AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2811208461
Éditeur : Milady (21/09/2012)

Note moyenne : 3.71/5 (sur 60 notes)
Résumé :
Lorsque la respectable famille Ombersley recueille Sophy, une cousine éloignée, elle ne s’attend pas à une telle révolution. Cette jeune femme espiègle bouleverse littéralement l’ordre établi.
Indépendante, sûre d’elle, n’hésitant pas à monter à cheval comme un homme, Sophy ne correspond en rien à ce que le sombre et taciturne Charles d’Ombersley attend des femmes. D’ailleurs, ne devrait-il pas dompter l’impudente, avant que ses manières scandaleuses ne comme... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (25) Voir plus Ajouter une critique
leinavaleski
  03 janvier 2013
Sophy est une véritable tornade, c'est une jeune femme avec un fort caractère qui en fait beaucoup mais pas trop dans le sens où ça reste crédible pour l'époque. C'est un plaisir de la voir se disputer avec son cousin, Charles, qui préfèrerait qu'elle soit plus discrète, voire qu'elle reparte chez elle pour qu'il ait enfin la paix. Toutes les habitudes de la famille de Charles et son entourage se trouvent chamboulés par les manières et les interventions de la jeune femme. Chaque personnage secondaire trouve sa place dans cette histoire et même les plus énervants, Eugénia pour en citer un, sont essentiels à l'histoire. Sophy nous entraîne avec elle dans ses manigances pour donner le bonheur à sa cousine Cécilia sous le charme d'un poète, à son cousin Charles sous l'emprise d'une face de carême, à son cousin Hubert qui cache de nombreux soucis, etc. Même si on le voit peu, j'ai aimé Lord Ombersley et ses interventions. Tous les personnages ont un certain charme et aucun ne paraît déplacé ou inutile.

Je ne me suis pas ennuyée une seule seconde et moi qui aime assez qu'on s'attarde sur les sentiments des personnages, j'ai trouvé que c'était très bien que ce ne soit pas le cas ici. L'auteure ne prend pas le temps de faire faire des introspections à ses personnages mais on comprend très bien de quoi il est question dans leurs coeurs, et pour le reste, les dialogues suffisent à l'exprimer. Cette histoire est donc une suite d'action et de dialogues sans temps morts, avec de l'humour et de l'émotion, tous ces évènements menant à un final qui m'a beaucoup amusée. Certes, la fin était prévisible mais quelle fin de romance ne l'est pas ? Et puis, c'est tellement amusant de voir comment Sophy s'y prend pour atteindre son but ! de plus, c'est vraiment très bien écrit.

Je note également l'absence totale de scènes physiques dans le roman, ce qui (à ce niveau) m'a fait penser aux romans de Jane Austen. Je ne comparerai pas les deux mais j'ai terminé ma lecture avec ce même sentiment de plaisir que lorsque j'ai terminé Orgueil et préjugés : un sourire aux lèvres et un pincement au coeur de quitter Sophy. Je ne connaissais pas cette auteure et ce fut une excellente découverte.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Nono19
  19 janvier 2013
N'est pas Jane Austen qui veut.
Pourtant le livre se déroule dans l'Angleterre du 19ème siècle, nous suivons les péripéties de Sophy, une jeune femme énergique et trop audacieuse pour son époque.
Son cousin, Charles Rivenhale est un peu trop collet monté et sévère. Il ne verra pas d'un bon oeil l'arrivée de Sophy qui a tendance à chambouler les choses autour d'elle. Mais il pourrait bien changer d'avis...
Alors oui sur le papier, beaucoup de ressemblances avec l'oeuvre de Jane Austen (ce qui m'avait donné envie de découvrir Georgette Heyer) mais malheureusement, je n'ai pas été charmé.
Là ou Jane Austen décrit avec ironie et critique une société et des gens engoncés dans leurs conditions sociales, Georgette Heyer décrit juste une suite d'évènements qui ont fini par me lasser.
Le quotidien de ces personnes n'a pas réussi à m'intéresser car j'ai trouvé le contenu assez creux.
En ce qui concerne la romance, à aucun moment, je n'ai senti que Sophy ressentait de l'amour pour son cousin. Elle le provoque, discute avec lui, lui montre ses erreurs mais ne semble pas éprouver de sentiments plus profonds ce qui me pose un problème en tant qu'incorrigible romantique.
On l'aura compris, pas de coup de coeur, juste un roman sympa à lire pour l'époque qu'il décrit.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
alison.trebes
  01 décembre 2012
Pour commnencer, je dois vous avouer une de mes habitudes très, très bizarre. En effet, je ne lis JAMAIS les quatrièmes de couverture, résumés, ou autres... Je trouve que cela résume et spoile toujours les cinquante - cent premières pages. du coup je commence toujours un livre sans ne rien savoir de l'histoire voire du sujet. Oui, je sais, c'est très bizarre comme manie.
Bon, tout ça pour vous dire que je m'attendais à un milady romance type Lucky Harbor ou Jane Jones et pas du tout un roman historique comme la saga Noblesse Oblige. Et franchement, j'en suis enchantéééééeeeee ! J'ADORE les romans historiques et je pense que celui ci fait parti de mes préférés.
L'histoire est originale et les scènes s'enchainent parfaitement. Je trouve qu'il y a eu beaucoup "d'action", chose qui me manque en général dans les milady romance. Tout s'emboite parfaitement et l'humour est bien présent.
Les personnages sont quasi parfaits.Charles a tout du bonhomme bourru, tête de mule mais au coeur énorme. Sophy est drôle, espiègle, maligne comme un singeet adore rendre Charles fou de rage et mettre tous les hommes dans ses plans. Il y a beaucoup de personnages secondaires ce qui met beaucoup de piments dans l'histoire. Hubert, le cousin de Sophy est très attachant tout comme Lors Charlburry, le prétendant de Cécilia (cousine de Sophy - je vous avais dit qu'il y avait beaucoup de personnages ^^).
J'ai adoré détester Miss Wraxton (et son frère). Jalouse, peste et insupportable, elle est un personnage que j'ai trouvé indispensable au roman. Plus elle tente de rabattre le caquet à Sophy, plus elle s'enfonce, je suis fan ^^
C'est un des premiers romans pour lequel j'ai mis exprès du temps à lire, afin de prendre du plaisir le plus longtemps possible. J'aurais adoré qu'il dure plus longtemps ou une suite, dommage :(
Pour conclure, c'est un ENORME coup de coeur et je vous conseille vivement de vite aller à la rencontre de Sophy ;)
Lien : http://leslecturesdalisonk.b..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
AliceFee
  23 septembre 2012
Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Adorable Sophy?

"Georgette Heyer est une auteur anglaise disparue en 1974, réputée pour ses romances historiques. Et sur les blogs américains consacrés à Jane Austen, on y parle souvent d'elle. Cela faisait donc longtemps que j'avais envie de la découvrir, j'ai d'ailleurs l'un de ses policiers dans ma PAL, mais en anglais."

Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

"La famille Ombersley se voit plus ou moins imposée la présence de leur cousine, Sophy, qui a grandi sans mère et que sa tante imagine déjà chouchouter. Sauf que lorsque celle-ci arrive, elle tient plus de la tornade que de la "pauvre petite" et va se mettre en tête de résoudre tous les problèmes de sa famille."

Mais que s'est-il exactement passé entre vous?

"Si Georgette Heyer n'est pas Jane Austen, Sophy pourrait être la cousine d'Emma. C'est une jeune fille volontaire qui, de par son éducation et sa fortune, n'a de compte à rendre à personne et se permet de se mêler de la vie de tout le monde. Mais impossible de ne pas l'aimer! Bon d'accord, on comprend tout de suite qui va finir avec qui mais on attend toujours avec impatience la prochaine facétie de Sophy qui n'en fait qu'à sa tête quitte à choquer son cousin (en conduisant son propre phaéton, pas en couchant avec tous ses prétendants hein, on n'est pas dans "les filles de Mr Darcy" non plus!). Personnellement, je me suis séparée de Sophy et de toute sa famille avec regret."

Et comment cela s'est-il fini?

"J'ai très envie de continuer à découvrir l'oeuvre de Georgette Heyer et également en anglais afin de pouvoir mieux juger de sa plume. Je lirai donc certainement très prochainement "Footsteps in the Dark" qui est dans ma PAL mais j'espère aussi que Milady continuera à exploiter cette merveilleuse idée qui est d'avoir traduit et réédité Georgette Heyer en France."
Lien : http://booksaremywonderland...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Sanguine
  23 mai 2014
En voyant le nom de la maison d'édition, Milady Romance, je savais que je m'exposais à lire un bouquin qui ne me plairait sans doute pas trop (la romance n'étant pas mon genre littéraire de prédilection). Mais la couverture était mignone, rose et sucrée ... le résumé avait l'air sympa alors je me suis laissée tenter.

Lorsque la respectable famille Ombersley recueille Sophy, une cousine éloignée, elle ne s'attend pas à une telle révolution. Cette jeune femme espiègle bouleverse littéralement l'ordre établi.
Indépendante, sûre d'elle, n'hésitant pas à monter à cheval comme un homme, Sophy ne correspond en rien à ce que le sombre et taciturne Charles d'Ombersley attend des femmes. D'ailleurs, ne devrait-il pas dompter l'impudente, avant que ses manières scandaleuses ne commencent à lui plaire un peu trop ?

Alors comment dire ... effectivemment, je confirme que la romance n'est vraiment pas le genre littéraire que j'aime. Je dois bien avouer que je me suis embêtée durant ma lecture. Certes, c'est plutôt bien écrit, les mots sont justes (encore que je ne sois pas certaine que "c'est le hic" soit une expression qui date de l'époque historique du livre) et le style agréable mais il ne se passe rien. C'est plat, on nous le présente comme un roman non seulement romance mais aussi historique. Faut avouer que le côté historique ne saute pas aux yeux. Ca se passe à l'époque Régence mais ce n'est qu'à peine dit dans le livre, on finit par le deviner mais on ne découvre pas réellement l'époque. C'est un peu dommage.

Sophy, l'héroïne, est très attachante. C'est une jeune fille drôle, fraiche, spontanée et dynamique. Elle est très gonflée pour son époque ce qui est loin de déplaire à tous les hommes qui tournicotent autour d'elle durant la totalité du roman. Les autres personnages féminins sont juste fadasses et sans aucun intêret.

Bref ... j'ai un avis vraiment mitigé sur cette lecture. On ne peut pas dire que je n'ai pas aimé, j'ai trouvé ça divertissant mais bof, je ne pense pas renouveller mon incursion dans les romans romance ...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (17) Voir plus Ajouter une citation
Koneko-ChanKoneko-Chan   19 août 2013
- Vous êtes responsable du singe ! C'est vous qui l'avez apporté. Oh ! j'imagine, avec la meilleure intention. Mais c'est une bête abominable et maintenant les enfants sont tellement habitués à lui qu'il sera difficile de le leur prendre.
A cette sortie, Sophie ne put s'empêcher de rire :
- Charles ! Encore qu'il s'agisse d'un singe, vous êtes en train de chercher la petite bête ! Je sais que vous apportez vous-même des quartiers de pomme à Jacko, que vous lui apprenez mille tours et que vous recommandez aux enfants de bien le couvrir pour la nuit. et ensuite vous venez me dire que c'est une vilaine bête dont vous voudriez vous débarrasser !
Il se mordit les lèvres et fit une curieuse grimace :
- Qui vous a raconté cela ?
- Théodore. Et j'ai appris également que, l'autre jour, vous avez salué Miss Wraxton avec Jacko sur une épaule. C'était d'ailleurs une drôle d'idée. Tout le monde sait que Miss Wraxton n'aime pas les bêtes et ce n'était pas gentil de la taquiner. J'empêche toujours Tina d'approcher d'elle.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Ninie067Ninie067   04 janvier 2014
Sophy, sans relever les yeux, dit alors à son cousin :

— Charles, c’est trop gentil à vous ! Venez-vous pour m’épargner la honte d’une escapade ?

— Non, pour vous tordre le cou !

Cette fois, elle le regarda :

— Ne savez-vous pas que je suis « perdue de réputation » ?

Il quitta son manteau, le secoua, le posa sur une chaise et dit :

— Parlez-vous sérieusement ? Dans ce cas, j’ai manqué de flair. J’étais prêt à jurer que la marquise était avec vous !

La joie brilla dans les yeux de sa cousine.

— Vous êtes odieux ! Comment avez-vous pu le deviner ?

— Je vous connais mieux que vous ne le pensez. Où est ma sœur ?

— Elle est repartie pour Londres en compagnie de Charlbury. Vous l’avez certainement croisée en route.

— Sans doute, mais j’étais trop préoccupé pour observer les voitures que je pouvais rencontrer. Miss Wraxton était avec eux ?

De nouveau, elle le regarda.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
imn82imn82   10 octobre 2013
-Sir Vincent! cria Sophy, que Charles entraînait vers la porte, veuillez dire à Miss Wraxton qu'elle peut prendre ma valise et en distribuer le contenu!
Charles, vous êtes complètement fou! Êtes - vous venu en tilbury? S'il pleut, je serai dans un bel état!
-Vous ne l'aurez pas volé!
-Vous voyez que vous ne m'aimez pas! dit Sophy, prenant l'air choqué.
Charles tira la porte derrière eux et sans plus de manière embrassa sa cousine.
-Non, lui dit-il avec violence: je vous déteste à la folie!
Transportée par ces mots d'amour, Sophy lui rendit son baiser et se laissa entraîner.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Nono19Nono19   19 janvier 2013
Je vous jure bien que je n'aurais jamais permis à sir Horace de s'ériger en dictateur! Pourtant, c'est la tendance naturelle des hommes quand les femmes sont assez sottes pour courber la tête devant eux.
Commenter  J’apprécie          50
EstherJulesEstherJules   13 juin 2017
- Je ne l'ai pas vendue!
- Et on ne l'a pas volée non plus. Elle est sûrement dans l'un des tiroirs de ce bureau, à côté du papier. Maintenant, je vous informe que si vous tenez une arme cachée dans ce tiroir, ce qui me paraît vraisemblable et si vous arrivez à tirer plus vite que moi - ce qui m'étonnerait un peu - j'ai laissé une lettre adressée à mes parents qui les informera de la visite que je vous ai faite, et dans quel but je suis venue.
- J'aurais honte, dit Goldhanger, d'avoir une fille de votre espèce!
- Pensez-vous! Vous en seriez rudement fier. Et si vous aviez une fille comme moi, il y a longtemps qu'elle aurait balayé le plancher et savonné votre chemise; et en étant moins sale physiquement, vous le seriez moins moralement. Mais cela suffit, dans l'ensemble, je suis déçue: je ne vous trouve pas drôle du tout. Alors, finissons-en vite!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : romanceVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3584 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre
.. ..