AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 225918197X
Éditeur : Plon (24/02/1998)

Note moyenne : 3.28/5 (sur 9 notes)
Résumé :
1798 dans le Nouveau Monde.
Lorsque Nancy donne la vie à son petit Nat, la belle Abyssine voit qu'il porte sur la poitrine trois tâches qui forment une sorte de triangle. Pas de doute, c'est le signe de Dieu. Celui qui deviendra le prophète du peuple noir possède déjà la "marque des rois". Elle vient d'enfanter l'Espoir. Bien vite, les orphelins de l'Afrique, vendus comme esclaves aux nantis du Nouveau Monde, vont venir écouter les promesses de liberté que dé... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Cannetille
  09 mars 2019
Nat Turner a été jugé par ses contemporains comme un meurtrier particulièrement sanguinaire, aux actes totalement atroces et incompréhensibles. de nos jours encore, dans le Sud des Etats-Unis, les mères continuent de menacer les garnements du "vieux Nat" pour les impressionner.
Catherine Hermary-Vieille revient sur la vie de cet esclave noir à la fin du XIXème siècle en Virginie et apporte un éclairage objectif sur la société de l'époque, son ordre économique et social, les mentalités et les convictions qui ont conduit au drame et à sa condamnation sans appel. Fils d'une Africaine arrachée à son pays et vendue à un fermier de Virginie, Nat a été élevé par sa mère dans le souvenir de ses racines, dans un profond mysticisme, et avec l'espoir qu'il connaisse un sort meilleur que celui de ses semblables en Amérique. Hélas, de déceptions en humiliations, Nat se retrouvera par désespoir à la tête de la révolte sanglante et violemment réprimée d'une poignée d'esclaves, trente ans avant l'abolition de l'esclavage aux Etats-Unis.
Derrière le meurtrier, se dessine le portrait méconnu d'un homme intelligent, profondément croyant et désespéré, qui, parce qu'on ne lui aura pas laissé d'autre alternative, aura tenté le premier, au prix d'un sacrifice et d'un acte terribles, de faire entendre une voix pour la dignité et la liberté des esclaves.
Offrant enfin à Nat Turner la possibilité de se faire entendre, ce roman historique qui ne peut laisser indifférent est aussi d'une lecture agréable, fluide et addictive.
Lien : https://leslecturesdecanneti..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
CannetilleCannetille   09 mars 2019
La confiance disparue, méfiance et incompréhension s’installèrent (de nos jours encore, dans le Sud, une mère menace un enfant désobéissant d’appeler « le vieux Nat »). Mais il fallut encore plus de trente années pour que l’esclavage soit aboli aux Etats-Unis. Nat aurait eu soixante-quatre ans.
Commenter  J’apprécie          00
CannetilleCannetille   09 mars 2019
Nat Turner matérialisait les difficultés d’une société tout entière et, pour rendre une équitable justice, c’est un ordre social et économique, des convictions et des dogmes qu’il aurait fallu soumettre au jugement des consciences. Et de cette tâche, le juge Cob se sentait incapable.
Commenter  J’apprécie          00
gypsie02gypsie02   04 octobre 2016
" Au delà du jugement de l'Histoire, qui a vu en Nat Turner ( l'Ange Noir ), un simple meurtrier se dessine la figure d'un homme intelligent, mystique, tourmenté et courageux qui accepte de se sacrifier pour la liberté des siens."
Commenter  J’apprécie          00
CannetilleCannetille   09 mars 2019
i des Blancs prisonniers en Afrique avaient tué soixante indigènes pour regagner leur liberté, les leurs les auraient accueilli en héros.
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Catherine Hermary-Vieille (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Catherine Hermary-Vieille
Parution le 7 mars 2018 :
Un Bagdad féerique digne des Mille et Une Nuits
Au soir de sa vie, Ahmed se souvient. Après tant d?années, le temps est venu pour le vieux mendiant de conter l?histoire de son maître Djafar al-Barmaki, jadis condamné à la mort et à l?oubli. Trop souvent, il est passé sans rien dire devant la dépouille du proscrit, cet homme qu?il aima passionnément. Mais qui se souvient encore, en ce milieu du ixe siècle, du grand vizir Djafar, favori du calife Haroun al-Rachid, et de sa brutale disgrâce ? On dit qu?il offensa le souverain en consommant son mariage avec la princesse Abassa. Mais cet amour méritait-il la mort ? le calife était-il donc jaloux? de sa s?ur ? Ou soucieux de soumettre l?ambitieux Djafar ? À Bagdad, sur la grand-place des artisans, Ahmed se dresse. Dix soirs de suite, au péril de sa vie, il va ressusciter le passé de la ville d?or. Inspirée par la légende des vizirs barmakides, cette histoire d?amour et de mort aux couleurs de miniature persane ressuscite la splendeur de l?Empire abbasside, comme le ferait un conte des Mille et une nuits.
** Née à Paris en 1943, Catherine Hermary-Vieille alterne les biographies et les romans avec succès. Elle a obtenu de nombreuses récompenses littéraires, dont le prix des Maisons de la presse pour Un amour fou (1991) et le Grand Prix RTL pour L?Infidèle (1987). On lui doit aussi La Bourbonnaise (2003), Merveilleuses (2011), La Bête (2014). Elle vit aujourd?hui à Charlottesville (Virginie).
+ Lire la suite
autres livres classés : roman historiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1605 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre