AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Anne Damour (Traducteur)
EAN : 9782226186423
385 pages
Éditeur : Albin Michel (15/05/2008)
3.59/5   274 notes
Résumé :
Cela fait dix ans que Mack a disparu. Dix ans qu'il téléphone à sa famille, chaque année, à l'occasion de la fête des mères. Sans rien dire de lui. Même la mort de son père dans la tragédie du 11 septembre ne l'a pas fait revenir.

Poussée par le besoin de tirer un trait sur les drames qui ont frappé sa famille, sa sœur Carolyn décide de le retrouver coûte que coûte. Malgré l'avertissement glissé à leur oncle prêtre dans la corbeille de la quête à l'é... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (44) Voir plus Ajouter une critique
3,59

sur 274 notes
5
11 avis
4
14 avis
3
16 avis
2
2 avis
1
0 avis

Phoenicia
  06 juin 2021
Un thriller qui se lit vite et bien, comme beaucoup des romans de Mary Higgins Clark. le frère de Carolyn a disparu il y a dix ans. Exemplaire en tout point, la raison de cette fugue reste un mystère. D'autant qu'il est en vie vu qu'il appelle tous les ans à la Fête des Mères. Carolyn décide donc de remuer de nouveau le passé et déclenche une série d'événements regrettables. Et si Mack, le frère disparu, chéri, exemplaire, était en fait ce tueur en série recherché ?
Comme de coutume, les personnages principaux prennent pied dans la haute bourgeoisie américaine. Les narrations s'alternent, offrant un point de vue interne lorsqu'il s'agit de Carolyn ou du tueur. Les chapitres sont courts et raccourcissent de plus en plus à mesure que l'on approche de la fin et que le suspens monte. L'intrigue est originale et se lit très bien, l'auteure nous mettant sous le nez plusieurs scénarii possibles, plusieurs suspects pour au final nous offrir une fin de son cru.
Lire un Mary Higgins Clark c'est très souvent un moment détente, agréable à saisir, sans pour autant être forcément de réels coup de coeur. Ce titre en fait partie. Trop longtemps dans ma PAL, je remercie @Chikita84.
Pioche dans ma PAL Juin 2021
Challenge Féminin
Challenge Plumes féminines
Challenge Mauvais Genres 2021
Challenge Multi-défis 2021
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          222
Mladoria
  16 septembre 2015
Un bon petit Higgins Clark comme je les aime. Une héroïne au caractère affirmé, déterminée dans sa quête de la vérité, des histoires de famille, des secrets, des fausses pistes et au final un dénouement assez surprenant (je n'ai trouvé le coupable qu'assez tard en fait) qui résout tout.
J'ai tout particulièrement aimé le personnage de de l'inspecteur Barrot antipathique, sarcastique et bougon à souhait.
Un bon thriller mené dans les règles de l'art. Classique et rassurant mais agréable à lire.
Commenter  J’apprécie          160
cecile70
  04 avril 2016
Plutôt réussi pour un Mary Higgins Clark.
Mack, disparu depuis 10 ans, appelle sa mère tous les ans uniquement le jour de la fête des mères. Carolyn, sa soeur, va tout faire pour le retrouver... D'autant plus que de mystérieuses disparitions de jeunes filles sont apparues au cours des 10 dernières années dans le quartier où il habitait...
Commenter  J’apprécie          140
Chikita84
  27 avril 2021
C'est mon deuxième livre de cette auteur, je l'avais lu il y a quelques années mais je n'étais pas encore fan de thriller/polar/policier à cette époque et donc je ne l'avais pas apprécié à sa juste valeur. Il y a beaucoup de protagonistes à suivre, au début c'est un peu dur de s'y retrouver mais j'ai fini par y arriver. Je n'ai accroché à aucun personnage, par contre, on ne passe pas assez de temps avec eux pour cela. le scénario est sympathique, je ne m'attendais pas à cette fin. Je ne l'avais pas du tout vu venir donc agréable surprise. C'est intéressant, prenant, logique. L'enquête est bien menée, on se pose plein de questions. C'est très bien écrit et bien développé. J'ai apprécié ma lecture, je continue la bibliographie de Mary Higgins Clark.
Commenter  J’apprécie          100
Varaha
  13 mai 2017
Je découvre ce roman policier avec peu de motivation, préférant les thrillers ou les romans noirs.
L'histoire démarre sur un disparu qui appelle sa mère une fois par an, le jour de la fête des mères. Cela dure depuis 10 ans. C'est alors que sa soeur prend la décision de reprendre les recherches en partant de zéro.
Chaque chapitre nous fait découvrir un personnage différent, mais ayant comme point commun le disparu. Au fur et à mesure du récit, on en vient à ne plus trop savoir que penser des divers acteurs. Des doutes s'insinuent dans ce qui pouvait nous paraître éclatant de vérité encore quelques pages avant.
Un défaut est à mon avis le nombre fort important des différents protagonistes qui apparaissent au fur et à mesure du fil de l'histoire. Il y a un risque de plus rapidement s'y perdre.
Un aspect positif est la tension sous-jacente qui augmente progressivement et en devient presque palpable en tournant les pages...
La chute m'a personnellement suffisamment surprise pour que je ne sois pas déçue d'avoir lu un roman policier.
Dans le cadre du multi défi Babélio 2017, je propose ce livre pour l'item 44. Un livre dont le titre est une question.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70

Citations et extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
babel_chrisbabel_chris   28 octobre 2010
Que dit le dicton? Quelque chose comme : "Nos enfants commencent par nous aimer, quand ils grandissent ils nous jugent, parfois ils nous pardonnent."
ce devrait être le contraire. "Nos parents commencent par nous aimer, et, quand nous grandissons ils nous jugent, parfois ils nous pardonnent." Mais pas souvent
Commenter  J’apprécie          90
rkhettaouirkhettaoui   23 mai 2014
On ne compte plus les gens qui plaquent tout dans leur existence. Ils sont angoissés. Ils n’arrivent pas à faire face, ou pire, ils ne veulent plus faire face.
Commenter  J’apprécie          50
rkhettaouirkhettaoui   23 mai 2014
Ce qu’il aimait par-dessus tout quand il s’apprêtait à supprimer une vie, c’était le moment où l’odeur de la peur atteignait ses narines. Ses proies savaient qu’elles allaient mourir et, à l’instant fatal, balbutiaient quelques mots.
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaouirkhettaoui   23 mai 2014
Pour quelle raison avait-on intérêt à entretenir l’illusion qu’une personne morte était encore en vie ?L’amour ou l’argent.L’argent, bien entendu. Les choses commençaient à se mettre en place comme les pièces d’un puzzle. Ce serait si simple s’il avait raison.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   23 mai 2014
Les apparences comptent beaucoup pour les gens comme Elliott. J’ai un ami qui lui ressemble. Veuf, à peu près du même âge, un des hommes les plus agréables que je connaisse, mais très snob. Je lui ai dit en riant qu’il mourrait plutôt que de s’afficher avec une femme qui n’appartiendrait pas à la haute société, aussi talentueuse ou séduisante soit-elle.
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Mary Higgins Clark (30) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Mary Higgins Clark
Extrait du livre audio "À la vie, à la mort" de Mary Higgins Clark et Alafair Burke lu par Marcha van Boven. ©Editions Audiolib. Parution en CD et en numérique le 19 mai 2021.
https://www.audiolib.fr/livre-audio/la-vie-la-mort-9791035405892
autres livres classés : romans policiers et polarsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox






.. ..