AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782355120800
312 pages
Le Retour aux Sources (23/06/2017)
4.17/5   3 notes
Résumé :
Les temps sont mûrs…

Dans les désordres divers qui secouent la planète, on peut à juste titre être désorienté par la variété des problèmes croissants assaillant l’humanité. Crise financière insoluble, guerres multiples de basse et haute intensité, courants migratoires modifiant profondément les traits civilisationnels des pays d’accueils et intelligences de plus en plus déstructurées favorisant l’instabilité psychologique sont autant d’éléments perme... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
BVIALLET
  14 août 2021
Saviez-vous qu'à la Révolution, avant de découper la France en départements, le premier projet fut un quadrillage parfaitement géométrique du territoire ? Même après quelques aménagements pour s'adapter quelque peu à la réalité du terrain, le maillage obtenu donna un charcutage complètement artificiel, ce qui n'était pas le cas des anciennes provinces qui avaient une histoire et de profondes attaches avec le pays réel. On dit aussi que pour complaire aux directives européennes, un certain François Hollande redessina les « régions », sorte de nouveaux « länders » sur une simple nappe de restaurant ! Saviez-vous aussi que l'affaire du Bagdad-Bahn, projet ferroviaire allemand devant relier Hambourg à Bagdad et même au Koweit, fut le parfait exemple de la lutte à mort que les thalassocraties anglo-saxonnes livrèrent aux empires centraux pour atteindre une suprématie absolue sur le pétrole du Moyen-Orient. Saviez-vous pourquoi « Les 300 propositions pour la France » de la commission Attali étaient en réalité 316 ? Lu à la manière hébraïque, de droite à gauche, ce chiffre donne 613, soit le nombre exact des prescriptions de la Torah. Humour d'une éminence grise qui aime à raconter des histoires de vente de pantalons à une seule jambe…
« Atlas du Mondialisme » est un essai de géostratégie et de politique particulièrement fouillé et détaillé. On y trouve de très nombreuses cartes, notes et autres documents rares. Pierre Hillard s'est particulièrement attaché à explorer l'aspect historique de la question. Car toute cette affaire ne date pas de la crise sanitaire ni des élucubrations d'un certain Klaus Schwab. Elle remonte à très loin dans le temps, aux hérésies, à Luther, aux sociétés secrètes, à la Révolution de 1789. le nazisme et le bolchevisme furent des étapes évidentes du processus. Bien qu'édité en 2016 et donc un peu daté en raison des nouveaux développements, cet ouvrage demeure une référence ne serait-ce que par les recherches menées et les découvertes qui sont toujours d'actualité. Ainsi, le lecteur découvrira-t-il qu'il n'y a pas qu'un seul et unique mondialisme, celui orchestré par les États-Unis et la Cité de Londres, mais au moins deux. le second, mené par la Russie de Poutine avec la Chine comme arbitre, se veut plus comme un bloc de puissances souveraines refusant de se dissoudre dans l'empire américain. Hillard en conclut que « le mondialisme est un messianisme. C'est l'enfer contre lui-même. » Peut-on y trouver une lueur d'espoir ?
Lien : http://www.bernardviallet.fr
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
MimimelieMimimelie   08 septembre 2018
Les trois premiers chapitres ont eu pour objectif de rappeler quatre éléments essentiels propres à l’Union européenne : la promotion de l’ethnicisme/communautarisme, la montée en puissance des régions acquérant des compétences multiples aux dépens des Etats mais au profit de l’UE, la création en 2004 de sept grandes circonscriptions métropolitaines faisant du député français au Parlement européen le représentant d’un bloc territorial et non de la France dans sa totalité, enfin la gestion du nerf de la guerre (les fonds structurels) octroyés directement par les instances européistes aux autorités régionales sans passer par l’échelon national. Ces caractéristiques qui révolutionnent déjà l’organisation interne des Etats, favorisant leur liquéfaction, ne suffisent pas complètement car un autre élément freine le processus : les frontières étatiques.


Par définition, les frontières sont l’expression des caractéristiques régaliennes d’un Etat (battre monnaie, diplomatie…). Cela s’appelle la souveraineté.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
MimimelieMimimelie   08 septembre 2018
Chap. 2. Ce chapitre consiste à passer en revue les origines et les volontés de favoriser le régionalisme. En effet, la promotion du fait régional n’est pas une fin en soi mais une étape pour réorganiser toute l’Europe selon des critères ethniques et/ou économiques. Il s’agit de soustraire la région à l’autorité de l’Etat afin de l’amener à se fondre avec d’autres régions, l’ensemble devant constituer une nouvelle entité territoriale, politique et économique dépendant directement de l’autorité supranationale de Bruxelles. Le processus est long et se fait à diverses vitesses selon les pays européens. Mais c’est le chemin pris par tous les Etats.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
MimimelieMimimelie   08 septembre 2018
Les grands hommes politiques sont toujours imprégnés d’histoire car seule la connaissance du passé qui permet au chef véritable de prendre les décisions nécessaires à la sûreté de l’Etat.
Commenter  J’apprécie          70
BVIALLETBVIALLET   14 août 2021
« La Révolution française a permis aux projets sabbatéens et frankistes de renversement de l’ancienne morale et de la religion de trouver un terrain d'application.
Commenter  J’apprécie          10

Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox