AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782280315142
450 pages
Harlequin (01/11/2013)
3.94/5   215 notes
Résumé :
Depuis l’adolescence, Chastity le sait: les hommes ne la considéreront jamais autrement que comme une bonne copine, incollable en foot et imbattable aux fléchettes, sans jamais oser envisager quoi que ce soit de plus. Comment pourrait-il en être autrement, alors que ses trois frères et son père peuvent se transformer en véritables serial-killers dès qu’un représentant de la gent masculine s’approche à moins de dix mètres d’elle?

Mais aujourd’hui, Chas... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (54) Voir plus Ajouter une critique
3,94

sur 215 notes
5
19 avis
4
18 avis
3
11 avis
2
1 avis
1
0 avis

LunaZione
  24 juillet 2015
Quand j'ai vu ce livre dans le catalogue des éditions MOSAÏC, j'ai tout de suite voulu le lire : Kristan Higgins est toujours synonyme de franche rigolade, de bonnes copines et d'histoire d'amour so romantique. du coup, je remercie chaleureusement Sara et MOSAÏC pour l'envoi de ce roman avec lequel j'ai vraiment passé un excellent moment.

Comme toujours, l'histoire est sucrée à souhait, mais pas trop : j'ai beaucoup aimé partir à la rencontre de Chastity même si je ne me suis pas vraiment identifiée à elle. Je n'ai rien d'une géante blonde hyper-sportive ! Cela dit, j'ai beaucoup apprécié sa famille de dingue et leurs histoires compliquées (mention spéciale à la relation de ses parents) ainsi que de découvrir sa quête du prince charmant.
J'ai également beaucoup aimé l'immersion dans le monde médicale et plus précisément celui des pompiers : j'ai trouvé le fait de se retrouver au coeur de l'action très agréable et plutôt original pour un livre chick-lit (par contre, je déconseille aux âmes sensibles de vérifier si un "dégantement" est bien ce à quoi elles pensent sur google image - cela dit j'avais raison ! -).
J'ai beaucoup aimé le rebondissement final : on s'attendait bien évidemment depuis le début qu'elle finisse avec ce mec-là, mais, franchement, je ne m'attendais pas du tout à ce que ça se fasse de cette façon ! Au top ;p

Chastity est vraiment une jeune femme agréable à suivre : j'ai aimé son tempérament de feu et sa capacité à dépasser ses limites et à vouloir aller de l'avant. C'est vraiment une bonne copine pleine de bons conseils, mais comme souvent, elle a un peu de mal à les appliquer à sa propre vie !
Trevor - en dépit de son nom horrible : impossible de m'enlever de la tête la grenouille de Neville dans Harry Potter - a vraiment tout du mec parfait : il est beau, intelligent, sauve des vies (le coup du pompier marche décidément à chaque fois !) et a tout du meilleur ami... J'ai beaucoup aimé sa façon d'être droit dans ses bottes même si l'on sait très bien que tout aurait pu être tellement plus simple depuis tellement longtemps !
Angela et Elaina m'ont également beaucoup plu : les deux amies de Chastity ne se ressemblent vraiment pas du tout, mais toutes les deux sont vraiment de bonnes copines très présentes. J'ai été ravie qu'une partie de l'intrigue leur soit dévouée pour en apprendre un chouilla plus sur elles-deux.
Comme toujours, j'ai passé un excellent moment avec Kristan Higgins : j'apprécie grandement son dynamisme et son humour. Bien que ses histoires pourraient paraître prévisible, elle arrive toujours à me surprendre et, surtout, à me faire passer par toutes les émotions possibles et inimaginables.
Un roman chick-lit que je vous conseille.
Lien : http://lunazione.over-blog.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
sld09
  27 juillet 2017
Comme lors de ma première lecture, j'ai beaucoup, beaucoup aimé Amis et rien de plus ainsi que son héroïne, Chastity. Comme tous les romans de Kristan Higgins, celui-ci est à la fois drôle et très romantique et il nous fait passer par toutes sortes d'émotions.
En effet, outre l'intrigue amoureuse au centre du livre, il y a tout un lacis d'histoires secondaires que j'ai trouvées très touchantes, en particulier celle des parents de Chastity dont le dénouement est inattendu (oui, même pour une relecture !).
Mais Amis et rien de plus doit tout son charme à de son héroïne, un vrai garçon manqué passionnée de sport, avec un langage de charretier et une carrure d'athlète qui la complexe beaucoup ce qui la rend à la fois touchante et attachante. Ajoutez à cela un héros discret (peut-être un peu trop...), mais très attentionné (on rêverait d'avoir un tel chevalier servant qui maîtrise si bien l'art d'apparaître dès qu'on en a besoin...) et vous obtiendrez une belle histoire d'amour, pleine d'incertitudes jusqu'au dernier chapitre (même si en fait on sait bien comment ça va se terminer, mais on adore trembler pour Chastity et Tevor).
Pour résumer, une jolie histoire riche en émotions, qui fait rire, pleurer, vibrer...
Lien : http://lecturesdestephanie.b..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          151
Oona
  05 novembre 2015
Ce bouquin est un bonbon à savourer de bout en bout !!!
Et ça n'a rien à voir avec la couverture très pep's aux couleurs acidulées...
Je ne connaissais pas du tout l'auteur et ne lisais presque jamais de livres que les bien pensants classent dédaigneusement (à tort!) dans la catégorie "chick litt" de supermarché...
Et bien figurez-vous que ce roman de Kristan Higgins est non seulement drôle, touchant mais aussi très bien construit!
Chastity,jeune trentenaire, est journaliste et vient de rentrer à Eaton Fall's, sa ville d'origine, après avoir travaillé à Newark quelques années.
Cette grande fille d'1m82 pour 75 kg, sportive à souhait, ne rentre pas dans les canons de beauté "habituels" et est toujours considérée comme la bonne copine avec laquelle on se marre autour d'un verre agrémenté d'un plat de Doritos. Rien de plus.
Seule nana dans une famille de pompiers, elle a un mal fou à trouver l'âme soeur. Il faut dire qu'elle craque depuis toujours pour Trevor, un proche ami de la famille. Mais ce dernier ne semble pas partager les mêmes sentiments amoureux... Qu'à cela ne tienne, Chastity ne se décourage pas et est bien décidée à rencontrer un homme qui pourrait la rendre heureuse ...
Et c'est là que les ennuis commencent!
Inutile de préciser que j'ai passé un excellent moment de lecture avec ce bouquin positif, survitaminé et aux personnages très attachants...
Gros coup de coeur pour la personnalité de Chastity bien sûr, sans oublier la craquante Bouton d'Or! :-)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Kimysmile
  24 octobre 2022
Il y a des auteurs dont on a envie de découvrir la bibliographie complète et me concernant, Kristan Higgins en fait partie. Dans ce que j'ai déjà lu d'elle, j'ai eu des excellentes lectures mais aussi des déceptions ! Et pour ce qui est de "Amis et rien de plus", je le classerais en bonne lecture, j'ai passé un bon moment !⠀

Quelques mots sur l'histoire. Depuis l'adolescence, Chastity le sait : les hommes ne la considéreront jamais autrement que comme une bonne copine. Mais elle a décidé de prendre les choses en main et de trouver l'âme soeur, coûte que coûte. Alors, quand elle rencontre Ryan, un séduisant chirurgien, elle se dit qu'il est là, enfin, celui qu'elle attendait. Oui, mais voilà, il y a aussi Trevor, l'ami de toujours, dont un seul regard suffit hélas à faire chavirer son coeur...⠀

Le gros point fort de ce roman, c'est la famille. J'ai adoré cette fratrie et la manière dont l'autrice non inclus dedans. 🥰 J'ai adoré la romance Friends to lovers bien qu'elle ai pris beaucoup trop de temps à se mettre en place. J'adore le slow burn mais il y a un peu trop de blabla autour je l'avoue. Je ressors quelque peu frustrée de ce côté là. 🙈 Mais comme toujours, l'autrice véhicule de si jolies valeurs autour de la famille, du bonheur et des choix qu'on fait dans la vie, et ça, j'ai vraiment beaucoup aimé ! Je pense qu'il faut l'aborder comme un contemporain plutôt que comme une romance, et il passera beaucoup mieux. 🥰⠀

Bref, une chouette lecture, certes pas parfaite, mais très sympa à découvrir. 🥰⠀
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Khalya
  02 octobre 2019
A force d'entendre Moody take a book chanter les louanges de Kristan Higgins, il fallait bien que je teste enfin cet auteur.
Toujours dans le cadre du Valentine's day challenge, je devais lire un livre présentant un triangle amoureux et dans ce livre, on n'a pas un triangle amoureux, mais deux !
Et ça, ça complique sacrément les choses.
Concernant notre héroïne, c'est une grande blonde d'1m82, hyper musclée par la pratique intensive de l'aviron. Même si elle n'est pas présentée comme hyper féminine, j'ai eu tendance à oublier combien elle était charpentée à cause de son attitude et surtout de ses failles.
Ses sentiments, qu'elle a souvent du mal à cacher, la rendent vulnérable et sa phobie du sang renforce cette impression.
J'ai apprécié ce paradoxe entre son apparence et sa vulnérabilité car on nous présente trop souvent de petites choses d'1m60 et taille S (Un peu comme Hayden, un des personnages impliqués dans un des triangles) comme si tout autre « format » était dépourvu de tout sentiment.
Pourvue de 4 frères aînés (3 pompiers et 1 démineur), d'un père capitaine de caserne et d'un ami d'enfance, membre honoraire de la famille, pompier également, notre héroïne, que sont père a trouvé très drôle d'appeler Chastity Virginia, n'a pas la langue dans sa poche.
Pas facile non plus de trouver un homme prêt à affronter 6 cerbères cherchant à égorger quiconque reluque la « petite O'Neill » dite « La belette » avec des intentions pas vraiment catholiques.
Pour rajouter à sa situation déjà compliquée, Chastity est une fan inconditionnelle du seigneur des anneaux et est l'heureuse propriétaire d'une énorme chienne baveuse et exubérante.
Le rêve de Chastity est de se marier et d'avoir des enfants. C'est vraiment le but de sa vie et je me doute que ça a du faire grincer des dents à toute la génération à qui on inculque que la carrière professionnelle est le seul rêve qui soit acceptable.
Il parait que c'est du féminisme.
Perso, je pense que ce livre soulève un point important : le féminisme c'est plutôt que chaque femme puisse avoir les rêves qui lui correspondent sans être jugée, dénigrée, devoir se justifier ou encore être accusée de faire reculer la cause féministe.
J'ai beaucoup aimé la mère de Chastity. Je l'ai trouvé très forte de poursuivre la quête de son bonheur sans se laisser influencer par ses enfants ou par la sorte de chantage affectif qui lui fait son ex-mari.
En fait, personne dans sa famille n'a pris son divorce au sérieux, même pas le divorcé. Chacun a cru que c'était une sorte d'excentricité.
Il faut donc qu'elle se montre ferme avec eux pour que sa vie prenne le chemin qu'elle désire. Et après avoir élever 5 gosses, on peut dire qu'elle a gagné ce droit !
Au centre des deux triangles amoureux, il y a Chastity et Trevor qui ont eu une aventure à la fac mais on rompu de peur de changer la relation de Trevor avec la famille de Chastity.
Depuis cette aventure, Chastity mesure tous les hommes à l'aune du jeune homme.
Autour de l'histoire principale, il y a pleins de petites histoires secondaires qui rendent cette famille vivante aux yeux des lecteurs.
Avec toutes ces péripéties qui s'imbriquent les unes dans les autres, ce roman se lit vraiment très vite.
On se doute bien de comment tout cela va se terminer, mais tout l'intérêt réside dans le cheminement pour arriver à ce résultat.
Comme l'a dit Robert Louis Stevenson (qui semble-t-il a piqué cette réflexion à un proverbe gitan) : « L'important ce n'est pas la destination, c'est le voyage ».
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (27) Voir plus Ajouter une citation
EzzoxEzzox   13 novembre 2013
[ATTENTION SPOILER ]

— Chastity.
Je me fige.
Trevor se tient debout au fond de la salle.
— Chastity, répète-t-il, et il se met à avancer vers moi.
Le silence s’est fait dans la salle, à peine troublé par le cliquetis des couverts maniés par les employés du traiteur, dans la cuisine adjacente. Il y a quelque chose qui cloche chez moi, me dis-je vaguement en regardant Trevor se rapprocher de plus en plus. Mes jambes se mettent à flageoler, mes yeux à picoter et mon cœur s’emballe. Je me demande si je ne vais pas vomir.
— Chastity, dit-il calmement. Je ne peux pas vivre une minute de plus sans toi.
Mon micro tombe sur la piste de danse avec un bruit mat tandis que je porte les deux mains à ma bouche. Les larmes débordent de mes yeux, je n’arrive plus à respirer. Il règne dans la salle un silence absolu.
— Je t’aime depuis toujours, Chas, depuis le jour où tu m’as invité chez toi après le décès de Michelle. Et je suis terrifié à l’idée que tu puisses me quitter, que tu cesses de m’aimer ou même pire, à l’idée qu’il puisse t’arriver quelque chose. Mais je ne peux plus vivre sans toi.
Il prend mes mains qui tremblent violemment et déglutit péniblement.
— Aujourd’hui, j’ai vu Mike renoncer à la femme qu’il aime. Je ne peux pas faire comme lui, Chas. J’ai cru que je le pourrais, j’ai cru qu’il valait mieux que tu sois avec quelqu’un d’autre, mais je me suis trompé. Je te jure que je t’aimerai jusqu’à la fin de mes jours et qu’à mes yeux rien ne sera jamais plus important que toi et toi seule. Je t’en prie, Chastity. Pardonne-moi, épouse-moi, fais-moi plein d’enfants et je…
J’interromps sa phrase en l’embrassant. Et en pleurant — ou plutôt en bramant. Trevor me serre longuement contre lui, de toutes ses forces. Je sens ses bras qui tremblent, ses yeux sont mouillés. Puis il se libère de mon étreinte et glisse une bague à mon doigt.
— J’ai dû aller jusqu’à Jurgenskill pour te la trouver, m’avoue-t-il avec un grand sourire. Tout était fermé, en ville.
Je me contente de nouer mes bras autour de son cou de nouveau car, à la vérité, je me moque éperdument de savoir à quoi ressemble cette bague ; en ce qui me concerne, il pourrait tout aussi bien m’offrir un bout de ficelle. Apparemment, je ne suis capable que de me cramponner à lui en pleurant.
C’est mon père qui le premier rompt le silence.
— Bon sang ! Celle-là, je l’ai pas vue venir !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
rkhettaouirkhettaoui   05 novembre 2013
Outre l’angoisse de perdre son conjoint dans d’horribles circonstances, il y a la réalité d’être mariée à un pompier. Certes, c’est une profession héroïque. Certes, leurs épouses sont très fières d’eux. Ces gars-là sont formidables, nul ne prétend le contraire. Mais combien de Noëls, de Thanksgiving, de matchs, de spectacles scolaires, de concerts, de leçons, de compétitions de natation et de dîners se sont déroulés en l’absence de papa ? Des dizaines. Des centaines. Même les jours de repos, il laissait le scanner allumé, téléphonait à un de ses collègues, se rendait à une réunion syndicale ou organisait une séance de formation. Les rares week-ends où papa n’était pas de service, il était si nerveux, quand arrivait le dimanche soir, qu’en fin d’après-midi il passait à la caserne rien que pour s’assurer que tout allait bien.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
GwenlanGwenlan   07 août 2014
Mon mensonge me fait rougir mais Alan ne semble pas se formaliser outre mesure de mon refus.
- Pas de problème. Disons Vendredi ça te va?
- Pour tout te dire, Alan, j'ai pour principe de ne jamais sortir avec un collègue. Désolée.
Et voilà. Le prétexte en béton. Ainsi, on ne froisse personne. Pas vrai? Au demeurant, Alan n'a pas l'air d'un si mauvais bougre. Il est juste physiquement répugnants à plusieurs égards. Oui, parce que La Dent n'est pas la seule en cause. Il faut lui ajouter la bedaine qui retombe par dessus sa ceinture...
L'odeur de renfermé, genre chambre à coucher de mémé, qui l'enveloppe tel un nuage gériatrique, sa mèche rabattue à la Donald Trump...Mais tout cela reste dominé par la présence prépondérante de...La Dent.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
SlaySlay   20 novembre 2013
Moi, en revanche, je me suis débrouillée pour avoir une propension embarrassante à tourner de l’oeil à la vue du sang. Quand Elaina m’a demandé d’assister à la naissance de Dylan, j’ai failli me faire pipi dessus. [...] à l’occasion de la circoncision du fils d’un ami, j’ai été prise d’un accès d’hyperventilation qui m’a fait tituber dans le buffet des hors-d’oeuvre, bousillant ainsi deux cent dollars d’oeufs mimosa, de saumon fumé et de boulettes de pain azyme. Quand il a fallu qu’on dissèque une grenouille, au lycée, je me suis évanouie, heurtant de la tête le rebord de la paillasse. Une fois revenue à moi, je suis aussitôt retombée dans les pommes à la vue de mon propre sang.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
sld09sld09   24 juillet 2017
Sans être véritablement beau, Trevor fait partie de ces hommes qui laissent les femmes sans défense. Pris de façon isolée, ses traits n'ont rien d'extraordinaires. Mais en les combinant, vous obtenez l'équivalent masculin d'une overdose fatale de chocolat.
Commenter  J’apprécie          70

Videos de Kristan Higgins (24) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Kristan Higgins
Love Between the Covers - Snippet - Jill Shalvis & Kristan Higgins - Your icons are now your friends
autres livres classés : romanceVoir plus
Notre sélection Roman d'amour Voir plus





Quiz Voir plus

Avez-vous réellement lu

Comment s'appeler le mari de Kate ?

Nathan
Jonathan
Matthew
Daniel

11 questions
1 lecteurs ont répondu
Thème : La vérité sur l'amour (et autres petits mensonges) de Kristan HigginsCréer un quiz sur ce livre