AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Pierre Giguet (Autre)Paul Demont (Éditeur scientifique)
EAN : 9782253040033
Éditeur : Le Livre de Poche (15/05/1997)
4.47/5   15 notes
Résumé :
Né au Ve siècle avant Jésus-Christ, Hérodote est le "père de l'histoire". Faire œuvre d'historien, pour lui, c'est enquêter, voyager, observer, écouter, réfléchir.
Comment le monde est-il fait ? Comment les Perses vivent-ils ? Les Égyptiens ? les Scythes ? Comment, pendant les guerres médiques, la liberté grecque triomphe-t-elle du despotisme perse ? Comment le fameux roi Crésus vérifia-t-il la leçon de Solon, selon qui nul des vivants n'est fortuné ?
... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
elea2020
  14 janvier 2021
C'est un livre que j'ai mis du temps à lire, mais cela n'est pas lié à un manque d'intérêt ou à un ennui, mais plutôt au genre, qui se goûte par petites bouchées. L'ouvrage est conçu en quatre livres, dédiés aux quatre Muses Clio, Euterpe, Thalie et Melpomène : en fait, l'auteur se concentre dans chaque livre sur une région du monde, en relation avec les conquêtes des Perses, et notamment de Darius.
Darius ayant été roi des Perses de 336 à 330 av. J.C., on peut constater qu'Hérodote fait bel et bien ouvrage d'historien. Toutefois, quoique le récit des conquêtes soit en soi intéressant et permette des anecdotes étonnantes, si ce n'était que ça !
Hérodote fait également oeuvre de géographe en répertoriant les mesures des frontières, et même, dans une certaine mesure, il fait état de la géopolitique de l'époque, avec la répartition des peuples selon les ressources de leur pays ; il fait encore oeuvre d'ethnologue en rapportant les détails curieux qu'il a appris sur différents peuples, et qui sont parfois des légendes ; il se montre même curieux de patrimoine, voire de zoologie ou de botanique. C'est vraiment un savant complet, avec des connaissances impressionnantes.
Et toujours, quoi qu'on le traite de menteur, il témoigne d'une exigence scientifique, d'une rigueur et d'une honnêteté par rapport aux sources de ses connaissances, une distance critique sur ce qu'on lui apprend, que j'ai trouvées remarquables.
Les digressions sont présentes, c'est vrai, mais c'est presque ce qui fait l'intérêt du récit : cela lui donne en tout cas une grande variété. On peut y apprendre les techniques pour défendre une ville, ou pour la prendre, des ruses qui font et défont les alliances.
J'ai eu le plaisir d'en apprendre davantage sur les coutumes et les religions des grands peuples de l'Antiquité, dont les noms résonnent à nos oreilles comme des mythes : les Egyptiens, les Thraces, les Scythes…
Nous apprenons les rites funéraires, conjugaux, ou encore les tortures infligées aux ennemis, les punitions des criminels, etc... C'est très riche.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Euthydem
  13 septembre 2020
Un homme enquête pour étudier l'histoire des hommes, une révolution intellectuelle.
Commenter  J’apprécie          30
raydel
  20 juillet 2016
Aime narrer des anecdotes. Parfois trop de digressions.
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
Virgule-MagazineVirgule-Magazine   15 avril 2016
Lorsqu'il survient un incendie, il arrive à ces animaux quelque chose qui tient du prodige. Les Égyptiens, rangés par intervalles, négligent de l'éteindre, pour veiller à la sûreté de ces animaux ; mais les chats, se glissant entre les hommes, ou sautant par-dessus, se jettent dans les flammes. Lorsque cela arrive, les Égyptiens en témoignent une grande douleur. Si, dans quelque maison, il meurt un chat de mort naturelle, quiconque l'habite se rase les sourcils […]. On porte dans des maisons sacrées les chats qui viennent à mourir ; et, après qu'on les a embaumés, on les enterre à Bubastis.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
RusenRusen   16 février 2017
LXXVIII. Aux festins qui se font chez les riches, on porte , après le repas, autour de la salle, un cercueil avec une figure en bois si bien travaillée et si bien peinte, qu'elle représente parfaitement un mort : elle n'a qu'une coudée ou deux au plus. On la montre à tous les convives tour à tour, en leur disant : "Jette les yeux sur cet homme, tu lui ressembleras après ta mort ; bois donc maintenant, et divertis-toi."

(Livre second)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
elea2020elea2020   14 janvier 2021
Nous ne pourrions pas, répondirent les Amazones, demeurer avec les femmes de votre pays. Leurs coutumes ne ressemblent en rien aux nôtres : nous tirons de l'arc, nous lançons le javelot, nous montons à cheval, et nous n'avons point appris les ouvrages propres à notre sexe. Vos femmes ne font rien de ce que nous venons de dire et ne s'occupent qu'à des ouvrages de femmes. Elles ne quittent point leurs chariots, ne vont point à la chasse, ni même nulle part ailleurs. Nous ne pourrions par conséquent jamais nous accorder ensemble.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Hérodote (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  Hérodote
Présentation du livre le samedi 4 décembre au Collège des Bernardins. Entrée libre sur inscriptions: https://www.collegedesbernardins.fr/content/peut-parler-de-philosophie-religieuse
La notion d'oecuménisme dispose de cinq sens qu'il s'agit aujourd'hui de tenir ensemble au sein d'une nouvelle discipline, la métaphysique oecuménique. le sens géographique du terme, employé par Hérodote, signifie le « monde habité ». Le sens politique, utilisé par Polybe, recouvre celui de « civilisation ». le sens eschatologique de l'oikouménè, qu'on trouve chez saint Paul, est celui du « Royaume à venir de Dieu sur la terre ». le sens ecclésiologique des Modernes, de John Mott, Georges Florovsky, Yves Congar et Rowan Williams, vise à dépasser, par le dialogue, l'enseignement, la prière et le témoignage commun, l'universel ecclésial compris de façon strictement confessionnelle. Il existe un 5e sens du mot que cet ouvrage monumental ambitionne de dévoiler, celui de synthèse en tension entre la raison conceptuelle et la croyance religieuse. La métaphysique oecuménique, qui prend au sérieux le caractère rationnel et existentiel De La foi, ne concerne plus dès lors seulement le monde chrétien. Elle s'adresse à toute personne désireuse de trouver une issue par le haut au « conflit des facultés » et aux blessures identitaires. Elle ouvre la voie à une nouvelle histoire De La conscience humaine devenue planétaire, à un grand récit ouvert à toutes les cultures, à toutes les disciplines et à toutes les traditions religieuses. Elle offre en définitive une nouvelle épistémologie spirituelle et trans-disciplinaire, à la fois personnaliste, sophiologique, ternaire et eschatologique.
Antoine Arjakovsky, docteur en Histoire de l'EHESS, est directeur de recherche au Collège des Bernardins à Paris, président de l'Association des philosophes chrétiens, fondateur de l'Institut d'études oecuméniques de Lviv et vice-président des Artisans de paix. Il est également administrateur des Semaines sociales de France et de la Plateforme de la mémoire et De La conscience européenne.
+ Lire la suite
autres livres classés : grèceVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Devenez très fort en citations latines en 10 questions

Que signifie Vox populi, vox Dei ?

Il y a des embouteillages partout.
Pourquoi ne viendrais-tu pas au cinéma ?
J'ai un compte à la Banque Populaire.
Voix du peuple, voix de Dieu.

10 questions
505 lecteurs ont répondu
Thèmes : latin , Citations latines , antiquitéCréer un quiz sur ce livre