AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2846261768
Éditeur : Au Diable Vauvert (15/01/2009)

Note moyenne : 3.52/5 (sur 105 notes)
Résumé :
Bienvenue à Zen City !

Grâce à notre programme Global Life®, la vie clés en main, profitez de tous nos services et travaillez dans un environnement idéal, naturel et sécurisant.

Dominique Dubois, cadre trentenaire remarquablement moyen, s'installe plein d'espoir à Zen City, paradis high-tech où, grâce à la puce dont chacun est doté, on peut avoir un réfrigérateur toujours plein sans jamais aller au supermarché et être protégé 24 heures ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (34) Voir plus Ajouter une critique
finitysend
  01 avril 2014
Zen city reprend les grandes thématiques affairantes au genre dystopique « en soit « ....
Zen city est donc une anti-utopie , mais d'un genre très contemporain et très technologies de l'information et marketing .
Les thématiques ciblées sont des problématiques relatives à :
- La société de consommation , avec réflexion autour des besoins des envies et des choix ...
- le travail , investissement , implications personnelles , rapports interprofessionnels , horaires de travail .
- Articulation du travail et de la vie privée ( temps libre , week end ) ... dans une synergie épanouissante et productive .
- Travail et amour .
Sinon Zen City est un ensemble de tours éthérées , perchées dans les Pyrénées , entre pierres et ciel .
Ces flèches azurées , cathédrales de perfection et d'élan dynamique bénéficient d'un zonage en hauteur pour les logements , les magasins , les lieux de détentes et de sociabilité ....
Zen City prend en charge ses habitants salariés dans tous les aspects de leur vie quotidienne en leur laissant le choix entre quelques possibilités destinées personnaliser leur logement , leur apparence et leurs standards de vie .
Zen City est un environnement futuriste hight Tech placés dans un futur assez proche du point de vue de la portées des innovations technologiques .
Zen City est très zen , mais une bonne déprime peut saisir le plus positif des salariés motivés ou non , la jalousie , le désir amoureux « malentendu « , les rivalités entre males alpha ...
Comme passage obligé dans ce sous genre de la SF très codifié finalement l'auteur de ce journal intime , passera assez passivement , dans une forme de résistance et il remettra finalement en question son « engagement « ...
Sa quête de sens , son exploration de Zen City , les mails à ses potes restés à l'extérieur et leurs réponses , ses collègues , ses problèmes domestiques , les magasins , les sorties professionnelles et les bouffes privées entre collègues sont souvent flegmatiquement désopilantes .
Personnellement je ne peux que insister sur cet humour pince sans rire , flegmatique et naïf qui vient caractériser ce texte en premier lieu et avant toute autre considération ...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          495
cicou45
  06 septembre 2014
Comme pour "Scream Test", l'autre ouvrage de Grégoire Hervier que je viens de lire, encore un gros coup de coeur pour celui-ci. J'avais un peu peur d'être déçue tant j'avais adoré son autre livre mais c'est exactement l'inverse qui s'est produit, à tel point que je suis incapable de dire lequel des deux j'ai préféré.
Ici, nous ne sommes plus dans le polar mais plus dans le roman d'anticipation qui vire parfois au roman d'espionnage. Toujours est-il que le lecteur y voit encore une fois une violente critique envers la société dans laquelle nous vivons, à savoir la société de consommation. Qui ne peut pas dire qu'il n'a jamais été influencé par telle marque de produit ou par telle publicité lorsqu'il s'est rendu (et continue à se rendre) dans un magasin pour faire ses achats ? Oui, les médias nous manipulent, tout comme les programmes qui sont diffusés à la télévision ou encore les journaux que nous lisons...
C'est cette expérience que va vivre, mais à une échelle hautement supérieure, Dominique Dubois, notre héros. Dominique est un homme on ne peut plus ordinaire , le genre d'homme sur lequel on ne se retournerait pas si on venait à le croiser dans la rue et pourtant...Lorsque ce dernier se rend à Zencity, une petite ville complètement isolée et hautement sécurisée dans les Pyrénées pour tenter de reconstruire sa vie qui s'est effondrée il y a peu, en commençant un nouveau travail, Dominique est loin de se douter de toutes les découvertes qu'il va faire là-bas, mettant même souvent sa vie en danger.
Dans ce qu'il croyait être un paradis, Zencity va en réalité devenir pour lui le summum de l'enfer. Certes, il n'a pas à se soucier de faire sa liste des courses puisque son réfrigérateur le fait pour lui et le prévient automatiquement lorsqu'un produit vient à manquer, certes il peut commander les articles manquants directement au Zenmarché ou aller les chercher lui-même ou encore il peut faire des rencontres très facilement grâce à sa puce RFID tout en étant certain que la personne qu'il accostera aura les mêmes goûts que lui mais si derrière cela, se cachait en réalité une énorme machination visant à détruire la seuls chose que l'on ne peut pas enlever à l'être humain : son choix et son libre-arbitre ?
Un roman envoûtant, dans lequel le lecteur se laisse envoûter dès les premières pages et qu'il ne lâchera plus avant d'avoir refermé la toute dernière. A découvrir !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          370
tousleslivres
  18 mai 2014
Un très gros coup de coeur pour ce livre sur lequel j'avais craqué au détour d'un rayon et dont la 4ème de couv m'avait plu. Je n'en avais pas entendu parlé avant et j'ai fait un très très bon choix puisqu'il s'agit ici d'un coup de coeur !!!
Dominique Dubois, 30 ans, licencié, statisticien et après 6 mois de chômage et beaucoup d'entretiens il tombe sur une annonce :
« Global Life recherche des menuisiers, statisticiens et neuropsychiatres »
Nous suivons Dominique dans un premier temps grâce à son blog qu'il a ouvert puis avec son journal intime qu'il va tenir.
Dominique Dubois, après avoir passé des testes est embauché pour Global Life et va déménager à Zen City « la ville des l'illumination intérieur » située dans les Pyrénées (Ariège) 14 000m d'altitude. Elle s'étend sur une surface de 1 100 hectares. Elle a une population de 12 075 habitants. Au centre de son complexe se situe une énorme tour qui ressemble à une carafe, c'est Luc Savignac, le concepteur de Zen City, qui voulait une tour originale et transparente. 250M de haut – 150m de diamètre au sol. Luc Savignac a arrêter son choix sur une forme de carafe à vin « type vendange »
Dans cette tour on trouve tout, du centre commercial, 50 boutiques, 40 restaurants, 10 salles de cinéma, mais aussi un Zen Centre avec piscine, jacuzzi, spa, hammam... on peut y pratiquer une centaine de sports. Outre les étages réservés, il y a aussi une cantine, l'administration, une crèche et la Zen Clinique. 77 étages – 25 ascenseurs – 8 000 personnes s'y rendent tous les jours.
Une fabuleuse aventure qui nous mène au coeur d'une société toujours plus orientée vers le contrôle des individus, tant sécuritaire que commercialement un peu comme 1984 et le fameux « Big Brother » de George Orwell. En effet ce livre nous démontre la facilité avec laquelle une société pourrait nous contrôler totalement, sans même que nous nous en rendions compte !!!
La dernière partie du livre nous plonge totalement dans les coulisses de Zen City et dévoile aussi le jeux de ses dirigeants. Jeux qui a des fins commerciales est absolument exceptionnel !!!
A la toute fin, l'auteur, Grégoire Hervier, nous propose une conclusion puis l'annexe, il nous livre alors ses propres pensées et surtout ses recherches qu'il a fait et nous conduit à cette réflexion sur la gestion du comportement humain par des implants électrique dans le cerveau !!!
Un thriller de science fiction basé sur des faits sociaux. Grégoire Hervier va loin dans sa pensée, il nous livre ici, un véritable chef d'oeuvre sous la forme d'un journal intime de Dominique Dubois, un homme tout à fait commun, menant une vie tout ce qu'il y a d'ordinaire et qu'on ne remarque jamais...
Même si la SF n'est pas votre tasse de thé, ce livre est à découvrir aussi !!!!!!!!!!!!!!!!!
Lien : http://tousleslivres.canalbl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          380
kateginger63
  09 décembre 2018
Une dystopie qui pourrait bien ressembler à la réalité
*
Ah encore un roman d'anticipation comme je les aime. Une fiction futuriste basée sur des éléments bien actuels. La dystopie est un sous-genre de la SF bien codifiée. Ici, sans surprises, on retrouve un environnement proche du nôtre par sa conception, des gadgets high-tech, le conglomérat mégalo qui dirige et contrôle le peuple, un héros banal mais avec un esprit affuté, un groupuscule de résistants qui cherche à renverser les dirigeants.
*
Une aventure qui emmène le héros dans une sorte de village-éco futuriste dans les Pyrénées.
Une communauté entièrement contrôlée et maîtrisée par le « tracking » des individus sous forme de puce intégrée. Alors bien sûr j'ai pensé à «1984 » d'Orwell. Mais finalement, pas besoin de chercher bien loin, puisque aujourd'hui, certaines enseignes commerciales utilisent déjà cet outil pour suivre nos achats et nous en suggérer d'autres.
Ca fait froid dans le dos !
L'intrigue est bien ficelée, on s'attache à cet anti-héros. Sous forme de journal intime, un thriller original très dynamique qui fait réfléchir en prime !
Je me suis sentie oppressée par cette atmosphère très malsaine et potentiellement possible.
*
Paranoïaque ? Réaliste ? Prophétique ?
A vous de le découvrir (même si vous n'êtes pas amateur de la SF, je vous le conseille d'autant plus!)
En bonus : en épilogue, l'auteur, sous forme didactique , nous éclaire sur les implants électroniques dans le cerveau utilisés à des fins d'étude du comportement. Instructif et qui laisse rêveur....
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          360
IreneAdler
  14 février 2012
Le livre qu'aurait pu écrire Orwell s'il avait vécu plus tard dans le siècle, ou plus longtemps.
ZenCity est une ville, quelque part dans les Pyrennées. Elle est l'objet d'un énorme scandale : un de ses habitants a disparu, mais auparavant, il a essayer de détruire la ville.
Dominique Dubois est comme tout le monde, ni plus ni moins. le jour où, après une quantité impressionnante de bourdes, il est licencié, il répond à une étrange annonce. Pas tant sur le fond (consultant en publicités) mais sur les conditions d'accès à ZenCity. Il passe tous les tests avec succès, et direction ZenCity.
Au début, c'est le rêve : tous les désirs et besoins sont pris en charge quasiment au moment où la pensée est formulée. Tout le monde est heureux. Il n'y a pas de délinquance. Etc. Mais soudain, un meurtre sauvage, des panneaux publicitaires qui se détraquent, un endettement au-dessus de la moyenne nationale... Et surtout Dominique Dubois est contacté par un groupuscule qui semble en savoir beaucoup sur les coulisses ZenCity et voudrait la mettre sans dessus dessous. Au minimum. Mais il semblerait que Dubois ait mis la main dans quelque chose qui le dépasse.
Nous avons accès à l'expéreince de Dubois par le biais de son journal intime et par le récit de son éditeur.
Un récit haletant, une écriture acérée ; du début à la fin le rythme ne se perd pas.
La succession des évènements, les modes de vie d'une cité présentée comme idéale, présentée comme un modèle de société exemplaire donnent à réfléchir sur les directions que prennent nos sociétés. Et sur ce que nous voulons en tant que citoyen.
En somme, un continuateur d'Orwell.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
Citations et extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
cicou45cicou45   04 septembre 2014
"J'ai passé le week-end devant mon système home cinéma + télé 2.0. J'ai plus de mille deux cents chaînes à ma disposition. Un grand nombres dédiées à une thématique précise : reptiles dangereux, requins, sports extrêmes, tuning, etc [...]. Je peux regarder la chaîne la plus visionnée dans le monde, mon pays, ma région, ma ville, mon quartier ou mon immeuble. [...] Je peux souscrire par simple SMS à un bouquet de deux cents chaînes supplémentaires. Je peux éventuellement éteindre la télévision."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          261
PerdreUnePlumePerdreUnePlume   23 février 2009
Je me présente : Dominique Dubois. Mon nom ne vous évoque certainement pas grand chose et pour cause, je suis un type tout à fait commun, menant une vie tout ce qu'il y a d'ordinaire. Le genre d'individu qui ressemble un peu à tout le monde et qu'on ne remarque jamais.
Né dans une ville de taille moyenne, dans un milieu aux moyens disons... moyens, j'ai fait des études assez moyennes avant de trouver un poste de statisticien. Mon travail consiste à calculer des moyennes, des médianes, des écarts types.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
MyrtleMyrtle   18 juillet 2011
Dominique Dubois a commencé à rédiger son blog huit mois avant son arrivée à Zen City, sous la forme conventionnelle d’un journal intime. Il l’a poursuivi pendant un an et demi, soutenu par un lectorat fidèle bien que confidentiel, avant d’arrêter de le mettre en ligne. Dès lors, il continue d’écrire mais uniquement pour lui. Ce témoignage est donc à la fois inconnu du public et en grande partie inédit. […] Son histoire n’est pas seulement celle d’un individu qui se trouve au mauvais endroit au mauvais moment, c’est aussi, selon ses propres mots, l’histoire d’une « illusion, collective et personnelle. » A quelques jours de la tragédie, Dominique Dubois écrira : « J’ai cru, à un moment, qu’il m’était possible de m’écarter de cette ligne résolument médiane sur laquelle, sans que je le veuille réellement, se déroulait ma vie. C’était une erreur. » Mais commençons par le commencement. Dominique Dubois le situe précisément un matin pluvieux de novembre, le jour de ses trente ans. C’était un mardi.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
NadinePestourieNadinePestourie   06 novembre 2010
J’ai passé le week-end devant mon système home cinema + télé 2.0. J’ai plus de mille deux cents chaînes à ma disposition. Un grand nombre sont dédiées à une thématique précise : reptiles dangereux, requins, sports extrêmes, tuning, etc. J’ai accès à des chaînes de téléachat américaines et j’ai pu voir une telenovela afghane qui semble avoir été filmée avec un téléphone portable. Je peux enregistrer un ou plusieurs programmes pendant que j’en regarde un ou plusieurs autres. (…) Je peux visionner la chaîne la plus regardée en ce moment dans le monde, mon pays, ma région, ma ville, mon quartier ou mon immeuble. (…) Je peux souscrire par simple SMS à un bouquet de deux cents chaînes supplémentaires. Je peux éventuellement éteindre la télévision.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
chardonettechardonette   12 septembre 2010
Ah la liberté ! C'était une bien belle idée... Hélas, cela fait bien longtemps qu'elle ne fait plus recette. Il n'y a pratiquement plus de demande. Sécurité, consommation, communication, d'accord! Liberté... Mais les modes évoluent, ça reviendra peut-être, qui sait?
Commenter  J’apprécie          80
Video de Grégoire Hervier (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Grégoire Hervier
A l'occasion du Salon du livre de Montreuil une petite interview de Grégoire Hervier, l'auteur de Scream Test.
autres livres classés : big brotherVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
2955 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre
.. ..