AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782353481590
Le Lézard Noir (20/02/2020)
3.92/5   24 notes
Résumé :
An 18 de l'ère Tenmon (1549). Kagetora rencontre par hasard Takeda Harunobu (futur Shingen) dans un lieu tout à fait inattendu. Séduit par Kagetora, qu'il a découverte sous son apparence de femme, Harunobu ne cache pas son intérêt pour elle. Mais Kagetora, de son côté, sent naître en elle une profonde peur des hommes. Afin de faire disparaître cette crainte, que ce soit en tant que guerrière, en tant que seigneur de château ou en tant que femme, Kagetora fait une d... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
Alfaric
  26 février 2020
La série a été récompensé au Festival d'Angoulême et ce tome 5 arbore fièrement sa récompense !
Notre héroïne a ressenti d'étranges émois durant le passage aux bains avec le beau-gosse appelé à devenir son pire ennemi. Elle a donc décide de devenir femme pour passer le rapidement possible à autre chose et recherche un mec sur lequel jeter son dévolu… Je vous le plaisir de la découverte de son choix ! Mdr
On ensuite un passage « comment gérer son fief pour les nuls », au après avoir remis ses vassaux dans le rang elle se met à développer sa région d'Echigo plutôt de faire comme ses rivaux du Sengoku Jidai (à savoir piller celle des autres qui à les laisser piller la leur). Grosso modo on parle ports, ponts, commerces, artisanats, agriculture, mines, taxes et tutti quanti…
On a enfin un passage très « droit de quotas de flashbacks » où à travers les personnages de l'espion Kansuke et de la princesse Suwa on découvre que Takeda Shingen a été un enfant malheureux abandonné par son père à son triste sort avant de devenir un conquérant impitoyable n'hésitant pas à massacrer et à asservir des populations entières.
Mais tout pouvoir rencontre un jour un pouvoir plus grand : les Batailles de Kawanajima sont sur le point de débuter, et Tora doit devenir un tigresse pour affronter le Tigre de Kaï !. Et le choc des titans entre Uesugi Kenshin et Takeda Shingen va faire les affaires d'une troisième larron en la personne d'Oda Nobunaga, mais ceci est une autre histoire…
Un manga shojo historique toujours de bonne tenue voire de bonne qualité, et la volonté de son auteure de balayer les clichés sur les hommes, les femmes et les relations hommes / femmes est hautement honorable !
Lien : http://www.portesdumultivers..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          370
croquignol
  18 juillet 2021
Leçon n°1 : ne pas prendre une série en cours, surtout au 5ème tome.
Leçon n°2 : ne pas se laisser abuser par la qualification "seinen" apposée à ce manga par Wikipedia (la cible est censée être de jeunes hommes).
Leçon n°3 : ne pas se laisser embobiner par le joli minois en couverture.
Leçons que j'aurai bien sûr oubliées dès demain...
A ma décharge, la gueule d'amour en couverture a éclipsé le chiffre 5 qui était pourtant assez gros pour ne pas le rater ! Ah là là, quel coeur d'artichaut je fais...
Évacuons le désagréable : gnangnan, scénario étiré indéfiniment comme un bubble-gum rose, du texte en veux-tu en voilà, dans tous les coins, et le pire de tout : l'apparition inopinée de l'auteure, en pleine immersion du soussigné, dans une rubrique qui se veut explicative, "La pause thé d'Akika". Ah, et j'oubliais, 653 personnages différents ou identiques sous des noms différents (non non j'exagère pas, c'est pas le style du tout du tout). Et pis l'impression que l'éditeur a jeté les planches au petit bonheur dans le recueil, et s'est dit : "mmm, c'est bien comme ça ; y passeront du temps à essayer de comprendre quelque chose".
Du positif ? Absolument, oui : Akiko Higashimura excelle dans le dessin des paysages et des bâtiments ; ses pins parasol sont juste magnifiques. Et puis... ah ben c'est tout.
J'ai l'impression d'avoir lu un manga animé à 2 images par secondes avec ce qu'il faut d'aguicheur et de varié pour distraire un jeune mâle compassé.
Vous l'avez compris, j'suis un peu vénère. Mais comme je suis un garçon intelligent, je sais bien sûr que c'est à moi que j'en veux et à mon choix malheureux, et pas à cette mangaka qui fait ce qu'elle aime et doit bien s'éclater. Enfin j'espère.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          2115
La_PAL_de_la_Licorne
  07 mars 2021
J'ai eu du mal à me remettre dans l'histoire et il n'y a pas de résumé. C'est dommage… C'est toujours très intéressant de découvrir le parcours de Tora. Elle va devoir affronter sa crainte des hommes pour mener à bien la guerre. Elle est pleine de détermination et de courage pour atteindre son but. J'aime cette figure d'une femme forte et à contre-courant.
Les illustrations sont toujours magnifiques. Les visages expressifs et les décors travaillés. En revanche, c'est au niveau du style que ça pêche un peu. Il y avait déjà des décalages dans le vocabulaire dans les tomes précédents. Ces anachronismes apportent certes parfois une touche d'humour mais ils sont quand même un peu gênants. Quant aux interventions de la mangaka sur certains bas de page, elles sont complètement inutiles.
Dommage, j'espère réussir à me replonger un peu plus dans l'ambiance dans le prochain tome.
Commenter  J’apprécie          20
Tachan
  07 mars 2020
Déjà le tome 5 et Tora est arrivé dans la vingtaine, ça en fait du chemin parcouru. Pour cela, Akiko Higashimura nous offre une sobre mais très belle couverture où on voit son héroïne alliant à merveille féminité et attitude de guerrier. C'est ma préféré jusqu'à présent avec celle du tome 2 et en plus je la trouve très révélatrice quand on connait le contenu.

Dans ce volume, Tora murit tranquillement et se pose des questions sur son ennemi Harunobu qu'elle vient de rencontrer de manière fortuite. Ça la pousse également à s'interroger sur ses conditions de femme, de guerrier et de chef de clan. L'autrice assemble tout cela pour mettre en scène de très jolis moments qui célèbre toute la richesse du caractère de son héroïne.
Elle nous démontre tout d'abord l'intelligence de celle-ci, qui est un atout certain pour la prospérité de son clan. Tora réfléchit bien et sait ce qu'il faut faire pour dynamiser l'activité économique et rendre ses gens plus prospères. Elle s'invente aussi bien agricultrice, marchande, qu'architecte ou urbaniste pour cela, et le résultat est bluffant. Mais elle ne s'arrête pas là, pour avoir un clan prospère, il faut la paix et pour ça, elle joue de toutes les astuces qu'elle connait pour flatter les uns, soumettre les autres ou repousser les derniers. C'est vraiment une très grande dame !

Et justement, à ce sujet Tora va s'affirmer également en tant que femme. Elle veut connaitre elle aussi le plaisir d'être une femme et pour cela, elle décide d'avoir une relation charnelle avec celui en qui elle a le plus confiance. J'avoue que je n'ai pas été surprise de les voir en arriver là, tant il y avait eu de sous-entendus déjà dans les tomes précédents. Pour moi, c'était inéluctable et j'espère que cela se reproduira >
Lien : https://lesblablasdetachan.w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Titteuf
  05 octobre 2020
Ce 5ème volume m'a légèrement déçu par rapport aux précédents.
Il est vrai que cela faisait un moment que je ne m'étais pas plongé dans ces aventures et j'ai eu du mal à recoller les morceaux.
Néanmoins j'ai vite retrouvé l'ambiance et suivre ce récit était agréable même si l'ensemble était pour moi plus confus que les précédents.
Les illustrations sont toujours aussi magnifiques notamment les détails dans les paysages.
Par contre certains personnages sont pour moi trop ressemblants c'est qui enlève un peu de fluidité dans la lecture du manga.
Après j'ai toujours envie de prolonger ce voyage historique au prochain tome.
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
croquignolcroquignol   18 juillet 2021
Un souverain de sexe masculin aurait-il pu faire preuve d'autant de souplesse d'esprit ?
Commenter  J’apprécie          142
AlfaricAlfaric   27 février 2020
Le chat ne connaît pas l’âme du tigre.
Commenter  J’apprécie          200
AluminiumAluminium   24 novembre 2021
- Je n'en ai parlé à personne, mais... quand je me suis retrouvée face à Takeda... j'ai senti naître en moi une peur des hommes... Mais je ne veux pas les craindre... je ne peux pas gouverner une province dans ces conditions...
Commenter  J’apprécie          10
AluminiumAluminium   24 novembre 2021
A l'époque Sengoku, les provinces connaissaient toutes des difficultés financières en raison des perpétuels conflits. De même, comme on manquait d'argent et de vivres... on attaquait les provinces voisines pour les piller.
Commenter  J’apprécie          00
Tiffaaniya19Tiffaaniya19   06 avril 2022
A mes yeux, tu as toujours été aussi belle que ce croissant de lune qui brille ce soir.
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Akiko Higashimura (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Akiko Higashimura
Une série en neuf tomes qui a rencontré un énorme succès au Japon, devenant un véritable phénomène de société. La série a été adaptée en série télévisée et a remporté un Eisner Award en 2019.
| LES LIVRES PAR LEURS TRADUCTEURS |#3
Rencontre avec Miyako Slocombe Traductrice de Tokyo Tarareba Girls
/// RÉSUMÉ
Rinko, scénariste de séries télévisées, est une trentenaire célibataire a la carrière professionnelle épanouie. son petit plaisir consiste a passer des soirées alcoolisées avec ses deux copines Kaori et Koyuki, elles aussi trentenaires et célibataires. un soir, alors qu'elles sont encore en train de se souler et de se rassurer bruyamment a coup de "y a qu'a, faut qu'on" dans leur bar favori, elles sont interrompues par un jeune homme aux allures de mannequin. agace de les entendre brailler, il les ridiculise méchamment en les traitant de vieilles filles avant de quitter les lieux. alors qu'elle pensait avoir encore tout son temps, Rinko réalise qu'il va falloir qu'elle se réveille si elle ne veut pas finir sa vie toute seule...
La série Tokyo Tarareba Girls d'Akiko Higashimura est en cours de parution chez Éditions le Lezard Noir
/////// Ces entretiens sont réalisée par les étudiants en Master 2 de création littéraire de l'université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines dans le cadre de leur stage au festival vo-vf.
:::: LE PROGRAMME COMPLET de la série : https://www.festivalvo-vf.com/les-livres-par-les-traducteurs/
© FESTIVAL VOVF 2021 www.festivalvo-vf.com
+ Lire la suite
autres livres classés : fresque historiqueVoir plus
Notre sélection Manga Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
2594 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre