AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2226436928
Éditeur : Albin Michel (22/08/2018)

Note moyenne : 4.22/5 (sur 9 notes)
Résumé :
Au lendemain de la Grande Guerre, Anton découvre un domaine inexploré : la conquête de l'espace. Jeune ingénieur allemand, il rêve plus d'étoiles que de pouvoir et de politique. Une opportune neutralité qui lui permet de ne pas prendre position entre pro et antinazis. Mais que vaut la neutralité lorsque l'on travaille sur une fusée financée par l'Armée et qu'elle devient une arme dévastatrice ? Ce sont deux femmes également aimées qui rappellent à ce coeur rebelle q... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
LisaGiraudTaylor
  28 septembre 2018
Comment vous dire qu'il faut lire ce livre, absolument !
C'est riche, dense, haletant et on a envie de savoir absolument la suite.
C'est d'une précision historique acérée et je suis heureuse de voir que certains points que j'avais appris aux travers de mes nombreuses lectures sur le sujet, étaient là, de manière romancée, accessible à tous publics (ou presque).
Il y a des oublis dans l'Histoire et aussi des choses que l'on passe sous silence pour éviter d'atténuer l'impact du monstre nazi.
Car, oui, pas tous les allemands étaient nazis, certains ont résisté, mollement, silencieux ou par des gestes plus héroïques. Seulement, pas tout le monde a la trempe d'un héros, justement.
Pourtant, il suffit d'écouter, de lire et de comprendre qu'au-delà de la façade du régime totalitaire, organisé, méthodique avec un peuple adhérant aux actions, il y avait des multiples petits mouvements, sans appui extérieur, souvent isolés et, donc, grandement ignorés, sans réelle répercussion.
Il évoque aussi l'influence des femmes (notamment dans la vie d'Anton avec les deux figures aimées) dans cette résistante, dans cette vie. Celles qui n'étaient que des êtres obéissants, voués à engendrer et combler les désirs, avaient une part de soutien, de bienveillance, de suggestion.
Ce livre décrit enfin le quotidien des allemands pendant la guerre, les civils confrontés aux bombardements intensifs, sanglants, meurtriers ; les conditions des soldats en Russie qui ont connu les mêmes conditions de déchéance que les célèbres soldats de Napoléon, les arcanes de l'état nazi, des luttes de pouvoir et de ce grand partage après-guerre entre les alliés qui n'ont pas hésité à fermer les yeux sur des collaborateurs éclairés et nazifiés pour étendre leur pouvoir et entreprendre des recherches basées sur des expériences souvent établies et financées par leurs ennemis !
Je recommande ce roman qui puise dans une part d'Histoire un souffle romanesque et addictif indéniable !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Jaklek
  16 décembre 2018
J'aurai mis beaucoup de temps à aller jusqu'au terme de cet ouvrage magnifique et terrible. Terrible parce que les affrontements entre russes et allemands au début de la 2ème guerre mondiale y sont présentés sous plusieurs angles, faisant la place aussi bien aux brutes sanguinaires qui avaient pour seul objectif : extermination ; qu'aux soldats obéissant aux ordres dans des conditions aux limites de l'humain . Magnifique parce que, d'abord, c'est fort bien écrit et puis, au milieu des "monstres" et autres profiteurs de guerre, émergent quelques grands esprits qui, à l'intérieur même de leur pays, décident de résister à des pratiques qu'ils réprouvent.
Avec un souci du détail dont on doit féliciter l'auteur, on suit Anton et son" coeur qui haïssait la guerre" à travers le froid sibérien, la recherche aéronautique, la torture, le doute, l'horreur de la guerre ... Je le disais au début de ce propos: magnifique !
Commenter  J’apprécie          50
grasting
  15 octobre 2018
Un livre passionnant sur le 2eme guerre mondiale, d'un point de vue totalement nouveau et original et qui décrit des pans entiers inconnus de cette période. le livre est très bien documenté et permet de plonger aussi dans le monde des ingénieurs aéronautiques, qui pensaient créer des machines pour l'humanité et se sont retrouver à faire des engins de mort. J'ai particulièrement aimé le passage sur le front Russes, où enfin on comprends, on vie, ce que tous les documentaires décrivent comme l'enfer blanc.
Un roman vraiment fort que je recommande vivement.
Commenter  J’apprécie          00
Pchabannes
  16 octobre 2018
Un nouveau miracle de la littérature. Michel Heurtault, par un tour extraordinaire, réalise l'impossible : raconter et faire comprendre la guerre en levant le voile, avec une grande rigueur historique, sur des aspects méconnus de la 2ème guerre mondiale : la résistance intérieure allemande, la recherche scientifique et le trouble jeu des Alliés.
Lien : http://www.quidhodieagisti.c..
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (12) Voir plus Ajouter une citation
JaklekJaklek   28 décembre 2018
Cette guerre avait transformé les hommes en tueurs. L'amour n'est pas contagieux, la haine si.Elle met fin aux débats puisque la mort est au bout.Les nazis avaient appliqué le principe suivant lequel, depuis les Temps modernes, l'individu fait endosser sa violence et ses névroses à la raison d'Etat. L'antisémitisme était le petit- fils des nobles, des chrétiens, des patrons d'industrie et de tous ceux qui détenaient le pouvoir en Allemagne. Hitler n'avait fait que théoriser leur haine, la rendre légitime, et leur offrir les moyens de l'assouvir pleinement.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   02 octobre 2018
– On ne prend le pouvoir que dans le sang, répliqua Bernd. La politique n’est pas confiée à des saints.
– Et la guerre n’est pas menée par des généraux épris de liberté, luttant contre la barbarie, répondit Anton. Ni la loi confiée à des hommes intègres, puisqu’elle penche toujours du côté des puissants. Le droit des peuples, l’honneur, la morale, la vérité : des mots, du vent.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   02 octobre 2018
 Les fascistes aussi aiment la liberté. C’est même l’un de leurs slogans préférés, l’une de leurs premières exigences. Elle justifie leur droit de tuer comme bon leur semble.
Commenter  J’apprécie          10
PchabannesPchabannes   16 octobre 2018
 il savait que ceux qui n’avaient pas connu la marche lourde vers la mort à donner et à recevoir, la marche sans retour contre le froid, la faim, la boue, la peur, les jours et les nuits passées dans la neige d’une tranchée auprès de ses camarades raidis par le froid, ne le croiraient pas. »
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   02 octobre 2018
Entre gens de pouvoir la trahison est la règle, et la guillotine toujours dressée. Quelles que soient les circonstances, la fuite est en tout cas la dernière arme du lâche. Mieux vaut être un lion mort qu’un chien vivant.
Commenter  J’apprécie          00
Video de Michel Heurtault (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Michel Heurtault
Au lendemain de la Grande Guerre, Anton découvre un domaine inexploré : la conquête de l?espace. Jeune ingénieur allemand, il rêve plus d?étoiles que de pouvoir et de politique. Une opportune neutralité qui lui permet de ne pas prendre position entre pro et antinazis. Mais que vaut la neutralité lorsque l?on travaille sur une fusée financée par l?Armée et qu?elle devient une arme dévastatrice ? Ce sont deux femmes également aimées qui rappellent à ce c?ur rebelle que si l?homme n?est pas fait pour la guerre, il l?est encore moins pour la servitude, et l?amènent à passer de la résistance passive à la trahison de son pays.
Dans cette fresque d?une puissance exceptionnelle, Michel Heurtault, l?auteur de L?Étrangère et du Bal défendu, explore la complexité des engagements qui ont divisé la société allemande depuis l?avènement du IIIe Reich jusqu?à sa chute. Au-delà, son roman interroge la définition même de la résistance, à travers le destin d?hommes et de femmes pris au piège d?une époque fatale, du grand cimetière de la Russie aux intrigues pour imposer l?Ordre noir.
http://www.albin-michel.fr/ouvrages/ce-coeur-qui-haissait-la-guerre-9782226436924
+ Lire la suite
autres livres classés : résistanceVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr




Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1605 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre