AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Catilina38


Catilina38
  10 octobre 2019
L'ouvrage est paru en format comics (2 vol.) aux éditions Caurette. Vous trouverez sur le blog ma critique des deux premiers épisodes en version noir&blanc comics. La série est prévue en trois albums couleur et il me semble que la pré-publication (destinée au marché anglosaxon avant tout) en format comics est prévue pour la suite, ce qui permet notamment à Eric Herenguel de se faire plaisir avec tous les abords de la BD à base de goodies d'aviateur et de journaux pulp. Sachant que cette ambiance participe grandement au plaisir de la lecture, on ne peut que l'y inciter!

Comme à son habitude l'éditeur Ankama prends soin de son album avec la traditionnelle tranche toilée que je trouve toujours aussi élégante, une très évocatrice couverture (... qui risque de frustrer plus d'un lecteur étant donnée la grande timidité de Kong dans ce premier volume...) avec vernis sélectif sur le titre et un très élégant design d'aviation en quatrième de couverture. L'auteur a en outre inséré (comme son comparse Pétrimaux) en tout début d'ouvrage une jolie page toute prête et habillée pour la dédicace. A l'heure où nombre d'auteurs sont lassés du principe même de la dédicace cela montre qu'Herenguel reste attaché au contacte des lecteurs. En outre un cahier graphique final très chouette nous permet de nous régaler les yeux et de lire quelques explications de l'auteur mais aussi de découvrir qu'une série animée est prévue! L'album  Caurette sort également une édition de luxe N&B en fin d'année. J'ajoute sans sourciller un Calvin pour l'édition aux trois donnés à l'album comics.

Je vous laisse lire la critique sur le lien en bas pour l'histoire elle-même, mais j'ajoute que la version couleur apporte beaucoup au déjà très bon dessin (j'aime toujours les dessinateurs encrés), notamment par-ce que Herenguel est l'un des meilleurs coloristes selon moi, avec une technique qui semble tout à fait traditionnelle. Si vous aimez la bonne humeur, le ping-pong verbal, le pulp et les flying-jacket, courez lire cette fausse suite de King Kong qui ni vu ni connu pourrait même finir par être un des cartons de ces prochaines années.
Lien : https://etagereimaginaire.wo..
Commenter  J’apprécie          30



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (3)voir plus