AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782800118727
46 pages
Éditeur : Dupuis (01/07/1993)

Note moyenne : 3.91/5 (sur 46 notes)
Résumé :
En perpétuelle errance sur des terres dévastées, Jeremiah le réfléchi et Kurdy la tête-brûlée ont l'art de mettre les pieds là où il ne faut pas. Dans ce monde anéanti par la folie des hommes, la règle du jeu, c'est la loi du plus fort, dans l'âpre violence d'un retour aux premiers âges.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
bibiouest
  29 août 2020

Second volet de la saga post-apocalyptique d'Hermann, dont le talent ne cesse de me fasciner, tant d'un point de vue scénaristique que du dessin.
Le dessin est extraordinaire la maîtrise de la matière, la poussière, la boue, les rochers rendent bien l'atmosphère de fin du monde. Les personnages dont les visages sont taillés à la serpe, rendent parfaitement le ton de cette histoire.
Les deux personnages principaux gardent une certaine naïveté (surtout Jeremiah) et Kurdy avec son humour allège le propos à bon escient.
Commenter  J’apprécie          391
morganex
  13 mars 2020
Ambiance western réitérée pour ce deuxième tome des aventures de Jéremiah. le saupoudrage post-apo est toujours aussi light, on ne le rencontre qu'en assaisonnements ponctuels et brefs. Il se traduit, par exemple, dans le graphisme et les phylactères, par de rares éléments anachroniques, hors XIXéme siécle et Ouest des Grands Espaces: une diligence blindée de plaques d'acier riveté, le casque MP* que porte Kurdy, ce propos dans la bouche du même: "Le monde est redevenu vaste depuis la Grande Lessive". L'action se recentre façon western classique sur un désert à traverser où la soif s'impose; des hommes, mulets et chameaux tirant derrière eux leurs ombres comme des chapes de plomb liquéfié; l'éternel défi manichéen entre bien et mal d'une frange à l'autre de l'humain ...
Jeremiah et Kurdy, en tandem amical éternel, traversent, mule et cheval harassées à leurs côtés, un profond désert de caillasses sous un soleil de plomb. Au gré d'un raccourci qui n'a pas tenu ses promesses, ils s'égarent au milieu de nulle part. L'eau manque. Leur chemin, au creux d'une dune, croise celui d'un agent de sécurité qui vient d'échapper à l'attaque de son convoi de fonds. Celui-ci raconte. Quelque part, sous le sable, attend un trésor enterré dans la précipitation; il tend les bras à celui qui en retrouvera la piste.
Les circonstances désormais vont entremêlées les destins des différents protagonistes en un jeu serré de mensonges et de trahisons, de violences et de sang.
L'histoire ici contée, dans l'ombre et sur les crêtes aiguisées des dunes, tient toute la vedette de l'épisode. Les personnages s'effacent derrière les péripéties et les coups de théâtre, les évènement se font vedettes. le désert que montre le graphisme n'est plus qu'écrin sauvage à un drame humain englué dans la convoitise qu'exacerbe l'or. le récit est complexe mais si habilement scénarisé et habilement proposé qu'il reste clair de bout en bout. L'histoire est plaisante et laisse l'impression d'avoir passé un bon moment.
Je suis très sensible au graphisme à la fois clair et faussement froissé d'Hermann, il empreinte à celui des premiers Moebius tandis, qu'en filigrane, les paysages se parent de rouges, d'ocres et de jaunes sous l'omniprésence d'un gros soleil rond éblouissant. Chaleur et fournaise, le désert implacable se fait fournaise, haut-fourneau et sable en fusion. Gare à celui qui, au bout de sa fatigue, à plat ventre les mains liées dans le dos, se retrouvera du "sable plein les dents". le scénario s'inspire des tics et grosses ficelles du Charlier de Blueberry sans en atteindre la complexité. Dessins et textes se retrouvent en équilibre l'un l'autre, l'un complétant l'autre, merveilleuse osmose qui simplifie les textes et rehausse les dessins..
Une belle réussite.
Je suis venu vers Jeremiah par désir de trouver à son contact une SF promis par le bouche à oreille, les critiques d'antan déjà rencontrées mais que je n'avais pas encore suivies, les traces présentes sur le Web. de la lecture des deux premiers tomes il ressort que l'argument SF est particulièrement léger; mais après tout quelle importance quand le tour western classique que prend la serie n'est pas du tout déplaisant. Au contraire
*MP=Military Police

Lien : https://laconvergenceparalle..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
Foxfire
  02 mars 2020
Toujours très peu d'ingrédients post-apo dans ce 2ème tome de la série « Jeremiah ». Mais pas de regret pour autant parce que ce « du sable plein les dents » (quel titre génial !) est un très bon western et comme je suis amatrice de ce genre, j'ai passé un très bon moment de lecture. L'histoire est solide et bien menée, les personnages vraiment bien caractérisés, loin de tout simplisme et le dessin est très réussi. C'est avec grand plaisir que je vais poursuivre la série.
Commenter  J’apprécie          183
bdelhausse
  05 juin 2016
Des gourdes vides peuvent pousser à adopter des comportements peu recommandables. Jeremiah et Kurdy tombent sur le sergent Corey et se laissent embobiner par le discours de celui-ci. Il leur raconte que son capitaine et lui ont caché quelques part plusieurs caisses d'or, mais que son supérieur est retenu prisonnier par la troublante Sharita et sa bande de racailles !
Dès lors, le duo de la série va plonger assez rapidement, et naïvement, dans l'aventure. Kurdy tente d'infiltrer les pillards, Jeremiah traverse le désert et rencontre d'autres soldats qui le prennent pour un voyou ! Les deux héros vont essayer de résoudre la situation de leur côté. Kurdy se révélant plus débrouillard, de nouveau.
Personnellement, j'ai été assez peu convaincu par ce tome. Toujours très "western". L'action est assez subie. Les choses tiennent pas mal du hasard. Et on ne sent pas vraiment la touche moderne qui devrait être là. Cela dit, côté dessin, c'est impeccable.
Commenter  J’apprécie          120
HORUSFONCK
  17 octobre 2019
Le road-movie post-apocalyptique continue pour Jeremiah et son pote Kurdy.
On sent quand même pas mal de restes de Greg dans les dialogues...
Le duo Jeremiah - Kurdy est assez classique de deux personnages aux caractères différents.
Et une caresse affectueuse, entre les oreilles, pour la mule Ezra!
Commenter  J’apprécie          160


critiques presse (1)
Sceneario   26 août 2020
Hermann pose les bases de cette série petit à petit. L'ambiance western et apocalyptique ne laisse pas indifférent. Les personnages sont forts, l'intrigue est prenante avec de bonnes surprises et de bons moments.
Lire la critique sur le site : Sceneario
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
AxelBDAxelBD   24 décembre 2014
- Pas grand monde dans les salades !... Les fermiers se terrent. Je devine le claquement de leurs dents !... Z'en ont même oublié de faire rentrer leurs lardons...
Commenter  J’apprécie          40

Lire un extrait
Videos de Hermann (24) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  Hermann
Vidéo de Hermann
autres livres classés : post-apocalyptiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
3280 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre