AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782365772709
160 pages
Éditeur : Urban Comics Editions (11/10/2013)
3.46/5   14 notes
Résumé :
Dick Grayson-Nightwing a fort à faire avec une nouvelle super héroïne. L’avenir de la Cour des hiboux est entre ses mains.

Quatrième de couverture : A l'instar de son mentor, le célèbre Chevalier Noir de Gotham, Dick Grayson doit à son tour affronter l'éminente et non moins hostile Cour des Hiboux.Destiné à prendre la relève de son arrière grand-père en tant qu'Ergot de sa génération, la préférence du jeune héros pour la justice fait de lui un ennemi ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
Kenehan
  24 décembre 2013
"La République de demain" est une déception. J'aime bien Nightwing, c'est même par le biais de ce personnage que je me suis lancé dans les DC Renaissance ou The New 52. Mais ce tome est trop convenu et trop superficiel.
Pas besoin d'aller chercher bien loin pour trouver l'origine du problème ! Ce sont les récits. En entrée, nous avons la partie se rattachant à l'arc sur "La Cour des Hiboux". Cette "société secrète" a pris racine dans les pages de "Batman" et se prolonge ici sous la forme d'une lutte plus intime puisque Dick va affronter ni plus ni moins que son aïeul.
J'ai bien aimé les flashback, c'est une chose que j'aime beaucoup en général dans les romans, fictions, etc. jeter un oeil sur le passé, découvrir un autre temps, d'autres histoires, bref. Ici, ça permet d'alterner les points de vues, de faire rupture dans la colorisation, les planches et avouons-le, de faire durer l'affrontement. Mais cette intervention de la Cour des Hiboux reste brève et pas vraiment surprenante.
Vient le plat de résistance. Malheureusement, il se contente de nous présenter une maigre carcasse sans saveur voire insipide. Bon, tout n'est pas à jeter ! On peut garder les os pour le chien qui se régalera. Ouf ! Un nouveau "villain" sort de l'ombre de Gotham et d'auto-proclame seul véritable protecteur de Gotham. A la tête de son petit commando secret, il veut éliminer notre gentil Nightwing. Bon, le tout est assez caricatural (je ne parle pas de ma présentation mais bien des éléments du comics^^) et ne s'y attarde pas vraiment.
Le seul intérêt ici, c'est peut-être la vie de Dick Grayson. Cette fois, sa vie publique est mise en avant. Des projets se mettent en place et s'étaleront certainement dans les prochains arcs. Après s'être battu contre les fantômes de son passé, Dick essaye d'aller de l'avant en reprenant les rênes du cirque de son enfance. Ce cirque semble vraiment être le pilier central soutenant la "renaissance" de Nightwing et réserve probablement quelques surprises encore. D'ailleurs, cela continu ici par l'association de Dick avec Sonia Zucco, qui n'est autre que la fille du meurtrier de ses parents. Une fois de plus, on jongle avec le passé douloureux, bravant certaines limites pour amener des choses pas si inintéressantes que ça.
En revanche, niveau dessin, la qualité n'est pas toujours au rendez-vous. On retrouve même quelques horreurs comme le visage déformé de Dick par moment. C'est dommage...
Le dessert, enfin, revient carrément sur les origines de Nightwing. Bon, les néophytes comme moi y trouveront leur bonheur puisqu'on y voit, de manière rapide, la vie de Dick Grayson de son enfance avec l'assassinat de ses parents, sa prise en charge par Batman, son entrainement, sa transformation en Robin, à son incarnation de Nightwing. Bon, c'est très rapide, c'est du déjà-vu pour les connaisseurs de cet univers mais ça a le mérite d'être là et d'accompagner cette "renaissance". Ce récit à sa place ici d'autant qu'il introduit la suite des aventures de Nightwing par le biais d'un nouvel adversaire.
En fin de compte, on a l'impression que ce tome est un patchwork tentant maladroitement de faire le lien entre le tout premier arc qui s'attardait sur le cirque, la présence de la Cour des Hiboux dans le Bat-verse, et le prochain grand arc de Nightwing. C'est court, c'est banal, ça s'oublie aussi vite que ça s'est lu...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Yvan_T
  20 novembre 2020
Ce deuxième volet, imaginé par Kyle Higgins et dessiné par Eddy Barrows, Andres Guinaldo et Gerald Borges, contient les épisodes #8 à #12, ainsi que le numéro #0 du relaunch de Nightwing.
Les deux premiers épisodes poursuivent le crossover de la Cour des Hiboux et se déroulent lors de la fameuse nuit où les ergots ont pour mission d'éliminer tous les gros bonnets de Gotham City. Répondant à l'appel de détresse lancé à tous les alliés de Batman, Nightwing part à la rescousse du maire Hady. Si le récit est intimement lié à l'excellente histoire racontée par Scott Snyder dans Batman – La cour des Hiboux, elle s'attaque également au passé familial de Dick Grayson. Les liens tissés entre les deux sagas sont donc très intéressants et permettent également de revenir sur le vieux Gotham.
Les trois épisodes suivants font suite à l'arme de Nightwing découverte sur une scène de crime lors du tome précédent. Cet arc narratif intitulé « La République de Demain » transforme donc notre héros en suspect principal et met en place une nouvelle menace incarnée par un nouveau vilain qui se fait appeler Parangon. Si les motivations de cet adversaire trop caricatural sont malheureusement assez risibles et que l'intrigue n'est pas plus intéressante que cela, Higgins a cependant la bonne idée d'intégrer la fille de l'assassin des parents de Dick au récit. Après le retour en ville du cirque Haly et l'affrontement avec l'aïeul du héros, l'auteur continue donc de donner un peu plus de profondeur à son personnage en le confrontant régulièrement à son passé. En revenant sur les origines du héros, l'épisode #0 proposé en fin d'album, s'inscrit d'ailleurs dans cette même philosophie.
Visuellement, le travail d'Eddy Barrows est splendide, avec des scènes d'action et des acrobaties qui en mettent plein la vue. Je ne suis par contre à nouveau pas trop fan du dessin de ses remplaçants sur le deuxième récit, qui n'est d'ailleurs pas non plus le meilleur au niveau du scénario.
Bref, deux premiers épisodes qui sont quasiment indispensables pour ceux qui lisent la saga Batman – La cour des Hiboux et une suite divertissante, mais sans plus.
Lien : https://brusselsboy.wordpres..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
cyan
  25 janvier 2018
(...) La République de Demain fait suite à Pièges et Trapèzes et prend place dans un arc plus étendu consacré à une société secrète qui règne sur Gotham. Pour comprendre, il faut donc avoir lu également les 2 tomes de Batman qui se déroulent plus ou moins en parallèle avec ces aventures de Nightwing (La Cour des Hiboux: tome 1, tome 2). J'avoue que ça me dérange de devoir lire Batman pour comprendre ce qui se passe dans Nightwing, mais vu que c'était déjà fait disons que ce n'était pas trop embêtant. Ceci dit je trouve qu'Eaglemoss aurait dû publier à la suite toutes les histoires appartenant au même arc, parce que j'avais oublié pas mal de détails.
J'avais moyennement apprécié Pièges et Trapèzes, ce tome-ci ne m'a pas pas plus emballée. le personnage de Dick Grayson me semble fade et Nightwing n'a pas la profondeur et le charisme d'un Batman. La seconde histoire, qui raconte à nouveau les origines du duo Batman-Robin, m'a davantage plu, même si elle n'apporte rien de réellement nouveau.
Pour ce qui est des dessins, certains m'ont beaucoup plu, d'autres m'ont déçue. Les planches représentant des scènes de combat sont très réussies et très dynamiques, là où celles du quotidien de Dick n'ont rien de transcendant.
Dans l'ensemble, une lecture oubliable, en ce qui me concerne, mais qui complète celle de la Cour des Hiboux. Pas indispensable, mais les quelques éléments supplémentaires qui sont apportés à cet arcs intéresseront les inconditionnels de l'univers Batman.
Lien : https://bienvenueducotedeche..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
3447
  13 février 2016
Tout comme le précédent j'ai beaucoup aimé celui-ci. L'action est toujours excellente et les dessins magnifiques.
Commenter  J’apprécie          40
reag77
  24 février 2015
Très bon scénario, personnage riche et passionnant...
En plus visuellement c'est superbe, que ce soit au niveau graphique, couleurs, découpage... bref à lire pour tous ceux qui aiment les comics de qualité.
Commenter  J’apprécie          00


critiques presse (2)
BullesEtOnomatopees   18 novembre 2013
Sans être exceptionnelle, la série Nightwing poursuit donc son chemin dans l'ombre de celle de Batman, en espérant des épisodes à venir un peu plus palpitants...
Lire la critique sur le site : BullesEtOnomatopees
Sceneario   02 septembre 2013
Ce deuxième volume est un très bon opus qui ouvre de belles perspectives concernant le héros principal. Du divertissement de qualité qui ravira les amateurs de bons comics.
Lire la critique sur le site : Sceneario

Lire un extrait
Video de Kyle Higgins (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Kyle Higgins
Kyle Higgins et Alec Siegel présentent Hadrian's Wall, leur nouvelle série réalisée conjointement avec Rod Reis et publiée simultanément aux États-Unis et en France.
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les super-héros et super-héroïnes de comics

Eternel amoureux de Loïs Lane, il vient de Krypton :

Batman
Superman
Spiderman

15 questions
516 lecteurs ont répondu
Thèmes : bande dessinée , super-héros , comicsCréer un quiz sur ce livre