AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782378380809
Reines de coeur (29/03/2019)
3.75/5   6 notes
Résumé :
Dans les bas quartiers d’un Paris futuriste, Aurore chine dans les déchetteries à ciel ouvert le moindre bout de métal. La jeune femme, réputée pour ses qualités de mécanicienne-prothésiste, travaille dans l’atelier de son père récemment décédé. Recrutée par un hôpital aux pratiques peu scrupuleuses, la mécanicienne est heureuse de sortir de son quotidien précaire. Mais elle déchante aussitôt lorsqu’un gang la menace afin d’obtenir des informations sur Marc, le dire... >Voir plus
Acheter ce livre sur
LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
izziederives
  05 août 2020
J'ai lu Nuits blanches d'Ophélie Hervet, un FF à la sauce cyberpunk se déroulant dans un Paris divisé. D'un côté, les quartiers privilégiés ultra sécurisés grâce aux avancées technologiques, de l'autre, les bidonvilles, décharges à ciel ouvert gouvernés par les gangs où prend place l'histoire.
Aurore est une jeune mécanicienne-prothésiste talentueuse qui officie dans l'atelier de son père, récemment décédé. L'environnement depuis est délétère. L'accord avec le père d'Aurore ne tient plus et le gang des Loups réclame son dû pour assurer la protection de l'établissement. L'actuel patron, ami de toujours, refuse, soutenu par la plupart des employés, mais cela met la seule maison qu'Aurore connaît en danger.
Peu de temps après, elle est recrutée par Marc, un connecté proche des Loups, directeur d'un hôpital pratiquant des greffes illégales de membres mécaniques, pour occuper un poste vacant. D'abord méfiante, la jeune femme accepte, heureuse de pouvoir sortir de sa misère. Toutefois, un autre gang la prend à parti : ils veulent qu'elle fouine pour eux afin d'obtenir des informations sur Marc. Bon gré mal gré elle s'y attelle, se rapprochant d'Iris, la chirurgienne chargée de la superviser. Très vite, Aurore s'éprend de la jeune femme qui semble sensible à ses charmes sans pour autant y céder. Cela remet en cause sa mission, mais elle n'a pas le choix : c'est trahir ou mourir.
Pendant ce temps, Marc enquête. de mystérieux décès ont lieu dans son hôpital et un connecté intraçable s'amuse à le faire tourner en bourrique. Affaibli par sa « connexion », c'est seulement grâce à l'aide des Loups qu'il pourra le débusquer.
C'est une lecture que j'ai plutôt bien aimé, même si elle m'a paru peut-être un peu kitsch par certains côtés. J'aurais aimé en savoir plus sur ce Paris futuriste, gangrené par les gangs et la corruption, et l'intrigue « policière » m'a semblé un peu facile. On devine assez vite qui est le méchant de l'histoire. Toutefois la plume est solide et efficace. J'ai beaucoup aimé les descriptions des chirurgies. On sent bien que l'auteur maîtrise le sujet. Les parties d'Iris étaient donc très immersives.
La romance en elle-même ne m'a pas emballée plus que ça, mais c'est simplement parce qu'elle reprend les codes habituels du genre (coup de foudre + désir sexuel instantané). D'autres y trouveront sans aucun doute leur compte.
Le côté kitsch est dû à cette histoire de gang : des gros baraqués modifiés et vêtus tout de cuir. Je n'ai pas pu m'empêcher de penser à Schwarzy en Terminator tout du long. J'ai eu du mal parfois à les trouver crédibles. Leurs actions sont répréhensibles mais ils sont plutôt sympas, amoureux, rien de très immoral ou qui m'aurait fait détourner les yeux. Et c'est un peu de ça dont j'ai envie avec le cyberpunk, du sombre, du sale, des personnages sans foi ni loi qui te force à te regarder dans la glace. Bon après, c'est une romance, donc ceci explique peut-être cela. En tout cas c'était sympa et je lirai sans problème d'autres livres de l'auteur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Canelita
  15 avril 2022
Une lecture en demi-teinte, en écho au Paris divisé qui sert de décor à l'histoire.
Je le savais, avec ce roman, j'allais sortir de ma zone de confort car les ambiances futuristes ne sont pas celles qui me parlent le plus en général. Mais c'est toujours intéressant de découvrir de nouvelles choses et je me suis laissée prendre au jeu de cet univers dans lequel le suspens vous tient en haleine jusqu'à la fin. Néanmoins, j'ai quelques réserves quant au langage utilisé, souvent trop familier à mon sens. de plus, j'ai trouvé le dénouement de l'histoire un peu abrupte. Et même si les deux protagonistes sont attachantes, j'ai eu du mal à entrer dans le quotidien des personnages. Les descriptions sont précises mais je ne parviens pas à me défaire de cette impression de rapidité. Pourtant, la romance ne semble pas nécessairement précipitée dans le sens où nous découvrons peu à peu les doutes et les interrogations des deux femmes.
C'est donc un ensemble contrasté, mais je reste satisfaite d'avoir poussé la porte de cet univers.
Je remercie Babelio et les éditions Reines de Coeur pour cet envoi lors de la dernière Masse Critique.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
syberlune
  02 juin 2019
Vous croyez lire une romance comme une autre? Vous ne savez pas où vous êtes tombés.
Alors certes, tous les ingrédients y sont : deux charmantes jeunes femmes, un coup de foudre qu'elles nient avec beaucoup trop de véhémence pour être honnêtes, une attirance qui s'affine au fil des pages (pour notre plus grand plaisir)
Mais Nuits Blanches, c'est aussi un thriller. le genre de livre qui vous fait oublier l'heure sur le réveil, qui vous pousse inexorablement vers la page suivante. Car sous la romance, il y a l'hôpital, théâtre de machinations obscures, il y a un gang bien plus fascinant qu'il n'y paraît, le dark web... et puis surtout il y a Aurore et Iris, deux personnages trop forts pour les réduire à leur histoire d'amour.
Nuits Blanche, c'est un roman "univers", qu'on a pas envie de quitter avant d'en avoir exploré toutes les facettes.
Un roman à lire d'urgence, devriez-vous en faire des Nuits Blanches...
Commenter  J’apprécie          20
Garwinna
  24 avril 2022
Les habitués de la science-fiction se retrouveront sans peine dans l'univers futuriste de ce roman. C'est un schéma assez classique, avec les très riches d'un côté et les très pauvres de l'autre, les uns ayant accès à une technologie très avancée et les autres évoluant dans un climat violent et désespéré. Ce Paris clivé m'a beaucoup rappelé celui des romans de Jean-Marc Ligny (Inner City, la trilogie des Zapmen...).
Le thème des prothèses est aussi souvent abordé dans ce genre littéraire, notamment dans Les Brumes de Cendrelune que j'ai lu récemment.
Voilà pourquoi je suis rentrée dans ce roman avec hésitation, une page après l'autre, de peur de tomber sur du déjà vu. Et puis ce sont les personnages qui m'ont attrapée par la main et qui m'ont fait plonger dedans. Iris, la chirurgienne talentueuse mais victime du syndrome de l'imposteur, Aurore, la mécanicienne badass qui aspire à plus que la petite place qu'on lui laisse et leur rencontre improbable. Je ne saurais pas dire laquelle j'ai préférée.
Et puis, il y a aussi tous les autres, Jérôme l'infirmier et le soutien infaillible, Marc le directeur énigmatique et flippant, les Loups d'acier, redoutables membres de gangs. Les personnages sont bien travaillés avec leurs forces et leurs vulnérabilités. On les découvre au fur et à mesure bien plus complexes qu'au premier abord.
Leurs relations sortent de l'ordinaire, de l'hétéronormativité habituelle et ça parait tellement naturel à tous ces personnages qu'on se demande bien pourquoi ça coince autant dans la vraie vie. Ce changement est plus que bienvenu dans mes lectures.
J'ai beaucoup apprécié le système de narration qui nous fait passer d'un personnage à l'autre, parfois au milieu d'une action, et qui permet de bien voir les différents points de vue, de rentrer dans la tête des protagonistes.
Une intrigue bien ficelée même si plutôt convenue, une tension qui monte au fil des chapitres et un final qui s'accélère, de quoi bien nous divertir et nous faire tourner les pages de plus en plus vite.
Une dernière chose, qui est sans doute un détail pour vous mais pour moi ça veut dire beaucoup, les scènes de chirurgie sont précises et réalistes. Et ça fait du bien un peu de rigueur médicale dans un roman. Personnellement, j'ai beaucoup de mal à voir l'anatomie maltraitée par des approximations parfois très grossières dans les livres ou dans les films.
En résumé, ce premier roman d'Ophélie Hervet est une très bonne découverte et je vais suivre ses futures publications avec intérêt.
Lien : https://libereedeslivres.blo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Siriam
  02 juin 2019
J'ai adoré. L'univers m'a tout de suite plu. L'écriture est forte, l'histoire est prenante, la personnalité des personnages est complexe et toute en nuances. C'est ce que j'ai préféré, je pense, le fait qu'ils soient tous pas si nets que ça, ce qui les rend attachants, y compris les personnages secondaires comme la jeune Louve qui vient se faire implanter. Par ailleurs, le décor est original et on aimerait s'y promener un peu plus. Peut-être avec une suite, qui nous montrerait un peu le Haut-Paris? En tout cas, chapeau bas, c'est un coup de coeur pour moi!
Commenter  J’apprécie          10


autres livres classés : romance ffVoir plus
Acheter ce livre sur
LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
4267 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre