AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Johan-Frédérik Hel-Guedj (Traducteur)
EAN : 9782221111796
368 pages
Éditeur : Robert Laffont (08/10/2009)

Note moyenne : 4.08/5 (sur 13 notes)
Résumé :

Lafferton n'est pas une ville si tranquille. Le commissaire Simon Serrailler est chargé d'enquêter sur des meurtres odieux de jeunes femmes. Mais quel lien peut-il y avoir entre une jeune mariée, une mère célibataire et deux adolescentes ?

À quelques jours de la venue de la famille royale, Simon a le devoir de résoudre rapidement cette affaire. Une traque sans repos alors même que son beau-frère lutte contre la mort et ses vieilles habitud... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
LePamplemousse
  06 avril 2016
Les romans policiers de Susan Hill sont empreints d'une ambiance toute particulière, qui oscille entre l'univers médical, l'univers religieux et l'univers policier.
Simon Serrailler est policier et il mène des enquêtes classiques, mais celles-ci sont surtout des prétextes pour nous faire pénétrer des milieux différents à chaque roman.
Simon Serrailler est un personnage emblématique, il aime profondément la famille de sa soeur. Il passe énormément de temps chez elle, à apprécier des moments de calme et de sérénité qui le changent de son travail, à se faire nourrir par sa soeur, à échanger des blagues avec son beau-frère, à jouer avec ses neveux.
Cat, sa soeur, est elle aussi un personnage récurrent, en tant que médecin, elle nous emmène lors de ses visites à ses patients, elle nous fait partager sa vision de la médecine, la façon dont elle envisage de soigner et d'accompagner ses patients lors de leur maladie, de leur traitement, voire de leur mort.
Dans ce volume, des femmes sont assassinées et aucun point commun ne semble les relier.
L'enquête sera menée tambour battant mais plusieurs événements dans la vie de la famille de Simon vont venir tout bouleverser.
J'ai dévoré ce roman, lu pour la première fois il y a quelques années, juste pour le plaisir de retrouver ces personnages familiers et cette ambiance bienveillante, en dépit de toutes les atrocités du monde.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          230
nameless
  18 mars 2015
“La mort a ses habitudes”, roman de Susan Hill, édité en 2008, traduit en France en 2009, grâce aux Editions Robert Laffont. Une sacrée auteuse, costaude, un poids lourd. Une intrigue intéressante, un tueur-sniper rompu aux pratiques des chasseurs enseignées par son père, qui choisit ses cibles, semble-t-il, de prime abord, sans lien apparent : de jeunes mariées, des filles qui enterrent leur vie de jeune fille (bien enterrée pour le coup). Pour tout dire, une enquête de Simon Serrailler, caution littéraire irréprochable. Tous les ingrédients pour passer un bon moment sont réunis, belle écriture, étude psychologique des personnages approfondie.

Mais, mais... Je suis obligée de rappeler une fois encore que tout ce que l'on profère dans une conversation ou un avis sur Babelio, avant le “mais”, ne compte pas. Car... Car... L'intrigue policière passe au second plan, réduite à la portion congrue. Au premier plan, la vie de Simon Serrailler, sa soeur, son beau-frère, ses anciennes conquêtes, sa difficulté à vivre seul. Tous ces éléments auraient pu me réjouir, s'ils ne trempaient pas dans un climat médical irrespirable, fait d'astrocytome de grade 3, fait d'un cancer du sein finalement mortel pour une amie de Cath.

Je n'irai pas plus loin dans mon avis : Susan Hill est un auteur que j'ai envie de retrouver très vite, pour toutes ses qualités littéraires indiscutables, mais dans un contexte moins tumoral, si bien et trop précisément décrit par elle. Je ne recommande pas cet ouvrage à des lecteurs qui auraient par malchance, un grand malade dans leur entourage. Ce matin, avant de terminer ce roman, je me sentais mélancolique.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
izagh
  25 août 2012
Encore un roman de Susan Hill me direz-vous ? Et bien oui ! et c'est celui que je préfère de tous ceux que j'ai lus jusqu'à présent.
Comme dans les précédents romans, l'intrigue policière est imbriquée dans la vie de la famille Serrailler et tous les personnages qui gravitent autour se croisent à un moment ou à un autre. Nous découvrons le tireur, ses pensées les plus secrètes, son lent cheminement vers sa folie, mais sans jamais avoir un indice sur son identité. En parallèle, nous partageons la vie de Simon Serrailler, de sa famille, leurs peines, leurs doutes, leurs espoirs aussi. Susan Hill s'attache à décrire des personnages complexes et réalistes, et si le côté « roman » prend parfois le dessus sur l'intrigue policière, le suspense est là et bien là au détour de la page. le personnage de Cat, la soeur de Simon, s'est étoffé par rapport au dernier roman : elle est médecin, son mari aussi mais il est atteint d'une maladie incurable ; leurs certitudes de professionnels face à cette maladie s'écroulent complètement, ils deviennent de simples patients et eux qui se sentaient tellement confiants dans leur savoir, dans leur façon de réconforter leurs patients, sont totalement impuissants à surmonter cette épreuve. On retrouve cette ambiguïté des sentiments pour d'autres personnage et cela donne un côté encore plus réaliste à l'atmosphère et c'est peut-être ce petit « plus » qui fait que j'ai une préférence pour ce roman. Je le trouve « diablement » bien écrit et construit de façon à nous tenir en haleine du début jusqu'à la fin, on est complètement « accro » aux personnages et je n'ai qu'une hâte : lire « les ombres de la rue », la suite des aventures de Simon Serrailler !
Lien : http://leschroniquesdu911.bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
namelessnameless   17 mars 2015
- Les gens comme ça, on devrait leur coller une amende, pour nous faire perdre notre temps. Mille livres d'amende, ça m'irait très bien, pestait l'inspectrice tandis qu'ils rentraient au poste.
- "Les gens comme ça" n'ont pas mille livres.

Page 74 - Robert Laffont/Best-Sellers
Commenter  J’apprécie          40

Videos de Susan Hill (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Susan Hill
Vidéo de Susan Hill
autres livres classés : romans policiers et polarsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quiz sur le livre "Meurtres à Lafferton" de Susan Hill.

Qui meurt au début du roman une nuit de tempête ?

Iris Chater
Harry Chater
Cat Deerbon

10 questions
0 lecteurs ont répondu
Thème : Meurtres à Lafferton de Susan HillCréer un quiz sur ce livre