AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2866458168
Éditeur : Le Félin (25/09/2014)

Note moyenne : 3/5 (sur 1 notes)
Résumé :
Ce volume réunit les archives consacrées à l'amour grec et aux relations homosexuelles collectées par Georges Hérelle. Elles regroupent des connaissances médicales et philosophiques, des discussions avec ses amis A. Gide et P. Bourget exprimant son questionnement sur sa propre identité ainsi que ses enquêtes sur le milieu homosexuel de son époque.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
clcourouveclcourouve   05 novembre 2014
Depuis une quarantaine d’années, à mes moments perdus, au hasard de mes lectures littéraires et philosophiques, j’ai recueilli une infinité de notes qui sont longtemps restées en vrac, mais dont je me suis enfin décidé à tirer un ouvrage intitulé Nouvelles Études sur l’Amour grec. Je m’imagine – est-ce une illusion d’auteur ? – que, dans l’ensemble, cet ouvrage est original. Rien de semblable, du moins à ma connaissance, n’existe ni en France, ni même en Allemagne, et il me semble que, même quand je parle de choses bien connues, j’en parle autrement que l’on a coutume d’en parler.
Malheureusement mon ouvrage est très volumineux, et, pour le publier intégralement, il faudrait, soit deux gros volumes in-8°, soit quatre ou cinq petits volumes in-16. Les conditions actuelles de la papeterie, de l’imprimerie et de la librairie rendent à peu près impossible une telle publication. Alors, comme je suis Champenois, je me propose tout simplement d’offrir mon manuscrit à la bibliothèque municipale de la ville de Troyes [Aube], où il pourra dormir tranquillement dans la poussière jusqu’au jour du jugement dernier. Et je ne doute pas qu’au jour du jugement dernier il bénéficie d’une sentence d’absolution, parce que c’est un livre de bonne foi, écrit en toute impartialité et dans un sincère esprit de justice.
Lettre à André Gide, 8 juillet 1934. [Collection particulière]
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
clcourouveclcourouve   05 novembre 2014
C’est la classe bourgeoise qui, de tout temps, s’est montrée la plus sévère contre l’amour grec, sans doute parce que la bourgeoisie a toujours été, par excellence, la conservatrice de la morale traditionnelle et des règles de savoir vivre. Au contraire, les intellectuels, les poètes, les artistes, etc., ont eu de tout temps, et de nos jours comme autrefois, une tendance à s’affranchir des conventions sociales et à aimer d’une façon singulière. […] On avait déjà commencé d’en parler plus librement quelques années avant la guerre de 1870. Aussitôt après, les langues se délièrent. Pourquoi ? Je n’en sais rien. En France, et probablement chez toutes les nations belligérantes, la [première] guerre mondiale fut suivie d’un déchaînement d’homosexualité ; comme à Athènes, après les guerres médiques.
Mss Bibliothèque Municipale de Troyes (Aube), n° 3188, f° 460
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
autres livres classés : archivesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Voyage en Italie

Stendhal a écrit "La Chartreuse de ..." ?

Pavie
Padoue
Parme
Piacenza

14 questions
426 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , voyages , voyage en italieCréer un quiz sur ce livre