AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Anne Damour (Traducteur)
ISBN : 222606978X
Éditeur : Albin Michel (27/05/1994)

Note moyenne : 3.53/5 (sur 494 notes)
Résumé :
Menley et son mari Adam, brillant avocat new-yorkais, se sont installés pour l'été à Cap Cod, la station balnéaire chic, proche de Boston, avec leur petite fille. Une obsession pour eux : surmonter le traumatisme dû à la disparition accidentelle de leur premier bébé. Mais on ne parle à Cap Cod que de la mort d'une richissime jeune femme, et des soupçons de meurtre qui pèsent sur son mari, héritier de sa fortune. Dans le même temps, Menley a l'impression d'être envir... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (31) Voir plus Ajouter une critique
Phoenicia
  25 juin 2018
J'ai trouvé Souviens-toi un cran en-dessous de mes récentes lectures de Mary Higgins Clark. Pour dire la vérité, c'est surtout la fin qui m'a emballé. le reste du livre a pour moi des longueurs qui font qu'on a du mal à accrocher.
Mary Higgins Clark aurait eu du mal à faire publier ce roman, voulant y ajouter un esprit fantastique avec la "présence d'esprits". Pour autant, ce n'est pas tant cela qui m'a gênée mais surtout le fait que tout au long du livre on a l'impression que les protagonistes principaux ne sont pas les bons. Souviens-toi est l'histoire de deux histoires : le meurtre d'une jeune femme richissime avec l'accusation de son très récent époux sans le sou et l'état nerveux d'une autre femme, mère récemment et ayant perdu un enfant suite à un accident quelques années plus tôt. Mary Higgins Clark nous laisse entendre que c'est cette dernière l'héroïne et pourtant la part de "l'accident" est très bien développée sans pour autant qu'on voie le lien. Et le problème, c'est justement que l'on cherche le lien et mes déductions m'ont amenée à trouver l'issue avant la fin du livre, toujours une petite déception , moi qui aime être surprise!
Néanmoins, Souviens-toi a tout de même des aspects positifs, notamment l'atmosphère un peu angoissante de la fin ainsi que la folie de Menley si bien travaillé, qui n'est pas sans rappeler la folie de l'héroïne dans un Cri dans la nuit.
Le thème du souvenir est omniprésent dans ce livre, à commencer par le titre. le nom "Remember" est au coeur du roman ( encore plus sur la fin). Mary Higgins Clark aborde le problème de la maladie d'Alzheimer, une maladie qui n'est pas sans me toucher personnellement et surtout, il est question de mémoire, de souvenirs : celle de Menley vis-à-vis de son fils disparu ou encore celle des premiers habitants de la maison...
Challenge Multi-défis 2018
Challenge 50 objets
Challenge le tour du Scrabble en 80 jours
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
Sylla
  20 août 2015
Dans Souviens-toi, Mary Higgins Clark, de son écriture toujours si fluide, nous immerge à Cap Cod dans une ambiance emplie de mystères. D'une part, l'histoire locale : ces femmes de marin qui attendaient leur époux partis en mer depuis le balcon de la veuve, ces pillages multiples, ces trésors cachés... D'autre part, la mort de cette femme lors d'une tempête : son époux Scott l'a-t-il tuée ou s'agissait-t-il d'un accident ?
Dans ce roman, Mary Higgins Clark aborde le sujet douloureux qu'est la perte d'un enfant. Adam et Menley sont détruits suite au décès de leur fils Bobby. Ils se battent pour sauver leur couple, mais aussi pour Hannah, leur fille, née après la mort du petit Bobby. Adam tente désespérément de soutenir Menley qui souffre de stress post-traumatique.
Scott, un personnage qui nous touche, semble sincèrement affecté par le décès de son épouse. Difficile de croire qu'il ait pu lui faire du mal d'une façon ou d'une autre. Jusqu'au bout on espérera qu'il soit innocenté.
Henry et Phoebe forment un couple attachant. A travers eux, l'auteure nous dépeint le quotidien difficile de la maladie d'Alzheimer. Henry, qui aime sa femme profondément, est dépassé par les évènements, toujours sur le qui vive, à se demander où il retrouvera sa femme la prochaine fois, en espérant qu'elle ne se soit pas mise en danger et qu'il ne soit alors pas trop tard.
Sans oublier Elaine et Amy qui tentent de s'apprivoiser l'une l'autre. Amy qui a perdu sa mère, voit Elaine arriver dans la famille. Elle va bientôt épouser le père d'Amy mais celle-ci, trop attachée au souvenir de sa mère, ne voit pas l'affaire d'un bon oeil. Pour cette raison, Amy se rapprochera beaucoup de Menley qui a elle-même subi une perte douloureuse.
Entre les reviviscences de Menley, liées à son stress post-traumatiques, les échos du passé qui toquent à la porte de la mémoire de Phoebe, le mystère autour de la mort de Vivian Carpenter et les vieilles histoires du Cap, le suspense est à son comble. L'auteure sait nous tenir en haleine avec le risque de voir la situation basculer dans l'horreur à tout instant. Elle sait distiller les éléments importants aux moments les plus appropriés, nous faisant ainsi la promesse d'une menace imminente, sans pour autant nous en dire trop. le suspense atteint son apogée dans les dernières pages avec un final que l'on dévore sans refermer le livre.
Autrement dit j'ai passé un excellent moment avec cette lecture que je vous conseille fortement.
Lien : http://chroniquesdunedevoreu..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
Symphonia2
  07 juillet 2018
Un Mary Higgins Clark pur jus. L'auteur a utilisé la recette et les ressorts psychologiques qu'elle applique très souvent dans ses romans et qui fonctionnent toujours aussi bien.

D'abord, le cadre est superbe. Cape Cod en plein été. le soleil, la mer, une maison magnifique et ancienne. Une ville remplie de vieilles légendes tristes et dramatiques. J'adore ce genre d'atmosphère que je trouve fascinante. Et comme toujours, derrière les magnifiques façades et les sourires chaleureux, le mal rôde.
Ensuite, le suspens est très prenant et le récit nous promène de fausse piste en fausse piste. Mary Higgins Clark sait parfaitement distiller les courts moments révélateurs pendant lesquels on ne sait plus trop quoi penser. Parfois on pense découvrir un indice important, mais finalement on se rend compte qu'on est peut-être sur une fausse piste. On doute à chaque moment de l'histoire. On doute de tout et de tout le monde. On remet en question les couples en question. D'ailleurs, l'auteur utilise un parallèle très intéressant entre les deux couples principaux de l'histoire. Dans le couple Menley-Adam, Menley a le sentiment que son mari ne lui fait pas totalement confiance lorsqu'elle se retrouve seule avec leur deuxième enfant. Leur premier enfant est décédé lors d'un accident de voiture sur une voie ferrée (ladite voiture conduite par Menley), et on sent qu'Adam, inconsciemment, ne peut s'empêcher de manifester une certaine inquiétude lorsque Menley reste seule avec leur deuxième enfant, une petite fille. Tandis que dans le couple Scott-Vivian (Vivian est la jeune femme disparue), Vivian, qui n'avait aucune confiance en elle, doutait parfois de la sincérité des sentiments de Scott pour elle. Dans ce récit, les différentes intrigues sont basées sur la question de la confiance dans le couple. Confiance qui doit être la fondation d'un couple car en son absence, ce qui a pourtant commencé comme une belle histoire d'amour peut vite devenir un cauchemar.
En fait, l'histoire m'a rappelé un autre roman de l'auteur, « Rien ne vaut la douceur du foyer ». Dans les deux cas, je me suis totalement identifiée au personnage principal, Menley et Celia. Toutes les deux doivent surmonter un drame immense tout en gérant leur sentiment de culpabilité. Mary Higgins Clark nous fait encore la démonstration de son talent en nous brossant le portrait d'héroïnes à la fois fortes et fragiles, auxquelles il est facile de s'attacher, et aux prises avec un passé traumatisant qui vont les enfermer toutes les deux dans un cercle vicieux. Sujet parfait pour un bon thriller psychologique.
Rien de nouveau donc dans ce roman, mais c'est toujours un plaisir de lire un Mary Higgins Clark. C'est un très bon thriller psychologique, qui vous permettra de passer un bon moment.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
MissSherlock
  02 octobre 2013
Souviens-toi est le premier livre de Mary Higgins Clark que je lis. J'ai choisi ce titre vu les bonnes critiques sur Babelio et parce qu'il est teinté de surnaturel.
J'ai trouvé cette lecture plaisante : il y a du suspense, des rebondissements et la fin m'a surprise. Je pensais avoir trouvé le coupable mais je me suis faite avoir ce qui m'a beaucoup plu.
Souviens-toi est un bon polar qui m'a donné envie de découvrir d'autres livres de cette romancière.
Commenter  J’apprécie          110
michelangelo
  11 février 2018
Mendley et son mari Adam vont passer le mois d'août dans une vieille et magnifique maison du 18ème siècle, à Cap Cod. Adam a passé une bonne partie de son enfance dans cette région touristique et y a laissé bien des ami(e)s et des souvenirs parfois gênants.
Le couple doit surmonter la disparition accidentelle de leur fils voilà quelques années, disparition tragique dont Mendley se sent responsable. Avec sa fille Hannah, bébé adorable mais parfois agitée, elle va prendre possession de cette demeure au lourd passé appelée fort à propos Remember !
Quelques mystères anciens et d'autres très récents vont créer une atmosphère peu propice à la résilience. La mort de Vivien, noyée dans des circonstances aussi tragiques que mystérieuses va remuer la vase savamment entretenue par les habitants du cru et impliquer Mendley et Adam dans ce qui va devenir, à leur corps-défendant, un chemin de croix.
Mary Higgins Clark a réalisé un grand travail de recherche sur l'histoire de cette région qui a accueilli les premiers colons et vu passer nombre de marins aux moeurs aussi intransigeantes que souvent illicites. On apprécie en premier lieu cette agréable immersion dans ce monde passé et si présent à Cap Cod.
D'autre part, avec le sérieux qui la caractérise, elle a bien pris la mesure clinique d'un couple qui a perdu un enfant de façon tragique. Cela rend la dimension psychologique crédible et parfaitement imbriquée dans l'intrigue. Les autres personnages sont plus convenus.
Pour ce qui est de l'intrigue, elle est menée de main de maîtresse ! Les fausses pistes sont évoquées dès le départ, et il faudra attendre la fin du roman pour appréhender le fin-mot de l'histoire. Les coupables ne sont pas forcément ceux qu'on pense !
Certes, certaines ficelles sont parfois un peu grosses, mais on l'accepte avec indulgence, car l'ensemble est très agréable à lire et rondement mené.
Comme j'ai déjà eu l'occasion de l'écrire à propos d'autres romans de Mary Higgins Clark, on ne se départit pas d'un certain conformisme américain et Mary Higgins Clark ne brise aucun tabou et évite de faire des vagues. Malgré tout, ce petit côté correct et suranné fait tout le charme de ses romans et reste un des éléments de sa large popularité.
Souviens-toi est un très bon cru Mary Higgins Clark, alors même qu'elle aura mis vingt années à convaincre son éditeur avec son projet.

Michelangelo 2018-02-11

Lien : http://jaimelireetecrire.ove..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Citations et extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
lisa3lisa3   06 février 2011
les coups de klaxon impatients des voitures derrières elle l'obligèrent à se décider. Elle appuya à fond sur l'accélérateur. La voiture franchit les voies d'un bond. Puis elle dut freiner pour éviter d'emboutir la voiture qui se trouvait devant elle. " Oh, mon Dieu, aidez-moi, je vous en supplie", pria-t-elle. Hannah rebondit sur le siège ett se mit à pleurer.
Menley se dirigea vers le parking d'un restaurant et alla jusqu'à l'emplacement le plus éloigné. Elle se gara,sortit de la voiture et alla prendre Hannah dans son siège à l'arrière. Elle la tint serrée dans ses bras et elles pleurèrent ensemble.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
CielvariableCielvariable   01 avril 2013
17 août
Vers neuf heures du soir l'orage avait éclaté et un vent violent lançait les vagues à l’assaut de la est du Cap Cod. On dirait que c'est plus sérieux qu'un petit coup de nord-est, se dit Menley en se penchant par-dessus l'évier pour fermer la fenêtre. Cela pourrait même être excitant, songea-t-elle, cherchant à se rassurer. Les aéroports du Cap étaient fermés et Adam avait loué une voiture pour venir de Boston. Il serait bientôt là. Il y avait suffisamment de provisions pour tenir un siège. Elle avait acheté des bougies, en cas de coupures d'électricité, bien que, si ses soupçons étaient fondés, la pensée de se trouver dans cette maison à la seule lumière des bougies fût proprement terrifiante.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
CielvariableCielvariable   01 avril 2013
Il était midi moins le quart, constata Elaîne enjetant un coup d'oeil à la montre du tableau de bord. Adam et Menley seraient là d'un instant à l'autre, et elle voulait vérifier l'état de la maison avant leur arrivée, s'assurer que tout était en ordre. L'un des services qu'elle offrait à ses clients était de garantir un nettoyage complet avant et après leur passage. Elle appuya sur l'accélérateur. L'enterrement de Vivian Carpenter Covey l'avait mise en retard. Cédant à une impulsion, elle fit un arrêt au supermarché. Je vais acheter un peu de saumon fumé, Adam adore ça, pensa-t-elle.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
CielvariableCielvariable   01 avril 2013
David. Adam m'a tellement parlé du Cap que j'aimerais y situer mon prochain roman." David était le jeune héros d'une série qui avait fait de Menley un célèbre auteur de livres d'enfants. "Je sais que je vous demande une faveur, Menley, mais vous seule savez camper l'environnement historique dont j'ai besoin pour cet article ", implora Jane Pierce. Lorsque Menley eut raccroché, un quart d'heure plus tard, elle s'était laissé convaincre d'écrire un papier sur le Cap Cod pour le Travel Times.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
benhur23benhur23   16 octobre 2013
"Voulez-vous me confier ce qui vous tourmente ?" demanda Jan à Menley comme elles franchissaient le pont qui menait de l'île Morris au phare et à la route 28.
"Ce qui me tourmente, c'est que mon mari et mon psychiatre semblent croire que je suis bonne à enfermer dans une cellule capitonnée.
Commenter  J’apprécie          20
Videos de Mary Higgins Clark (29) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Mary Higgins Clark
Extrait de "De si belles fiançailles" de Mary Higgins Clark et Alafair Burke lu par Marcha van Boven. Editions Audiolib. Parution le 15 mai 2019 en téléchargement.
Pour en savoir plus : https://www.audiolib.fr/livre-audio/de-si-belles-fiancailles-9782367629322
autres livres classés : romans policiers et polarsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





.. ..