AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2756032964
Éditeur : Delcourt (04/07/2012)

Note moyenne : 4.29/5 (sur 21 notes)
Résumé :
Tsukimi vient de réaliser les sentiments qu'elle éprouve pour Shû. Mais elle ne va pas avoir le temps de se lamenter sur son sort: à cause d'une idée complètement folle de Kuranosuke, la jeune otakette n'aura qu'une seule nuit pour confectionner... vingt cinq robes méduses?!
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
kazupanda
  09 mai 2013
Ce cinquième tome commence sur les chapeaux de roue avec un Kuranosuke qui n'a plus peur d'affirmer devant des Humana Coquetta que les Amars sont ses amies. On sent que sa mentalité évolue, qu'il n'a plus honte de fréquenter ces filles. Il plante ainsi ses anciennes copines pour rester avec nos geekettes! de son côté, Tsukimi, toujours perdue dans ses sentiments pour Shû, tente de s'éloigner de Kuranosuke pour ne plus avoir affaire à son grand frère. Mais c'est peine perdu quand Kuranosuke propose aux Amars un barbecue coréen. Oui, oui, la conduite de ces filles est dictée par leur estomac!
Pour se faire pardonner leur comportement face aux Amars, les copines de Kuranosuke l'invite alors lui et les otakettes à la représentation de leur pièce de théâtre : une version revisitée d'Hamlet de Shakespeare où il n'y a pas moins de vingt-cinq Ophélie. Et, alors que les Amars s'endorment, Kuranosuke est quant à lui désespéré par la laideur des costumes. C'est donc avec son habituel enthousiasme et sa spontanéité qu'il se propose de créer l'intégralités des costumes pour la seconde représentation qui doit avoir lieu... le lendemain! Encore une fois, les Amars sont forcées de quitter leur petit monde et de mettre la main à la pâte. D'autant plus que Kuranosuke a décidé de faire également venir les membres éminents de sa famille, alors il faut assurer!
Les Amars vont-elles réussir? Ou la pression sera-t-elle trop forte pour leurs frêles épaules? C'est la réponse à laquelle répondra ce cinquième volume qui, pour le coup, stagne un peu concernant le développement des personnages mais qui met déjà en place l'intrigue qui va occuper les tomes suivants : la création des robes méduses et le rachat de la propriété Amamizu! Ce volume fait donc office de charnière entre le début de l'histoire et ce qui va arriver. La vie des Amars, mais aussi des autres personnages, est sur le point de basculer. On le sent, mais on ne sait pas encore vraiment comment. Cependant, les dernières pages du manga marquent un tournant sentimental assez intriguant et on a vraiment, vraiment, vraiment envie de savoir la suite!
Lien : http://kazupanda.blogspot.fr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
darko
  08 juillet 2012
de plus en plus attachant! loufoque, décalé, drôle, tendre... un manga à part qui fait du bien!
Commenter  J’apprécie          70
Aurelie3594
  06 juillet 2012
Toujours aussi cousu de fils blancs, mais toujours aussi loufoque, aussi drôle, aussi mignon, aussi sympathique et aussi agréable à lire.
J'adore cette série qui me fait beaucoup rire et beaucoup de bien au moral.
Vivement la suite!!!!
Commenter  J’apprécie          50
ptitelily01
  07 août 2013
Ro, j'ai dévoré ce tome. Même si je n'ai pas du tout aimé le dernier chapitre, le reste était génial et très mouvementé. On avance vraiment dans la création des robes. Tsukimi va devoir en créer 25 pour une pièce de théâtre. Elles sont franchement magnifiques en plus. Bien sûr les Otaku aident Tsukimi dans sa tâche. L'histoire de Shû avec la femme renarde commence à m'énerver un peu, en plus je ne comprends pas ce que fait cette fille dans l'histoire, mais je pense qu'elle aura sont utilité un jour. le chauffeur de Shû est assez drôle, j'avoue que j'apprécie bien ce personnage. Kuranosuke commence à être moins prudent dans ce qu'il dit à Tsukimi, ce qui va créer des scènes avec des quiproquos et, que bien sûr, Tsukimi ne comprend pas trop, mais nous en rigole bien comme on angoisse.
En conclusion, la création des robes méduse prend un vrai tournant dans ce tome. Tsukimi a donné un nom à sa collection. J'attends donc de l'évolution dans la suite. Un tome assez mouvementé qui fait qu'on a hâte de se plonger dans le prochain.
Lien : http://petitemyu01.blogspot...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Sookies
  09 août 2013
J'ai une fois de plus passé un excellent moment, une nouvelle mission complètement folle pour nos Otaku, un nouveau tournant pour les créations de Tsukimi et me voilà parti pour lire la suite avec toujours autant d'enthousiasme.
Commenter  J’apprécie          10

critiques presse (1)
Sceneario   20 août 2012
[…] On ne voit que très peu d'intérêt derrière l'ensemble, ni ou l'auteur veut nous emmener. Il se peut qu'une certaine lassitude commence donc à vite faire pointer le bout de son nez.
Lire la critique sur le site : Sceneario
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
NicolasFJNicolasFJ   11 juillet 2012
- Il y en a qui aiment Shakespeare, parmi vous ?
- Absolument pas ! Par contre, on aime bien les milkshakes.
Commenter  J’apprécie          80
boumabouma   20 novembre 2015
Parce que nous avons alliés nos forces, nous qui vivons dans deux mondes complètement opposés, nous avons pu créer de telles robes.
Commenter  J’apprécie          50
ptitelily01ptitelily01   06 août 2013
Oui...
Nous faisons partie d'un autre monde.
Mais ce n'est pas grave...
Car la résidence Amamizu est...
Notre tour d'ivoire.
Commenter  J’apprécie          30
Lire un extrait
Videos de Akiko Higashimura (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Akiko Higashimura
Kuragehime (Princess Jellyfish) - Ending
autres livres classés : otakuVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Auteurs proches de Akiko Higashimura
Quiz Voir plus

Le manga en quelques mots (facile)

Quel est le pays d'origine du manga ?

La Chine
Le Laos
Le Vietnam
Le Japon

5 questions
827 lecteurs ont répondu
Thèmes : manga , mangakaCréer un quiz sur ce livre