AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Aloysius3993


Aloysius3993
  02 avril 2020
Ce dernier tome, un peu plus long que les autres, permet d'apporter une conclusion douce-amère à cette saga. Les thèmes clés sont rappelés et mis en valeur lors du dénouement. On rappelle l'importance de la famille par plusieurs biais, l'amitié par la vision de plusieurs personnages.
Ce dernier tome et la fin qu'il amène restent très durs et on est loin du « tout est bien qui finit bien ». Les personnages ont évolué et appris des incidents qui leur sont arrivés. Néanmoins, les clés subsistent sur l'avant dernière bulle de BD et qui sait si elles ne finiront pas vers d'autres horizons… N'oublions pas que l'histoire des clés se fait déjà double dans cette série de comics : avec deux générations mises en jeu.
Une saga qui sort de l'ordinaire avec une part très sombre et violente. L'auteur ne prend pas soin de ses personnages et les laisse évoluer selon le hasard des évènements liés aux clés. On ne peut jamais savoir si Joe Hill va leur laisser la vie sauve et cela augmente encore la tension dans la lecture. Et cela, d'autant plus dans le dernier tome qui accélère les évènements dramatiques. Un autre élément addictif des comics : les clés. Elles sont au centre de l'intrigue et exercent une attraction autant sur les personnages que sur le lecteur. On a presque envie de nouvelles clés, de nouvelles péripéties avec elles… et ce malgré leur côté parfois destructeur, parfois salvateur.
Les personnages de Locke and key ont, pour la grande majorité, « une bonne âme ». C'est d'autant plus surprenant, à la vue de la déferlante de violence tout au long du livre. Une certaine bravoure en ressort de chacun malgré leurs vices respectifs. C'est un ennemi Lovecraftien que chacun d'entre eux combat et qui subsiste malgré la fin du comics. On l'avait compris dès le début avec le nom de la ville où se situe la maison : les comics sont dans la même veine que les romans horrifiques de Lovecraft.
La conclusion des comics ne se résume pas à cet unique tome. Une part de l'intrigue se résout dans le Tome 5. Mais le Tome 6 ne nous laisse pas en reste en termes de révélations !
Une excellente saga comics qui peut se savourer sur plusieurs semaines (comme je l'ai fait) ou se lire d'une traite en quelques jours : le résultat est le même : un génie d'intrigue horrifique.
Commenter  J’apprécie          21



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (2)voir plus