AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782227481435
98 pages
Bayard Centurion (25/02/2010)
4.14/5   28 notes
Résumé :
Filles et garçons. Femmes et hommes. Si la différence des corps est bien visible, aucune société n'a organisé le système des relations humaines de la même façon, à partir de cette différence. Mais il y a pourtant une sorte de constante puisque c'est presque toujours la domination masculine qui a été instituée. Pourquoi, comment ? La différence des sexes explique-t-elle leur inégalité ?
Que lire après La différence des sexesVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
Elle réussit à parler de manière relativement simple d'un sujet plutôt complexe : d'où vient l'inégalité homme-femme ? Que sont les genres ? Pourquoi certaines notions sont-elles masculines et d'autres féminines ? Et pourquoi les premières sont-elles valorisées et les secondes dénigrées ? Elle passe en revue l'histoire, l'éducation, le monde du travail, le domaine privé pour mettre en évidence ces inégalités que nous ne voyons plus et inciter son public à y réfléchir et pourquoi pas, à infléchir la situation. Et rappelle que différent ne signifie pas inférieur...
Ce texte adapté d'une conférence de la série Petites conférences-Lumières pour enfants s'adresse au jeune public, en le considérant tel qu'il est : intelligent. Ceci dit, les adultes y apprennent beaucoup aussi. Et comme après toute conférence, les questions du public, reproduites en annexe. N'oubliez pas, ils sont intelligents et attentifs.
Commenter  J’apprécie          300
Grâce à l'anthropologie, on mesure le poids de la culture sur le regard que nous portons sur ce sujet inépuisable qu'est la différence des sexes. On comprend mieux avec ce petit livre, la différence entre sexe et genre. Françoise Héritier s'exprime ici en langage simple et direct, elle a aussi le mérite de reconnaître ce qu'elle ne sait pas (combien d'hommes ont cette humilité, de savoir avouer leur ignorance?).

Même si dans nombre de sociétés, les mâles sont dominants, ce sont les variations qu'on peut observer dans le comportement des différentes sociétés qui montrent l'influence de la culture. Par exemple, le rôle joué par l'oncle dans certaines sociétés africaines ou asiatiques. Ou encore, le fait que l'on attribue davantage d'intuition aux femmes, alors qu'il ne s'agit peut-être que d'un esprit d'observation mieux développé? L'exemple de l'agriculture est éclairant, il semblerait que les femmes furent les premières à remarquer que l'on pouvait ressemer des graines.

La comparaison entre notre culture occidentale et l'Inde ou la Chine est révélatrice. Nous considérons que les hommes dominent les machines, ils se doivent d'être actifs, alors que les femmes sont censées être douces et passives. En Asie, c'est l'inverse: on considère que l'homme se doit de contrôler ses pulsions, et que les femmes, plus actives, sont brouillonnes!

Finalement, on se rend compte que l'esprit humain a besoin de se simplifier la vie, en créant des catégories (mâle/femelle, chaud/froid, actif/passif,...). Ce qui n'est pas forcément un souci, sauf si l'on attribue systématiquement des qualités jugées dévalorisantes à une de ces catégories. Une petite remise en question de ces idées reçues, ça peut pas faire de mal!
Commenter  J’apprécie          20
"Les petites conférences" sont de brefs exposés devant un public d'enfants de plus de dix ans, abordant un sujet bien précis. Après cette prise de parole de l'intervenant, le public pose des questions qui reçoivent leurs réponses. Ce sont des initiatives sympathiques et utiles, qui débouchent sur une publication.
Dans le cas présent, c'est l'anthropologue Françoise Héritier (1933-2017) qui éveille l'attention des auditeurs sur un sujet important pour tout le monde, les jeunes ou les moins jeunes: les différences qui conduisent à de nettes inégalités entre hommes et femmes. Elle expose son point de vue en se fondant sur l'anthropologie et l'Histoire, sur l'impact de l'éducation et sur l'analyse du monde du travail. Divers arguments, pas forcément très percutants mais solides, sont brièvement présentés. Ensuite l'auteure donne ses réponses aux questions parfois naïves, parfois très pertinentes de son auditoire. Un livre très court, facile à lire, qui peut introduire à la problématique du genre.
Commenter  J’apprécie          40
Un petit livre clair et bien écrit qui s'adressait à des élèves et explique bien des choses de la vie. Merci Madame Héritier, triste que vous nous ayez quitté l'an dernier!
Commenter  J’apprécie          90
Ce livre est une conférence de Françoise Héritier donner à des adolescents.

Son propos est d'une grande clarté et les appuis de l'anthropologue qu'elle est, donnent tout le poids de sa réflexion.
Ce livre est à mettre entre toutes les mains pour comprendre la place de la femme dans notre société et la façon dont se sont construits les genres.
C'est un petit livre par sa taille mais un grand un livre par son propos.
Commenter  J’apprécie          40

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
En premier lieu, il nous faut bien comprendre qu'être différent ne veut pas dire inégal. Le contraire de différent est "semblable", "même". Le contraire d'inégal est "égal" et non pas semblable. En voyant dans la différence la marque d'une inégalité, nous faisons faire un pas de côté à la langue sans nous interroger. Nous avons changé de registre, philosophiquement parlant, car la différence n'implique pas l'inégalité.
Commenter  J’apprécie          140
A côté des discriminations professionnelles, insistons en amont sur les discriminations éducatives. Si nous prenons les huit cent soixante-quinze millions d'analphabètes dans le monde - les personnes qui ne savent ni lire ni écrire - les deux tiers sont des femmes.
Commenter  J’apprécie          140
Dans un livre qui a été réalisé il y a quelques années à partir d'interviews auprès d'une centaine de ces femmes que l'on dit "arrivées", on remarque que toutes se posent la question de savoir si elles ont mérité leur place. Quand on pose la question aux hommes qui sont dans la même situation, aucun ne se sent concerné.
Commenter  J’apprécie          00
Nous demandons simplement une reconnaissance d'égalité et non pas une inversion.
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Françoise Héritier (64) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Françoise Héritier
Disciple de Claude Lévi-Strauss, Françoise Héritier a consacré une part importante de ses recherches à l'anthropologie symbolique du corps. Dans cette conférence, elle étudie le corps à la fois comme premier lieu d'observation et comme premier objet observé par les sociétés humaines, lequel a permis la constitution de représentations mentales qui perdurent dans le temps.
0:00 Générique 0:33 Introduction 2:11 le corps : premier observatoire et premier objet observé 8:32 La peau, frontière d'individuation et zone de contact avec autrui 14:50 le lait, le sang et le sperme : persistance des constructions mentales autour des fluides corporels 25:08 le cas de la prohibition de l'inceste 29:08 Transmissions des formes géométriques symbolisant les parties du corps 38:31 La valence différentielle des sexes, premier butoir de la pensée 56:35 Conclusion
Conférence de clôture issue de l'édition 2009 des Rendez-vous de l'histoire sur le thème "Le corps".
© Françoise Héritier, 2009.
Nous cherchons à entrer en contact avec les ayants droit de Mme Françoise Héritier : écrivez-nous à archives@rdv-histoire.com.
Voix du générique : Michel Hagnerelle (2006), Michaelle Jean (2016), Michelle Perrot (2002) 
https://rdv-histoire.com/
+ Lire la suite
autres livres classés : égalité des sexesVoir plus
Les plus populaires : Jeunesse Voir plus


Lecteurs (92) Voir plus



Quiz Voir plus

Les emmerdeuses de la littérature

Les femmes écrivains ont souvent rencontré l'hostilité de leurs confrères. Mais il y a une exception parmi eux, un homme qui les a défendues, lequel?

Houellebecq
Flaubert
Edmond de Goncourt
Maupassant
Eric Zemmour

10 questions
573 lecteurs ont répondu
Thèmes : écriture , féminisme , luttes politiquesCréer un quiz sur ce livre

{* *}