AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de EveGenia


EveGenia
  10 août 2017
Patricia Highsmith est une grande écrivaine du XX siècle mais son dernier roman m'a déçue. C'est toujours beaucoup plus compliqué de décrire une idylle, qu'aborder un sujet de souffrances. C'est pour ça qu'un univers idyllique créé par Highsmith m'a laissé indifférente. Tous les personnages principaux sont homosexuels (sauf Teddie) et même Louisa finit par tomber dans les bras de Dorrie. Certes, l'orientation sexuelle n'est pas une question captivante pour moi mais je trouve cette situation quand même très artificielle.

D'ailleurs tous ces personnages ont pratiquement le même caractère: ils sont extrêmement gentils, tranquilles, sympas... Une seule créature méchante dans ce milieu trop rose c'est Renate la patronne de Louisa m'a intéressée beaucoup plus par son contraste avec la bonne et symphatique compagnie des amis homos.

Chaque personnage de ce livre est creux, dépourvu de la moindre traite personnelle, qui les rendrait plus vivants. Par ailleurs le déroulement de l'intrigue est très lente, prévisible et parfois peu vraisemblable.

Les gens superficiels qui sont pas habitués aux relations durables et qui sont pas enclines à éprouver de fortes émotions ne m'intéressent guère. le paradis inventé par Highsmith n'est pas un lieu où je voudrais me retrouver un jour. Et pourtant en décrivant un charme modeste de la bourgeoisie l'auteure est géniale. Elle sait savourer les petits plaisirs de la vie et c'est que j'aime dans ses oeuvres. Au bout du compte on pardonne aux grands écrivains leurs petites imperfections. Soyons moins critiques s'il s'agit d'un grand talent, ce qui est le cas d'exemple de l'écrivaine américaine.
Commenter  J’apprécie          100



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (7)voir plus