AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Anne Crichton (Traducteur)
EAN : 9782266066174
463 pages
Éditeur : Pocket (06/11/1998)
3.23/5   44 notes
Résumé :
Un futur très proche où déjà se multiplient les signes d'un cataclysme généralisé.
Orages monstrueux, séismes, inondations, éruptions volcaniques déferlent sur toute la planète, ultimes soubresauts d'une Terre moribonde. Mais pourquoi, de Bénarès au coeur du désert chinois de Taklamakan en passant par la campagne anglaise, avant chacune de ces catastrophes, des témoins ont-ils remarqué la présence d'étranges sphères lumineuses ? Présage ou avertissement ? L'a... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
domisylzen
  04 août 2015
L'explosion de la grande barrière de corail … Un gigantesque geyser d'eau bouillante jaillit de la terre en Inde … Une vague immense en Chine, provoque une colossale marée de sable … Des phénomènes inexpliqués entraînent de nombreuses victimes et annoncent peut-être l'infernal chaos qui va se déchaîner sur une planète moribonde ...
La terre est un être vivant, elle en a marre de la folie des hommes : elle le fait savoir. On est transbahuté d'un coin à l'autre de la planète, suivant péripéties et histoire des personnages. Captivant d'un bout à l'autre du bouquin. On ne le lâche pas !
Commenter  J’apprécie          80
brigittelascombe
  24 mai 2011
Lu il y a presque vingt ans ce roman d'anticipation est malheureusement d'actualité avec le violent séisme qui vient de toucher le Japon. Voilà semble dire l'auteur ce qui risque de nous arriver si nous ne nous montrons pas plus responsables envers notre terre-mère.
L'histoire: celle de Rivers climatologue appelé par un énigmatique Hugo Poggs grace au mot de passe non moins énigmatique 'fée clochette' pour enquêter sur l'origine des séismes qui s'abattent à la surface du globe à un ryhme soutenu et plus qu'inquiétant (tsunami dans la mer des Caraïbes,raz de mer sur l'ile de Grenade,blocs de glace éjectés du ciel à Los Angeles... bref la terre gronde au bord de l'agonie.
Après, comme dans tout bon roman intervient l'amour prénommée Diane la belle fille de Poggs, une jolie veuve dont les jumeaux sont dotés d'étranges pouvoirs, et bien sûr l'antagonisme au bien pour former le noeud de l'action les forces du mal qui se déchainent en la personne de 'Mamma pitié' prêtresse vaudou cruelle et impitoyable.
De mystérieuses lumières, des présages avertissent du danger.
Et nous au jour d'aujourd'hui, hors roman, savons nous les apercevoir?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
NicolaK
  10 août 2021
Thriller écologique, où les catastrophes climatiques se succèdent La planète se révolte contre les humains qui la malmènent... et c'est le chaos. On ne peut s'empêcher de faire un rapprochement avec ce qui se produit... j'allais dire actuellement comme si c'était nouveau, mais en fait c'est juste de pire en pire.
Le rythme est soutenu, comme toujours chez James Herbert. Les personnages sont parfaitement décrits, le scientifique vieillot dirons-nous. Mais on a déjà vu ce genre de héros dans Fog. Dans l'ensemble, la sauce prend. Ambiance angoissante, une pincée de fantastique, j'ai encore une fois passé un très bon moment.
Seule petite pointe de regret, la fin est précipitée, pour ne pas dire abrupte.
Commenter  J’apprécie          40
sailormoon
  01 mars 2015
Le premier James Herbert que je lis auquel je n'accroche pas du tout. Pourtant, le thème m'intéressait, mais je l'ai trouvé très mal traité.

En gros, l'auteur a voulu évoquer la rebellion de la Terre contre les Hommes qui la maltraitent, rebellion qui se manifeste sous la forme de catastrophes naturelles de plus en plus fréquentes, précédées par l'apparition de mystérieuses sphères lumineuses qui sonnent comme des mises en garde. C'était intriguant, mais à la lecture, j'ai trouvé ça très pénible; s'il y a une intrigue principale, autour d'un météorologue qui tente de comprendre ce qui se passe, elle est noyée sous les chapitres décrivant les catastrophes en question. Chaque fois, on découvre un nouveau personnage, il se retrouve pris dans un cataclysme naturel, et on passe à quelqu'un d'autre avec une autre catastrophe. Ca m'a beaucoup dérangée. Herbert est pourtant coutumier de cette technique littéraire, mais là, ce n'est pas passé. J'aurais aimé suivre un peu plus l'histoire principale que cette succession d'ouragans, séismes ou tsunamis qui ne font absolument pas avancer l'intrigue.

Il y a également une intrigue secondaire (elle aussi noyée dans les inondations..) concernant des enfants médiums, une méchante sorcière vaudou et un "Homme des rêves"... tout ça n'avait ni queue ni tête, était mal amené, mal exploité, ne faisait qu'appauvrir d'avantage l'intrigue principale. Je n'ai vraiment pas compris où l'auteur avait voulu en venir avec ce roman. le thème écolo ("il faut prendre soin de notre planète") a déjà été bien mieux traité dans d'autres livres/films. Bref, pour moi, vous pouvez passer votre chemin...
Lien : http://read-aholic.blog4ever..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
BLaval44
  30 juillet 2020
Difficile à juger celui-ci ... je viens de le finir ... j'aime beaucoup Herbert, j'aime son style d'écriture, ses personnages un peu décalés ... mais ici, pourtant, la sauce prend moins ... l'idée est excellente et toujours d'actualité, le récit est dense, productif, il part en tout sens et apporte beaucoup d'informations en peu de temps ... mais même si les personnages centraux sont sensiblement efficaces, quelque chose bloque ... entre certains moments trop datés, des événements trop faciles ... il y a du bon pourtant ... la finale quant à elle surfe sur de grosses lignes évidentes et n'apporte pas une apothéose que j'attendais patiemment !
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
domisylzendomisylzen   27 juillet 2015
Les bêlements, les cris de terreur de ses animaux lui parvinrent. Ils s'enfuyaient, ou cherchaient un refuge illusoire entre les murs de la maison. Il ressentit pour eux une tristesse comparable à la pitié qu'il éprouvait pour toute les créatures vivant sur cette planète, si merveilleuse et si maltraitée.
Il tomba à genoux quand les eaux firent irruption dans la vallée, dans un tumulte terrifiant qui interdisait d'entendre tout autre bruit.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
domisylzendomisylzen   27 juillet 2015
Suicide mystère de 7 000 pingouins

Dans une île au-dessus de laquelle la couche d'ozone est presque inexistante, des pingouins se sont rués à la mort par milliers.
Ce suicide collectif de 7 000 alcidés intervenu sur Macquarie, une île subantarctique inhabitée, déconcerte les experts.

Daily mail, lundi 25 juin 1990
Commenter  J’apprécie          40
TakateruTakateru   29 octobre 2012
Ils étaient d'une beauté qui exaltait l'âme. Combien s'était-il produit de batailles semblables à la leur, cette nuit, et en quel état avaient-elles laissé le monde. Rivers l'ignorait mais il était plein d'espoir. Vous enseignerez à vos enfants que le sol qu'ils foulent aux pieds, est fait des cendres de nos aïeux. Afin qu'ils respectent ce sol, dites à vos enfants que la Terre est riches des vies de nos parents. Apprenez à vos enfants ce que nous avons appris aux nôtres, que la Terre est notre mère. Ce qui advient à la Terre, advient aux fils de la Terre. Si ils crachent sur le sol, les hommes crachent sur eux-mêmes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
brigittelascombebrigittelascombe   24 mai 2011
Dans une ile au dessus de laquelle la couche d'ozone est presqu'inexistante,des pingouins se sont rués à la mort par milliers. Ce suicide collectif de 7000 alcidés intervenu sur Macquarie, une ile subantarctique déconcerte les experts.
Commenter  J’apprécie          40
brigittelascombebrigittelascombe   24 mai 2011
Le cancer c'est l'humanité.
De désespoir, il pleure. Impitoyable dans son indifférence, la nuit ne lui apporte aucun réconfort.
Commenter  J’apprécie          50

Videos de James Herbert (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de James Herbert
Bande annonce de la série,The Secret of Crickley Hall, adaptation du roman de James Herbert
autres livres classés : horreurVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Ce film d'horreur et d'épouvante est (aussi) un roman

Jack Torrance, gardien d'un hôtel fermé l'hiver, sa femme et son fils Danny s'apprêtent à vivre de longs mois de solitude. Ce film réalisé en 1980 par Stanley Kubrick avec Jack NIcholson et Shelley Duvall est adapté d'un roman de Stephen King publié en 1977

Le silence des agneaux
Psychose
Shinning
La nuit du chasseur
Les diaboliques
Rosemary's Baby
Frankenstein
The thing
La mouche
Les Yeux sans visage

10 questions
754 lecteurs ont répondu
Thèmes : cinema , horreur , epouvanteCréer un quiz sur ce livre