AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Teach me more tome 2 sur 6

Ai Hibiki (Autre)
EAN : 9782302090538
192 pages
Soleil (06/01/2021)
3.58/5   18 notes
Résumé :
Miku décide de devenir la maîtresse du créancier de son père pour éponger ses dettes. Ce grand patron est connu pour ses nombreuses conquêtes et son penchant pour les jeunes femmes très professionnelles. Malgré toute sa bonne volonté, Miku fait face à un grand handicap : elle n'a aucune expérience. Face à son désarroi, le valet du domaine décide de l'aider en prenant en main sa formation.
Que lire après Teach me more, tome 2Voir plus
Le jeu de la mort, tome 1 par Sora

Le jeu de la mort

Sora

4.28★ (647)

11 tomes

Dreamin' Sun, tome 1 par Takano

Dreamin' Sun

Ichigo Takano

3.53★ (419)

10 tomes

Back to you par Senmitsu

Back to you

Senmitsu

4.06★ (76)

Black marriage, tome 1 par Aikawa

Black marriage

Saki Aikawa

3.83★ (290)

9 tomes

Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
J'avais beaucoup aimé le premier tome, du moins, beaucoup plus que l'autre saga de la mangaka, Teach me love surtout à cause d'une préférence pour les personnages de TMM. Après, ce n'est pas le manga du siècle et il met en avant des scènes et des propos très problématiques.

Miku veut plus que tout rembourser les dettes de son père, ses petits boulots ne suffisent pas et elle se tourne vers le pire scénario : se faire entretenir par un riche homme d'affaires qui pourrait même être son père. Mais Miku n'a absolument aucune expérience et l'intendant du magnat est chargé de la former aux affres de la sexualité... et de l'amour. Car elle va peu à peu tomber amoureuse de ce dernier et lui-même, se retrouve très rapidement dépassé par la situation. Leur rapprochement va bien au-delà du sexe, lui aussi tombe peu à peu dans son propre piège.

L'histoire est complétement malsaine, c'est le cas de le dire. Très problématique à cause de la naïveté de l'héroïne, de sa situation et de ce qu'elle est prête à faire, même contre son gré, pour de l'argent ; du fait du rapport dominant/dominée. Pour ce qui est du consentement, c'est un peu limite et justement, le final du tome joue avec cette limite. A Miku de dire ce qu'elle veut, ce qu'elle ne veut pas et à l'intendant d'en tenir compte impérativement. Dans le premier tome, il m'avait d'ailleurs surprise (agréablement) sur cet aspect-là. J'attends donc la suite au tournant.

Encore une fois, je ne classerais pas ce manga en tant que shojo même si les personnages sont jeunes car c'est un manga à caractère sexuel à mon sens. Hyper explicite, avec nudité, actes et tout ce qui s'ensuit. D'ailleurs, j'ai trouvé qu'il y avait un peu moins de scènes sexuelles dans ce second tome à ma grande surprise mais il risque d'y en avoir doublement par la suite.

Miko est peut-être très naïve mais je la trouve hyper courageuse au vu de la situation compliquée dans laquelle elle est. On ne peut pas lui reprocher cela. C'est un livre ouvert, elle est très mignonne et très expressive. L'intendant est aussi canon en tenue de ville qu'en costard, j'ai justement aimé découvrir cette facette de lui, il était beaucoup plus abordable, protecteur. Il est beaucoup plus que ce que l'on voit au premier regard.

Je note une réelle évolution au niveau du style graphique. C'est encore plus divin, sublime visuellement. le réalisme et les détails sont +++. le chara design est l'atout majeur, rien que l'intendant, c'est une bombe ! J'aime la finesse des traits, l'élégance des yeux... coup de coeur pour le graphisme indéniablement, je suis sous le charme.

A la fin, une petite surprise attend le lecteur avec une histoire bonus avec Rei et Mahiro, héros de la saga Teach me love (que je n'ai pas encore terminé d'ailleurs), sympa mais sans plus, et légèrement spoliant puisqu'on découvre un peu ce qu'ils sont devenues à la fin du lycée.

En bref, même si certains propos et certaines scènes me font grincer des dents, j'ai tout de même beaucoup aimé ma lecture et le graphisme est des plus ravissants, ce qui est un énorme plus !
Commenter  J’apprécie          60
Avec Ai Hibiki, l'érotisme est toujours au rendez-vous et c'est le coeur-même de Teach Me More où l'on enchaîne les scènes sensuelles les unes après les autres, avec tout de même une trame de fond romantique et mystérieuse avec le secret sur le patron de Miku qu'on toujours pas rencontré. de plus, comme pour le premier tome, les couvertures de chaque chapitre sont en couleurs et sont tout simplement sublimes !
Miku commence à comprendre ce qu'on attend d'elle en tant que maîtresse et elle se donne les moyens d'y arriver, quitte à se servir de ses sentiments naissant pour son professeur et surtout de se surmener en ayant plusieurs emplois. Sa simplicité et sa volonté de bien faire la rende attachante, on comprend pourquoi "l'intendant" est attiré par elle. Ce dernier est toujours aussi mystérieux, on ignore tout de lui au point qu'on en oublie son nom. On a pourtant des théories sur sa véritable identité, son rôle auprès de Miku et surtout ses sentiments envers elle qui sont de plus en plus visibles.
L'érotisme et la romance vont de paire ici, l'intendant se sert de la formation de Miku pour être proche d'elle, en faire ce qu'il souhaite, pendant que la jeune fille profite de ses instants pour être honnête avec ce qu'elle ressent pour lui. L'auteure arrive de rendre des situations glauques et malsaines, intéressantes et émouvantes, ayant une raison d'être et servant un but bien précis. Mais il ne faut pas se voiler la face, l'histoire tient sur un ticket de metro.
Avec Teach Me More, on passe un bon moment de lecture si on ne cherche pas trop loin, ni trop compliqué. Les personnages sont attachants et charismatiques, le chara design est beau et l'érotisme est top, le point fort de la série. Pourtant j'aimerais bien que la mangaka pousse les choses plus loin, que ce ne soit pas que des scènes de sexe et que l'intrigue prenne de l'importance dans les volumes à venir, surtout qu'il reste des questions en suspend.
Commenter  J’apprécie          10
Miku poursuit son éducation avec l'intendant dans ce deuxième tome de Teach me more, mais à force de contacts sensuels et de marques d'attention, elle commence peu à peu à développer des sentiments amoureux à son égard.

Enfin, quand je dis « à force », comprenez par là qu'ils se revoient pour la première fois au bout d'une semaine, et qu'elle est déjà sous son charme. Dans la catégorie « développement de personnages à coucher dehors », ce manga se place en assez bonne position.

Ce tome est malgré tout un tantinet moins mauvais que le précédent, déjà parce qu'il voit un peu plus loin que les attouchements auxquels se livrent les protagonistes (je reviendrai sur le « les », et sur les attouchements aussi, d'ailleurs).

On en apprend plus sur le quotidien de Miku, ses différents emplois et ses efforts désespérés pour rembourser les dettes de son père. Ça ne suffit pas à la rendre attachante, mais grâce à ça, elle gagne une part d'humanité, là où, jusqu'ici, une poupée gonflable aurait tout aussi bien pu tenir son rôle.

Et donc, pour ce qui est de son apprentissage de future maîtresse… J'ai mal à mon exemplaire d'Histoire d'O. Et pour la poitrine de l'héroïne, aussi. Car oui, à deux-trois détails près (qui consistent essentiellement à savoir comment savourer une coupe de champagne), ses leçons se terminent souvent coincée contre un mur, avec l'intendant qui lui pétrit les seins. Que d'érotisme !

Et elle, qu'est-ce qu'elle fait ? Rien. Absolument rien. Alors, peut-être que c'est la culture japonaise qui veut ça, que les filles se laissent toucher sans jamais qu'il soit attendu qu'elles rendent la pareille, mais Miku n'en paraît que plus passive et inintéressante à mes yeux.

J'ai encore un tome dans ma PAL, qui sera le dernier que je lirai. Et si j'en crois l'extrait de Teach me love présent à la fin du volume, il vaut mieux que j'évite également cette série, qui m'avait pourtant attirée à première vue. Les oeuvres de cette mangaka ne sont vraisemblablement pas faites pour moi.
Lien : https://leslecturesdecyrligh..
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
Miku : Merci de tout coeur pour aujourd'hui !
L'intendant : D'ici la prochaine fois, change ton alimentation et ton style vestimentaire !
Miku : Euh, bien... je sais que je t'ai largement déçu, mais je vais faire de mon mieux. A bientôt pour la prochaine leçon !
L'intendant : Déçu ? Pas du tout ! Au contraire, tu m'as impressionné. Tu est très forte.
Commenter  J’apprécie          30
Les pauvres ne gâchent même pas les fanes de carottes...
Commenter  J’apprécie          00

Video de Ai Hibiki (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Ai Hibiki
Nouveauté MANGA : TEACH ME LOVE
Les plus populaires : Manga Voir plus
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus


Lecteurs (41) Voir plus



Quiz Voir plus

Le manga en quelques mots (facile)

Quel est le pays d'origine du manga ?

La Chine
Le Laos
Le Vietnam
Le Japon

5 questions
1509 lecteurs ont répondu
Thèmes : manga , mangakaCréer un quiz sur ce livre

{* *}