AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782266250962
544 pages
Éditeur : Pocket Jeunesse (16/09/2015)

Note moyenne : 4.04/5 (sur 14 notes)
Résumé :

L'équipage d'Holloway a survécu. A présent Maxie, Blue, Achille, Brooke et les autres se frayent un chemin vers le musée d'histoire naturel.

Ils le savent, la lutte ne finira pas. Pas tant que l'ennemi vit... pourtant il peut exister un autre moyen... Les réfugiés du musées sont à la recherche d'un remède...

Pour l'obtenir, ils auront besoins de plus que des fournitures médicales. Pour avoir un matériel plus approprié les enfa... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
pupucing
  16 mars 2018
Cela fait un an que les enfants et adolescents d'Angleterre sont livrés à eux-mêmes, non pas que les adultes les laissent faire, non, ils ont tout simplement été, en quelque sorte, rayés de la carte.
Soit ils sont morts, dans le meilleur des cas, soit ils sont devenus des "choses", ils ne sont ni morts ni vivants, ni monstres ni humains ...
Ils respirent comme vous et moi, mais la comparaison s'arrête là, ils ne parlent plus, ne semblent même plus réfléchir, ils pourrissent sur place, leur corps se recouvre de pustules, ils se gangrènent, ils peuvent perdre un bras, une jambe, mais jamais ça ne les empêche d'atteindre leur seul but dans ce semblant de vie : manger de la chair fraîche ! de la chair d'enfant bien juteuse ...
À l'occasion, ils s'entre-dévorent si aucun môme ne finit entre leurs mains !
De leur côté, les ados se sont organisés, des groupes se sont formés, ils vivent dans des musées, le palais royal, des super-marchés ..., Il y a les forts, les guerriers, les intellos, les politiques, et oui, les politiques, certains ont pris la grosse tête et se verraient bien gouverner ce nouveau monde !, ce qui entraîne complots et coups bas en tout genre ....
Comme quoi, le danger ne vient pas que des adultes.
Cinquième tome de cette saga chère à mon coeur 😍
Ça sent la fin qui approche, et même si je veux savoir, ça me rend triste de quitter ce monde, ces mômes à qui je me suis attachée.
Il y en a quand même un sacré paquet que je voudrais voir se faire becqueter par les adultes, ouais, suis comme ça, sans pitié, à leur image à ces petites raclures !
Si vous les lisez, ou les avez lu, vous savez de qui je parle 😉
Un cinquième tome, qui à l'image des précédents, ne fait pas dans la dentelle, on n'est vraiment pas chez les Bisounours ...
Entre trahison, corruption, batailles sanglantes, détails glauques et croustillants, un semblant d'espoir semble se profiler, que l'auteur, cet enfoiré (je dis ça gentiment, si si, même si ce n'était pas en ces termes que je parlais de lui mardi, quand j'ai fini ma lecture), se fait un immense plaisir de rouler du pied !
Je disais que ça sentait la fin proche, parce qu'on commence à comprendre comment tout est arrivé, déjà dans le tome précédent l'auteur nous avait distillé quelques infos, qui se confirment ici ; parce que l'évolution fait partir de la vie, que ce soit chez les animaux comme l'homme, alors pourquoi pas chez les ni vivants ni morts ?
Une saga jeunesse intelligemment écrite qui peut faire penser à d'autres récits (mais dans les grands lignes principalement, j'insiste, car il y a énormément de différences !), je pense notamment à "Autre-Monde" de Maxime Chattam, cependant les premiers tomes sont sortis à six mois d'intervalle, ce qui fait peu pour que l'un pompe sur l'autre, enfin bref, je suis complètement accro, chaque tome ne fait pas long feu entre les mains, une fois plongée dans cette Angleterre déchirée, dévastée, je n'y suis pour personne, je n'ai d'yeux que pour ce qui se déroule sur les pages que j'enfile gloutonnement, pire qu'une "mère" qui tombe sur un pauvre gamin sans défense 😉😂 et j'aime ça ! Et je souffre, car je m'attache à beaucoup (trop ?) de personnages, inutile de vous faire un dessin ...
Ce tome, en tout cas le final m'a particulièrement mis les nerfs à rude épreuve, à tel point que je me tâte pour finir de lire la saga ! Charlie Higson aurait été là, il s'en serait mangé une belle !
Mais, je me connais, je suis faible 😉
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
druspike
  08 mars 2018
Les Déchus Ennemis (5) – Charlie Higson
Bon j'avais dit que j'allais attendre pour lire la suite mais là j'ai senti que c'était le moment ! Et bing bouffé en 2 jours !
Oh lalala mais cette série, ce tome …
De quoi ça parle ? « Zombis, morts-vivants, crevards, revenants, ectoplasmes, spectres... ?
Non, pire. Des adultes !
Les survivants viennent de le comprendre. Aussi longtemps que l'Ennemi hantera les rues, jamais le combat ne s'arrêtera.
Ils n'ont plus le choix... Il leur faut trouver un remède. »
Bon première chose c'est un tome 5, et oui il FAUT lire les 4 premiers avant ! C'est une suite, l'histoire se suit de tome en tome.
J'ai toujours un moment de flottement quand j'entame un tome de cette saga, parce que j'ai du mal à me repérer dans la chronologie … Je trouve qu'il aurait fallu mettre un petit rappel chrono au début de chaque tome. Il y a beaucoup de personnages, de communautés et ce n'est pas toujours simple de s'y retrouver, bon au bout d'un moment on arrive à se resituer dans l'histoire mais je trouve que ça aurait été bien.


Cette Série est vraiment géniale, chaque fois que je suis plongée dans un tome, je suis obligée de m'imaginer des dimanches brunch entre Charlie Higson, Georges R.R Martin et Robert Kirkman … le trio d'écrivains sadiques !! Sur la même longueur d'ondes tous les 3 !
Bref …
Je le répète à chaque fois mais si vous n'aimez pas le Young Adult mais que vous aimez le Post A, Les Zombis , la Survie … Tentez cette série !
Perso je n'aime pas du tout le Y.A mais là j'avoue que c'est génial ! C'est vraiment une série qui aurait pu être édité dans une collection adulte. Hormis les protagonistes qui sont des adolescents tout le reste des ingrédients est loin de ce qu'on voit habituellement dans le Y.A.
L'auteur nous livre des scènes gores bien sympas (enfin quand on aime ça si non elles sont peut-être un peu hard en fait), dans la lignée des tomes précédents il ne fait pas dans le sentimentalisme et n'épargne absolument personne !
Le dernier chapitre de ce livre, les dernières lignes même sont juste … Franchement j'ai les larmes qui me sont montées aux yeux (et pourtant je suis plus tôt du genre sans coeur habituellement). C'est injuste même si c'était prévisible !!!
Cette série me surprend de tome en tome, je ne m'attendais pas le jour où j'ai ouvert le tome 1 à être autant surprise, emballée et emportée dans cette histoire.
Bon ben il m'en reste que 2 … Je suis partagée entre tristesse et impatience !
NOTE 9/10


+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   01 mai 2016
Livrés à eux-mêmes, les jeunes devenaient barjos. Durant une année, son monde s'était résumé au supermarché dans lequel elle vivait. Et elle n'avait guère pensé à ce qui pouvait  se trouver autour. Pas le temps. Le quotidien était déjà bien assez rempli comme ça par le simple fait de rester en vie. De toute évidence, il y avait beaucoup moins d'adultes dans cette partie de Londres que dans le nord. Les gars d'ici avaient eu la vie facile. Ils avaient eu trop de temps pour eux. Alors ils se déguisaient, ils jouaient...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   01 mai 2016
Il aimait bien les dinosaures. D'ailleurs, ce musée était une de ses sorties préférées, avant le désastre. Il ne se lassait jamais de contempler les fossiles de dinosaures. Ils ne bougeaient pas. Ils restaient toujours pareils. On pouvait voir comment ils étaient faits. Il savait exactement combien d'os il y avait dans chaque fossile. Les animaux naturalisés aussi, il aimait bien. À jamais immobiles. On pouvait les regarder droit dans les yeux sans qu'ils réagissent. Tout le contraire du zoo, où les bêtes sautaient et couraient partout, ce qui le rendait perplexe, car il ne savait trop ce qui se passait dans leurs cerveaux d'animaux. Il n'était pas comme le Singe. Il était content d'être là, et même impatient que le jour arrive pour partir à la découverte du muséum. En fait, avant, si on lui avait demandé dans quel endroit au monde il aurait préréré vivre, il aurait répondu: ici.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   01 mai 2016
L'idée même qu'une bande de gamins puisse remédier à quoi que ce soit lui semblait ridicule. Enfin, si ça leur faisait plaisir de se prendre pour des chercheurs, des médecins, des infirmières ou des laborantins, c'était leur problème. Lui, tout ce qu'il voulait, c'était qu'on lui donne de quoi soulager son mal de tête.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   01 mai 2016
À quoi bon s'enquiquiner à se composer une mine de joueur de poker lorsque, comme lui, on laissait poindre la menaçante violence qui bouillonnait juste sous la surface.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   01 mai 2016
Tous les grands hommes de ce muséum, les scientifiques, les savants, Darwin et les autres, ils se sont fait un nom en explorant, en découvrant des choses.
Commenter  J’apprécie          00

Lire un extrait
autres livres classés : zombiesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Ce film d'horreur et d'épouvante est (aussi) un roman

Jack Torrance, gardien d'un hôtel fermé l'hiver, sa femme et son fils Danny s'apprêtent à vivre de longs mois de solitude. Ce film réalisé en 1980 par Stanley Kubrick avec Jack NIcholson et Shelley Duvall est adapté d'un roman de Stephen King publié en 1977

Le silence des agneaux
Psychose
Shinning
La nuit du chasseur
Les diaboliques
Rosemary's Baby
Frankenstein
The thing
La mouche
Les Yeux sans visage

10 questions
644 lecteurs ont répondu
Thèmes : cinema , horreur , epouvanteCréer un quiz sur ce livre