AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782330069001
347 pages
Actes Sud (05/10/2016)
3.87/5   158 notes
Résumé :
Un fou armé d’un sabre qui massacre une famille en pleine rue, deux enfants qui se lient d’amitié après une rencontre de hasard sur un marché aux fleurs, un vieillard retrouvé sans vie dans sa maison : trois destins que rien ne semble rejoindre, sinon peut-être une mystérieuse fleur jaune aux pouvoirs insoupçonnés. Une nouvelle intrigue magistrale par le maître de l’origami policier.
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (48) Voir plus Ajouter une critique
3,87

sur 158 notes
5
10 avis
4
24 avis
3
8 avis
2
1 avis
1
0 avis

Kirzy
  28 décembre 2020
Je découvre cet auteur japonais avec cette Fleur de l'illusion qui s'éloigne avec bonheur de l'enquête policière classiquement balisée. Sans effet facile ni avalanches d'hémoglobines ou encore épuisants rebondissements à tout-va, Keigo Higashino démontre une grande maîtrise dans la construction d'un scénario ciselé et original.
Les enjeux semblent tout petits, au départ : le suicide d'un jeune homme sans signes avant-coureurs, l'assassinat de son grand-père, tranquille botaniste. On prend la mesure de la cohérence et de la subtilité de l'intrigue dans les ultimes pages où tous les indices, délicatement disséminés, se révèlent et s'assemblent. le double prologue donnait pourtant toutes les clefs, mais de façon tellement insaisissables ( un couple de jeunes parents sauvagement assassinés au katana en pleine rue, les premiers amours de deux adolescents ) qu'il m'a été impossible d'en dénouer les fils.
Et c'est tant mieux. Je me suis laissée porter par cette ambiance mystérieuse qui m'a donné la sensation de flotter, baladée de possibilité en hypothèse sans que je n'ai jamais pu entrevoir la réalité. Par moment, je me suis un peu assoupie, le récit est lent et manque parfois un peu de nerfs pour un roman estampillé policier. Inclassable finalement avec au coeur du scénario une fleur, l'ipomée, qui déclenche l'effet papillon lorsque des passionnés découvrent qu'une variété jaune, disparue depuis le XVIIIème siècle, réapparait. Très japonais.
Si la Fleur de l'illusion ne m'a pas passionnée, j'en ai apprécié la saveur particulière. Derrière l'ambiance feutrée, l'auteur dresse un portrait complexe de la jeunesse japonaise et de ses préoccupations existentielles : la question de l'honneur au sein de la société, celle de l'héritage et de la transmission sur fond de secrets de famille, la pression familiale pour la réussite. L'après-Fukushima est en toile de fond et les jeunes présentées ici apparaissent comme totalement désorientés mais pour certains, prêts à relever le challenge de réécrire leur histoire hors de la lourdeur des codes imposés par la famille et la société.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          982
Sylviegeo
  05 août 2020
Comme toujours et pour notre plus grand bonheur, Higashino a su créer des personnages au parcours improbable qui se croiseront et seront liés. Encore une fois, il nous bluffe.
Un tueur fou fait un massacre.
Un jeune musicien se suicide.
Un grand père sans histoire est assassiné.
Deux jeunes se rapprochent lors d'une rencontre dans un marché aux fleurs.
Et une fleur.
Voilà une quête qui commence autour de tout ça. Et ça prend de la magie pour nous y accrocher. C'est bien ce qu'est cet auteur, un magicien. Un illusionniste. Il sème notre parcours de lecteur de petites graines pour qu'à la fin de notre lecture nous soyons plus que charmer par une magnifique fleur ! Et ce ne sera pas qu'une illusion.
Et comme le Japon me reste mystérieux, très étranger, que sa culture et ses moeurs me sont encore plus qu'inconnues, que son passé et sa riche histoire déteignent encore sur son présent, j'apprends. J'apprends sur les gens, les relations humaines, les convenances et c'est ce que j'aime. C'est contemporain, moderne, c'est un polar oui et un bon !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          640
sandrine57
  26 juin 2019
Après le suicide inexpliqué de son cousin, Lino décide de passer plus de temps avec son grand-père. Elle découvre alors que cet ancien laborantin, spécialisé en botanique, entretient un jardin de fleurs superbes. Pour partager son expérience, elle lui propose de créer un blog avec photos et explications. Il accepte à condition qu'elle ne présente pas la mystérieuse fleur jaune qu'il vient de faire pousser. Mais quand son grand-père est tué lors d'un cambriolage, Lino publie tout de même une photo de la fleur inconnue. Elle est très vite contactée par un botaniste qui lui conseille de supprimer la photo et d'oublier la fleur jaune. Pourtant, intriguée, Lino décide d'en apprendre plus. Elle se rend chez le botaniste et y rencontre son jeune frère Sôta. Pas très proche de son aîné, celui-ci sait tout de même qu'il n'est pas botaniste mais policier. Curieux, il s'allie à Lino pour résoudre le mystère de cette fleur et de son frère.
Où l'on retrouve la délicatesse et la pudeur caractéristiques de l'écriture de Keigo Higashino. A coeur de ce polar, une fleur jaune qu'entourent bien des mystères. On y rencontre une famille massacrée à coups de sabre, une autre qui ne manquerait pour rien au monde le marché aux ipomées de Tokyo, deux adolescents qui s'aiment mais qu'on oblige à ne plus se voir, un jeune homme brillant qui se défenestre, une nageuse pressentie pour participer aux jeux olympiques qui arrête brutalement la compétition, un faux botaniste, un étudiant en ingénierie nucléaire, un policier reconnaissant...et une foule d'autres personnages, tous reliés entre eux par cette fameuse fleur jaune.
Entre secrets de famille, manipulations génétiques et morts suspectes, Higashino, comme à son habitude, tisse une toile subtile et complexe, un puzzle dont les morceaux ne se mettent en place qu'à la toute fin. Un grand auteur qui prouve que polar et littérature peuvent faire bon ménage. Chacun de ses livres est un coup de coeur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          582
Annette55
  19 juillet 2017
J'aime beaucoup les romans japonais mais je ne connaissais pas encore leur côté "Policier " .
C'est fait! Quelle belle surprise, un vrai bonheur de lecture !
Le lecteur découvre un fou qui massacre une famille en pleine rue, deux enfants qui se lient d'amitié après une rencontre de hasard sur un marché aux fleurs, un vieil homme, ancien ingénieur de haut niveau, passionné de botanique découvert assassiné par sa petite fille Lino qui l'avait aidé à créer son Blog juste avant les événements dramatiques, ( géranium, muguet, verveine) .

Le grand- père avait accepté à une condition: ne jamais rien poster sur une certaine fleur jaune qu'elle a vue chez lui .
Pourquoi ?
Cette fleur mystérieuse est au centre du roman!
Les trois destins que je viens d'évoquer ne semblent liés en rien et pourtant?
Pourquoi Naoto, le cousin de Lino, brillant, en bonne santé, claviériste dans un groupe se défenestre t- il?
Pourquoi la famille de Gamo Yosuke, qui se prétend botaniste ( il est haut fonctionnaire dans la police ), qui contacte Lino, se rend - elle au marché aux Ipomées chaque année?
Pourquoi "la police des polices " en la personne de Yosuke, frère aîné de Sota, s'intéresse t-elle de très près à cette affaire?
La fleur jaune mystérieuse qui attise la curiosité du lecteur est le coeur du roman :"La fleur jaune avait de fins pétales qui poussaient dans toutes les directions et de longues feuilles effilées sans doute une Ipomée ."
Deux enquêtes simultanées sont menées, par la police et l'enquêteur Hayase et celle de Lino, la petite fille de la victime....je n'en dirai pas plus...
L'auteur montre sa parfaite maîtrise des intrigues à suspense.
Il construit d'une manière raffinée, tel un orfèvre ,un roman tout en douceur , d'une grande délicatesse, dépaysant, complexe , sans vulgarité. Il tisse une douce ambiance et une agréable lenteur , sans manipulation, très peu de sang !
C'est un roman tout en pudeur, en sensibilité , plein de mystères et une "confusion apparente "seulement !
Pourtant : tout y est , lourd secret familial, meurtre, suicide, disparition, secrets d'état, manipulations génétiques, jeunesse décadente, catastrophe de Fukushima, et une belle réflexion à ce propos, jeux olympiques de 2020.
Tout paraît embrouillé , beaucoup d'interrogations, mais tous les personnages, nombreux, sont connectés les uns aux autres.
Les notions d'honneur et de respect sont très importantes, les dettes se doivent d'être payées: "Il aurait été marqué du sceau de l'infamie ."
Cet ouvrage recèle un charme fou, les mystères tissent une toile d'araignée fine et subtile, brillante , semblables aux couleurs d'un large éventail dont on découvrirait petit à petit tous les plis,, telle une jolie corolle .
A la fin, les pièces du puzzle, magnifiquement enchâssées , s'emboîtent avec grâce .
Un agencement raffiné , complexe à la simplicité trompeuse , un art subtil , à l'image de la littérature japonaise ! Riche et puissante !
Un auteur minutieux et orfèvre !
Je le conseille ! " Actes noirs " aux Editions Actes Sud, pour ceux qui aiment ce genre et les écrits japonais !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          519
LePamplemousse
  21 octobre 2016
Un vieil homme est assassiné chez lui, il est découvert par sa petite fille, venue lui rendre visite.
C'était pourtant un retraité sans histoire, un simple passionné de fleurs.
L'histoire de passe au Japon et on retrouve dans chacun des romans policiers de cet auteur une ambiance douce, une certaine lenteur et de la délicatesse, à la fois dans les dialogues et les descriptions.
On est dès le départ confronté à plusieurs énigmes, car les deux prologues semblent n'avoir aucun rapport avec l'histoire racontée ensuite.
Il sera question de meurtre, de suicide, d'une fleur mystérieuse, de secret familial, et tous les éléments s'imbriquent parfaitement à la fin, même si on a l'impression de s'être complètement perdu en route dans des méandres innombrables.
A peine entrée dans le roman, je l'ai dévoré d'une traite, très heureuse de retrouver l'écriture de Keigo Higashino que j'adore, et l'intrigue m'a passionné du début à la fin.
J'aime chacun des romans de cet auteur mais celui-ci est, à mon avis, particulièrement prenant car il règne dans ces pages une atmosphère singulière qui lui confère un charme fou.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          454


critiques presse (1)
LeJournaldeQuebec   28 novembre 2016
Un suspense captivant qui dépeint l’empire du Soleil levant sous un jour assez sombre.
Lire la critique sur le site : LeJournaldeQuebec
Citations et extraits (32) Voir plus Ajouter une citation
SachkaSachka   28 février 2020
Elle sentit quelque chose de froid sous ses pieds. Le coin du coussin sur lequel elle marchait était mouillé. Elle retira son pied à la hâte.
Son grand-père avait la tête posée sur la table, comme s'il s'était endormi. D'où elle était, elle ne voyait que ses pieds.
- Tu dors, papi ? Tu vas prendre froid ! dit-elle en s'avançant vers lui.
Elle perçut une odeur désagréable qui la fit s'immobiliser.
Elle s'approcha ensuite de lui avec appréhension et regarda son visage. Au même moment, l'angoisse lui étreignit la gorge.
Ses yeux étaient ouverts. Ce visage au teint gris n'était pas celui qu'elle connaissait. On aurait dit que quelqu'un avait voulu fabriquer une mauvaise reproduction en argile.
Que fallait-il faire dans un cas pareil ? Téléphoner, mais à qui ? Elle sortit son portable de son sac et remarqua que ses mains tremblaient.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
SachkaSachka   28 février 2020
Naoto s'était jeté par la fenêtre de leur appartement à Kawasaki avant l'aube, la nuit précédente. Ses parents et son jeune frère, Tomoki, dormaient et ne s'étaient rendu compte de rien. Le bruit avait réveillé un voisin du rez-de-chaussée qui avait découvert le corps et appelé la police. Un policier avait sonné chez les Torii et leur avait demandé si aucun membre de la famille ne manquait. La mère de Naoto était allée dans sa chambre qu'elle avait trouvée vide, la fenêtre ouverte.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
emi13emi13   10 novembre 2017
Des ipomées, il y en a de toutes sortes. Certaines sont appelées mutantes parce qu'elles peuvent changer soudain , et quand on les associe , on obtient des fleurs de formes diverses. Je l'ai lu dans un livre qu'on avait chez nous autrefois.
P 113
Commenter  J’apprécie          130
emi13emi13   12 novembre 2017
La fleur aurait disparu un temps pour des raison ou une autre. Dans ce cas , il est tout à fait possible qu'elle refasse son apparition. Ton grand-père aurait eu l'occasion de se procurer des graines , et l'aurait pousser. Cela paraît plausible , non ?
P125
Commenter  J’apprécie          120
AntyryiaAntyryia   01 janvier 2017
Lorsque tu as à surmonter une épreuve, dis toi bien qu'elle te fera grandir. Si tu le penses, je suis sûr que tu auras une très bonne année.
Commenter  J’apprécie          155

Videos de Keigo Higashino (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Keigo Higashino
Malgré l'annulation des 17èmes Rencontre de l'Imaginaire pour les raisons sanitaires que nous connaissons, la ville de Sèvres a soujaité maintenir le Prix Actusf de l'Uchronie. Grâce au concours toujours fidèle de Jean-Luc Rivera, notre agent littéraire, la participation ed la Maison d'édition Actusf et le suivi logistique et virtuel de la Médiathèque de Sèvres, les prix décernés au nombre de deux sont les suivants : 1er Prix Littéraire : - Les Miracles du Bazar de Namiya de Keigo Higashino chez Actes Sud, 384 pages ... 2ème Prix / Prix Spécial : - Jeu unchronique en ligne "Un monde meilleur" https://abw.lue/index.php ... Un grand merci à tous, Grégoire de LA RONCIERE, Maire de la ville de Sèvres.
+ Lire la suite
autres livres classés : romans policiers et polarsVoir plus
Notre sélection Polar et thriller Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Quiz sur le livre "La maison où je suis mort autrefois" de Keigo Higashino.

Quel tête d'animal se trouve sur la clé accompagnant le plan d'un lieu au début du roman ?

un loup
un lion
un cheval

10 questions
24 lecteurs ont répondu
Thème : La maison où je suis mort autrefois de Keigo HigashinoCréer un quiz sur ce livre