AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782361834166
208 pages
Éditeur : Les Moutons Electriques (07/09/2017)

Note moyenne : 3.78/5 (sur 16 notes)
Résumé :
Paris, 1935. Les deux derniers gagnants de la Loterie nationale sont retrouvés morts dans d'étranges circonstances. La police pense à une coïncidence malheureuse. Mais le colonel Picot, président de l'Union des blessés de la face, qui vend les billets et gère les tirages, n'est pas de cet avis. Il charge un trio de gueules cassées de mener l'enquête. De Montmartre à Barbès, en passant par les abattoirs de la Villette, Gendrot, Piquemouche et Fend-la-gueule écument l... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
lessortilegesdesmots
  07 septembre 2017
Où réside l'originalité? Dans ce roman, trois personnes anciens soldats de la première guerre mondiale enquête sur une série de meurtres. La première réside sur l'apparence des soldats puisqu'il s'agit de gueules cassées. Ça change pas mal de la plupart des romans. Nous avons comme héros des hommes victime de la guerre. Il y a un hommage vibrant à ses hommes qui ont donné leur apparence pendant cette guerre. La deuxième originalité réside dans la raison des meurtres. C'est complètement tordu mais c'est fait avec intelligence. La troisième est l'utilisation des probabilités et statistiques pendant le roman. Je rassure les non matheux, on ne rentre pas dans les détails. On est comme nos enquêteurs. C'est ça qui est cool. On nous bassine pas avec des explications qu'on ne comprendra pas. L'auteur nous épargne tout le blabla mathématique.

Thématiques abordés : On y aborde la différence de part l'aspect des soldats. Seulement pour une fois, leur handicap est salué puisque tout le monde sait pour quelle raison ils sont "abîmés" (pardon je ne trouve pas le mot correct). Ça change de ce qu'on lit habituellement et à juste titre. Cela n'empêche pas certains moment que l'on trouverait horrible. On y parle d'espionnage et de la montée de Hitler au pouvoir (avant la seconde guerre mondiale). On y aborde le devoir de mémoires, les buts premiers de cette première guerre mondiale que ce la ne se reproduise pas. On y parle du hasard, de la chance. On y parle des limites des mathématiques et de leur influence sur nos vies. La question de ce roman est vraiment celle-ci : Les mathématiques peuvent-elles répondre à toutes les questions de la vie?

Écriture et style du roman : Je l'ai trouvé très bien construit. On suit l'histoire de point de vue de différents personnages tout au long du roman. On ne fait le lien qu'au fil du temps. Il faut chercher les indices, faire attention au moindre mot. C'est fin, subtile par moment et complètement barré par d'autres. Honnêtement, je me suis demandée comment l'auteur avait eu cette idée complètement farfelue mais puissante. Ça va quand même loin surtout à l'approche de la résolution de l'histoire. J'en ai ri autant que Fend-La-Gueule tellement ça paraît absurde (et plausible? J'avoue que je ne sais pas.) Mais au moins, on ne sait jamais dans quelle direction on va jusqu'à la fin. Je me suis laissée entrainer par la plume de l'auteur, l'intelligence de l'histoire et ma curiosité.

Les personnages : Ils ont tous une personnalité bien définit. J'ai vraiment apprécié Gendrot, le premier que nous rencontrons. Il est simple, élégant et réfléchi. Cette histoire va le rendre un peu superstitieux au fil du temps. Sa femme est patiente et charmante. J'adore sa fille. Elles n'apparaissent que peu de fois mais toujours au bon moment. Fend-la-Gueule, je ne monte pas en voiture avec lui. Sinon, il est sympa, bon vivant et surtout optimiste (en tout cas j'ai souri à chacune de ses apparitions). Il ne se prend pas la tête. Piquemouche est plus mystérieux. Autant les deux premiers, on les découvre rapidement, autant lui, il faut attendre. Au fil des découvertes, on s'attache à lui. On ne le prends jamais en pitié. Il y a un chapitre entièrement consacré à lui qui m'a épaté. Je crois que je m'en souviendrais longtemps. Malgré son handicap, Piquemouche reste fidèle à lui-même et assume pleinement aussi bien son handicap que le traumatisme de la guerre. Il est franc et très sensible à son environnement (raison pour laquelle je parle de ce chapitre. Il nous permet vraiment de se mettre dans la peau de Piquemouche). Quand aux méchants, j'en ai rarement vu d'aussi cinglés (surtout pour l'un d'entre eux. Il lui manque vraiment plus qu'une case). Je n'en dirais pas plus. J'ai déjà l'impression de spoiler...À moins que je ne vous perde encore plus pendant votre lecture.

En bref, voilà une nouvelle lecture qui m'a plus que surprise. Je le conseille aux amateurs de thrillers polars, vous aurez de quoi être surpris (c'est vrai que je n'en lis pas beaucoup mais c'est mon ressenti). Je le recommande également à ceux qui veulent de l'originalité ou qui aiment l'uchronie. Et pourquoi pas à quelqu'un qui aurait juste envie de se laisser tenter?


Lien : https://lessortilegesdesmots..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
celindanae
  04 octobre 2017
Le roman situe son action en 1935 dans la période entre deux guerres. Les deux derniers gagnants de la Loterie Nationale sont retrouvés morts et l'enquête de la police ne donne rien, la police refusant de faire le lien entre les 2 décès. L'union des blessés de la face est liée à la Loterie Nationale dont elle vend les billets. Si la vente des billets baisse, ce serait préjudiciable pour eux. Devant cette éventualité, le président de l'Union, Colonel Picot, demande à 3 de ses membres de mener l'enquête, il s'agit des 3 personnages principaux du roman. Les membres de l'Union des blessés de la face sont d'anciens militaires blessés à la guerre et revenus mutilés au visage. Voilà le point de départ d'une enquête qui s'annonce difficile et à mener en parallèle de la police et en toute discrétion.
Les 3 personnages centraux sont donc d'anciens soldats victime de la guerre, encore traumatisés par ce qu'ils ont vécu. Cette particularité en fait des individus hors normes et j'ai beaucoup aimé cette idée qui est à la fois un hommage aux soldats et qui permet d'aborder le thème de la différence. Les 3 hommes ont des personnalités variées et attachantes, l'auteur prend le temps de décrire des petits moments de la vie de chacun et ces petites touches sont intéressantes. Il en va de même pour les autres personnages importants du roman que l'on apprend à connaître par petites bribes. J'ai beaucoup aimé les scientifiques également avec leur dose de folie.
L'auteur a fait le choix d'une narration à plusieurs points de vue et cela permet de mieux cerner l'histoire et également de donner un petit côté roman d'espionnage au roman. Par certains aspects, le roman flirte avec le roman noir. L'enquête sur les meurtres a une grande importance, le tout saupoudré d'une dose d'énigmes et d'utilisation de probabilités. le surnaturel est d'ailleurs très peu présent dans le récit, c'est plus une question de savoir, de jeux sur les statistiques.
Le roman se situe dans la période de l'entre deux guerres avec plusieurs paramètres qui entrent en jeu comme le devoir de mémoire par rapport aux soldats de la première guerre mondiale et la montée de Hitler au pouvoir. Tout ce contexte historique est très bien retranscris et donne de la profondeur au récit. le roman aborde en effet beaucoup de thèmes malgré sa brièveté. Un autre point à noter est aussi le mélange des genres qu'offre le roman, avec des passages intrigants, d'autres presque glauques, d'autres flirtant avec le comique. Mais cela est bien fait et on se laisse porter dans cette histoire originale et intrigante.
J'ai beaucoup apprécié la lecture de ce roman bien construit et original. le style de l'auteur est agréable et fluide, le roman est court mais dense et aborde de nombreux thèmes comme la différence dans une période historique intéressante. le gros point fort du roman est surtout ces personnages très bien construits et hors normes. Vraiment une très bonne surprise!

Lien : https://aupaysdescavetrolls...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
katicha
  21 novembre 2020
Paris, 1935. Picquemouche, Gendrot et Fend-la-gueule sont des "gueules cassées", ou si vous préférez des "mutilés de la face", comme on appelle pudiquement ceux qui ont survécu aux tranchées de 14, mais que la guerre a défigurés.
Un trio de Pieds Nickelés bien amers, qui croyaient par leur sacrifice éviter d'autres horreurs aux jeunes générations, mais qui voient de jour en jour le climat se dégrader, les idées malsaines se répandre, le mal renaître autour d'eux.
C'est dans cette ambiance quelque peu inquiétante qu'éclate une affaire bizarre: coup sur coup, les deux gagnants de la Loterie nationale sont assassinés, sans qu'on comprenne pourquoi, puisque leurs gains n'ont pas été volés .
La police n'y voit pas de lien, mais le colonel Picot - qui s'occupe de ladite Loterie au bénéfice des Gueules cassées - est fort inquiet: si les gens ont peur de jouer, ils n'achèteront plus de billet de loterie. S'ils n'achètent plus de billet de loterie, les mutilés de la face n'auront plus de ressources. L'heure est grave.
Comme les autorités considèrent que l'affaire est close, c'est donc sur les épaules des trois poilus que tout repose: à eux de mener l'enquête, de démasquer les coupables.... et de comprendre ce qui les motive.
J'ai bien aimé ce petit livre, pour plusieurs raisons. D'une part, j'ai appris quantité de détails sur les "gueules cassées" et sur les années 30. D'autre part, les recherches de nos amis les conduisent à découvrir une machination extravagante, digne des romans de l'époque, et je trouve que l'ambiance est respectée jusqu'au bout ... Pour les gens qui aiment Maurice Leblanc, Gaston Leroux et les aventures un peu désuètes, je pense que vous apprécierez ....
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
kadeline
  20 décembre 2017
J'ai eu un début de lecture laborieux. le récit est composé de tous petits chapitres où l'on suit un/des personnage(s) différents à chaque fois et sans lien flagrant au départ. Je n'arrivais pas à rentrer dans l'histoire, dès que je commençais à entrer dedans bim on repartait à zéro avec quelqu'un d'autre. Ca m'a donné une impression décousue, trop patchwork pour moi. Cette impression a été amplifiée par l'absence d'intérêt ou de compréhension pour certains chapitres. Je pense que si on adhère à toutes les situations ça doit beaucoup mieux marcher. Mais pas de chance, il y a deux choses qui non pas fonctionné avec moi. La première concerne les parties avec le délire où on ne sait pas vraiment si c'est un flashback avec un gamin ou le rêve d'un des poilus. J'ai passé mon temps à me dire c'est un flashback vécu par X mais ce n'est pas possible il n'aurait pas été à la guerre s'il avait eu 10 ans donc ce n'est pas X… le second concerne l'aspect espionnage. Je n'aime pas ça et ne pensait pas qu'il en serait question ici.
Niveau positif, une fois entré dans l'histoire, la lecture devient vraiment fluide et on apprécie les expressions « vieillottes » typique de cette époque là. L'idée de faire enquêter des gueules cassées est vraiment chouette et la place des mathématiciens aussi et ça promettait de belles choses. Dans la seconde partie du livre, tout est mis en place et se déroule de manière très cinématographique. Ca devient un bon page turner qui m'a plus happée même si certaines actions deviennent un peu trop. Il faut savoir s'arrêter dans les délires entrainant des actions plus que dingues.
tentez-le pour vous faire votre propre avis car il a un gros potentiel et je sens que je suis passée un peu à côté.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
michaelfenris
  07 novembre 2017
Il ne fait pas bon être vainqueur de la loterie organisée par l'amicale des gueules cassées! Coup sur coup, les deux grands gagnants sont retrouvés morts assassinés. Pour la police, il n'y a pas forcément de rapport, mais le colonel Picot, qui dirige l'Union des Blessés de la Face, est persuadé du contraire. Il charge donc trois de ses hommes d'enquêter, et c'est ainsi que Gendrot, Piquemouche et Fend-la Gueule se retrouvent à sillonner les rues de Paris à la recherche du ou des coupables. Entre espions Russes et Allemands et Mathématiciens fous, le trio aura fort à faire.
Les Moutons Électriques est une maison d'édition qui nous gratifie régulièrement de petites perles. En voici une nouvelle fois la preuve, avec ce « Malheur aux Gagnants » , un roman truculent de Julien Heylbroeck se déroulant dans le Paris d'entre deux guerres. L'atmosphère rappelle l'ambiance des mystères de Paris et des Brigades du Tigre, elle est parfaitement rendue dans ce roman policier pas comme les autres, sans aucun temps mort, rondement mené. On s'attache rapidement à ces gueules cassées dont la description physique de leur calvaire presque souffrir. On sent que l'auteur a vraiment travaillé son sujet, les descriptions sont vivantes, tant dans celle des personnages que des différents quartiers de Paris, comme les abattoirs et les Grands Boulevards, faisant de ce livre un petit bijou que je ne saurais que chaudement recommander. Si vous avez envie de lire autre chose que du polar traditionnel, « malheur aux Gagnants » est fait pour vous !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
kadelinekadeline   20 décembre 2017
Le pouvoir ne se conquiert pas, il se détruit, rétorqua Piquemouche, qui jusqu’ici gardait le silence. Donnez du pouvoir aux ouvriers, ils se changeront bien vite en patrons.
Commenter  J’apprécie          00
kadelinekadeline   20 décembre 2017
Mouais. Je demande à voir. Pas impossible qu’un Napoléon version ruskoff arrive à chaparder ce bel élan. C’est peut-être même déjà le cas, avec leur Staline.
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Julien Heylbroeck (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Julien Heylbroeck
Julien Heylbroeck - Malheur aux gagnants
autres livres classés : handicapVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
2158 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre