AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782203001060
61 pages
Éditeur : Casterman (04/05/1993)

Note moyenne : 3.91/5 (sur 1572 notes)
Résumé :
Un mystérieux avion met Tintin, pour la première fois, sur la piste du Dr Müller.
Celui-ci dirige un étrange asile : ceux qui y entrent ne sont pas forcément fous. Lancé à sa poursuite, Tintin ira jusqu'à l'Ile Noire où l'énigmatique Docteur dissimule une activité plus ...
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (90) Voir plus Ajouter une critique
Nastasia-B
  28 juillet 2013
Poursuite de l'exploration et de la découverte du monde de Tintin avec ma fille (bientôt six ans).
Une couverture absolument fascinante. Quel sens graphique ! quelles promesses, quelle angoisse, quel pouvoir narratif dans cette seule image. Je ne suis pas fan de Tintin, mais il faut reconnaître à Hergé un talent graphique phénoménal.
Voici donc un album " première époque ", sans capitaine Haddock ni professeur Tournesol, orienté plus enquête qu'aventure.
Il n'est donc pas spécialement drôle, quoique, pas beaucoup moins que les autres que j'ai lus. C'est toujours la bonne vieille trilogie heurts-éclaboussures-bousculade agrémentée de deux ou trois gags évoluant anormalement dans d'autres registres.
Après un départ un peu poussif, l'enquête prend un tour assez intéressant et entretient un certain suspense. Tintin est à la poursuite de faux-monnayeurs aux méthodes rugueuses en terre écossaise.
L'aviation tient une part importante dans cet album et les malfrats semblent bien avoir des attaches internationales.
Personnellement, j'ai beaucoup aimé la façon habile dont Hergé évoque de façon très évanescente la légende du monstre du Loch Ness pour la substituer à sa propre légende interne de l'album, celle de la mystérieuse Île Noire et du monstre qu'elle recèle.
Ma fille s'est encore beaucoup plu à découvrir cette aventure qui fonctionne encore admirablement auprès d'un public assez jeune.
J'en terminerai en adressant une mention spéciale au personnage du vieil écossais qui l'avait bien dit...
Donc, une nouvelle fois, la très réticente lectrice de Tintin que je suis s'incline devant l'efficacité et l'enthousiasme suscité par la lecture de cet album à une enfant. Mais ceci n'est bien évidemment que mon avis, c'est-à-dire, pas grand-chose.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          884
Wyoming
  06 juillet 2020
D'abord une couverture fantastique avec Tintin en costume écossais au premier plan, la mer et l'Ile Noire sous un ciel orangé peuplé de seulement deux oiseaux de la même couleur que l'île.
Ensuite, le contenu de l'album dans lequel, bien que Tournesol et Haddock ne soient pas encore présents, le suspense et l'action ne manquent pas.
Le pseudo-yéti qui hante l'Ile Noire est-il une préfiguration de l'abominable homme des neiges? Ou plutôt, une allusion détournée au monstre du Loch Ness?
Un Tintin qui fleure bon la tourbe même si le whisky ne coule pas à flots.
Commenter  J’apprécie          392
pgremaud
  27 septembre 2013
Depuis que je le dis, les Babelionautes doivent savoir que les albums de Tintin ont accompagné mon enfance. Parmi ces 22 albums, il est bien difficile de faire un classement. Mais "L'Ile Noire" fait partie de mes 5 préférés.
Quelques éléments qui lui donnent ce statut particulier pour moi :
* C'est le premier qui se passe en Europe (mais si c'est en Ecosse !) alors que les 5 précédents étaient plus exotiques (Afrique, Amérique du Nord et du Sud, Asie). Je me suis plus facilement "identifié" au héros dans ces contrées montagneuses d'Ecosse.
* C'est une belle histoire de trafic, que Tintin découvre par hasard et qu'il résout tout seul, malgré les Dupondt, la bande du docteur Müller et Ranko
* La ballade écossaise, en costume local, m'a toujours beaucoup plu et dépaysé.
* Il y a de nombreuses pages dont le découpage est assez audacieux et original.
* On trouve aussi des clins d'oeil à des détails d'autres albums, comme le whisky Loch Lomond, le trafiquant Slaszeck (qu'on retrouvera dans un restaurant syldave comme plat typique) ou la parenté de Ranko avec le Yéti.
Tant de choses qui classent ce "Tintin en Ecosse" parmi mes préférés.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          351
Crazynath
  16 février 2016
Ma toute première BD !!
S'il y a une bande dessinée pour laquelle j'éprouve une tendresse particulière et qui me plonge à chaque fois dans une petite séquence nostalgie, c'est bien l'Ile Noire !
Mes parents estimant que la seule bande dessinée à mettre entre les mains d'une fille était Tintin, m'ont offert l'Ile Noire je ne sais plus trop pour quelle occasion. Très longtemps, cette aventure de Tintin a été la seule que j'ai possédée. Je l'ai lu, relue, et encore relue un nombre incalculable de fois au point de la connaitre par coeur à une époque...Bon , pour compenser, je lisais les Asterix, Gaston, Marvel et compagnie chez mes cousins ( encore merci à eux ).
Je relis de temps en temps encore l'Ile Noire et à chaque fois je reste en admiration devant la couverture qui est vraiment pour moi une invitation à l'aventure et à l'évasion.
En tournant les pages, je ne peut m'empêcher de sourire en relisant les répliques des Dupondt et de replonger avec délice dans cette aventure de Tintin.
Certes, Haddock ( qui est evidemment devenu par la suite mon personnage préféré) n'est pas encore présent, mais suivre le jeune reporter belge jusqu'au fin fond d'une mystérieuse ile écossaise est toujours un moment de plaisir qui ne s'altère pas avec le temps...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          342
RChris
  10 avril 2019
Je viens de visionner une émission où le journaliste se lançait à la recherche du château écossais de L'île noire... en fait deux châteaux puisque l'album de1943 a été entièrement refondu en 1966.
J'ai donc lu les deux versions en parallèle (eh oui, il faut bien inventer des expériences inédites en cas de relecture !) Ces deux versions en couleurs suivent la publication de la version journal en noir et blanc pour le petit vingtième de1937.
Beaucoup d'erreurs ont invité Hergé à refaire une version où la pancarte de Londres est devenue London. Les décors sont véritablement enrichis, les accessoires modernisés : la loco vapeur est remplacée par une machine diesel électrique, la pompe à bras par un camion de pompiers. Les dialogues sont les mêmes à part quelques expressions : "Que je ne vous prenne pas à me faire des niches" devient "vous pourriez faire attention". le pantalon de golf demeure ainsi que la chute à chaque page héritée de la publication initiale en strips du journal.
Le château est métamorphosé mais finalement, on ne saura pas quel est le château qui a inspiré Bob de Moor, missionné par Hergé pour donner du réalisme aux décors de L'île noire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          345

Citations et extraits (41) Voir plus Ajouter une citation
dourvachdourvach   22 décembre 2014
-- Voudriez-vous me conduire à l'Île Noire ?
-- A l'Île Noire ? Vous voulez aller à l'Île Noire ? Vous êtes fatigué de vivre ?

[dialogue entre Tintin et le marin-pêcheur de Kiltoch ravaudant ses filets, planche 42, 7ème case]
Commenter  J’apprécie          230
Nastasia-BNastasia-B   25 juillet 2013
DUPOND : Les misérables !... Des chapeaux presque neufs...
DUPONT : Je crois bien ! Nous les avons achetés ensemble, il y a sept ans à peine...
Commenter  J’apprécie          282
dourvachdourvach   24 décembre 2014
-------------------------
-------------------------
-------------------------
Eastdown, Sussex
Müller
3 f. r.

24 – 1 h
--------------------------
--------------------------
Commenter  J’apprécie          140
pgremaudpgremaud   27 septembre 2013
Oui, messieurs les journalistes, c'est grâce à moi que le pot aux roses a été découvert. Je lui ai dit, à ce jeune homme :"Allez-y, que je lui ai dit, il y a quelque chose de louche là-bas. - Et cette fameuse bête ? qu'il me dit. - Racontars, que je lui réponds, il n'y a pas plus de bête à l'Ile Noire que sur ma main, que je lui dis. - Bon", qu'il dit. Et là-dessus, il est parti pour l'Ile Noire...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
CrazynathCrazynath   17 février 2016
- Allons ! en route maintenant et essaye de retrouver la piste des bandits !...
- Tu...hic...tu ne m'avais...hic...jamais dit...hic...que tu avais un frère hic...jumeau...
Commenter  J’apprécie          130

Videos de Hergé (149) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  Hergé
Benoit Mouchart présente Hergé et Tintin aux éditions Casterman. Entretien avec Pierre Coutelle.
Retrouvez les livres : https://www.mollat.com/Recherche?requete=Les%20aventures%20de%20Tintin%20%2F%20Casterman
Note de musique : © mollat
Visitez le site : http://www.mollat.com/ Suivez la librairie mollat sur les réseaux sociaux : Instagram : https://instagram.com/librairie_mollat/ Facebook : https://www.facebook.com/Librairie.mollat?ref=ts Twitter : https://twitter.com/LibrairieMollat Linkedin : https://www.linkedin.com/in/votre-libraire-mollat/ Soundcloud: https://soundcloud.com/librairie-mollat Pinterest : https://www.pinterest.com/librairiemollat/ Vimeo : https://vimeo.com/mollat
+ Lire la suite
autres livres classés : ecosseVoir plus
Notre sélection Bande dessinée Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Tintin, presque...

Tintin est ... ?

rapporteur
reporter

5 questions
416 lecteurs ont répondu
Thème : HergéCréer un quiz sur ce livre

.. ..