AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Citations sur Théogonie ; Les Travaux et les Jours ; Hymnes homériques (14)

finitysend
finitysend   05 novembre 2013
Un mal destiné aux humains .

( Kakon anthrôpoisi )
Définition de la femme .

Théogonie , 570.
Commenter  J’apprécie          262
ElGatoMalo
ElGatoMalo   28 février 2013
Elle sortit de l’eau, belle et pudique
déesse, et l'herbe
poussait sous ses pieds délicats.
On l'appelle Aphrodite,
déesse de l'écume,
Cythérée joliment couronnée;
on l’appelle Aphrodite chez les dieux
et chez les hommes,
car elle est formée avec de l’écume.
Cythérée, car venue à Cythère
Kyprogénéa, puisque née à Chypre
qu’entourent les vagues,
ou encore, pour ce que sortie
des couilles, Philommèdéa.
Eros fut son compagnon
et le beau Désir la suivit
dès le moment de sa naissance,
puis quand elle monta chez les dieux.
Voici quelle est, depuis toujours,
la part qui lui revient,
son lot chez les hommes
et chez les dieux qui ne meurent pas:
les voix chuchotées des filles,
les sourires et les mensonges,
et la très douce volupté
et l'amour et les délices.
Commenter  J’apprécie          260
finitysend
finitysend   28 septembre 2012
Vils pasteurs, opprobre des campagnes, vous qui ne vivez que pour l'intempérance, nous savons inventer beaucoup de mensonges semblables à la vérité ; mais nous savons aussi dire ce qui est vrai, quand tel est notre désir.
Commenter  J’apprécie          140
Aliceinwonderland
Aliceinwonderland   08 septembre 2013
Au commencement exista le Chaos, puis la Terre à la large poitrine, demeure toujours sûre de tous les Immortels qui habitent le faite de l'Olympe neigeux ; ensuite le sombre Tartare, placé sous les abîmes de la Terre immense ; enfin l'Amour, le plus beau des dieux, l'Amour, qui amollit les âmes, et, s'emparant du coeur de toutes les divinités et de tous les hommes, triomphe de leur sage volonté.
Commenter  J’apprécie          120
Philon
Philon   26 avril 2015
Prend chez toi et non pas au-dehors, tu évites la ruine. Il est bon de choisir ce qu'on a : quelle peine pour l'âme de désirer ce qu'elle n'a pas ! Obéis à cet ordre. [ Les Travaux et les Jours, v. 365-367 ]
Commenter  J’apprécie          40
alzaia
alzaia   02 août 2019
Ensuite les habitants de l'Olympe produisirent une seconde race bien inférieure à la première, l'âge d'argent qui ne ressemblait à l'âge d'or ni pour la force du corps ni pour l'intelligence. Nourri par les soins de sa mère, l'enfant, toujours inepte, croissait, durant cent ans, dans la maison natale. Parvenu au terme de la puberté et de l'adolescence, il ne vivait qu'un petit nombre d'années, accablé de ces douleurs, triste fruit de sa stupidité, car alors les hommes ne pouvaient s'abstenir de l'injustice ; ils ne voulaient pas adorer les dieux ni leur offrir des sacrifices sur leurs pieux autels, comme doivent le faire les mortels divisés par tribus. Bientôt Jupiter, fils de Saturne, les anéantit, courroucé de ce qu'ils refusaient leurs hommages aux dieux habitants de l'Olympe. Quand la terre eut dans son sein renfermé leurs dépouilles, on les nomma les mortels bienheureux ; ces génies terrestres n'occupent que le second rang, mais le respect accompagne aussi leur mémoire.
Commenter  J’apprécie          21
vagualame
vagualame   07 juillet 2019
Prométhée lui avait pourtant dit de ne jamais accepter un cadeau de Zeus l'Olympien, mais de le lui retourner de peur qu'un mal n'advienne à ceux qui meurent. Mais lui, il accepta, et lorsqu'il eu en main son malheur il comprit.
Autrefois, les tribus des hommes vivaient durement, sans souffrir de tristes maladies qui font que les hommes meurent ; ceux qui doivent mourir vieillissent tôt dans le malheur...
Alors la femme, de ses mains, soulevant le couvercle de la jarre répandit le mal parmi les hommes, leur causa des peines cruelles.
Seule l'espérance resta dans sa maison indestructible à l'intérieur, en deçà des bords de la jarre sans s'échapper dehors ; car d'abord le couvercle retomba sur la jarre comme l'avait voulu Zeus à l'égide.
Voici que dix mille souffrances errent parmi les hommes ; la terre est pleine de malheur, la mer en est pleine aussi ; des maladies parmi les hommes, certaines le jour, d'autres la nuit, voyagent selon leur caprice, apportent aux hommes le malheur sans rien dire car Zeus, prudent, leur a retiré la voix. Il n'est donc pas possible d'esquiver ce que Zeus a voulu.

- Extrait : ''Les travaux et les Jours''
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Virgule-Magazine
Virgule-Magazine   23 juin 2015
Jason […] revint dans Iolcos, amenant sur son léger navire cette vierge aux yeux noirs, dont il fit sa charmante épouse.
Commenter  J’apprécie          20
alzaia
alzaia   02 août 2019
on honorera de préférence l'homme vicieux et insolent ; l'équité et la pudeur ne seront plus en usage ; le méchant outragera le mortel vertueux par des discours pleins d'astuce auxquels il joindra le parjure. L'Envie au visage odieux, ce monstre qui répand la calomnie et se réjouit du mal, poursuivra sans relâche les hommes infortunés. Alors, promptes à fuir la terre immense pour l'Olympe, la Pudeur et Némésis, enveloppant leurs corps gracieux de leurs robes blanches, s'envoleront vers les célestes tribus et abandonneront les humains ;
Commenter  J’apprécie          11
alzaia
alzaia   02 août 2019
Le père des dieux créa une troisième génération d'hommes doués de la parole, l'âge d'airain, qui ne ressemblait en rien à l’âge d'argent. Robustes comme le frêne, ces hommes, violents et terribles, ne se plaisaient qu'aux injures et aux sanglants travaux de Mars ; ils ne se nourrissaient pas des fruits de la terre, et leur coeur impitoyable avait la dureté de l'acier. Leur force était immense, indomptable, et des bras invincibles s'allongeaient de leurs épaules sur leurs membres nerveux.
Commenter  J’apprécie          11




    Acheter ce livre sur

    FnacAmazonRakutenCulturaMomox





    Quiz Voir plus

    Les Chefs-d'oeuvre de la littérature

    Quel écrivain est l'auteur de Madame Bovary ?

    Honoré de Balzac
    Stendhal
    Gustave Flaubert
    Guy de Maupassant

    8 questions
    8119 lecteurs ont répondu
    Thèmes : chef d'oeuvre intemporels , classiqueCréer un quiz sur ce livre