AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Anne Damour (Traducteur)
ISBN : 2253057649
Éditeur : Le Livre de Poche (01/01/1991)

Note moyenne : 3.31/5 (sur 517 notes)
Résumé :
Après La Nuit du renard, La Clinique du docteur H, Un cri dans la nuit, ce nouveau thriller de Mary Higgins Clark nous plonge dans le milieu new-yorkais de la mode.

Ethel Lambston, écrivain et journaliste, est assassinée alors qu'elle se disposait à publier sur le sujet un livre explosif et compromettant pour des personnalités en vue. Dont ce grand couturier accusé de trafic de drogue...

Son amie, Neeve Kearny, prend de gros risques en ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses et Avis (23) Voir plus Ajouter une critique
Colette
  05 juin 2016
Comme chaque fois que j'ai ouvert un Mary Higgins Clark, j'ai apprécié son histoire.
Ici elle nous entraîne dans le milieu New-Yorkais de la mode.
J'ai aimé le contexte et les personnages qui sont bien développés. Ils sont assez nombreux mais j'ai trouvé le tout cohérent.
En ce qui concerne l'intrigue il y a une révélation qui m'a plutôt frappée.
J'ai trouvé dommage que ce petit passage n'ait pas été écrit avec plus de subtilité. J'ai malgré tout continué l'histoire pour comprendre les motivations, mais sans surprises.
C'est un roman que j'ai lu pendant mes trajets en métro. Il m'a fait passer le temps de manière plus agréable, mais sans plus.
Vous l'aurez compris, ce roman est à mon avis loin d'être le meilleur de l'auteure. J'espère un jour en trouver un qui égalera La nuit du renard que j'avais trouvé vraiment excellent.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          280
Crazynath
  14 janvier 2017
Même s'il fait partie des premiers livres de Mary Higgins Clark, c'est son septième par ordre de parution, Dors ma jolie est loin d'être l'un des meilleurs de l'auteur. Bon, il est loin d'être le plus mauvais non plus. Je me rappelle qu'à l'époque de ma lecture, je l'avais trouvé assez " moyen".
On se retrouve dans un milieu assez mondain ( qui est le milieu de prédilection de l'auteur )avec une jeune femme ( ben oui, elles sont toujours jeunes et jolies les héroïnes de MHC !!) qui va être amenée à se questionner sur le meurtre d'une de ses amies qui était écrivain et journaliste.
Cette fois ci, l'histoire gravite dans le milieu de la haute couture, et la mère de l'héroïne a elle aussi été assassinée il y a des années. Y-aurait-il un lien avec ses deux meurtres en apparences si différents et éloignés ?
Les suspects foisonnent ainsi que les fausses pistes, mais à l'époque de ma lecture, je me rappelle parfaitement avoir deviné assez rapidement qui était le coupable.
Comme d'habitude, vers la fin du livre, l'héroïne manque de se faire tuer par le coupable et est sauvée in extremis...
Assez prévisible cette histoire , comme la plupart de cet auteur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
volubilae
  21 mai 2017
Qu'écrire ? D'un livre dont après la dernière page tu relis la première et dont tu te rends compte que t'as rien compris de l'histoire à part les thèmes généraux, tu as cru suivre une histoire. En même temps tu as apprécié le découpage, certains cadrages, certains personnages ainsi que la dénonciation d'un fonctionnement du monde de la mode. Tu crois que tu vas en rester là. Manque quelques choses .... deux ** et non 3 le curseur est bloqué ?
Commenter  J’apprécie          180
fantasybooksaddict
  26 janvier 2014
J'aime beaucoup MHC mais cette nouvelle "enquête" me m'a pas vraiment passionnée...
Franchement, j'avais deviné le coupable bien avant la fin donc le dénouement n'a pas été une grande surprise pour moi.
Pourtant, l'intrigue est très bien menée, on soupçonne tout le monde que ce soit le neveu, l'ex-mari... mais je n'ai pas accroché ! Je pense que cela vient beaucoup des personnages.
L'héroïne, Neeve n'est pas très attachante comme le sont, habituellement, les héroïnes de MHC.
Sans parlé de son nouveau petit ami, qui me semblait un peu bizarre au début car il est un peu trop stoïque et sûr de lui, à mon goût ! J'en étais même venu à le soupçonner...
Et que dire encore, de l'ex-mari d'Ethel et de sa femme. Celle-ci m'a semblé un peu trop violente verbalement envers son mari. J'ai eu beaucoup de mal avec ces 2 là.
J'ai trouvé qu'il y avait une certaine violence verbale dans ce livre, entre le neveu ou encore l'ex-mari et sa femme, c'est assez dur. Tout les personnages ont, donc, une part d'ombre et de violence en eux, c'est la première fois que je constate ça, en lisant du MHC. Par ce biais là, on s'aperçoit que les mots font parfois beaucoup plus mal que les coups et blessures physiques !
Seul petit point positif à mes yeux, c'est l'émotion ! En effet, on apprend que la mère de Neeve a été assassinée 20 ans plus tôt. D'ailleurs, son père, chef de police ne s'en est jamais vraiment remis. Cela amène quelques belles scènes entre lui et sa fille, Neeve ! Mais cela n'a pas suffit à me convaincre, malheureusement.
Pour conclure, c'est une grosse déception pour moi malgré le petit point positif développé un peu plus haut... Heureusement que tout les livres de MHC ne sont pas du même acabit !
Ce n'est donc pas un livre que je conseille, il y en a d'autres bien meilleur !
Lien : http://fantasybooksaddict.bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
rugi
  21 octobre 2016
Toujours aussi agréable de suivre Mary Higgins Clark.
Ethel Lambston, écrivain et journaliste, est assassinée alors qu'elle se disposait à publier sur le sujet un livre explosif et compromettant pour des personnalités en vue. Dont ce grand couturier accusé de trafic de drogue...
Son amie, Neeve Kearny, prend de gros risques en cherchant la vérité dans ce New York où le pouvoir et la richesse suscitent des ambitions sans mesure et sans scrupules.
Tout y est : suspens, thriller, meurtre... Un bon moment à passer mais qui se lit trop vite.
Commenter  J’apprécie          40
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
volubilaevolubilae   07 mai 2017
Sal habitait un dernier étage avec terrasse sur Central Park Sud, dans Trump Park, l'immeuble de luxe qui avait été restauré par Donald Trump à l'intention des fortunés de ce monde. Meublé par le nouveau décorateur en vogue dans l'esprit de la collection Barrière du Pacifique, l'appartement jouissait d'une vue fabuleuse sur Central Park. Depuis son divorce d'avec sa dernière femme, Sal avait décidé de s'en tenir à Manhattan, renonçant à ces ennuyeuses demeures du Westchester ou du Connecticut, de Long Island ou de Palisades. Il aimait pouvoir sortir à 'n’importe quelle heure de la nuit et trouver un restaurant ouvert. Il aimait les premières au théâtre, les cocktails et les réceptions, être reconnu par les gens qui comptaient. "Laissons la banlieue aux péquenots", telle était maintenant sa devise.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
ladesiderienneladesiderienne   13 avril 2013
Myles Kearny ne parvenait pas à chasser l'inquiétude qui grandissait en lui depuis des semaines. Sa grand-mère avait toujours eu un sixième sens. "J'ai le pressentiment, disait-elle, qu'il va arriver un malheur." Myles revoyait comme si c'était hier le jour où, lorsqu'il avait dix ans, sa grand-mère avait reçu une photo de son cousin en Irlande. Elle s'était écriée : "Il a la mort dans les yeux !" Deux heures plus tard, le téléphone avait sonné. Son cousin avait été tué dans un accident.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
fanfanlatulipe29fanfanlatulipe29   02 janvier 2011
Bon livre de Mary Higgins Clark mais que j'ai trouvé un peu mou dans le roulement des actions mais l'histoires est plutôt pas mal.
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Mary Higgins Clark (27) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Mary Higgins Clark
La Reine du bal - Mary Higgins Clark & Alafair Burke
autres livres classés : romans policiers et polarsVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle