AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Michel Ganstel (Traducteur)
ISBN : 222618225X
Éditeur : Albin Michel (23/01/2008)

Note moyenne : 3.17/5 (sur 66 notes)
Résumé :
La verte Irlande et ses paysages sauvages et romantiques : c'est, après un mariage mouvementé, le cadre idyllique du voyage de noces de la détective Regan Reilly et de son mari Jack. Mais à leur arrivée à Hennessy Castle, rien ne se passe comme prévu : Regan croit apercevoir un fantôme, une alerte au feu sème la panique et une précieuse nappe, oeuvre d'une dentellière qui hanterait toujours le manoir, disparaît. Folklore et légendes irlandaises, personnages pittores... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (17) Voir plus Ajouter une critique
cmpf
  19 mars 2018

Soit Carol est très loin d'avoir le talent de sa mère, Mary, soit il s'agit d'une parodie de polar.
Il y a deux couples de malfaiteurs dans ce policier. Bobby et Anna alias John et Jane Doe qui s'infiltrent dans des soirées de gala pour voler des bijoux, et qui cette fois décident de gâcher la lune de miel de Jack et Regan Reilly en Irlande en volant sous leur nez une nappe en dentelles vieille de trois siècles. Et Brian et Sheila O'Shea qui ont monté une petite arnaque contre un type beaucoup plus fort qu'eux en lui vendant au prix fort des peintures d'une soi-disant religieuse représentant des paysages irlandais avec une dentelle identique à celle de la nappe, par exemple trois vaches sous un parasol en dentelle.
Les personnages sont tous plus ou moins loufoques, tel le dentiste, les malfaiteurs sont plus proches de bras cassés que de malfrats internationaux. Beaucoup de situations m'ont parues assez peu réalistes. Même le style est assez pauvre, à tout bout de champ, quelqu'un “pouffe de rire” alors qu'il pourrait glousser, se moquer, s'esclaffer….
Bref on sourit mais on y croit peu. Il me semble que c'est la deuxième fois que je suis déçue par un Carol Higgins Clark.
Une lecture dont on peut se dispenser.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
laraemilie
  09 juin 2013
Un château hanté par une dentellière, un incendie à l'hôtel, la disparition d'une nappe de grande valeur et deux voleurs de bijoux recherchés dans le monde entier… La lune de miel de Regan et Jack Reilly en Irlande aurait pu mieux commencer.
Le Hennessy Castle est sens dessus dessous: après l'incendie qui s'est déclaré au beau milieu de la nuit, la magnifique nappe en dentelles de May Reilly a disparu. Lorsque les jeunes mariés apprennent que ce sont Jane et John Doe, des voleurs de bijoux qui sévissent aux quatre coins du globe, qui ont fait le coup pour gâcher leur lune de miel, ils décident de se mettre à leur recherche pour enfin les mettre sous les verrous.
Irish Coffee commence sur les chapeaux de roues. Dès les premiers chapitres, on assiste à une succession d'événements étranges qui nous plongent directement dans l'intrigue. Carol Higgins Clark ne s'embarrasse pas de détails inutiles, ce qui rend la lecture facile, légère et agréable. Les personnages sont décrits très brièvement – peut-être parce que, s'agissant d'une série, de nombreux lecteurs ont déjà fait leur connaissance – et on se concentre plus sur leurs actions que sur leur personnalité. A mon goût, il manque bien quelques précisions pour qu'on s'y attache réellement, mais ils n'en sont pas moins intéressants.
L'intrigue elle-même est divisée en trois histoires différentes, chacune racontée d'un point de vue différent : on a ainsi trois couples qui constituent le noyau du roman. On a de plus quelques chapitres qui font entrer d'autres personnages en scène, mais ils sont secondaires. Ainsi, on découvre, au premier plan bien sûr, Jack et Regan : leur enquête les promène dans l'ouest de l'Irlande et ils rencontrent de nombreuses personnes, autant locales qu'étrangères. Parmi celles avec qui ils interagissent, il y a Sheila et Brian, un couple résidant au même hôtel qu'eux. Ce sont eux les narrateurs de la deuxième histoire. Finalement, le lecteur est également introduit dans le monde de Jane et John Doe…
Ce choix est original car nous voyons les choses de plusieurs points de vue à chaque fois. le fait de suivre les criminels, puis les enquêteurs évite de tomber dans le cliché gentil-méchant. Il est vrai qu'une partie du suspense est altérée car on sait dès le début qui a volé la nappe. L'alternance entre les différents personnages crée toutefois une attente chez le lecteur. En effet, lorsqu'ils parlent de leurs plans, on imagine ce qui va se passer… et on a bien souvent tort. de plus, les personnages circulent dans les même lieux et on ne sait jamais s'ils vont se rencontrer ou pas. On peut donc dire qu'il y a une part de suspense, bien qu'elle soit relativement différente de la plupart des romans policiers.
Si l'histoire en elle-même m'a beaucoup plu – même si j'aurais apprécié avoir un peu plus de détails sur les personnages et sur l'Irlande – l'écriture m'a un peu déçue. Les phrases relativement courtes et simples ne sont pas dérangeantes en elles-mêmes, mais plusieurs expressions – voir même coquilles – m'ont sauté aux yeux car elles ne paraissaient pas très idiomatiques. Cela n'a toutefois pas une grande influence sur ma note puisque c'est vraisemblablement un problème de traduction et non du style de l'auteur. Ça m'apprendra à ne pas lire la version originale d'abord !
En conclusion, Irish coffee est un roman policier divertissant et facile à lire. L'histoire est intéressante surtout de par sa construction quelque peu inhabituelle et le nombre de coïncidences qui s'y produisent. On a également un petit aperçu rapide de quelques coutumes irlandaises, bien que ce ne soit visiblement pas la priorité de l'auteur.
Lien : http://powers-of-words.blogs..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
helvetius
  10 septembre 2016
Une lecture plaisante mais pas inoubliable, ma première lecture de Carol Higgins Clark se solde tout de même par une sympathique découverte.
J'ai surtout apprécié le décor, l'Irlande, Hennesy Castle et le fait que l'on soit plongé dans le folklore irlandais grâce à May Reilly, entre autre. En plus d'un trait d'humour plaisant, le style est très efficace. La lecture se fait d'une traite et permet un moment d'isolement. Malgré tout, j'ai trouvé l'histoire et l'enquête un peu légère.
On devine dès le départ comment cela va se terminer même si le déroulement de l'enquête est intéressant à suivre. J'ai apprécié voir les éléments se relier et voir l'étau se resserrer peu à peu sur le couple Anna/Bobby. le couple Reilly ne m'a pas emballé du tout, je les ai trouvés beaucoup trop sérieux, trop terre à terre surtout comparés à Sheila et Brian, qui malgré leur malhonnêteté m'ont bien fait rire en enchainant les déconvenues. Les situation cocasses sont nombreuses, les personnages plutôt drôle dans l'ensemble et personnellement, je ne souhaite jamais rencontrer un dentiste comme Sharkey!
Un point positif, on voyage en Irlande. J'ai vraiment apprécié en découvrir un peu plus sur la verte Erin, sur les croyances, la nourriture, et même si cela reste assez superficiel, c'est assez pour s'immerger dans l'ambiance.
En bref, malgré une enquête légère, c'est un bon moment de lecture qui dépayse quelques heures.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Enya75
  15 novembre 2018
Deux policiers, l'un commandant de police, l'autre enquêtrice privée, tous deux mari et femme en voyage de noces, vont mener une enquête, entre folklore et légendes irlandaises. A peine arrivés à Hennessy Castle, les événements mystérieux s'enchaînent : apparition d'un fantôme, disparition d'une nappe en dentelle, alerte au feu... Après quelques petits rebondissements, le mystère sera vite dévoilé grâce à la perspicacité de Regan Reilly, la charmante détective.
Pas de surprise au niveau de l'intrigue policière, plaisante à suivre, mais vraiment légère au niveau de l'intensité... le récit est raconté par trois points de vue différents, les policiers et les deux couples de malfrats. Les personnages sont un peu loufoques...
Il m'a manqué de belles descriptions de l'Irlande, l'autrice ne s'est guère appesantie sur la culture et le folklore, ce ne sont que des ébauches, ni sur bien des coutumes de l'Île d'Emeraude qu'elle aurait pu approfondir, vu que le roman se situe en Irlande.
Et je donne un mauvais point au traducteur pour avoir interprété des expressions plusieurs fois de la même manière, donc moult répétitions et autres coquilles qui auraient pu être évitées.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Surbookee
  10 mai 2012
C'est le premier livre de Carol Higgins Clark que je lis. On se retrouve plongé dans une enquête au coeur de l'Irlande avec ses personnages pittoresques et ses superstitions. Loin d'être de la haute littérature policière, Irish Coffee est tout de même plaisant à lire. On y suit les différents protagonistes lancés dans un jeu de piste dans lequel leurs chemins se suivent et se croisent. Il n'y a pas réellement de suspens dans la mesure où les voleurs poursuivis par Jack et Regan sont connus dès le début mais il est divertissant de suivre leurs pérégrinations et leurs mésaventures qui vont finir par les trahir.
Malgré quelques facilités (indices trop flagrants, comportements de personnages particulièrement appropriés au bon moment), la lecture de ce roman - qui se lit d'une traite notamment grâce à la brièveté des chapitres - est plutôt divertissante.
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
Enya75Enya75   15 novembre 2018
Parmi les nombreux projets de Jack et Regan pour leur voyage de noces en Irlande, la nécessité de sauver leurs vies en courant à travers le hall enfumé de Hennessy Castle au beau milieu de la nuit n'avait pas même été envisagé. Encore à moitié endormis, les clients affolés déboulaient de partout, beaucoup encore en pyjama ou chemise de nuit. Les femmes coiffées et maquillées à la perfection au dîner, avaient l'aspect pitoyable des photos "avant" dans les publications des produits cosmétiques censés les métamorphoser en reines de beauté.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Felicity1503Felicity1503   12 novembre 2015
Parmi les nombreux projets de Jack et Regan pour leur voyage de noces en Irlande, la nécessité de sauver leurs vies en courant à travers le hall enfumé de Hennessy Castle au beau milieu de la nuit n'avait pas même été envisagé. Encore à moitié endormis, les clients affolés déboulaient de partout, beaucoup encore en pyjama ou chemise de nuit. Les femmes coiffées et maquillées à la perfection au dîner, avaient l'aspect pitoyable des photos "avant" dans les publications des produits cosmétiques censés les métamorphoser en reines de beauté.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
laraemilielaraemilie   07 juillet 2013
Lorsqu'elle tira le rideau, un éclair zébra le ciel en révélant, sur la rive du petit lac, la silhouette d'une femme vêtue d'une longue robe noire, les poings brandis, qui paraissait regarder directement Regan. Dans une main, elle tenait un morceau d'étoffe blanche. Est-ce de la dentelle? S'agirait-il vraiment du fantôme de May Reilly? se demanda-t-elle.
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Carol Higgins Clark (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Carol Higgins Clark

Dédicace exceptionnelle de Mary et Carol Higgins Clark au Furet du Nord de Lille - 28/05/11
Mary HIGGINS CLARK, « Quand reviendras-tu? » et Carol HIGGINS CLARK « Tempête sur Cape Cod » Ed. Albin Michel. Pour Alexandra, le cauchemar commence il ya deux ans. le jour où son petit garçon a été enlevé dans Central Park. Qui est le ravisseur ? Pourquoi vient-on seulement de révéler une série de photos qui semblent prouver la culpabilité de la mère ? Qui manipule qui ? Avec ce portrait de femme aux abois, Mary Higgins Clark retrouve le rythme haletant et l'ambiguïté de ses plus grands suspenses. Elle est accompagnée de sa fille Carol. Son nouveau roman est impossible à lâcher : l'intrigue aux multiples rebondissements mêlée à son humour légendaire fait de Tempête sur Cape Cod une lecture idéale !
+ Lire la suite
autres livres classés : irlandeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quiz sur le livre "Les yeux de diamant" de Carol Higgins Clark.

Quel métier exerçait Nat Pemrod ?

bijoutier
confiseur
menuisier
horloger

10 questions
1 lecteurs ont répondu
Thème : Les Yeux de diamant de Carol Higgins ClarkCréer un quiz sur ce livre
.. ..