AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de cicou45


cicou45
  27 novembre 2011
On voit bien qu'il s'agit des débuts d'Hergé en ce qui concerne les aventures de Tintin. Comme tous les chroniqueurs de cet ouvrage l'ont déjà fait remarqué, il est vrai que l'on a longtemps vu dans cette aventure des propos qui pouvaient paraître comme racistes mais qui à l'époque cependant ne choquaient pas puisque cela était dans les moeurs de ce début de XXe siècle. Cependant, propos et préjugés qui ne sont pas tant racistes que cela car si le lecteur fait bien attention, il se rendra compte que les méchants sont toujours des hommes blancs, donc des européens.

On voit effectivement bien la cupidité de ces derniers puisque le célèbre truand de Chicago, al Capone n'est intéressé que par la production du diamant en Afrique et n'a absolument aucune compassion pour les résidents des lieux, à savoir les africains. Ici, deux tribus ennemis sont sur le point de s'affronter : les Babaoro'm et les m'Hatouvou mais tout cela par la faute des hommes aux ordres d'al Capone qui sèment la discorde autour d'eux dans le seul but de nuire à Tintin qu'ils ne veulent pas voir rentrer en Europe vivant. Ils sont en effet persuadés que ce dernier est venu au Congo uniquement pour empêcher leur chef d'arriver à ses fins.
Aussi, si l'homme blanc est cupide, l'homme noir, lui, est fétichiste et s'en remet à des croyances ancestrales en remettant leur sort entre les mains du sorcier de la tribu.

Aussi, pour en revenir à la question du racisme dans cette aventure, h=je dirais qu'elle est inexistante. Par contre, celle qui concerne les idées reçues, là oui, je peux dire que ces dernières sont omniprésentes allant même parfois jusqu'à la caricature.


Il est vrai que j'ai trouvé ce deuxième tome assez violent, spécialement envers les animaux mais d'un autre côté, il en est ainsi, c'est en quelque sorte la loi de la jungle et il ne faut jamais oublier de replacer l'histoire dans son contexte. Même si je ne placerais certainement pas cet album parmi mes préférés des aventures de Tintin, je lui reconnais cependant certaines qualités. Milou, par exemple, est l'auteur de nombreux gags et a parfois certaines répliques assez drôles comme lorsqu'on le voit dans les premières vignettes, discuter avec ses amis chiens et leur disant qu'il en avait assez de la routine et que c'est ainsi qu'il s'est décidé à aller chasser du lion . Enfin, le jeune boy du nom de Coco est très attachant et cela rajoute une touche d'émotivité à l'ouvrage. A lire !
Commenter  J’apprécie          240



Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Ont apprécié cette critique (15)voir plus