AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Anne Damour (Traducteur)
EAN : 9782253101222
409 pages
Éditeur : Le Livre de Poche (31/01/2005)

Note moyenne : 3.25/5 (sur 140 notes)
Résumé :
Nicholas Spencer, directeur d'un centre de recherche médicale, disparaît dans un mystérieux accident d'avion. Peu après, le vaccin anti-cancéreux sur lequel travaillaient ses laboratoires se voit refuser l'autorisation de mise sur le marché et Spencer est soupçonné d'avoir détourné des sommes considérables, ruinant les petits actionnaires de sa société.

Carley, une jeune journaliste (et belle-soeur de Spencer) chargée de couvrir l'enquête, se trouve r... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (15) Voir plus Ajouter une critique
capucapucine
  31 janvier 2016
Viens de finir le livre, réaction a chaud : Encore un fois Mary-Higgins nous prouve qu'elle est passée maitre dans l'art de l'intrigue. L'histoire nous tient en haleine jusqu'au dénouement final, on pense tous que le fautif c'est Spencer mais "une seconde chance" ça veut bien dire quelque chose. Difficile de croire qu'il s'agit d'histoires sortis tout droit des fait divers tant elle en fait des chefs d'oeuvres.
Cela étant dis c'est le 3 ème roman que je lis de l'auteur et je retrouve le même schéma (bien que l'histoire ne sois pas la même), c'est dommage.
De plus dans ce roman de 417 pages j'ai noté 4 fautes (si ce n'est pas plus):
- page 258 : " D'après nos informations, plusieus enquêteurs suivent cette piste et sont en même temps sur la trace de Vivian Powers dont on dit qu'elle était la maîtresse de Powers " (c'est pas logique elle peu pas être la maîtresse d'elle même).
- page 266 : Il s'agit de l'inspecteur Carson et non Carlson que l'on voit écrit 2 fois.
- page 279 : là encore c'est Allan Desmond et non Allen Desmond.
- page 347: " Je suis content que nous ayons pu parler tranquillement, dit Susan Barlowe " (or c'est un sujet féminin on devrait avoir contente au lieu de content).
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Kenehan
  26 juin 2013
Certains aiment à la surnomée "La Reine du Crime"...mouais. En ce qui me concerne, la "La Reine du Crime" c'est Agatha Christie. Mary Higgins Clark nous livre ici un roman très mauvais, trop prévisible et pas du tout attrayant. Je me demande même pourquoi je l'ai acheté.
Toujours mal écrit / mal traduit, simpliste, sans saveur ni surprise. On ne peut être que déçu par cet opus. Il n'y a pas vraiment grand chose de plus à en dire si ce n'est : "Passez votre chemin !"
Commenter  J’apprécie          70
cecile70
  16 février 2016
Nicolas Spencer, homme riche et influent à la recherche d'un vaccin contre le cancer, disparait tragiquement dans un accident d'avion, laissant tous ses actionnaires dans un gouffre financier.
Carley, journaliste ayant eu l'occasion de le rencontrer, va alors enquêter pour aider sa femme qui est aussi sa demie-soeur.
Se lit facilement mais plutôt plat, je n'ai pas vraiment trouvé beaucoup de suspense dans ce roman.
Commenter  J’apprécie          60
Aurelia33
  08 mai 2020
Un bon petit Mary Higgins Clark.
Nicolas Spencer, directeur d'une centre de recherche médicale, notamment en vue d'un vaccin conte le cancer s'est mystérieusement volatilisé, ne reste qu'un avion carbonisé... Mais cette disparition tombe à point nommé puisqu'on vient de s'apercevoir qu'une grande partie de l'argent investi dans ce projet s'est lui aussi évanoui dans la nature, et que le vaccin n'est qu'une chimère! Les perdants, qui y avaient parfois mis parfois toutes leurs économies sont nombreux et dévastés. Certains en colère ont décidé de se venger.
Carley, journaliste économique, fait partie des victimes, même si sa mise était plus petite. Pourtant, elle croyait en Nicolas, son beau-frère par alliance. Elle ne le connaissait pas depuis longtemps mais son discours et son engagement paraissaient sincères, se serait-elle à se point fourvoyée? Son journal lui demande de rédiger un article afin de lever toute zone d'ombre : escroc ou bouc émissaire, la vérité permettra seule de statuer.
Une intrigue bien menée avec des héros séduisants comme toujours. L'un des points évoqués, le cancer et ses conséquences, reste, à ce jour, un sujet grave et d'actualité. Entre vénalité, trahison, recherche et la touche de romance habituelle, l'auteur nous divertit agréablement.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
marlene28
  06 septembre 2016
Après mon retour de vacances j'avais envie d'une lecture énergisante où le suspense ne se fait pas attendre. Mary Higgins Clark m'a très vite ferré et transporter dans une nouvelle intrigue. Un vaccin universel était sur le point de voir le jour; celui contre le cancer. Or, le Directeur du centre de recherche Nick Spencer disparaît dans un accident d'avion. L'auteur installe alors le doute dans nos esprits... Disparition montée de toute pièce, argent amassé et détourné ou Nick est-il bel et bien mort? Très vite la fraiche et radieuse journaliste Carley DeCarlo va investiguer pour découvrir la vérité inattendue. Un Policier passionnant avec une trame toujours bien ficelée.
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (10) Voir plus Ajouter une citation
meknes56meknes56   13 juin 2019
Je rentrai chez moi mécontente de mes réactions lors de cette conférence de presse improvisée. J'avais été prise à l'improviste. J'étais plus à l'aise quand c'était moi qui posais les questions. Que cela me plaise ou non, je serais désormais considérée comme le porte parole de Lynn, chargée de sa défense. C'était un rôle que je ne désirais pas jouer, un rôle que je jugeais malhonnête. Je n'étais pas du tout persuadée qu'elle était une épouse naïve et confiante, inconsciente que Nick Spencer était un escroc de haute volée.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   07 mars 2017
Des nouveaux médicaments miracles, on en découvre pratiquement tous les jours. On peut comparer ça aux transports. Jusqu'au dix-neuvième siècle les gens se déplaçaient en voiture à cheval, en diligence ou à cheval. L'invention du chemin de fer puis de l'automobile a permis au monde d'avancer plus vite. Au vingtième siècle, on a eu des avions à hélice, puis des avions à réaction, puis des avions supersoniques, avant de passer au vaisseau spatial.
Cette même accélération du progrès se produit dans les laboratoires médicaux. Réfléchis. L'aspirine n'a été découverte qu'à la fin des années 1890.
Avant, on saignait les patients pour faire chuter la fièvre. Quant à la variole, le vaccin n'a pas plus de quatre-vingts ans et il a éradiqué la maladie. Et il y a encore cinquante ans sévissait la poliomyélite. Les vaccins de Salk puis de Sabin y ont mis fin. Je pourrais continuer comme ça indéfiniment la liste des découvertes majeures.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
marlene28marlene28   06 septembre 2016
Je ne m’attendais pas à rencontrer quelqu’un doté d’un tel magnétisme. Nick Spencer faisait partie de ces gens dont le charme profond s’allie à une intelligence exceptionnelle. Avec son mètre quatre-vingt-cinq, ses cheveux blonds, ses yeux bleus au regard perçant et un corps d’athlète, il était d’une séduction irrésistible. Néanmoins, c’était la chaleur de son contact avec ses interlocuteurs qui constituait son principal atout
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   07 mars 2017
Les gens écrivaient pour un oui ou pour un non. Certains proposaient de participer aux expériences, prêts à faire n'importe quoi pour avoir une chance de bénéficier du vaccin. D'autres rapportaient qu'ils avaient été guéris de maladies diverses et variées et lui demandaient de tester leurs potions magiques et de les commercialiser.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   07 mars 2017
Il m'arrivait de mener mes propres enquêtes concernant des informations spécifiques que je désirais transmettre. Il importe de proposer à un public peu initié en matière financière des tuyaux sur des sujets tels que le refinancement d'un emprunt hypothécaire quand les taux sont au plus bas, ou de le mettre en garde contre les soi-disant « prêts sans intérêts ».
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Mary Higgins Clark (29) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Mary Higgins Clark
Extrait de "En secret" de Mary Higgins Clark lu par Marie Bouvet. Parution le 15 janvier 2019.
Pour en savoir plus : https://www.audiolib.fr/livre-audio/en-secret-9791035401931
autres livres classés : romans policiers et polarsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox






.. ..