AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Critiques sur Cette chanson que je n'oublierai jamais (21)
Classer par :   Date   Les plus appréciées  



Ajouter une critique
Phoenicia
  02 mars 2019
Mary Higgins Clark nous emmène dans une intrigue très intéressante : et si le meurtrier était somnambule lors de ses actes? C'est ainsi du mois que Peter Carrington, milliardaire et récemment marié à Kay se retrouve ne prison, lui-même persuadé d'avoir commis ses crimes mais en état d'inconscience. Quant à sa femme, malgré quelques doutes par-ci, par-là, elle n'arrive pas à admettre définitivement la culpabilité de son mari. Kay est d'ailleurs le seul personnage dont la narration est interne. L'auteure a sûrement voulu nous faire vivre par-là toutes ses interrogations et ainsi se mettre à sa place : comment réagir quand ton mari est accusé de telles choses, avec ce genre de comportement?
Au coeur de tous ces meurtres, une chanson qui semble être la clé de tout ça...
Si j'ai eu du mal à accrocher au début, passer les vingt premiers chapitres, l'histoire m'a emportée et je me suis retrouvée à dévorer ce roman afin d'en savoir rapidement le dénouement.
Ce qui est bien avec Mary Higgins Clark, c'est que souvent gage de bons moments de lecture...

Challenge le Tour du scrabble en 80 jours
Challenge Multi-défis 2019
Challenge Objets
Challenge Mauvais Genres
Challenge Détectives littéraires
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          200
LunaZione
  28 février 2014
Et dire que je trouvais le mot de cette session du challenge Un mot, des titres de Calypso difficile... "Chanson" n'était visiblement rien à côté de ce qui m'attend avec "livre" ;) Ah, et par coïncidence, Cette chanson que je n'oublierais jamais me permet également de participer à la session noire du challenge Bookineurs en couleurs de Liyah !

Je suis assez déçue par cette lecture : des Mary Higgins Clark, j'en ai lu beaucoup quand j'étais petite mais, plus je grandis et m'ouvre à d'autres auteurs policiers et plus je trouve ses textes un peu fade. Personnellement, je trouve que celui-ci à particulièrement mal vieilli et à un petit côté assez irréalisable avec sa bourgeoisie américaine et ses idées préconçues : j'ai trouvé cette situation assez désuète, peu moderne, plutôt prout-prout et vraiment trop lointaine du monde d'aujourd'hui que l'on pourrait connaître. Pour le coup, il m'a fait assez penser à un épisode des Feux de l'amour dans son ambiance et sa narration...


C'est vraiment tout un ensemble qui me fait dire ça vu que j'ai également trouvé l'écriture de l'auteure assez ronflante : c'est sans doute habituellement le cas également, mais c'est la première fois que ça me choque autant. J'ai trouvé l'ambiance très lourde et pesante mais aussi pleine de fioriture alors qu'au final Mary Higgins Clark à une écriture plutôt fluide et agréable. Il y a vraiment une dualité très étrange dans son écriture : dans ce roman, je l'ai ressenti aussi désagréable qu'intéressante.
Par contre, je dois reconnaitre que ce roman se lit vraiment très bien : les pages se tournent vraiment toutes seules ! Bon, il est vrai aussi que j'ai un peu lu l'histoire en diagonale vu que le ton me déplaisait beaucoup...


Et puis, il faut dire que le personnage de Kay ne m'a pas particulièrement plu : elle m'a agacée à ne jamais baisser les bras, à toujours rester optimiste. Dans la vie, il y a forcément des moments où l'on va moins bien et ce, même si on ne le fait pas paraitre aux autres : dans Cette chanson que je n'oublierais jamais, lors de certains chapitre, c'est la jeune femme qui nous raconte sa vision des choses et je trouve dommage que l'on ne la sente pas plus abattue dans ces moments-là. Non pas parce que j'aurais pris plaisir à la voir souffrir mais parce que, pour le coup, elle m'a fait un peu penser à un robot.
Les autres personnages ne m'ont pas particulièrement plu, ils n'apportent pas grand chose à l'histoire et n'en prennent pas vraiment part non plus. Même le personnage de Peter reste assez superficiel alors qu'il est omniprésent dans tout le roman.

Personnellement, j'aurais un peu de mal à vous conseiller Cette chanson que je n'oublierais jamais, mais ce roman est plutôt bien noté sur Livraddict, donc bon...
Lien : http://lunazione.over-blog.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          123
itzamna
  12 mars 2014
Pour ce qui concerne le récit justement, la mise en route fut un peu longue. La quatrième de couverture nous parle de Kay et de son mari, Peter, mais au début du livre, ils ne se connaissent pas. Il faudra attendre une soixantaine de pages pour en arriver au mariage. Ensuite, tout va assez vite et le rythme finit par nous entraîner dans la lecture. Je me suis finalement laissée prendre au jeu, et au suspens construit par Mary Higgins Clark. J'aime beaucoup ces atmosphères un peu surannées, toutes en retenue et en sobriété. Des intrigues qui se déroulent dans des environnements de grandes familles, aisées, où il est toujours question du petit personnel et où l'on est attentif à sa "toilette", aux règles du savoir-vivre... Ce roman aurait très bien pu s'inscrire dans les années 40-50's que rien n'aurait changé, si ce n'est le recours au téléphone portable. On y retrouve un peu de ces autres grandes dames du polar que sont Agatha Christie ou Patricia Wentworth, deux auteures que j'aime beaucoup. Paradoxalement, j'ai trouvé ce roman trop classique, manquant de fantaisie et d'humour comme on peut en trouver parfois au détour des romans de ces romancières britanniques.
Lien : http://itzamna-librairie.blo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          51
Binaiade
  30 novembre 2017
De quoi ça parle ?
Kay, bibliothécaire, tombe amoureuse de Peter Carrington, riche fils de bonne famille. Très vite et malgré les soupçons de meurtre qui pèsent sur lui, ils se marient. Mais le passé les rattrape et la découverte d'un corps sur leur propriété va relancer l'enquête. Accusé des meurtres de Susan Althorp, une jeune femme disparue il y a plusieurs années, de son ex-épouse Grace, alors enceinte de leur enfant et du propre père de Kay, alors paysagiste pour sa famille, Peter se retrouve en prison. Kay, convaincue de son innocence et aidée des plus prestigieux avocats, va tout faire pour laver son mari de tout soupçon. Mais ne serait-elle pas aveuglée par l'amour ?

Mon avis :
Mais quel ennui ! Ce livre comporte peu de pages et c'est tant mieux. L'histoire aurait pu être intéressante bien qu'elle ne brille pas par son originalité : une jeune femme qui épouse un homme riche qui cache peut-être un dangereux tueur. Vu et revu, donc. le style est plat, les rebondissements prévisibles à l'avance et le suspense promis, inexistant. Vous voyez les téléfilms américains bien fades qui passent à la télé l'après-midi ? Eh bien on en a ici un exemple typique, mais sous forme écrite.
Les personnages sont très caricaturaux, à nous taper sur les nerfs. La jeune femme naïve, voire carrément niaise aveuglée par l'amour après seulement un mois de relation ? J'ai ! L'homme d'affaire rongé par un somnambulisme récurrent et accusé de tous le maux ? J'ai ! La belle-mère vénale prête à tout pour protéger son raté de fils ? J'ai ! le fidèle ami de toujours de la famille qui se mêle un peu trop de tout ? J'ai aussi ! le tout dans une belle et grande demeure tout à fait dans le style de Mary Higgins Clark, tout aussi stéréotypée. le dénouement est à la hauteur du reste : prévisible et à mourir d'ennui. Je n'ai ressenti aucune émotion forte lors de cette lecture... Ou plutôt si ! de la lassitude et un agacement qui ne m'ont pas quitté du début à la fin. J'ai vraiment été déçue par ce livre, il n'y a aucun intérêt à le lire. Alors si vous n'avez pas envie de gâcher votre précieux temps, passez votre chemin sans vous retourner.
Lien : https://www.facebook.com/178..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
tesla
  10 janvier 2016
Un bon Mary Higgins Clark qui se lit rapidement : l'intrigue est bien menée, les différents personnages tous pertinents, un dénouement que l'on ne voit arriver que dans les dernières pages.
Bref, à lire, pour les fans de polar, et les habitués du genre :-)
Commenter  J’apprécie          40
aaahhh
  30 juin 2013
Un très bon polar à l'intrigue passionnante et au suspense redoutable!
Les personnages de Kay et de Peter sont si attachants qu'on ne peut qu'haleter avec eux au rythme de leur macabre histoire où des souvenirs d'enfance de l'une aux crises de somnambulisme de l'autre, on ne sait plus bien à quel saint se vouer ni si on a vraiment raison de croire en leur innocence...

Une vielle amie poignardée, une ex-femme noyée dans sa piscine et un jardinier disparu... La police a bien des raisons de suspecter le séduisant millionnaire, mais heureusement, la ténacité, l'instinct et surtout l'amour que lui porte sa jeune épousée, vont finir par gagner la partie... Mais pas sans une bonne dose de suspense et une partie de nerfs à vifs assurée au lecteurs...
Commenter  J’apprécie          40
cecile70
  29 avril 2019
Comme toujours avec Marry Higgins Clark, c'est sans surprise. On devine facilement l'identité du meurtrier et il n'y a pas vraiment de suspense... de plus, je trouve l'intrigue quelque peu tirée par les cheveux. Kay, étant enfant, entend une conversation dont elle n'aurait pas eu avoir connaissance dans la demeure où son père est paysagiste. Celui-ci disparait quelques jours après.
Des années plus tard, Kay se marie avec le maître des lieux, qui est cependant accusé de plusieurs meurtres et dont les cadavres sont découverts sur la propriété...
Commenter  J’apprécie          30
mabiblio1988
  15 juin 2011
J'ai pris un réel plaisir à lire ce livre. Une fois commencé, on ne veut plus s'arrêter. le suspense est tel que l'on doit attendre la fin pour savoir qui est le (la) meurtrier(e).
Lien : http://mabiblio1988.blogspot..
Commenter  J’apprécie          30
petipo2miel
  14 septembre 2017
Alors que Kay organise un gala de charité dans la demeure des anciens employés de son père, elle tombe amoureuse du propriétaire, Peter Carrington.
Très rapidement, il se marie. Mais depuis plus de 20 ans, Peter est suspecté d'avoir assassiné une jeune fille, Susan mais aussi sa femme il y a 4 ans.
Alors que de nouveaux éléments refond surface, Peter est arrêté.
Mais Kay détient peut être la clé de l'énigme dans son passé.

Un peu difficile au départ de suivre l'histoire. Beaucoup de personnages. Mais j'ai l'impression d'avoir cet effet à chaque fois que j'entame un livre de Mary Higgins Clark.
Par la suite, je me suis pris à l'histoire. J'ai tenté de résoudre l'énigme comme les protagonistes sans en voir la solution avant la fin.
L'auteur nous apporte un brin d'originalité avec le thème du somnambulisme. Un thème qui a lui seul est entouré de mystère.
Commenter  J’apprécie          20
LoveBooks295
  06 mai 2016
Comme je l'ai mentionné dans ma critique de "Dans la rue où vit celle que j'aime", ce roman est le deuxième que j'ai lu de cet auteur. Comme vous pouvez le voir avec ma note, je l'ai préféré au précèdent car il a rempli mes attentes en matière de policier : des suspects, une intrigue plus intéressante, du mystère, des énigmes à résoudre ... bref plus terre à terre que l'autre.
Je dirais que ce bouquin m'a réconcilié avec Mary Higgins Clark et je pense que je me laisserai bien tenté par un autre puis un autre et encore un autre ... . La suite au prochain épisode comme on dit ^^
Commenter  J’apprécie          20


Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox