AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782080283443
352 pages
Flammarion (15/05/2022)
3.44/5   9 notes
Résumé :
Contrairement à une idée reçue, À la recherche du temps perdu n’est pas un monument de culture mortifère et d’ennui, réservé aux seuls intellectuels et autres spécialistes. Bien au contraire !
C’est un roman extraordinairement vivant, et l’un des livres les plus drôles et les plus anticonformistes de la littérature française. En témoigne cette savoureuse anthologie, qui donne à saisir l’humour proustien dans ses accents les plus fins. Chacun trouvera parmi ce... >Voir plus
Que lire après Proust pour rireVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Un petit bijou ce livre, surtout pour qui souhaite aborder « La Recherche » et n'ose pas ou ne sait comment s'y prendre. Et bien pour moi ce livre est une excellente introduction, de nombreux passages glanés sur l'ensemble de l'oeuvre avec pour point commun une touche d'humour. Chaque passage est présenté par Laure Hillerin afin d'en saisir le contexte et y entrer avec facilité. là on découvre le monde de Proust, un trésor d'écriture, des textes ciselés qui parfois il est vrai demandent à être relus afin de bien comprendre et retrouver l'idée maîtresse😉😉😉 mais on découvre pourquoi « La Recherche » est considéré comme un monument de la littérature française tant celle ci est riche de formules, de détails, de mille petites choses qui nous permettent de sentir les atmosphères, de visionner les salons mondains, les paysages, les lieux, les endroits, les sentiments des uns et des autres ........ un Régal 😉😉😉😉😉 Ce qui est drôle c'est que Marcel Proust n'épargne personne, chacun a le droit à son petit coup de griffe, un vrai potinier ce Marcel Proust pour ne pas dire vilaine commère 😛😛😛😛
Commenter  J’apprécie          40
Si "À la recherche du temps perdu" est un Everest littéraire que certains, si peu cependant, ont réussi à gravir, il me fallait procéder par palier.
Dans ma fougueuse jeunesse j'avais quitté seul le camp de base, au petit trot, le coeur vaillant et le pied alerte... et flanché dès le premier raidillon.
Cette année 2022 où Marcel Proust était à l'honneur, j'ai voulue retenter l'expérience mais, sans préparation, il ne me restait que la randonnée autour du mythique colosse. J'ai commencé l'échauffement avec "Clara lit Proust" de Stéphane Carlier, un sympathique petit roman qui nous rappelle que la vie est faite de rencontres inattendues. Bon, c'était facile, mais ce n'était pas Proust. Ensuite j'ai tenté modestement l'ascension par la face ensoleillée de l'Everest proustien, par ce bréviaire jubilatoire qui nous occupe.
Mais non, rien à faire. La randonnée "Proust pour rire" de Laure Hillerin est accessible aux boiteux tels que moi, plaisante parfois, bien écrite assurément. On y fait quelques rencontres savoureuses, certes, mais l'humour de salon n'est décidément pas fait pour moi.
J'ai aimé cette randonnée, mais non, je ne lirais jamais "la recherche".
Commenter  J’apprécie          30
C'est effectivement une possibilité, plus accessible d'aborder cette oeuvre conséquente, qu'est "A la recherche du temps perdu".
Moi qui suis arrivé au deuxième volume, j'ai eu le plaisir d'y retrouver des moments de lecture et d'y découvrir d'autres, à venir.
Commenter  J’apprécie          20


critiques presse (1)
Telerama
22 juin 2016
De chacun des livres qui composent le roman, elle a extrait des passages, resitués et réordonnés pour composer ce réjouissant florilège.
Lire la critique sur le site : Telerama
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
"La gamme descendante des trois adjectifs", p. 168-169

C'était l'époque où les gens bien élevés observaient la règle d'être aimables et celle dite des trois adjectifs. Mme de Cambremer les combinait toutes les deux. Un adjectif louangeur ne lui suffisait pas, elle le faisait suivre (après un petit tiret) d'un second, puis (après un deuxième tiret) d'un troisième. Mais ce qui lui était particulier, c'est que, contrairement au but social et littéraire qu'elle se proposait, la succession des trois épithètes revêtait dans les billets de Mme de Cambremer l'aspect non d'une progression, mais d'un "diminuendo". Mme de Cambremer me dit dans cette première lettre qu'elle avait vu Saint-Loup et avait encore plus apprécié que jamais ses qualités "uniques - rares - réelles", et qu'il devait revenir avec un de ses amis (précisément celui qui aimait sa belle fille, et que si je voulais venir avec ou sans eux dîner à Féterne, elle en serait "ravie - heureuse - contente". Peut-être était-ce parce que le désir d'amabilité n'était pas égalé chez elle par la fertilité de l'imagination et la richesse du vocabulaire que cette dame, tenant à pousser trois exclamations, n'avait la force de donner dans la deuxième et la troisième qu'un écho affaibli de la première. Qu'il y eût seulement un quatrième adjectif, et de l'amabilité initiale il ne serait rien resté. (Sodome et Gomorrhe)
Commenter  J’apprécie          144
"Pousser l'ingratitude jusqu'à être dreyfusard"

"Je ne discutera pas politique avec vous, Froberville, dit M. de Guermantes, mais pour ce qui concerne Swann, je peux dire franchement que sa conduite à notre égard a été inqualifiable. Patronné jadis dans le monde par nous, par le duc de Chartres, on me dit qu'il est ouvertement dreyfusard. Jamais je n'aurais cru cela de lui, de lui un fin gourmet, un esprit positif, un collectionneur, un amateur de vieux livres, membre du Jockey, un homme entouré de la considération générale, un connaisseur de bonnes adresses qui nous envoyait le meilleur porto qu'on puisse boire, un dilettante, un père de famille. Ah ! j'ai été bien trompé. Je ne parle pas de moi, il est convenu que je suis une vieille bête, dont l'opinion ne compte pas, une espèce de va-nu-pieds, mais rien que pour Oriane, il n'aurait pas dû faire cela, il aurait dû désavouer ouvertement les juifs et les sectateurs du condamné."
"Oui, après l'amitié que lui a toujours témoignée ma femme, reprit le duc, qui considérait évidemment que condamner Dreyfus pour haute trahison, quelque opinion qu'on eût en son for intérieur sur sa culpabilité, constituait une espèce de remerciement pour la façon dont on avait été reçu dans le faubourg Saint-Germain, "il aurait dû se désolidariser. Car, demandez à Oriane, elle avait vraiment de l'amitié pour lui." (Sodome et Gomorrhe, Pléïade, III, p. 76-77)
Commenter  J’apprécie          100
- Ce pauvre général, il a encore été battu aux élections, dit la princesse de Parme pour changer de conversation.
- Oh ! ce n'est pas grave, ce n'est que la septième fois", dit le duc qui, ayant dû lui-même renoncer à la politique, aimait assez les insuccès électoraux des autres. "Il s' est consolé en voulant faire un nouvel enfant à sa femme.
- Comment ! Cette pauvre madame de Monserfeuil est encore enceinte, s'écria la princesse.
- Mais parfaitement, répondit la duchesse, c'est le seul arrondissement où le pauvre général n'a jamais échoué." (Pléiade, Le Côté de Guermantes, II, p. 801-802)
Commenter  J’apprécie          142
"Par ordonnance du médecin", (p. 67)

"Car la duchesse aimait à recevoir certains hommes d'élite, à la condition toutefois qu'ils fussent garçons, condition que, même mariés, ils remplissaient toujours pour elle, car comme leurs femmes, toujours plus ou moins vulgaires, eussent fait tache dans un salon où il n'y avait que les plus élégantes beautés de Paris, c'est toujours sans elles qu'ils étaient invités ; et le duc, pour prévenir toute susceptibilité, expliquait à ces veufs malgré eux que la duchesse ne recevait pas de femmes, ne supportait pas la société des femmes, presque comme si c'était par ordonnance du médecin et comme il eût dit qu'elle ne pouvait rester dans une chambre où il y avait des odeurs, manger trop salé, voyager à l'arrière ou porter un corset. (Pléiade, Le Côté de Guermantes, I, p. 503-504)
Commenter  J’apprécie          80

Videos de Laure Hillerin (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Laure Hillerin
L'émission "Le coup de coeur des libraires est diffusée sur les Ondes de Sud Radio, chaque vendredi matin à 10h45. Valérie Expert vous donne rendez-vous avec votre libraire Gérard Collard pour vous faire découvrir leurs passions du moment ! • Retrouvez leurs dernières sélections de livres ici ! • • le Nègre du « Narcisse » de Joseph Conrad aux éditions Gallimard https://www.lagriffenoire.com/1000053-romans--le-negre-du--narcisse--histoire-de-gaillard-d-avant.html • Chef de Gautier Battistella aux éditions Grasset https://www.lagriffenoire.com/1106619-romans-chef.html • White Palace de Glenn Savan et Isabelle Reinharezx éditions Actes Sud https://www.lagriffenoire.com/1108831-poche-white-palace.html • Les narcisses blancs de Sylvie Wojcik aux éditions Arléa https://www.lagriffenoire.com/1110101-poche-les-narcisses-blancs.html • Robert Redford : Biographie de Michael Feeney Callan aux éditions La Trace https://www.lagriffenoire.com/1113157-article_recherche-robert-redford---biographie.html • Après l'océan de Laurence Peyrin aux éditions Calmann-Lévy https://www.lagriffenoire.com/1109601-romans-apres-l-ocean.html • Dame d'honneur de Anne Glenconner et Alice Delarbre aux éditions Pocket https://www.lagriffenoire.com/1111401-romans-dame-d-honneur.html • L'ogre de la librairie de Céline Sorin et Célia Chauffrey aux éditions École des Loisirs https://www.lagriffenoire.com/1111290-informatique-l-ogre-de-la-librairie.html • de la guerre. Mook 2 de Jean Lopez aux éditions Perrin https://www.lagriffenoire.com/1112253-essais-d-actualites-de-la-guerre---n--2.html • À la recherche de Céleste Albaret: L'enquête inédite sur la captive de Marcel Proust de Laure Hillerin aux éditions Flammarion https://www.lagriffenoire.com/1093205-romans-a-la-recherche-de-celeste-albaret---l-enquete-inedite-sur-la-captive-de-marcel-proust.html • • • Chinez & découvrez nos livres coups d'coeur dans notre librairie en ligne lagriffenoire.com • Notre chaîne Youtube : Griffenoiretv • Notre Newsletter https://www.lagriffenoire.com/?fond=newsletter • Vos libraires passionnés, Gérard Collard & Jean-Edgar Casel • • • #lagriffenoire #bookish #bookgeek #bookhoarder #igbooks #bookstagram #instabook #booklover #novel #lire #livres #sudradio #conseillecture #editionsgallimard #editionsgrasset #editionsactessud #editionsarlea #editionslatrace #editionscalmannlevy #editionspocket #editionsecoledesloisirs #editionsperrin #editionsflammarion
+ Lire la suite
autres livres classés : lettresVoir plus
Les plus populaires : Non-fiction Voir plus


Lecteurs (24) Voir plus



Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
20181 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre

{* *}