse tandis qu'elle s'attablait. Elle le regarda s'asseoir à son tour.
- Exactement comme ce matin à l'église, dit-elle. Vous savez, quelques secondes avant que nous ne nous rencontrions...
- Je sais, fit-il en posant une main sur la sienne, comme pour lui affirmer la totale normalité de la situation. Je viens d'éprouver la même chose.
Elle le dévisagea d'un air perplexe.
- Comme une décharge électrique minime, sans douleur, n'est-ce pas ? ajouta-t-il. J'ai eu la même sensation. J'ai su que vous arriviez juste avant que vous passiez cette porte.
- Oui, c'est exactement cela.
Il ôta sa main et elle se pencha vers lui en secouant doucement la tête.
- Je ne comprends rien à ce qui arrive.
- Grace, avez-vous jamais eu des expériences d'ordre paranormal auparavant ?
Elle se redressa d'un coup, surprise par la question.
- Je ne pense pas. Peut-être des choses anodines, comme deviner qui est à l'autre bout du fil avant de décrocher pour répondre. Mais n'est-ce très commun ?
- Pas autant qu'on le pense, mais cela arrive. Souvent, il ne s'agit que d'une déduction instantanée qui s'explique par la logique pure. Vous attendiez un appel de quelqu'un en particulier ou bien personne d'autre ne vous aurait téléphoné à cette heure précise. Mais parfois, c'est une sensation parfaitement inexplicable.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          92
SaiwhisperSaiwhisper   03 juin 2017
Il y avait pourtant un mouvement dans ce paysage désolé. Un petite créature trottait dans l'herbe et relevait son museau pointu tous les mètres pour renifler l'air. C'était un animal prudent, conscient de la répulsion qu'il inspirait, et la tension faisait crisser sa fourrure rêche. Il atteignit le bord de l'eau et s'immobilisa, comme hypnotisé. Ses petits yeux vifs luisaient.
Avec un couinement apeuré le rat s'éloigna d'un bond de la mare, en tournoyant sur lui-même, et sa longue queue fouette la surface huileuse qu'elle rida momentanément. Le rongeur fila sur la pelouse, traversa la route, et, l'instant suivant, il n'était plus qu'une ombre parmi les ombres, partie rejoindre ses congénères qui rôdaient dans les caves de l'auberge.
Aucun autre mouvement n'était visible. Le village dormait. Mais les rêves de ses habitants n'avaient rien de possible.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          122
lyokolyoko   26 août 2017
Non,son insistance à répéter que l'enfant n'était pas de lui venait de quelque chose de beaucoup plus profond qu'une simple croyance erronée en l'infidélité de son épouse : c'est à cause de ses propres abus sexuels sur la personne de son fils qu'il refusait le lien de sang entre eux, afin d'éviter toute notion d'inceste, ce qui, même dans son esprit détraqué, aurait constitué un acte réellement contre nature
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          262
SaiwhisperSaiwhisper   01 juin 2017
Il n’y avait eu personne au milieu de la route. C’était la seule explication possible. Il avait imaginé cette silhouette. Avec une lassitude aussi soudaine qu’extrême, Ash se remit debout en prenant appui sur la carrosserie glissante de la Ford. Une fois sur ses pieds, il se laissa aller contre la masse rassurante du véhicule, posa un coude sur le toit, l’autre main sur le capot. Ses épaules se voûtèrent et il inspira et expira lentement, à fond, pour se donner le temps d’évacuer la tension accumulée.
Il avait bien vu quelqu’un sur la route au moment où la voiture franchissait le dos du pont. Et il avait eu la certitude que le pare-chocs heurtait le gamin tandis qu’il tournait désespérément le volant.
Le gamin.
Un petit garçon étrange, vêtu d’un manteau à trois boutons et d’un pantalon court dont l’ourlet tombait au-dessous du genou. Comment pouvait-il accuser son imagination s’il avait enregistré des détails aussi précis ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          82
SaiwhisperSaiwhisper   31 mai 2017
Elle gisait assise, adossée à un gros oreiller, la seule position dans laquelle elle pouvait maintenant dormir sans crainte de s’étouffer avec les humeurs qui s’accumulaient dans sa gorge. Elle tenta de se souvenir. Ah, le rêve… Quel rêve merveilleux, où la gravité et l’âge n’avaient aucun pouvoir, et où le corps était le serviteur de l’esprit. La paix que lui avait apportée ce songe, la liberté… Mais pourquoi s’était-elle réveillée ? De l’autre côté de la fenêtre, l’obscurité régnait toujours.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          112
Videos de James Herbert (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de James Herbert
Bande annonce de la série,The Secret of Crickley Hall, adaptation du roman de James Herbert
autres livres classés : fantômesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Ce film d'horreur et d'épouvante est (aussi) un roman

Jack Torrance, gardien d'un hôtel fermé l'hiver, sa femme et son fils Danny s'apprêtent à vivre de longs mois de solitude. Ce film réalisé en 1980 par Stanley Kubrick avec Jack NIcholson et Shelley Duvall est adapté d'un roman de Stephen King publié en 1977

Le silence des agneaux
Psychose
Shinning
La nuit du chasseur
Les diaboliques
Rosemary's Baby
Frankenstein
The thing
La mouche
Les Yeux sans visage

10 questions
558 lecteurs ont répondu
Thèmes : cinema , horreur , epouvanteCréer un quiz sur ce livre
.. ..